En Russie, iOS suggère des apps choisies par le gouvernement

Nicolas Furno |

Comme prévu, Apple a commencé à respecter la nouvelle législation russe qui impose aux constructeurs de smartphones de proposer des apps locales à leurs utilisateurs. Elles sont suggérées par iOS — mais pas préinstallées — lors de la procédure de configuration initiale, comme on peut le voir sur cette vidéo.

Vidéo publiée par @KhaosT.

Un écran similaire aux sélections d’apps de l’App Store est ajouté à la fin du processus de configuration pour les iPhone utilisés en Russie. Cet écran liste toutes les apps recommandées par le gouvernement, il y en a onze à l’heure actuelle et on imagine que la sélection pourra évoluer et être mise à jour à distance par Apple. Avant d’afficher cette sélection, Apple indique explicitement que c’est une exigence légale du pays.

Les deux écrans qui affichent la sélection d’app de la Russie.

La concession faite par Apple au gouvernement russe est ainsi moins lourde qu’on pouvait l’imaginer, puisque l’utilisateur garde la main et peut choisir de fermer cet écran de sélection d’apps sans en installer aucune. En revanche, cette étape doit obligatoirement être passée dans le processus initial, ce qui correspond certainement à la législation locale.

Outre cette sélection affichée lors de la configuration initiale, l’App Store russe pourra aussi intégrer une section spéciale pour les apps recommandées. On imagine que l’on y retrouvera la même sélection et Apple a même probablement utilisé le même composant dans les deux cas.


Source
Tags
avatar banabap | 

Pourquoi pas, c’est bien intégré

avatar Oracle | 

Ça va, c’est léger comme entorse...

avatar Malvik2 | 

C’est toujours la même histoire entre d’un côté le business, logique pour une firme privée, et de l’autre les discours "progressistes" d’Apple...
Car cet écran que l’on peut ignorer n’est pas le problème; mais c’est une petite compromission, qui dans deux ans sera suivi d’une autre, puis d’une autre etc...jusqu’à en venir aux rêves de tous ces autocrates dans ces pays: Internet qui pour les particuliers deviendrait un "intranet", comme en Corée du Nord.
Bien sûr la marge est grande. Mais patience, ils en ont à revendre aussi justement. Il faut voir à l’échelle de 20 ans.

avatar raoolito | 

@Malvik2

Et comment avez-vous fait avec votre multinationale pour contourner ce genre de soucis legal ?

avatar Hugualliaz | 

@Malvik2

En l’occurrence, la Russie est connectée à l’internet mondial et ne vous en faites pas pour les russes : ils maîtrisent globalement bien mieux internet que nous 😉

D’ailleurs, le jour on où l’on censura quelque chose qui sera digne d’intérêt pour eux, ne vous inquiétez qu’ils parviendront à le récupérer et à le diffuser massivement !

avatar noooty | 

Tiens, ce ne sont pas les pages en russe. Vous n’arrivez pas à lire?

avatar occam | 

@noooty

Parce que vous (et la plupart des lecteurs de MacG), si ?
Я понимаю.

avatar a_y | 

@occam

Да все тут все понимают, не одни же тут Французы 😹

avatar noooty | 

@occam

Я тоже понимаю, спасибо гуглу...

avatar Hugualliaz | 

@occam

Ду ку же минкрусте : са ва?

avatar Sindanárië | 

@occam

Почему бы тебе не взять бутылку и не пойти спать?

avatar Moonwalker | 

Bah! Dans quelques temps ça donnera des idées chez nos "démocrates" maison.

On définira des applications "écologiquement correctes" ou "inclusives" ou "non discriminantes" et on exigera leur promotion par les vilains GAFAM au détriment des autres, les "mauvaises".

avatar Frd2002 | 

Et bien moi, je trouve cette mesure très positive. Je m'explique :
-Apps suggérées à installer par pays qui peuvent être très utile (News officielles, Police, Alertes, Administration, ...)
-Personne ne vous force à les utiliser
-Permet de personnaliser suivant le pays d'achat ou d'activation
-On ne parle pas de modifier IOS afin de "tracker" l'utilisateur, voir un autre OS bien connu.

Honnetement, je serai Apple, j'y penserai à deux fois avant afin de promouvoir cette mesure aux pays qui le souhaitent.

avatar oomu | 

Je n'apprécie jamais ce genre d'obligation faites à l'industrie informatique.

L'instrumentalisation et l'augmentation de règles, obligations et validations par les Etats sur l'informatique n'est pas anodine. C'est toujours pour manipuler les mœurs et cultures des gens.

Ce n'est pas un hasard si la Russie est avec la Chine, frondeur sur ce genre d'initiative. (la France ne sera pas loin).

Que les états proposent des versions numériques des services administratifs, santé, sécurité, oui bien sur, c'est logique, et cela a sa place via les sites gouvernementaux et les boutiques d'apps.

De là à les pousser en avant ,voir en faire un enjeu national, non. Comme toujours, je n'y vois qu'une énième brique dans un mur Totalitaire.

Le pouvoir politique se dote d'un énième nouvel outil (pousser aux gens sur leur mobiles les apps de SON choix) qu'elle abusera progressivement, de gouvernement en gouvernement, de lubies en lubies, de faits divers en faits divers.

-

Globalement, je ne pense pas que les états doivent pouvoir imposer l'ajout d'écrans, de truc nationaux, etc à l'industrie, telle l'obligation qui fut faite un temps d'afficher un choix de navigateur sur Windows.

A l'inverse, casser le monopole des boutiques en ligne sur mobiles/console de jeux par un fabricant serait une bonne chose pour libéraliser l'industrie et la concurrence.

en somme : le moins possible d'intervention gouvernementale, rien qui puisse être détourné à terme pour mettre en avant de l'idéologique (pourquoi pas une app Tellement Russe "DénonceTonGay.app" ?) et uniquement des décisions mesurées et mûrement réfléchies (rares) pour conserver une industrie ouverte dans l'intérêt de la population.

avatar Krysten2001 | 

@oomu

« A l'inverse, casser le monopole des boutiques en ligne sur mobiles/console de jeux par un fabricant serait une bonne chose pour libéraliser l'industrie et la concurrence. »

Je ne pense pas 😉 C’est juste les gros qui font profiter.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> C’est juste les gros qui vont profiter.

*Les* gros vs toujours *le* même, c'est déjà plus de concurrence.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Quel concurrence ? Les grands vont juste tout rafler et les petits rien du tout. Je n’appelle pas cela de la concurrence. Avec l’app store, les grands et les petits sont sur le même pied.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Quel concurrence ?

AppStore vs plusieurs gros stores dont AppStore.
1 vs N
Y'a pas de concurrence quant c'est N = 1, y'a déjà nettement plus de concurrence quand N > 1

> Les grands vont juste tout rafler et les petits rien du tout

Si vous parlez des éditeurs d'apps : c'est déjà le cas. L'AppStore n'a nullement empêcher les grands de rafler la quasi totalité.

> Je n’appelle pas cela de la concurrence.

Depuis quand la concurrence c'est tout le monde qui peut courrir à la même vitesse !?
La concurrence c'est plusieurs personnes sur la même ligne de départ, face au client, nullement qu'ils seront également ensemble sur la ligne d'arrivée, le CA, l'audience, etc !

> Avec l’app store, les grands et les petits sont sur le même pied.

Mais ouais. Amazon qui a droit a des passe-droits depuis qu'ils ont passé un accord de distribution du matos Apple, n'importe quel petit éditeur obtiendra la même chose...

avatar fondoeil | 

@oomu

Si j’adhère à la première partie du commentaire sur la "promotion" étatique imposée, je ne suis pas d’accord sur la partie visant à ouvrir des services concurrents en matière d’applications.
L’AppStore a un avantage : un minimum de sécurité. Si ce n’est à imposer aux éventuels concurrents le même niveau de vérification des applications, il est évident que la sécurité sera bien moindre. Cela ternira l’image d’Apple, car les médias n’iront pas chercher d’où vient telle application à l’origine de tel scandale sur un iPhone ou un iPad. Cela nuira aussi énormément au service clients d’Apple qui ne manquera pas d’être débordé par les appels concernant tel ou tel bug lié à une application qu’elle n’aura pas commercialisée. Je comprends la tentation pour un développeur de se dire « Apple doit valider gracieusement mon application après l’avoir vérifiée, mais je peux la vendre où je veux sans avoir à me soucier des bugs éventuels de mon application (que je pense avoir merveilleusement codée), et sans m’occuper du service après-vente ».
Le service et la sécurité font partie des atouts d’Apple, même si leur qualité tend à diminuer avec le temps et la multiplication des produits. Autant ne pas affaiblir tout ça un peu plus !

avatar Abd Salam | 

@oomu

L’idéologie, c’est pas seulement les idées (bonnes ou mauvaises) des autres.

Le (toujours) moins de gouvernement est également de l’idéologie !

Le dogme de la concurrence qui est bonne pour le public ; c’est de l’idéologie !

avatar Frd2002 | 

@oomu

Ok avec votre commentaire mais il devrait aussi s'appliquer aux GAFAM et non seulement aux états.
Que fait twitter en censurant à tout va ? même son président ?
Que fait Amazon en copiant les produits originaux à vil prix ?
Que fait facebook en censurant, et avec le shadow banned ? Je n'oublie pas ses expériences sociales sur ses utilisateurs ?
Que fait Google en surveillant la population mondiale au travers de ses plateformes ?
Que fait Apple en obligeant son store ?

Donc, on laisse faire les GAFAM et les états ne devraient pas se défendre ?

avatar ClownWorld 🤡 | 

Mélanger Apple avec tous les autres exemples a ruiné votre excellente argumentation

avatar Frd2002 | 

Je sais et je l'ai fait exprès pour ne pas être traité de fanboy !

avatar debione | 

@ClownWorld:

Parce que l'exemple pris pour Apple est mauvais. On aurait pu dire: Que fait Apple en se pliant a tous les désirata du sanguinaire Xi?

avatar toto_tutute | 

Très bonne initiative.

Si l'UE veut un jour ses GaFa, il faudra en passer par là. Il faudra même l'installation d'office.

avatar oomu | 

non.

avatar IRONMAN65 | 

Тут есть русские девушки ?

avatar Sindanárië | 

CONNEXION UTILISATEUR