Pixelmator Photo utilise l’intelligence artificielle pour agrandir les images sur l’iPad

Nicolas Furno |

Pixelmator Photo (8,99 €) récupère une fonction réservée jusque-là à Pixelmator Pro, la version macOS de cet éditeur de photos. Avec la mise à jour distribuée cette semaine, l’app conçue pour l’iPad permet d’utiliser la fonction « ML Super Resolution » qui permet d’augmenter la définition des images tout en préservant leur qualité. Elle se base pour cela sur l’intelligence artificielle et CoreML, la technologie maison d’Apple.

Le nouveau bouton dédié à la fonction ML Super Resolution. Le processus peut prendre plusieurs dizaines de secondes, d’où l’indicateur de progrès pour le traitement au milieu de l’écran.

Comme sur macOS, cette fonction peut prendre du temps à faire son effet, surtout si l’image de base est lourde. Avec une photo prise à l’iPhone, il faut à mon iPad Pro de 2018 plus de trente secondes pour agrandir l’image. Le fichier final mesure 8 064 pixels de large sur 6 048 de haut, soit trois fois plus dans chaque dimension que la photo de base.

Cette lenteur de traitement s’explique par l’âge du moteur neuronal, essentiel à CoreML, intégré à l’Apple A12X. Il n’est plus de toute jeunesse et Apple a fait de grand progrès depuis, si bien que cela devrait aller beaucoup plus vite avec celui de l’Apple A14 sorti cette année. Ce n’est pas pour rien que le constructeur a choisi Pixelmator Photo pendant son keynote pour évoquer la puissance du tout nouvel iPad Air 4 qui contient justement ce processeur…

Pour accompagner cette nouveauté, Pixelmator Photo gagne un outil de comparaison bien pratique. Il permet de vérifier les changements apportés sur l’image en cours, avec un trait qui sépare la photo originale de celle qui est modifiée. Cela s’applique à tous les changements apportés à une image, y compris les ajustements sur l’exposition, la luminosité, le contraste et tous les autres paramètres proposés par l’app.

Photo originale à gauche, la photo modifiée à droite.

Cet outil de comparaison est aussi très utile pour vérifier le travail de la fonction ML Super Resolution, et éventuellement revenir en arrière s’il ne vous convient pas. Vous pouvez utiliser la fonction de zoom intégrée à l’app pour agrandir l’image et voir de plus près les changements apportés :

La fonction de comparaison permet de vérifier le travail de l’agrandissement boosté à CoreML.

Si vous avez un Apple Pencil de deuxième génération, vous pouvez associer le geste de double-tap à cette fonction de comparaison. Dans les paramètres intégrés, Pixelmator Photo propose aussi d’associer ce geste à deux autres fonctions : annuler et rétablir ou bien l’excellent outil de réparation qui permet de supprimer des éléments sur une image.

Pixelmator Photo est une app réservée aux iPad et même si vous pouvez l’installer sur un ancien modèle et iOS 11, il est recommandé de l’utiliser avec iPadOS 13 au minimum et une tablette qui dispose d’un moteur neuronal1 pour bénéficier de toutes les fonctions. Son interface est traduite en français.

Sur le Mac, Pixelmator Pro a également été mise à jour, avec l’ajout de la fonction d’automatisation basée sur AppleScript et présentée il y a quelques mois :

La mise à jour est gratuite et l’app est proposée actuellement à prix réduit, 30,99 € au lieu de 43,99.


  1. Soit au minimum un iPad Pro de 2018, un iPad ou iPad Air de 2019 ou un iPad mini de 2019. L’app fonctionne aussi avec tous les iPad Pro et les iPad classiques à partir de la cinquième génération.  ↩︎

avatar jcp25 | 

Bon, testé sur des photos clean et moins clean.
C'est un peu de la branlette. Grâce au moteur neuronal... Je fais comme dans "les experts".
En réalité pas mieux que des vieux plug-ins photoshop.
Mais plus simple, on appuie en on attend plus longtemps. Ensuite, on fait glisser et on dit : "putain, tu as vu ce que fait l'IA et le super moteur AZ254"
Bon, écran calibré, photoshop plug-in... Comme je dis... Aussi bien voir meilleur que ce soit mon chat ou un beau portrait.

avatar Grek0497 | 

@jcp25

C’est clair. « Neuronal » et « Intelligence artificielle » ça fait son petit effet point de vue marketing. Au final c’est du bullshit. Ca ne change pas grand chose mais ça fait vendre quelques produits en plus...

avatar jcp25 | 

@Grek0497

Oui.
Bon, à 9€ il ne faut pas non plus s'attendre à du haut de gamme.

avatar PierreBondurant | 

@jcp25

La correction automatique basée sur le machine learning est assez bluffante sur cette app dans la majorité des cas.
Très bon app qui sauve automatiquement les retouches sur la photo original qui est dans l’app Photo native

avatar Link1993 | 

L'outil de comparaison est sympa, mais je trouvais l'ancien bien plus pratique, où un simple appui sur la photo suffisait pour voir l'originale d'un coup, permettant de voir les comparaisons très rapidement. Je n'ai pas retrouvé ce comportement...

avatar romainB84 | 

« Cette lenteur de traitement s’explique par l’âge du moteur neuronal, essentiel à CoreML, intégré à l’Apple A12X. Il n’est plus de toute jeunesse et Apple a fait de grand progrès depuis, si bien que cela devrait aller beaucoup plus vite avec celui de l’Apple A14 sorti cette année »
😂😂😂😂😂😂
Jusqu’à avant hier, c’était le processeur arm le plus puissant du marché, et en 2 jours il se prend le statut de « pas de toute jeunesse » 😂😂😂.

avatar IceWizard | 

@romainB84

« Jusqu’à avant hier, c’était le processeur arm le plus puissant du marché, et en 2 jours il se prend le statut de « pas de toute jeunesse »

Il n’est pas question de l’A12 en entier, mais de son processeur neural. Quand on sait que celui-ci est 4x plus rapide (en nb d’opérations neurales traités par seconde) que le premier processeur neural Apple (apparu avec l’A11 Bionic), on se dit que le core neural intégré à l’A14 devrait atteindre des sommets.

J’attend quand même la publication des spécifications techniques à la présentation officiel de l’A14 et les benchs indépendants avant de crier à la performance.

avatar philiipe | 

Quelqu’un voit une différence sur les photos ?

avatar IceWizard | 

@philiipe

« Quelqu’un voit une différence sur les photos ? »

Zoom sur la seconde illustration, avec le chat en plein écran. On voit bien que l’image originale est pixellisée. Ceci dit, sans agrandissement ce n’est pas visible.

avatar IceWizard | 

@IceWizard

Correction, j’ai fait des essais ce matin avec de vieilles images. Le résultat est impressionnant, du moins à mes yeux de noob non graphiste. A part que la peau des gens est légèrement trop lisse, après l’opération.

CONNEXION UTILISATEUR