Alors que le marché s'effondre, les NFT arrivent sur Facebook

Félix Cattafesta |

Après Instagram, c'est au tour de Facebook d'accueillir les NFT. Dans un billet de blog, Meta vient d'annoncer qu'il allait bientôt être possible de partager ses images certifiées sur son profil.

Comme sur Instagram, les images ressembleront à n'importe quelle publication avec en plus un petit badge « Digital collectible » en bas à gauche permettant de les différencier. Il faudra connecter son portefeuille virtuel à l'un des deux réseaux sociaux pour ensuite pouvoir l'utiliser sur l'autre plateforme.

Si cette nouveauté est en cours de déploiement, elle arrive alors que le marché des NFT est en déclin. Le volume d'échange sur la principale plateforme dédiée OpenSea est en baisse de 99 % en un peu moins de quatre mois. Là où le site traitait pour 2,7 milliards de dollars en transactions NFT au premier mai, la place de marché n'a enregistré que 9,34 millions de dollars dimanche dernier.

Le marché des NFT sur OpenSea selon Dune Analytics.

Les cryptomonnaies ont également du plomb dans l'aile, le Bitcoin ayant chuté de près de 57 % depuis le début de l'année. Il s'échange aujourd'hui pour environ 20 300 $, là où un Bitcoin valait 47 738 $ au premier janvier. De son côté, l'Ethereum a chuté d'environ 59 %.

Capture d'écran de la conférence de présentation du métavers. Image : Meta.

Si Meta n'abandonne pas le marché, c'est parce qu'elle y voit une opportunité financière. Selon les rumeurs, l'entreprise aurait prévu une boutique sur ses plateformes ainsi que des outils permettant de certifier des NFT. Elle envisage également d'en commercialiser dans le métavers, ce qui lui offrirait au passage de prendre une belle commission.

Tags
avatar lmouillart | 

Je ne vois pas où vous avez vu ou lu que les états n'avaient pas (ne pouvaient pas avoir) "la main" sur les NFT ou crypto une fois inversti mais ça doit être un bouquin de S.F. ou manifeste de crypto-anar.

Ce qui fait la valeur d'une crypto c'est :
l'offre, -> minage -> énergie, les états ont toute capacité d'intervenir dans un sens comme dans l'autre sur l'évolution du coût de l'énergie.
la demande -> capacité a pouvoir faire fructifier l'actif. Si le rendement est faible et risqué alors qu'en face les états proposent du fiable et avec un bon rendement, ils ont la main également sur la demande.
le coût des transactions -> comme pour l'offre, ils ont toute capacité d'intervenir sur l'évolution des coûts de l'énergie et donc sur le coût des échanges.

Quand au NFT c'est également un actif comme un autre, avec les taxes et législations associées.
Les deux étant des actifs dans des marchés avec de nombreux intervenant vous n'êtes maître de rien non plus, c'est le marché, et les diverses contraintes qui lui sont affecté qui vont définir comment va se comporter votre "argent"/investissement.

avatar cryptofan | 

Les cryptomonnaies et les NFT sont clairement discriminés par l'état français mais pas que, les banques diabolisent également les actifs numériques car elles craignent pour leur avenir.

Les cryptomonnaies sont le futur, cet article l'explique très bien :
https://www.optimabusiness.fr/blog/tout-comprendre-sur-la-crypto-monnaie

Pour l'instant les NFT et les crypto-monnaies sont très mal perçu en raison des nombreux abus qui ont été fait ces derniers mois (FTX, Celsius etc..), mais il est certain que ce n'est qu'une question de temps avant que le monde entier prenne conscience de la réel puissance des cryptos !

avatar cryptofan | 

Ce n'est qu'une question de temps je le répète :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR