Mail Pilot est disponible… uniquement sur l’App Store

Nicolas Furno |

À l’origine, Mail Pilot était un projet Kickstarter présenté il y a plus d’un an et qui proposait une approche radicale pour gérer ses mails. Ce service adossé à un serveur considérait chaque courrier comme une tâche, une idée que l’on a depuis retrouvée dans Mailbox [1.1.0 – Français – Gratuit – iOS 6 – Orchestra, Inc.] sorti quant à lui sur l’iPhone à la fin de l’année 2012.

Mail Pilot [1.0 – US – 13,99 € – iPhone/iPad – iOS 6 – Mindsense LLC] est désormais disponible, mais depuis le projet Kickstarter, tout a changé ou presque. Ce n’est plus un service web, mais une application native et pour le moment, ce n’est qu’une application iOS. D’autres plateformes seront ajoutées à l’avenir, en commençant par le Mac.

Autre conséquence de ce changement, la formule avec abonnement mensuel a été abandonnée au profit d’une application payante. Mail Pilot est vendue à un prix d’ailleurs élevé selon les standards de l’App Store, un frein certainement à son adoption. Ses concepteurs ne cherchent pas à satisfaire tout l’App Store de toute manière, comme en témoigne l’approche extrêmement radicale de leur application.

Dans Mail Pilot, tous les mails sont une tâche. Certains nécessitent une action, mais même les mails qui doivent simplement être lus sont considérés comme une tâche qui correspond à la lecture du message en question. Chaque élément dans votre boîte de réception contient ainsi une case à cocher pour retirer le mail et comme dans Mailbox, l’objectif est de vider totalement cette boîte.

Mail Pilot va encore plus loin que Mailbox ou d’autres clients mail qui reposent sur le même concept. Puisque chaque mail dans la boîte de réception est considéré comme une tâche qui nécessite une action de votre part, tous les messages qui s’y trouvent sont sur le même plan. Il n’y a plus de statut de lecture, cette information est considérée comme superflue et elle a été tout simplement retirée.

Cette conception à l’ancienne du mail, comme du courrier que vous devez nécessairement sortir d’une enveloppe et lire avant d’y répondre, de l’archiver ou le jeter, peut fonctionner pour certains utilisateurs. Reste qu’elle sera sans doute trop radicale pour une majorité d’utilisateurs attachés à une utilisation beaucoup plus simple des mails. Un facteur qu’il faut quoi qu’il en soit prendre en compte avant d’acheter Mail Pilot.

Mail Pilot (à gauche) vs Mailbox (à droite) au même moment

Côté interface, Mail Pilot joue avec des touches de rouge bordeaux, pour un résultat plus atypique que chez Apple par exemple. Son appréciation est affaire de goût, on regrette simplement la multiplication des boutons et des gestes, mais ce client mail se veut puissant, à défaut d’être simple à appréhender. On apprécie en revanche l’écran de rédaction de message qui n’est pas une vue qui vient au-dessus des autres comme dans Mail, mais une zone dédiée qui reste présente même si on navigue dans l’application.

À 13,99 €, Mail Pilot risque bien de ne pas trouver son public, d’autant qu’il manque, dans cette première version, une fonction essentielle pour un client mail. L’application est en effet totalement dépourvu de notifications et il n’y a aucun moyen de savoir que vous avez reçu un mail sans l’ouvrir. C’est gênant, mais on apprécie en contrepartie l’absence de serveur et la compatibilité avec tous les comptes IMAP.


avatar Logis84 | 
Mailbox est une très bonne application, cependant il lui manque la compatibilité avec d'autres serveurs. L'intérêt de ce type de gestionnaire d'email est de proposer quelque chose de novateur dans le traitement du courrier. En espérant que l'on puisse avoir un jour l'équivalent pour le MAC.
avatar gamac | 
Je trouve pour une fois le descriptif un peu tendancieux, du moins si on le compare à ce qu'on voit dans la vidéo. Autant je ne voyais pas ce qu'on trouvait de génial à Mailbox, autant là je trouve que l'approche est vraiment inédite et cohérente. Je comprends pas du tout l'appréciation qui dit "cette conception à l'ancienne du mail"? Le mail EST une tâche et le fait qu'une application exploite cette dimension me paraît au contraire en phase avec les usages professionnels du mail. Je trouve que l'idée des actions groupées est assez intéressante, et surtout, celle de report de lecture ! Il faudrait qu'il y ait de même une fonction de report d'envoi (une sorte de mode brouillon avec envoi auto à une date butoir). Avec la description parcellaire et partiale qui est faite de l'application, on n'a aucune idée de sa façon de gérer les dossiers, si les regroupements d'action fonctionnent comme un dossier intelligent et s'il y a la possibilité de créer des dossiers intelligents, s'il y a un dossier d'archives ou un moteur de recherche permettant de retrouver les mails anciens… bref, une présentation approfondie ou vrai test seraient bienvenus! Pour ce qui concerne le projet kickstarter, on touche une peu a la limite du concept, la. Ça revient à avoir signé un chèque en blanc à la boîte, vu ce qui sort par rapport à ce qui était prévu…
avatar jseb1504 | 
Pour ipad, je viens de télécharger ça: Incredimail – Appli e-mail pour iPad par Perion Network Ltd. https://itunes.apple.com/fr/app/incredimail-appli-e-mail-pour/id551945066?mt=8 C'est bo et génial ....
avatar verlenefraynertjbu | 
Le fait de pouvoir traiter un mail comme une tâche est une fonction évidente et qui devrait être native dans tout client mail. De même, on devrait pouvoir envoyer un mail avec "attente de réponse" et avoir une alerte si le destinataire n'a pas répondu. Ces fonctions paraissent évidente et pourtant, en 2013 (!), elles ne sont pas présentes dans les grands clients et je ne comprends pas vraiment. Maintenant de là à mettre 14€ dans cette app...
avatar manu1707 | 
@ibenou : Ça dépend. En fait je vois deux types de mails parmi ceux que je reçois, et j'essaie de les répartir dans des comptes différents (ou, quand ce n'est pas possible, que je sépare selon des règles automatiques appliquées côté serveur) : - ceux qui correspondent à un flux d'informations auxquelles j'ai accès (newslettres, listes de discussion et cie) mais que je ne lirai pas forcément (fonctionnement à la Twitter) ; - ceux qui me sont personnellement adressés et qui correspondent effectivement à des tâches a réaliser (fut-ce simplement les lire). Le client mail idéal pour moi serait celui qui prendrait en compte ces deux aspects fortement divergents et proposerait une solution appropriée pour chaque, dans une interface adaptée.
avatar Bond@007 | 
Je voudrais savoir une chose : Il n'y a pas de statut lu/non lu, OK. Mais comment les messages considérés comme "cochés" ou "non cochés" apparaissent-ils sur les autres applis de mail ? (Le Sparrow de mon Mac, par exemple) ? Ils restent avec leur statut de non lu dans la boîte de réception ? Ils sont déplacés, dupliqués ? Ou bien est-ce que le fait de cocher un message l'archive-t-il avec le statut "lu" ?

CONNEXION UTILISATEUR