Google rachète reMail et le supprime de l'App Store

Anthony Nelzin-Santos |

Google a racheté reMail, producteur d'une application iPhone du même nom, qui n'est autre qu'un client Gmail. Il avait connu un succès d'estime du temps où le client mail de l'iPhone ne comportait pas de fonction de recherche, spécialité de reMail, qui conserve toujours l'avantage de pouvoir chercher des courriels même sans connexion.

remail

C'est en fait un retour à la maison pour reMail, dont le fondateur, Gabor Cselle, avait travaillé pour Google en 2004. Spécialiste de l'email, il sera désormais product manager dans l'équipe Gmail.

Gmail n'a pas de client officiel pour iPhone OS, Google préférant se reposer sur son application Web en HTML5, ainsi que sur le client mail intégré du système. Mais visiblement, la firme de Moutain View ne veut pas en profiter pour utiliser reMail, qu'il va tout simplement supprimer de l'App Store. Ce n'est pas anodin venant de la société qui pilote Android, le grand concurrent d'iPhone OS, qui achète visiblement plutôt des technologies qu'une application iPhone.

Tags
avatar Liyad | 
...plutôt un rachat de technologie au bénéfice de l'évolution du client messagerie (Recherche hors-ligne justement) sur Androïd, non?
avatar jcoulais | 
et si google rachetait toutes les app pour iphone pour ensuite les supprimer? Ils en ont les moyens et ensuite plus d'intérêt à l'iphone ....
avatar an3k | 
Oulà :D Il ne faut quand même pas voir Google comme le gros méchant qui va tout bouffer. Je ne vois pas trop l'intérêt d'une opération de ce genre :bigsmile: Ceci dit, il est vrai que les applications Google vont être proposées en retard voire plus proposées du tout sur iPhone. Si on prend les exemples de Google Nav, Goggles, Buzz, Skymap, Google Voice ne semblent pas sortir rapidement sous iPhone (en tous cas en version native). Et une appli comme Google map évolue beaucoup plus sous Android que sous iPhone (par exemple avec Latitude). C'est aussi la faute du processus de validation d'Apple dans certains cas. Et visiblement Apple cherche des remplaçants... C'est de bonne guerre tout ça et Google cherche à privilégier sa plateforme Android. Ceci dit, je ne crois pas trop au divorce car vu la base installée d'iPhones, il me semble difficile d'imaginer que Google puisse la délaisser...
avatar stefhan | 
Racheter une app pour ensuite la supprimer ? Google s'éloigne de plus en plus du "don't be evil" !

CONNEXION UTILISATEUR