xCloud sur l'App Store : Microsoft fustige le refus d'Apple

Florian Innocente |

Microsoft et Apple peuvent s'échanger des compliments par CEO interposés lorsqu'Office arrive enfin sur iPad et sur l'App Store mais quand le sujet a trait au streaming de jeux, la discussion est plus acide.

Microsoft a répliqué après qu'Apple a expliqué hier qu'elle ne souhaitait pas voir figurer, tel qu'il était conçu, le service de streaming de jeux vidéo du Xbox Game Pass Ultimate, alias xCloud. Ce dernier subit le même sort que le service Stadia de Google, absent sur iPhone et iPad.

Le 15 septembre, Microsoft va lancer cet abonnement à 12,99 € par mois pour jouer en streaming, sur smartphones et tablettes, à un premier catalogue de 100 jeux dont quelques pointures et en particulier des titres jamais vus sur les plateformes d'Apple (Halo, Gears of War, Forza Motorsport, The Witcher 3: Wild Hunt). Il est déjà opérationnel sur PC et console mais il lui manquait un volet mobiles.

La plateforme iOS était prévue, toutefois le bêta-test de l'app a été stoppé cette semaine, devant le refus anticipé d'Apple d'accueillir cette application et son service.

Dans une déclaration, Microsoft exprime toute son amertume devant les règles d'Apple et l'absence de voie de secours :

Apple est la seule plate-forme grand public à refuser aux consommateurs l'accès à des jeux dans le nuage ainsi qu'à des services d'abonnement tels que le Xbox Game Pass. Elle traite systématiquement les applications de jeu d'une manière différente, en appliquant des règles plus clémentes aux applications non liées au jeu, même lorsqu'elles incluent du contenu interactif.

L'une des raisons avancées par Apple pour justifier sa décision est que les logiciels distribués via le Xbox Game Pass sont, par essence, interactifs. À l'inverse des contenus sur les services de streaming musicaux et vidéo. L'allusion de Microsoft, sur certaines dérogations observées, concerne peut-être Netflix qui a déjà diffusé un programme où le téléspectateur pouvait décider de la suite de l'intrigue au fil du visionnage.

Microsoft poursuit, en épinglant une autre excuse d'Apple. Le fait qu'elle ne puisse valider en amont les jeux qui vont être disponibles au travers du portail de Microsoft, comme elle le fait pour tous les autres titres de l'App Store. Microsoft lui-même ne le faisant pas pour les titres d'autres éditeurs qui figureront sur son portail. Néanmoins ces jeux sont tous classés, fait valoir l'éditeur :

Tous les jeux disponibles dans le catalogue Xbox Game Pass sont classés pour leur contenu par des organismes de classification indépendants tels que l'ESRB et leurs équivalents régionaux.

Mais Apple a ses règles de validation et on la voit mal se reposer sur la responsabilité d'un tiers. Microsoft conclut en assurant qu'il continue de chercher un moyen de faire venir ce service sur iOS.

Nous pensons que le client doit être au cœur de l'expérience de jeu et les joueurs nous disent qu'ils veulent jouer, se connecter et partager n'importe où, où qu'ils se trouvent. Nous sommes d'accord.

Au vu des obstacles posés sur la route, il paraît difficile d'envisager une solution rapide et simple. Android pourrait bien être tout seul lors du lancement à la rentrée.

avatar fousfous | 

@r e m y

La validation ça englobe ces aspects.
Par exemple un jeu ne peut pas être validé si il prend en charge juste une manette et pas les autres. Il faut prendre en charge toutes les manettes.
Si un jeu a des problèmes d'interfaces (par exemple pas du tout tactile), tu peux être sur que ça ne passera pas non plus.
Et tout ça ça me semble être des règles raisonnables pour permettre aux utilisateurs d'avoir les meilleurs apps et pas des trucs à moitié fini qui fonctionnent à peine.

avatar l3chvck | 

Juste une histoire de $$$
Apple ouvrira grand les portes au xCloud quand Microsoft aura proposé suffisamment de pognon a Apple. C’est tout !

avatar macinoe | 

Ou il suffit d'attendre quelques années que des services comme Apple Arcade soient abandonnés comme c'est régulièrement le cas avec les services d'Apple qui ne sont pas suffisement rentables.
Dans l'écosystème Apple les services ne peuvent fonctionner que si Apple vends aussi le matériel qui va avec ces services. Et pour vendre du matériel, il faut des services de qualité. Avoir des services de qualité uniquement avec ses propres services, c'est un pari audacieux, pour ne pas dire risqué et prétentieux.

avatar Lameth | 

Suffit de dire qu’ils ne sortent pas office 365 sur plateforme Apple Silicon tant que c’est pas accepté. Ça devrait régler le problème en quelques mois max 😂

avatar YetOneOtherGit | 

@Lameth

"Suffit de dire qu’ils ne sortent pas office 365 sur plateforme Apple Silicon tant que c’est pas accepté. Ça devrait régler le problème en quelques mois max 😂"

Y a qu’à faut qu’on 🤪

Ce n’est pas parce que MS et Apple ont des intérêts divergents sur ce front qu’ils n’en ont pas en commun sur d’autres.

Avant que l’émergente plateformes de streaming de JV de MS soit la machine à cash qu’est Office il passera beaucoup d’eau sous les ponts.

MS est un des premiers partenaires d’Apple sur la migration Mac ARM 🤑

avatar Lameth | 

@YetOneOtherGit

Exactement. Un des premiers partenaires. Ça en fait du « leverage » pour obtenir ce qu’ils veulent 😛

avatar YetOneOtherGit | 

@Lameth

"Ça en fait du « leverage » pour obtenir ce qu’ils veulent "

Rapport coût / bénéfice.

Peu à gagner au regard de ce qu’il y aurait à perdre. 🤑

avatar PixelPopz | 

C’est comme pour ce foutu pass Navigo ! A quand sur IOS ???!!!

avatar Mac Hiavel | 

Je sens que je vais faire un procès au Canard Enchaîné pour manque d’illustrations photo et à Télérama pour absence d’horoscope...
Et puis aussi à Bresson qui n’a jamais fait tourner Bogart dans ses films...
Non mais des fois

avatar Ashram_ | 

Pour ma part c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les 30% etc je peux l’entendre et comprendre. Mais se donner le rôle de juge et bourreau quant aux applis « concurrentes » c’est non et anti-consommateur. Pas de GeForce Now, pas de Stadia, pas de Xcloud, la coupe est pleine. Je n’ai pas pris un iPhone pour que Apple décide de ce que je peux faire ou pas, surtout pour pousser son « service » Apple Arcade. Comme je ne me sens plus respecté ni libre, je suis repassé ce matin à Android, après être repassé de Mac à Windows il y a quelques mois pour d’autres raisons. La veulerie de Cook et consorts aura eu raison de ma patience et fidélité. Sans moi désormais.

avatar oboulot | 

@Ashram_

Choix radical mais très compréhensible.
Perso cette absence de service de streaming de jeux vidéo sur IPad me bloque clairement dans ma volonté de prendre un iPad Air ou Pro.

avatar Mike Mac | 

A lire foufous, j'ai l'impression d'entendre Sibeth N'Diaye...

avatar iVador | 

@Mike Mac

Sibeth c’est Einstein à côté ...

avatar nicopulse | 

Une fois de plus APPLE fait obstruction à la concurrence sur son système d'exploitation...

avatar YetOneOtherGit | 

@nicopulse

"Une fois de plus APPLE fait obstruction à la concurrence sur son système d'exploitation... "

Comme me fait tout acteur du business depuis la nuit des temps ?

C’est une base que de ne pas faciliter la tâche à la concurrence et ils le font absolument tous d’Intel à IBM, de MS à FB, d’Amazon à Google.

Je ne comprend même pas comment on peut s’étonner de ça 😳

avatar Cro_Arthur | 

Il reste plus qu’à MS de supprimer sa suite Office du Mac et IPadOS , et on verra quelles seront les répercutions...
J’aimerais vraiment voir ça 😆
J’ai l’impression que la montée en puissance de MS fait peur aux autres acteurs 😅

avatar YetOneOtherGit | 

@Cro_Arthur

"J’ai l’impression que la montée en puissance de MS fait peur aux autres acteurs 😅"

La montée en puissance sur quoi ?

Il y a bien une montée en puissance de MS ces dernières années mais elle est sur les activité Cloud B2B c’est la la part du lion de la croissance de ma rentabilité de MS 😎

avatar BordelInside | 

@Cro_Arthur
"J’ai l’impression que la montée en puissance de MS fait peur aux autres acteurs"

En quoi la montée en puissance de MS dans le domaine du cloud BtoB pourrait faire peur à Apple qui, si je ne m'abuse, est totalement absente de ce secteur ?

Sur les domaines où les deux sont en concurrence, il me semble que l'équilibre des forces est relativement stable et sans vraiment indice de bouleversement à court, voire moyen terme.

avatar YetOneOtherGit | 

@BordelInside

"Sur les domaines où les deux sont en concurrence, il me semble que l'équilibre des forces est relativement stable et sans vraiment indice de bouleversement à court, voire moyen terme."

Tu parles d’Apple vs MS ?

Où diable vois tu une concurrence acharnée au dépend d’Apple de façon significative ?

avatar nikoethore | 

Faudrait leur rappeler leur propre histoire à Apple, eux qui sont si intransigeants sur leurs propres règles.

https://www.youtube.com/watch?v=5sMBhDv4sik

avatar YetOneOtherGit | 

@nikoethore

Tu crois une seconde que le mantra de SJ était de laisser la concurrence s’épanouir en paix ? 😳

avatar nikoethore | 

Haha non du tout, c'est juste drôle de noter la différence entre un discours marketing martelé il y a quelques années et la réalité d'aujourd'hui.

"the ones who see things differently — they’re not fond of rules… You can quote them, disagree with them, glorify or vilify them, but the only thing you can’t do is ignore them because they change things…" ... sauf quand ca touche à mon fond de commerce :)

avatar YetOneOtherGit | 

@nikoethore

Bienvenue dans la matrice 😁

Les messages marketing ne sont que des messages marketing 🤑

avatar benji99 | 

Il y’a encore quelques mois j’y croyais à la fameuse « expérience utilisateur » si importante qu’on peut admettre que Apple mette en place telle ou telle règle mais ces derniers temps le comportement minable de Apple me fait changer d’avis : attendre 2020 pour mettre un SSD au lieu d’un disque HDD dans la config de base d’un iMac et mettre seulement un SSD de 256Go par défaut et quand on choisit ce modèle de base à 2100euros y’a même pas la possibilité d’augmenter la taille du disque dans les options. Idem pour le MacPro à 7200euros... stockage SSD de 256Go de base et 8Go de ram de base. Idem pour la taille minimum des iPad qui reste à 32Go. A cela s’ajoute donc le refus caché d’avoir de la concurrence pour arcade. Cela frise le ridicule. Lol Franchement elle est où « l’expérience utilisateur » ?

avatar YetOneOtherGit | 

@benji99

"Cela frise le ridicule"

Absolument pas, c’est du bel est bon business bien mené résultat financier à la clef.

Après on peut parfaitement ne pas si retrouver en tant que consommateur, cela tombe bien il y a énormément d’offres concurrentes d’excellente qualité 👍

avatar Ghaleon111 | 

@benji99

Les os sont bons mais la radinerie et la fermeture extrême d’Apple se retourna un jour contre lui.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ghaleon111

"mais la radinerie et la fermeture extrême d’Apple se retourna un jour contre lui."

Une antienne que l’on entend depuis des décennies 😎

Et ce vœu ne se réalise toujours pas, Apple se portant au contraire de mieux en mieux.

avatar Ghaleon111 | 

@YetOneOtherGit

Sauf que la concurrence n’est plus la même qu’avant.
Il fut un temps où ce que faisait apple pouvait être tellement mieux, plus innovant etc... ce qui lui donner une grande image/aura et Apple a surfer sur cette vague pendant pas mal d’années et le succès fut.

Maintenant que les concurrents sont encore plus innovants, tout aussi qualitatif, multiplie les usages possibles, plus souple et ouvert, Microsoft ouvert à android et linux et rend son écosystème avec Windows de plus en plus puissant et universel que ce soit pour ces logiciels pro et moins pro, la communication/syncro entre appareils qui va plus loin qu’entre iPhone et Mac sur certains aspects ou le gaming, la démultiplication des form factor de plus en plus poussée en innovation etc...

Ce ne serait pas étonnant que Apple perd du terrain à terme vu comme cette fermeture d’Apple agace de plus en plus de monde.

avatar fousfous | 

@Ghaleon111

Apple perd toujours du terrain à terme parce qu'ils n'essayent pas de faire de la quantité. Et iOS est déjà (et depuis longtemps) un petit joueur face à android et ses 80% de part de marché. Le téléphone par défaut est sous android, pas iOS.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ghaleon111

"Ce ne serait pas étonnant que Apple perd du terrain à terme vu comme cette fermeture d’Apple agace de plus en plus de monde."

C’est respectable les vœux pieux 😎

Après il y a les faits et il n’y a strictement aucun signe de ce que vous espérez en vu.

On entend les même antienne depuis des années avec la même absence de réalisation dans les faits, au contraire l’activité d’Apple ne cesse de croître tout comme sa capacité à capter la plus grande part des profits des industries où elle est présente.

Que cela vous déplaise ne change rien aux faits 😎

Quand au changement de paradigme que vous voyez advenir il semble relever du fantasme et ne fait nullement consensus dans les études prospectives des spécialistes du secteur 🤑

avatar Ghaleon111 | 

@YetOneOtherGit

Nokia et BlackBerry étaient des numéro 1 de leurs secteurs, il a suffit que l’iPhone arrive pour que les choses commencent à basculer alors aujourd’hui si l’iPhone n’a pas les services que beaucoup voudraient utiliser et qu’il ne suit pas les changements de paradigme et qu’il reste trop fermer à l’os le plus utilisé de la planète qui es en train d’avoir un très gros écosystème redoutable avec l’os mobile le plus utilisé de la planète, ça peut basculer plus vite qu’on ne le croit.
De plus Apple va fermer encore plus ces Mac avec l’arm donc encore moins de services et encore plus enfermé avec l’iPhone. Apple est en contradiction avec les autres acteurs en rajoutant de plus en plus de barreaux à sa prison contrairement aux autres qui deviennent beaucoup plus universels et versatiles.

Les analyses ne prennent pas du tout en compte les changements à venir dans les services et la high tech.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ghaleon111

"Nokia et BlackBerry étaient des numéro 1 de leurs secteur"

comparaison n’est pas raison.

La taille des entreprises citées, la diversité des offres, l’historique, la structure financière, les alliances ... n’ont strictement rien à voir.

L’effondrement de mastodonte de la taille et de la santé financière d’Apple est un phénomène quasiment inexistant dans l’histoire du business.

Apple pourrait à moyen terme perdre son leadership, devoirs se réinventer, devoir rebondir... mais cela restera longtemps un acteur majeur de l’industrie très loin de vaut fantasme d’effondrement -.

Et ce constat n’est en rien une défense d’Apple. Cela vaut pour MS, FB, Google, Amazon, Tancent, Samsung ...

avatar Ghaleon111 | 

@YetOneOtherGit

Eux c’était des exemples pour montrer que ce n’est pas par ce que ça fonctionne que tous les voyants sont au vert pour toujours mais je ne voulais pas parler d’effondrement d’Apple à ce point là.

Apple devra tout de même lâcher du leste si il ne veut pas perdre un certain nombres de clients et mieux réagir par rapport à ce que fait la concurrence.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ghaleon111

"si il ne veut pas perdre un certain nombres de clients"

Perdre un certain nombre de clients n’est jamais un souci pour une entreprise tout est affaire de rapport coût / bénéfice.

Cela fait des décennies qu’Apple fait en conscience des choix dont ils savent pertinemment qu’ils déplairont à un microcosme ou à un autre.

Aucune importance 😎

Croire qu’il faut à tout prix se battre pour conserver toute sa clientèle ou obtenir une satisfaction de 100% c’est aller vers de la très mauvaise gestion.

Tout comme le vieille adage populaire plaçant le client en majesté, non le client n’est surtout pas roi dans une entreprise de masse bien gérées.

Une frange de mécontents et de clients en partances c’est parfaitement sain dans une bonne gestion des priorités.

avatar r e m y | 

@YetOneOtherGit

"L’effondrement de mastodonte de la taille et de la santé financière d’Apple est un phénomène quasiment inexistant dans l’histoire du business."
ENRON, KODAK...

avatar Bigdidou | 

@r e m y

« ENRON, KODAK... »

Oui, enfin Enron, c’est très particulier, quand même ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"ENRON, KODAK..."

Comparaison n’est pas raison.

Le cas d’ENRON n’a vraiment strictement rien à voir avec la situation des géants de la tech. Est-il utile que je te raconte l’histoire et l’aventure du courtier en énergie ?

Pour Kodak les medias racontent beaucoup de conneries :

- En premier lieu l’entreprise est loin d’avoir disparu et d’être économiquement ridicule : En 1994 la part très importante d’activité de Kodak dans la chimie à fait l’objet d’un spun-off en faisant une entreprise indépendante qui est Eastman Chemical ( Eastman est le nom du fondateur de Kodak) une boîte qui fait d’environ 10 milliards de dollars.

-;En second lieu, contrairement à la légende urbaine, ce n’est pas par ignorance que Kodak n’a pas pris le virage du numérique. C’est un cas d’école maintenant bien documenté : comment transformer une entreprise vivant en leader sur un marché où elle à une rentabilité stratosphérique en un acteur émergent sur un marché où dans le meilleur des cas la rentabilité est cinq fois moindre ? La réponse communément admise est c’est impossible.

Une part conséquente de Kodak a survécu à travers Eastman qui était sa très grande diversification, la part confrontée à un profond changement de paradigme ne pouvait pas survivre.

Bref ce sont deux cas assez atypique et dans les fait seul une des deux entreprises à réellement disparue l’autre s’étend redéployées sous une autre identité sur une seule de ses activités (Au passage avant 94 l’identité officiel de l’entreprise était Kodak Eastman)

Au final, la disparition des entreprises géantes est un phénomène extrêmement rare dans l’histoire.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ghaleon111

"Les analyses ne prennent pas du tout en compte les changements à venir dans les services et la high tech."

Que connais-tu des cabinets de prospectives et visiblement aussi des analystes financiers ?

Amuses toi à regarder les rapport d’activité de Nokia et Blackberry, tu y trouveras noir sur blanc la liste des risques qui ont conduit à la perte de ses entreprises.

Regardes les analyse des risques dans les rapport des GAFAM tu n’y trouveras pas ce que tu fantasmes.

avatar Bigdidou | 

@Ghaleon111

« Maintenant que les concurrents sont encore plus innovants, tout aussi qualitatif, multiplie les usages possibles »

Franchement, si on pense ça, faut pas se gêner pour se rapprocher d’eux.
Quel intérêt de rester avec une solution qu’on trouve moins innovante et tout ça ?

Je suis très satisfait par l’innovation, la qualité d’Apple etc... et c’est pour ça que j’utilise les appareils de cette marque.

C’est très simple à faire.
A une époque où j’étais moins satisfait de l’offre, je suis passé sur un Samsung.
Je n’ai pas apprécié Android, je suis revenu sur iPhone dès qu’un appareil grand écran OLED de la marque est sorti.

avatar fousfous | 

@Ghaleon111

C'est peut-être possible mais il faut que ce soit du fait des consommateurs et non pas d'autorités et de politiques en manque de popularité.

avatar niicoo76 | 

Sur ce coup Apple c’est n’importe quoi

avatar YetOneOtherGit | 

@niicoo76

"Sur ce coup Apple c’est n’importe quoi"

Non c’est du Apple canal historique 😎

Là on est même dans la dogme SJ de détestation du JV 😄

avatar Krysten2001 | 

L’article de Numerama est bien plus complet et Microsoft devrait balayer devant sa porte... https://www.numerama.com/tech/641758-apple-vs-microsoft-google-facebook-...

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Pourquoi "bien plus complet"??? L'article de Numerama dit strictement la même chose ! Je n'y ai rien trouvé de plus...

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

C’est que vous l’avez mal lu alors car on comprend mieux le pourquoi du comment,...

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Je n'y vois rien de plus sur le "pourquoi du comment" comme vous dites

avatar Krysten2001 | 

Lisez le encore une fois alors

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Expliquez plutôt ! Car tout ce qui est dans l article Numerama est également dans l'article de MacG. Je ne trouve pas de différence

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

L’article est meilleur car il y a plus d’explications, plus de profondeur dans le sujet et une comparaison des deux entreprises,...

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Mouais... a part l'hypothèse qu'Apple qui ne veut pas de cloud gaming aujourd'hui trouvera sans doute ça génial quand ils sortiront leur propre service, je ne vois pas grand chose ☹️

Pages

CONNEXION UTILISATEUR