Facebook condamné en Italie pour avoir copié une application

Stéphane Moussie |

Facebook a été condamné par un tribunal italien à verser 3,83 millions euros de dommages à un éditeur pour avoir copié son app, rapporte Reuters.

L'application en question, qui n'est plus disponible dans l'App Store, s'appelle Faround. Lancée en 2012 par le studio de développement italien Business Competence, elle permettait de localiser des points d'intérêt (magasins, restaurants…) à proximité de soi en s'appuyant sur les commentaires de ses amis Facebook. Quelques mois plus tard, Facebook lançait sa propre fonctionnalité équivalente.

Faround

L'année suivante, l'éditeur a attaqué en justice le réseau social, qui a suspendu provisoirement sa fonction en 2017 en Italie à la suite d'une décision de justice. Un porte-parole de Facebook a déclaré que la dernière décision en date était en train d'être examinée minutieusement.

Si Snapchat avait la drôle d'idée d'attaquer en justice Facebook pour les mêmes raisons, il pourrait y avoir du grabuge…

avatar Sindanárië | 

Bien bien.

Il ne manque plus que l’écartèlement des équipes dirigeantes de Facebook et ce sera parfait 😋

avatar r e m y | 

Sherlocker une app sans se faire pincer, c'est tout un art!
Ça ne s'improvise pas ! 😔

avatar roccoyop | 

@r e m y

Pourtant FB est le dieu des copieurs. Dès qu’il s’agit d’aspirer les fonctionnalités pour assoir sa dominance, ils sont au top du top.

avatar klouk1 | 

H.s très étranges ces pubs pour les camions DAF.....

avatar victoireviclaux | 

Ahhhh Facebook, je me rappelle pourquoi j'ai supprimé mon compte 😁

avatar captainmajid | 

Mais ce n’est pas ce que Facebook fait depuis leur création? 🤔
Periscope, instagram, tiktok ...

avatar Felixba | 

@captainmajid

Si, mais plus c’est gros plus ça passe...

avatar victoireviclaux | 

WhatsApp avec de nouvelles conditions à accepter d'ici le 8 février sous peine d'avoir le compte supprimé... 🤔

avatar Clarisse Mariette | 

Eh bien oui, il va y avoir un véritable grabuge si ça devait arriver. Qui plus est, aussi bien les jeunes que les adultes n’arrivent plus à se passer de cette plateforme de réseau social. Mais si cela devait être ainsi, on n’y peut rien. Clarisse de https://www.agence-web-monaco.com/

CONNEXION UTILISATEUR