App Store : Apple autorise les développeurs à communiquer davantage avec leurs utilisateurs

Mickaël Bazoge |

Apple fait un pas timide mais significatif pour résoudre quelques uns des points de friction déplorés par certains développeurs. Afin d'éteindre une action de groupe menée par plusieurs d'entre eux, le constructeur met en place plusieurs compromis, avec un changement de taille : les développeurs vont enfin pouvoir communiquer avec leurs utilisateurs des possibilités d'achats en dehors de leurs applications.

Apple ne donne pas la liste des moyens de communication autorisés en dehors de l'e-mail (d'ailleurs, comment la Pomme peut-elle contrôler ce que les développeurs peuvent écrire dans des mails ?). Mais le communiqué de presse ne ferme visiblement pas la porte à d'autres possibilités. Un développeur aura-t-il la possibilité d'indiquer à ses utilisateurs, directement depuis une application, qu'ils peuvent se rendre sur une boutique en ligne pour acquérir par exemple un abonnement ?

Selon Bloomberg, ce sera niet, mais en attendant des précisions — qui apparaitront certainement dans les guidelines de l'App Store —, les utilisateurs devront consentir à recevoir cette communication. Et bien sûr, les achats réalisés en dehors d'une application ne feront l'objet d'aucune commission pour Apple.

Cette possibilité de communiquer en direct avec l'utilisateur pour l'informer que des alternatives existent pour acheter du contenu en dehors de l'App Store pourrait au passage enlever une grosse épine du pied à Apple. Dans le procès contre Epic, la juge avait effectivement indiqué que cela pourrait être un moyen honorable de mettre tout le monde d'accord. Il faudra voir la forme que cette communication pourra prendre, mais c'est en tout cas un appel d'air intéressant pour les développeurs.

Epic contre Apple : la juge pas convaincue par les explications de Tim Cook

Epic contre Apple : la juge pas convaincue par les explications de Tim Cook

Tandis que le communiqué d'Apple ne fait pas de distinction entre les développeurs américains d'une part et les développeurs de partout ailleurs d'autre part, celui du cabinet d'avocats en charge de l'action en justice indique que la possibilité de communiquer avec les utilisateurs ne concerne que les développeurs US. Ces derniers auront la possibilité d'exploiter les informations que leurs utilisateurs saisissent dans les applications pour leur envoyer des e-mails. Espérons quand même que cette largesse soit disponible pour le monde entier…

Apple va également étendre la grille tarifaire dans laquelle les développeurs peuvent piocher pour fixer les prix de leurs achats intégrés et de leurs abonnements. Elle passe de moins de 100 à plus 500 catégories (!).

Le constructeur va également publier un rapport annuel de transparence de l'App Store, avec des statistiques sur le processus d'examen des apps (dont le nombre de rejets), le nombre de clients et le nombre de comptes développeurs supprimés, des données sur les requêtes dans le moteur de recherche et ses résultats, entre autres.

Apple conservera la structure du programme App Store Small Business pendant au moins trois ans. Ce dernier permet aux développeurs de ne payer que 15% de commission dès lors que leur chiffre d'affaires est de moins d'un million de dollars par an.

À la demande des développeurs, Apple ne changera rien à l'algorithme du moteur de recherche de l'App Store pendant au moins les trois prochaines années, il va donc continuer de se baser sur des « caractéristiques objectives » comme les téléchargements, les notes, la pertinence du descriptif des apps et les habitudes de l'utilisateur. Dommage que la Pomme ne se soit pas plutôt engagée sur une refonte totale de cet outil qui fonctionne bien mal.

Encore trois ans avec ce moteur de recherche…

La possibilité de faire appel du rejet d'une application est elle aussi conservée (fort heureusement), et Apple va ajouter du contenu dans la section App Review de son site pour aider les développeurs à mieux comprendre comment le processus fonctionne. Ce dernier est en effet particulièrement opaque.

Enfin, Apple va créer le Small Developer Assistance Fund pour « aider » les petits développeurs américains qui ont gagné moins d'un million de dollars par an sur l'App Store US entre le 4 juin 2015 et le 26 avril 2021. Ils recevront une somme comprise entre 250 $ et 30 000 $ en fonction de l'engagement du développeur dans l'écosystème de l'App Store. Cela devrait représenter une centaine de millions de dollars en tout. Des détails supplémentaires seront donnés ultérieurement.

Cette dernière initiative a été pensée spécifiquement pour satisfaire les plaignants de la class action. Apple tente ici de maquiller la triste réalité en parlant de « fonds » et de « soutien » aux développeurs, mais dans les faits l'entreprise n'aura pas d'autre choix que de donner cet argent pour éteindre l'action en justice.

En dehors de la possibilité de communiquer en direct avec les utilisateurs, ces changements demeurent relativement peu contraignants pour Apple. Mais cette annonce nocturne, ainsi que le nouveau programme News Partner, montre qu'Apple est prête à faire des gestes pour répondre à la colère de bien des développeurs. Mais cela suffira-t-il pour les régulateurs et dans le cadre des autres actions en justice ?

La fronde des développeurs contre les pratiques d

La fronde des développeurs contre les pratiques d'Apple

Toutes ces mesures doivent encore être validées par la juge en charge de la class action. Ça tombe bien, c'est Yvonne Gonzalez Rogers, la même qui a supervisé les débats pendant le procès entre Epic et Apple, et dont on attend le jugement dans les prochaines semaines…


avatar fredsoo | 

News noctambule 😁

avatar Sindanárië | 

@fredsoo

Non c’est la gardienne et femme de ménage de nuit

avatar fredsoo | 

Une femme en or! 👍🏻😉

avatar sigmanet15 | 

Et puis voilà, les gros éditeurs qui tenaient absolument à pouvoir vendre leurs abos en dehors des achats intégrés le feront. Et ils s'apercevront que les utilisateurs préféreront largement la simplicité des achats intégrés gérés par iOS/Apple plutôt qu'aller créer un compte ailleurs, mettre sa carte de crédit et payer en dehors de l'app.

En tant que développeur indépendant, qui fait ça en plus de mon travail, je suis bien content de la solution d'Apple et je n'ai pas de problème à leur laisser mes 15%.

avatar huexley | 

Sauf que des grosses boîtes qui ont les reins solide pourront faire des offres plus attractivrs., Mais pour que Apple fasse un grand pas dans cette direction, vu que c'etait le nerf de la guerre de Epic (l'achat de VBucks) c'est qu'ils ne sont pas si a l'aise que ça dans leurs souliers.

avatar TrollMan06 | 

@sigmanet15

J’adore les gens comme toi qui parlent pour les autres 🤡
En général les abonnements en dehors de l’AppStore soient moins chers donc personnellement je souscris sans hésiter.

avatar sigmanet15 | 

@TrollMan06

Je donne mon avis, simplement. 😉

À ce que j'ai pu voir, les utilisateurs (pas tous) sont fainéants (dans le bon sens du terme) et choisiront la simplicité des achats intégrés. Mais d'autres aspects pourraient aller dans le même sens : sécurité (ne pas mettre sa carte de crédit n'importe où), le support ou le remboursement par Apple en cas de problème, par exemple.

Évidemment, avec une offre extrêmement agressive, cela pourrait faire pencher la balance. Mais pourquoi diminueraient-ils les prix de plus de 30% (valeur de la commission Apple), ou augmenterait-ils de plus de 30% les achats intégrés ? Et par conséquent, est-ce qu'une différence de prix de 30% suffirait à contre-balancer les arguments ci-dessus ?

avatar TrollMan06 | 

@sigmanet15

Je pense qu’aujourd’hui oui étant donné la multitude d’abonnements que l’on possède tous... et la tendance actuelle à offrir de plus en plus de services par abonnements.
Quelques euros grappillés par ci par là permettent à la fin d’avoir sur l’année une belle économie

avatar oomu | 

oui.

avatar iPop | 

@TrollMan06

J’évite le plus possible les abonnements qui sont de plus en plus délirant. On trouve des fonds d’écran plus de 10 euro par semaine, c’est vous dire.
J’ai une calculatrice pour iPad à 90 centime par an, c’est très bien comme ça.

avatar bibi81 | 

Mais pourquoi diminueraient-ils les prix de plus de 30% (valeur de la commission Apple), ou augmenterait-ils de plus de 30% les achats intégrés ?

Pour éviter qu'Apple ait une vue sur leur business.

avatar pehache | 

@sigmanet15 "Et ils s'apercevront que les utilisateurs préféreront largement la simplicité des achats intégrés gérés par iOS/Apple plutôt qu'aller créer un compte ailleurs, mettre sa carte de crédit et payer en dehors de l'app."

C'est possible... ou pas... Dans tous les cas chacun ferait suivant ses propres critères (simplicité/sécurité ou meilleur prix) plutôt que de se faire forcer la main la main par Apple.

Et si Apple en était si sûr que 90% des utilisateurs préfèrent sa solution, on se demande bien pourquoi ils serait vent debout contre cette idée depuis des années, hein.

avatar Krysten2001 | 

@pehache

« Et si Apple en était si sûr que 90% des utilisateurs préfèrent sa solution, on se demande bien pourquoi ils serait vent debout contre cette idée depuis des années, hein. »

Permettre une utilisation simple et intuitive.

avatar Liena1 | 

Apple regarde à demain : éviter un démantèlement !

avatar 8enoit | 

Titre euphémisé. Ce sont des concessions timides mais majeures de la part d’Apple. Et un aveu retentissant.
En creux on perçoit un Apple sous pression.

avatar free00 | 

C’est un moment épique auquel nous assistons aujourd’hui. 😅

avatar Sindanárië | 

C’est le début de la chienlit

avatar oomu | 

Enfin on va VIVRE !

avatar Lu Canneberges | 

Tant mieux si ça s’ouvre progressivement, en arrivant qu’Apple arrive à s’en sortir par le haut et d’éviter le pire : l’explosion de l’App Store !

En tant qu’usager je suis parfaitement d’accord pour que les développeurs puissent communiquer directement, vendre leurs abonnements à l’extérieur, etc.

L’important étant qu’on ait le choix ! Pour un service comme Netflix que j’utilise sur plusieurs appareils diffèrent et pour qui 30% en plus chaque mois ferait beaucoup, je paye avec ma CB sur leur site. Mais pour un jeu ou une app à payer à l’achat, je préfère toujours 1000 fois l’App Store ! — J’essaye d’utiliser le Mac App Store autant que possible, même quand c’est plus cher, pour le confort et la sécurité des mises à jour automatiques et de la vérification.

Tant mieux aussi pour l’extension des 15% à la presse !

L’idéal serait, avec les 15% et/ou des moyens alternatifs, qu’en échange ces développeurs re autorisent les achats in-app et qu’on ait un choix clair :
- la simplicité et sécurité d’Apple, qu’on paye 15% plus cher
- une économie en passant ailleurs mais qui se pait en complexité.

Et surtout que le contrôle de validation de l’App Store reste !

avatar rayan.213 | 

@Lu Canneberges

d'ailleurs il n'y a pas d'achat inapp sur netflix, ils indique clairement qu'on doit passer par leur site et je m'etone toujours que apple laisse fair,

avatar Florian Innocente | 

@rayan.213

Où vois-tu qu’ils indiquent clairement d’aller sur leur site ?
Si tu as l’app et que tu n’es pas identifié ils te disent que tu ne tu ne peux pas t’inscrire depuis l’app et que c’est bien dommage.

Et nulle part ailleurs, même dans l’aide intégrée, ils ne disent comment faire autrement ou même d’aller sur leur site. Ils disent juste qu’il faut être membre ou abonné mais ne donnent aucune piste explicite pour le devenir.

avatar oomu | 

ce sont des décisions qui devraient appartenir à l'éditeur du logiciel, au fournisseur du service, bref moins au mainteneur de la plateforme, d'avantage au créateur de contenus/services.

D'avantage de flexibilité, moins de contrôle.

avatar IceWizard | 

@Lu Canneberges

"- une économie en passant ailleurs mais qui se pait en complexité."

Pas forcément, si le site de l'éditeur utilise Apple Pay. On reste dans la simplicité et la sécurité Apple. Les sites utilisant Apple Pay sont rares, hélas (celui de MacG est une exception).

avatar Baptiste_nv18 | 

@IceWizard

Énormément de sites proposent Apple Pay.

avatar IceWizard | 

@Baptiste_nv18

« Énormément de sites proposent Apple Pay. »

Je veux les noms, alors .. pour le moment je n’en ai pas trouvé beaucoup.

avatar iPop | 

@Lu Canneberges

C’est aussi comme cela que j’ai laissé Netflix. Je préfère de loin l’AppStore.

avatar pagaupa | 

Ça pétoche chez Apple ! 😂

avatar codeX | 

Heureuse ?

avatar oomu | 

Monsieur est trop bon.

avatar YetOneOtherGit | 

"Il faut que tout change pour que rien ne change"

Giuseppe Tomasi di Lampedusa

avatar KingAbas | 

Ce n'est que positif. Ceux qui veulent payer plus cher et avoir un environnement plus sûr, restent sur l'app store les autres irons ailleurs. Bonne nouvelle donc.

avatar Dimitri28 | 

Si ca ca sent pas la semi victoire d’EPIC je sais pas ce que c’est!
La promotion de la vente de vbucks a prix réduit via l’app ios devrait respecter la mesure prise par apple, ou pas loin. Ce qui veut dire que la base de la discorde devient caduc..!
L’ouverture du store j’y croyais pas trop mais ca bcp plus.
Au clients de choisir du coup, simplicité de paiement ou prix réduit en dehors des stores? C’est la question qui se posera aux utilisateurs.
A l’heure ou on nous vend que de l’abonnement, même pour acheter des gaufrettes, c’est franchement bienvenu!

avatar YetOneOtherGit | 

@Dimitri28

“Si ca ca sent pas la semi victoire d’EPIC je sais pas ce que c’est!”

Tu ne sais effectivement pas ce que c’est 😄😄😄

avatar Phiphi | 

Les PETITS développeurs qui ne gagnent même pas un million de dollars 😳 oh mon dieu comme j’ai de la peine pour eux 🙄

avatar Nesus | 

C’est à mon avis la meilleure des solutions. Ceux qui chercheront le prix s’embêteront à créer un compte et payer sur celui-ci. Les autres resteront sous le système d’Apple. Et au moins, rien ne sera imposé par le propriétaire de l’app.

CONNEXION UTILISATEUR