Tweetbot 3 : prise en main en GIF animés [MàJ]

Nicolas Furno |

Tweetbot 3 [3.0 – Français – 2,69 € (promotion de lancement) – iOS 7 – Tapbots] est disponible depuis cette nuit. Avec plus de 700 notes sur l’App Store américain, dire que cette application était attendue est encore un peu faible. Et pour cause : ce client Twitter s’est imposé, depuis sa sortie en 2011, comme l’alternative principale pour tous ceux qui ne peuvent se satisfaire du client officiel.

Cette nouvelle version est une mise à jour majeure et elle est payante pour tout le monde. L’éditeur a en effet choisi de créer une nouvelle version de Tweetbot plutôt que de mettre simplement à jour l’ancienne. Un choix qui n’est pas très populaire, mais que l’on peut comprendre dans ce cas précis : il n’y a absolument plus rien de la version précédente dans cette 3.0.

La toute petite équipe de Tapbots — un développeur et un designer — est partie d’une feuille blanche après la présentation d’iOS 7. Il faut dire que Tweetbot a été conçu en 2011 sur l’idée très originale d’un robot, une idée qui n’est plus tellement en accord avec celles du nouveau système d’Apple. Et quand on lance cette version pour la première fois, on ne peut qu’être surpris par la différence.

Tweetbot 3 ne ressemble plus du tout à son prédécesseur, même si l’application n’a pas vraiment changé dans son fonctionnement. À première vue, l’application a perdu son originalité robotique au profit d’une interface passe-partout dans l’esprit d’iOS 7. Si l’on se contente de regarder des captures d’écran, on pourrait même confondre avec un autre client, comme Twitterrific.

Tweetbot 2 (gauche) et Tweetbot 3 (droite)

Cette impression d’avoir affaire à n’importe quelle autre application conçue pour iOS 7 disparaît toutefois dès qu’on commence à utiliser Tweetbot 3. En effet, si l’univers graphique robotisé a disparu au profit de la transparence et d’icônes en fil de fer comme ailleurs, les développeurs ont réussi à garder tout ce qui faisait l’originalité de leur application. Sauf qu’au lieu de passer par des textures et des boutons très dessinés, l’originalité vient de ce que les captures d’écran ne peuvent pas montrer : des animations.

Dès les premiers écrans qui indiquent le fonctionnement général de l’application, Tweetbot étonne par ses animations qui ne ressemblent à aucune autre. Les cartes valsent à l’écran au fur et à mesure qu’on les fait défiler et c’est une première approche très impressionnante. Il faut dire que Tapbots n’y est pas allé de main morte : l’éditeur a créé son propre moteur pour ces animations, rien de moins.

Basé sur la physique, ce moteur trouverait parfaitement sa place dans un jeu et il évoque d’ailleurs vaguement le travail réalisé sur Letterpress (lire : Loren Brichter joue avec les mots). Est-ce une coïncidence si ce jeu de lettres a été développé par le créateur du client Twitter qui a servi de base à l’application officielle ?

Tweetbot 3 utilise beaucoup d’animations : à gauche le tutoriel de lancement, à droite une image que l’on ferme.

Quoi qu’il en soit, on retrouve cette idée un peu partout. Ici, on peut voir la nouvelle présentation de Tweetbot pour fermer une image. On peut simplement la toucher, mais on peut aussi la faire glisser et on peut alors jouer avec : l’image suit parfaitement le doigt, comme si on tenait une photo en main.

Cette mise en forme est aussi utilisée pour les fenêtres de dialogue — celle qui confirme l’ouverture d’une autre application notamment. Ce qui donne à l’application son unité et lui permet, in fine, de garder une certaine originalité.

Fermeture d’une image avec Tweetbot 3

Les animations sont vraiment partout dans l’application, tantôt subtiles, tantôt tape-à-l’œil. Tweetbot 3 est peut-être l’application la plus animée de toutes celles que nous avons eu l’occasion de tester. Ces animations ajoutent un côté ludique vraiment plaisant à l’application, mais elles risquent bien de déplaire à tous ceux qui n’aiment pas qu’une interface bouge trop. Si vous avez mal au cœur avec les animations d’iOS 7, on recommandera de rester à l’écart de cette nouvelle version…

Tweetbot 3 s’est enrichie visuellement, mais l’application est plus simple sur certaines fonctions. Les raccourcis à base de double et triple tap sur un message ont disparu et ses concepteurs expliquent qu’ils ralentissaient trop l’interface. L’application ne réagissait pas immédiatement au premier tap pour savoir si vous alliez en faire un, mais ce n’est plus le cas avec cette version. Il suffit désormais de toucher un tweet et on retrouve un panneau similaire à celui de la version précédente.

Quand on sélectionne un message, on retrouve l’idée d’une barre d’icônes affichée sous le tweet.

Cette nouvelle présentation est très efficace, même si on reste un peu sceptique sur le choix des couleurs pour mettre en avant un message sélectionné. Tweetbot 3 opte pour des gris très sombres, comme si on avait un mode nuit, mais appliqué à un seul message. Certes, le tweet est bien mis en avant, mais peut-être un peu trop.

La vue détaillée pour un tweet reprend cette même idée de couleurs sombres. Au-delà du choix des couleurs, Tweetbot 3 a largement amélioré cette vue quand une image est associée au message : on a directement un aperçu au-dessus du texte. Pour le reste, elle fonctionne comme avant, avec affichage de la conversation et toutes les options attendues.

La nouvelle vue de Tweetbot pour afficher un tweet : à gauche, l’image associée au message est présentée en partie au-dessus du texte.

Si la possibilité de toucher à plusieurs reprises un tweet a été retirée, Tweetbot 3 conserve le tap maintenu qui change en fonction de l’élément sous le doigt. Sur un tweet, vous aurez les options pour partager le message ; sur un avatar, toutes les actions liées à l’utilisateur ; sur un lien, on a des actions liées à l’URL, etc.

Le principe n’a pas changé, mais l’animation si : on retrouve là encore cette idée d’une animation physique. Le panneau apparaît du bas comme s’il était lancé, avec un effet de rebondi sur la fin. À ce propos, une idée excellente qui mériterait d’être reprise ailleurs : la vue qui diminue en même temps qu’elle devient floue en arrière.

Quand on maintient le doigt sur un tweet, on retrouve les menus de partage, mais avec une nouvelle animation.

Même si l’application a été totalement revue sur le plan visuel, Tweetbot 3 maintient quelques idées de la version précédente. La barre d’icônes en bas peut ainsi toujours être modifiée pour les deux dernières par un tap maintenu. Là encore, les développeurs se sont amusés avec les animations…

Nouveauté qui déplaira à ceux qui utilisent les listes : on ne peut plus y accéder directement depuis la timeline, en touchant le bouton en haut des tweets. Avec cette version, il faut passer par une des deux icônes de la barre en bas : ici, c’est la quatrième icône qui permet d’accéder aux listes.

Dans Tweetbot 3, on peut toujours modifier deux des cinq icônes en bas. On note au passage que le quatrième élément permet d’accéder aux listes.

Tweetbot 3 a revu sa gestion de la vue interne dédiée à afficher des sites internet. Alors qu’il s’agissait d’une vue unique qui venait bloquer l’application dans la version précédente, chacune des cinq sections peut avoir sa vue web, sans bloquer le reste.

En clair, si vous ouvrez un lien dans un tweet qui vous mentionne, la page se charge dans la vue mention, mais vous pouvez toujours ouvrir la liste des tweets ou vos messages privés. Tweetbot gagne ainsi en souplesse et cette nouvelle façon de faire est extrêmement bien vue, surtout dans les cas où votre connexion est faiblarde : pendant le chargement, vous pouvez faire autre chose, et même changer de compte.

Tweetbot 3 permet d’ouvrir en même temps plusieurs vues web : ici, on a une page dans la liste principale et une autre dans la vue mentions.

La vue dédiée à la rédaction de tweets a, elle aussi, évolué. Tweetbot 3 conserve la plupart des idées de la version précédente et n’adopte pas le clavier dédié à Twitter d’iOS. Pour faire une mention ou ajouter un mot-clé, il faut toujours passer par des boutons sous la zone de saisie.

La grosse nouveauté toutefois, c’est la présentation du message. Tweetbot 3 est le premier client Twitter à reprendre l’idée du WYSIWYG, appliquée à un tweet. Concrètement, l’application présente la fenêtre de rédaction exactement comme le message apparaîtra après publication. Les noms d’utilisateur, les hashtags et les liens sont colorés, l’image apparaît sur le côté : tout est fait pour avoir une idée précise du résultat et cela fonctionne très bien.

Rédaction d’un message avec Tweetbot 3

Il y a encore d’autres nouveautés sur le plan fonctionnel, comme l’affichage des photos récentes pour chaque profil ou encore une icône qui met en avant les profils vérifiés par le réseau social. Rien d’essentiel, mais Tweetbot 3.0 est une toute nouvelle application qui pose de nouvelles bases pour la suite. Les nouvelles fonctions devraient suivre lors des futures mises à jour, avec notamment un thème sombre qui est prévu prochainement.

Ajoutons que la version actuelle contient encore quelques bugs, notamment visuels. La transparence de l’interface n’est pas présente dans la version actuelle, mais c’est un bug et non une fonction. Autre point, on peut s’attendre à un retour, mais sous une autre forme, des raccourcis (triple tap et autres). Espérons qu’ils restaurent aussi le glissement vers la droite sur un message qui affichait une conversation condensée et qui manque un peu avec cette nouvelle version.

Chaque profil affiche les dernières photos envoyées (à gauche) ; Tweetbot 3 met en avant les profils vérifiés (à droite)

Application réservée à iOS 7, Tweetbot en exploite plusieurs fonctions. Ainsi, vous pouvez recevoir les nouveaux messages même sans l’ouvrir en activant l’actualisation en arrière-plan. Autre exemple, la taille du texte n’est plus une option interne, mais elle dépend du paramètre général. L’éditeur a prévu de restaurer un réglage interne dans une future mise à jour, pour ceux qui ne veulent pas changer la taille partout uniquement pour cette application.

Pour changer la taille du texte dans Tweetbot 3, il faut modifier le paramètre général.

Faut-il acheter ce Tweetbot 3 ? Si vous n’utilisiez pas la version précédente et que le client officiel vous suffit, vous n’avez pas intérêt à changer. Si vous utilisiez ce client Twitter, la question est plus de savoir si l’interface de la version 2 vous suffit : si vous n’aimez pas la nouvelle tendance imposée par iOS 7, vous détesterez cette nouvelle version.

Si au contraire vous trouvez que la vision robotique de Tweetbot 2 a mal vieilli, n’hésitez pas : l’application a, certes, perdu un peu de sa particularité, mais les développeurs n’ont pas perdu leur sens du détail. Les animations souvent uniques permettent par ailleurs de la distinguer de ses concurrents et même si on peut trouver qu’il y en a un peu trop, elles ajoutent indéniablement une touche agréable à ce client Twitter.

Certes, il faut payer à nouveau pour utiliser Tweetbot. Certes, les nouveautés sont surtout esthétiques pour le moment. Reste que l’application n’est vendue que 2,69 € et qu’il s’agit d’une toute nouvelle version et d’une toute nouvelle philosophie… Tapbots tourne le dos aux robots, du moins avec cette application et le travail réalisé sur cette application a sans doute été énorme.

Fond d'écran réalisé par le graphiste de Tapbots (version originale)

Pour finir, signalons que l’ancienne version de Tweetbot n’a pas disparu définitivement. Ses concepteurs ont prévu de continuer à la proposer en parallèle de la nouvelle et elle fera son retour dans l’App Store, débarrassée de quelques bugs, dans quelques semaines. On imagine que Tweetbot sur l'iPad aura droit au même traitement que la version iPhone.

[MàJ 25/10/2013@17h18] : l'éditeur a publié un article sur son blog pour répondre aux questions le plus souvent posées. Dans le lot, on apprend qu'ils ont prévu de restaurer le geste de la gauche vers la droite, mais pour une fonction mystérieuse…

Quelques fonctions feront leur retour très prochainement, comme la sélection d'un pays pour les tendances. D'autres sont plus cachées : dans la vue qui affiche les sites, un tap maintenu en haut active le mode mobile par exemple.

L'éditeur indique enfin que le travail a commencé sur l'iPad, mais qu'il ne faut pas s'attendre à une sortie dans les prochains jours : l'application sortira… quand elle sortira. En attendant, côté Mac, une mise à jour gratuite de Tweetbot est prévue pour OS X 10.9.

avatar properso | 
Hey Marksanders, trop dur de lire l'article ? Mon avis : La nouvelle version est payante, et si cela ne me choque pas outre mesure, vu le faible prix, j’espère qu'il ne feront pas le coup à chaque version d'iOS, mais simplement à chaque refonte majeure tous les 3/4/5 ans. Par contre je suis très déçu de leur comportement ET de cette nouvelle application : Par exemple, le fait d’empêcher les utilisateurs d'iOS7 de ré-télecharger la version 2 pour les forcer à prendre la 3 en cas de réinstallation est assez limite (EDIT: je viens de voir que ce n'est que temporaire, tant mieux), et nous force à re-paramétrer toutes nos informations, et nous perdons nombre de réglages (Hashtags masqués par exemple) au passage. Outre le nouveau design et la récupération en tache de fond, il y a ZERO nouvelles fonctions (mais bon on peut imaginer qu'elles arriveront plus tard) et à l'inverse la suppression de BEAUCOUP d'entre elles, de petites choses mais par exemple le réglage de la taille de la police, ce qui est d'autant plus problématique que leur nouvelle police est ENORME et que le design de l'appli offre de base un espace de lecture réduit (double bandeau haut et bas obligatoire) ou encore le mode conversation (qui reviendront plus tard ont confirmé les devellopeurs) Idem pour l'UI qui si elle respecte les canons d'iOS7 et est dans l'ensemble plutot réussie, manque clairement de polish, est trop blanche, et n'arrive pas à donner un caractère particulier au client. Je pense que beaucoup de petites modifications cosmétiques sont à prévoir dans les futures mises a jour. par exemple : le clavier transparent devient illisible quand on répond à un tweet long depuis le mode détail, car sous le clavier est un dégradé d'un gris ultra foncé au blanc, qui rend le clavier proprement bicolore. Bref, j'avais donné sa chance à twitterific pendant la transition à iOS7, et je crois que je vais rester dessus quelques temps, bien qu'il ait moins de fonctions que tweetbot. Il me manque la vue medias, et le masquage avancé des #, mais l'interface est bien plus fine, et son mode nuit extrêmement agréable. Dommage que son client mac ne soit clairement pas au niveau. EDIT : Félicitations pour l'article très complet
avatar properso | 
@nicolasf : Depuis que j'ai appris que reviennent : les polices, les conversations, et qu'arrive la vue nuit, je reprends espoir, surtout si cette fonction n'est pas liée a la batterie-vore localisation comme dans twitterrific. Vivement un update !
avatar denisbook | 
en attendant essayez les polices dynamiques de IOS 7 c'est franchement pratique pour tout harmoniser.
avatar soma | 
Le prix d'un café à Paris! C'est rien pour le boulot fourni! J'ai acheté sans hésiter !
avatar oliv-et-pomme | 
@guilhemp : Glisse dans l'autre sens.
avatar properso | 
@simnico971 : Non le deuxième glissement a disparu, il reviendra plus tard !
avatar max68lola22 | 
trop de fonctions , cela nuit à la fonction... du bon boulot mais sans moi Twitter officiel me suffit largement en plus j'ai l'impression que pour finir de s'esquinter les yeux Tweetbot donne le coup de grâce sur cet IOS7 plus brillant par sa luminosité que par ses fonctions
avatar StevenHuon | 
D'abord Reeder maintenant Tweebot... Je dois me préparer à repayer tous mes Apps. Ok y'a du boulot derrière mais faut pas déconner quand même. Il pourrait au moins y avoir un achat inapp optionnel avec un prix préférentiel. Allé hop boycott
avatar scooby25 | 
Moi j'ai acheté l'App Twitter. J'ai pas payé bien cher et elle fait bien le taf.
avatar denisbook | 
mais tellement moins agréable que twitterrific ou tweebot, et dans la vie ne compte que le PLAISIR !
avatar riri2 | 
C'est moi ou la mise en page de Macg (et igen) a un vrai problème? Je lis cet article sur mon MacBook Air et je me retrouve avec une page avec 5 voire meme 6 colonnes (de gauche a droite) - une colonne pub fond d'ecran - une colonne rappel d'articles (essais, etc) - l'article lui meme, découpé, haché par des captures d'écran au design qui va dans tous les sens, animations, deux écrans cote a cote, etc.. Cet article donne le tournis. - une colonne pub interne, ibook, sondages, etc - une dernière colonne pub fond d'écran. Je ne suis pas arrive en bas de l'article. Du coup, je dois aller lire sur iOS7 et activer le mode Lecture? Ce serait dommage pour les pubs qui font vivre MacG

CONNEXION UTILISATEUR