À quoi va ressembler Netflix en France ?

Mickaël Bazoge | | 13:30 |  32

Netflix est attendu comme le messie par bon nombre de téléspectateurs qui n'en peuvent plus de la plupart des programmes indigents du PAF. Si le lancement est prévu dans les prochains mois (septembre est souvent évoqué), que vaut réellement le service de vidéo par abonnement ?

Netflix et son catalogue de milliers de films et de séries TV pour moins de 10 euros par mois fait fantasmer bon nombre de Français, et pour une bonne raison : aucun service concurrent n'a su se hisser au niveau de l'offre de l'entreprise américaine. Canal+ a eu le mérite d'essayer avec CanalPlay, mais sans convaincre avec une offre pauvre et d'une qualité souvent indigne des standards actuels.

Netflix, un peu plus qu'un robinet

Rappelons rapidement le principe de Netflix. Le service propose une offre simple et très lisible : contre un abonnement mensuel (on reviendra sur le prix plus tard), l'utilisateur dispose d'un accès illimité au catalogue de vidéos, films et séries TV. Une proposition qui a immédiatement séduit des millions d'abonnés aux États-Unis, où le service se montre bien moins onéreux qu'un abonnement aux chaînes du câble (dont la plupart sont souvent sans intérêt pour le téléspectateur, qui doit de plus accepter de subir un intense matraquage publicitaire).

Si au départ, Netflix s'est contenté d'être un simple tuyau de distribution pour des producteurs avides de rentabiliser leurs séries TV et les vieux tromblons de leurs catalogues de films, le service crée par Reed Hastings en 1997 s'est aussi fait un nom en produisant des œuvres saluées dans le monde entier — House of Cards a multiplié, avec raison, les récompenses.

Netflix revendique aujourd'hui plus de 35,7 millions d'abonnés dans le monde, avec des utilisateurs hors États-Unis qui comptent pour un quart des revenus. L'activité à l'internationale devrait se montrer rentable d'ici quelques mois, avec l'ouverture programmée pour cette année à de nouveaux marchés : Allemagne, Belgique, Suisse… et France.

Après des mois de négociations avec les autorités (même l'Élysée s'est impliqué, c'est dire l'importance de l'affaire), les producteurs et les diffuseurs, Netflix est donc dans les starting-blocks pour un lancement dans l'Hexagone. S'il est encore bien difficile de répondre à la question du catalogue qui nous sera réservé, il est d'ores et déjà possible de se faire une idée du service proposé, en regardant de l'autre côté de l'Atlantique, en particulier au Canada.

L'exemple canadien

Netflix s'est lancé au Canada en septembre 2010. Il s'agissait alors de la première incursion internationale du service hors des États-Unis, mais malheureusement il n'avait pas mis les petits plats dans les grands : avec une minuscule poignée de contenus disponibles au nord de la frontière, le catalogue de Netflix Canada est apparu très pauvre… sans compter l'absence ou presque de films et séries TV doublés et/ou sous-titrés en français, une des deux langues officielles au pays. Il a fallu attendre quelques années supplémentaires pour finalement disposer d'un catalogue un peu plus fourni et attirant.

À l'heure actuelle, ce que propose Netflix au Canada est plus que digne. On y retrouve une portion intéressante des contenus visibles aux États-Unis, mais avec quelques exceptions notoires. Si les téléspectateurs américains peuvent jouir des Avengers ou de la série Arrow, on est encore assez loin du compte au Canada, où l'entreprise doit accorder ses violons avec les distributeurs locaux et naviguer entre la législation locale sur la chronologie des médias.

Reed Hastings, fondateur et CEO de Netflix.

Et cela ne se limite pas aux nouveautés fraîches. Alors que Netflix US compte des films comme Running Man, Spider-Man (le premier épisode de Sam Raimi), Skyfall, les Tudors ou Dollhouse, au Canada il faudra faire avec un catalogue un peu plus réduit — même si au fil des recherches, on peut dénicher quelques pépites intéressantes comme la trilogie des Rambo, Spider-Man 3, Star Trek : Into Darkness ou encore GI Joe : Retaliation, Pain & Gain, World War Z (oui, il en faut pour tous les goûts…) On trouve également au catalogue canadien des séries TV relativement récentes comme Bates Motel, Mad Men, Breaking Bad… Notons que depuis quelques mois, on assiste à une offensive bienvenue en matière de films relativement récents.

Évidemment, Netflix Canada comprend aussi — et l'atout est de taille — les séries « maison » comme la déjà culte House of Cards, ou encore Orange is the new Black, Lilyhammer, Derek… En revanche, pas de Game of Thrones ou de True Detective. Les deux séries événement de HBO ne sont pas visibles sur Netflix, et pour une bonne raison : le réseau câblé américain n'a pas signé d'accord avec le service. Et il en sera sans doute de même pour la France. Il ne faudra pas s'attendre à voyager dans les terres de Westeros à la rentrée…

Les parents apprécieront également le vaste catalogue destiné à la jeunesse. C'est sans doute l'un des plus importants de toute l'offre de Netflix et il y en a vraiment pour tous les âges et tous les goûts ! L'ajout — récent au Canada — des innombrables épisodes des Pokémon (aussi bien les séries TV que les films) complète un rayon Animé particulièrement riche. Un vrai bonheur pour les amateurs du genre, et en VO s'il vous plait.

En bonus, les grands voyageurs apprécieront certainement de pouvoir accéder au catalogue du pays où ils se trouvent. Une virée à New York permet ainsi de profiter de l'offre américaine du service avec le compte de son pays. Et il reste toujours le recours aux VPN pour ceux qui ne veulent pas s'encombrer avec les spécificités locales…

Question catalogue, ce qu'offre Netflix au Canada est largement suffisant pour occuper agréablement de nombreuses soirées enneigées (ce qui n'était pas forcément le cas il y a deux ans, par exemple). Le service canadien se traîne toujours derrière son homologue américain, avec respectivement 3 600 titres chez l'un et plus de 10 000 pour l'autre. Mais l'apport régulier de nouveautés, en particulier pour les films ces derniers temps, est le gage que le service ne s'endort pas sur ses lauriers et continue de signer des accords avec des distributeurs locaux — il n'est plus rare d'y trouver des blockbusters relativement récents. Voilà qui est de bon augure pour les téléspectateurs français.

Quels contenus en français ?

C'est là que le bât blesse. Les vidéos en français sont rares, notamment pour le doublage. Les films et séries TV disponibles dans la langue de Molière sont bien peu nombreux. On a cependant eu la surprise de disposer de la nouvelle saison de House of Cards entièrement doublée le jour même de son lancement. Une heureuse surprise trop rare sur Netflix. Le service propose bien des sous-titres, mais ils se limitent souvent à l'anglais pour les sourds et malentendants. C'est épatant pour ceux qui veulent apprendre la langue de Britney Spears, mais pour le « couch potato » qui veut juste se détendre devant sa télévision sans avoir l'impression d'être en classe d'anglais, ça coince forcément.

Netflix ne propose pas de liste de vidéos « en français », ce qui serait un point positif pour éviter les déconvenues. De même, on ne sait jamais si une vidéo dispose d'un doublage ou d'un fichier de sous-titres en français avant de la lancer. Attention aux déceptions…

À l'heure actuelle, on ignore évidemment ce qu'il en sera de l'offre en France. Le plus facile sera de fournir des fichiers de sous-titres en français. Pour le doublage, la balle est dans le camp des distributeurs qui devront faire l'effort de livrer des vidéos doublées. Espérons maintenant que la VO ne sera pas oubliée pour autant.

La série TV Les Borgia, produite par Canal+ et visible sur Netflix Canada (mais uniquement en anglais sous-titrée), sera-t-elle disponible aussi en France ? Il est permis d'en douter, Netflix représentant un ennemi mortel pour le réseau français payant. Plus globalement, d'après ce que la rumeur a bien voulu nous en dire, les producteurs auraient accueilli avec bienveillance l'arrivée du service de vidéo à la demande sur abonnement, qui représente un débouché supplémentaire pour leurs contenus et partant, une manne financière de plus.

Pour prouver sa volonté de s'implanter durablement, Netflix a également annoncé qu'une série sera produite en France, à Marseille, en se basant sur la saga Taxi — Luc Besson est impliqué à la production. Du contenu très local donc, avec on l'espère chevillé au corps la même volonté qualitative que pour les autres productions du groupe.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


32 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar macbookeur75 28/05/2014 - 13:38 via iGeneration pour iOS

Montebourg va tout faire pour saboter netflix et au final c'est le consommateur qui va en pâtir :(

avatar falemaster 28/05/2014 - 13:42 via iGeneration pour iOS

Franchement netflix c top ! Mais perso je prefere popcorn time :) lol

avatar Grahamcoxon 28/05/2014 - 13:47 via iGeneration pour iPad

Je suis surtout curieux de voir si mon débit me permettra de en en profiter. Mais en tout cans l idée je suis client !

avatar nono68200 28/05/2014 - 13:49 (edité)

Bonne initiative, mais je préfèrerais toujours ma synchronisation iTunes. Pouvoir voir une bande annonce sur l'iPhone, louer le film sur le Mac pour le regarder sur l'Apple TV, ou sur l'iPad en voyage. Je ne pense pas que Netflix sera aussi bien intégré. Surtout si Apple nous créer une nouvelle Apple TV plus complète d'expérience.

avatar gagool 28/05/2014 - 13:57 via iGeneration pour iOS

@nono68200 :
Netflix propose des app sur iOS et Apple TV aux US qui sont vraiment pas mal!

avatar nono68200 28/05/2014 - 14:08 (edité)

Ah, pourquoi pas dans ce cas ! A voir les prix comparé à l'iTunes Store...

avatar ArthurPrchy 28/05/2014 - 13:56 via iGeneration pour iPad

Abonné canal play depuis plus d'un an je suis quand même globalement satisfait de la programmation! Je ne vois pas en l'état actuel des choses ce que pourra faire de mieux Netflux :)

avatar nono68200 28/05/2014 - 14:09 (edité)

Et bien au moins le prix à la demande ? Parce qu'un abonnement à l'année, que tu regardes un film ou cent, c'est le même prix, qu'un film à la demande, c'est moins cher pour les petits amateurs de film, non ? Après au niveau du service, j'imagine que ça ne change pas beaucoup.

avatar Kikool 28/05/2014 - 14:33 via iGeneration pour iOS

Jene sais pas ce que ça donnera mais j'espère qu'une chose c'est que du fait de la sortie en France ils viennent étoffer le Netflix canadien québécois fr.

avatar Dark-mac 28/05/2014 - 14:34 via iGeneration pour iOS

Savez vous si il sera disponible à la Réunion ?

avatar diegue 28/05/2014 - 14:46 (edité)

Le duo dogmatique Montebourg - Filippetti a tout fait pour que Netflix ne vienne pas s'installer en France (surtout pas de la culture américaine en France socialiste !) et fera tout pour que l'offre ne soit pas intéressante et certainement sous la houlette de Orange (Orange qui va faire pour Montebourg une OS française !!).
Donc je pense que ça risque de nous décevoir, un peu comme les chinois qui sont limités sur le web !

avatar arekusandoro 28/05/2014 - 15:10 via iGeneration pour iOS

@diegue :
Quel beau commentaire......

avatar bubbledave 28/05/2014 - 14:54 via iGeneration pour iOS

Je me demande si les auteurs sont allés sur canalplay récemment. Elle a bien évoluée. Niveau films ce n'est pas le Pérou sauf pour les films jeunesses. Mais il y a une offre importante de séries (BB, madmen, ....).
Je ne suis pas certains mis à part pour les séries maison que l'offre netflix sera si interessante. Par ailleurs je vous encourage à regarder l'offre netflix au Royaume Unis, canalplay est largement supérieur à l'offre anglaise

avatar arekusandoro 28/05/2014 - 15:09 via iGeneration pour iOS

C'est bien un article aussi long pour dire : on ne sait pas ce que va être netflix en France.

Ensuite pour la critique de CanalPlay ils doivent de plier a la législation en France...tout simplement. quand la chronologie des médias évoluera...canalplay et tous les autres vont aussi évoluer.

Il faut arrête de fantasmer sur netflix alors que pour le moment on ne sait qu'une seule chose : ils arrivent fin 2014..

avatar Jymini 28/05/2014 - 15:26 via iGeneration pour iOS

Je n'ai pas trouvé d'intérêt à CanalPlay. Me suis récemment désabonné après 1 mois. Par contre Netflix que j'utilise en contournant la limitation géographique offre un choix immense et un flux de qualité. C'est rapide et ça fonctionne à merveille. Les app sont de qualités. Et ce n'est vraiment pas cher.
La qualité, le choix, le faible prix font vite renoncer à du streaming obscure et souvent pas terrible.

Sur l'iTunes Store, on retrouve énormément de commentaires de spectateurs frustrés dès que la VO n'est pas dispo. Le manque de VF ne semble donc pas un énorme frein.

avatar MaitreYODA 28/05/2014 - 15:49 via iGeneration pour iOS

"Quelques pépites comme [...] Pain Gain, World War Z"
Vous déconnez j'espère...

Sinon, article très complet, moi qui ne savez pas à quoi servait NetFlix, je suis maintenant au point. Merci ;)

avatar Mickaël Bazoge macG 28/05/2014 - 16:06 (edité)

Comment peut-on ne pas aimer les films de Michael Bay, franchement ? Et les flims de zombies avec des morceaux de Brad Pitt dedans ? Hum.

avatar Anonyme (non vérifié) 28/05/2014 - 16:37 (edité)

Tu sais, les gouts et les couleurs.... Voila.

Reste que si l'offre sera pauvre, le lancement fera un bide écrasant.

avatar Mickaël Bazoge macG 28/05/2014 - 17:26 (edité)

Oh, je n'ai rien à dire sur les goûts des uns et des autres, c'est certain. Si j'ai cité ces films, c'est surtout parce qu'ils sont relativement récents.

avatar Florian Innocente macG 29/05/2014 - 14:16 (edité)

World War Z est nettement mieux que toutes les pitreries à super héros qu'on nous fait bouffer en ce moment.

avatar Rez2a 28/05/2014 - 16:27 via iGeneration pour iOS

Bon article !
Le problème de CanalPlay, en dehors du contenu sur lequel ils ont pas trop de latitude pour les raisons qui ont été précisées, c'est la qualité du service qui est complètement à chier.

Je suis resté abonné pendant 2 mois, puisque leur offre de séries n'est au final vraiment pas mauvaise (The Shield, Mad Men, Misfits, Sherlock, Luther...). Le problème, c'est que j'ai jamais pu regarder une de ces séries en entier vu que leur service était constamment down le soir. Des problèmes de lecture de vidéos à répétition, sur l'intégralité du catalogue, je me suis même étonné que Apple laisse leur appli dispo sur l'Apple tv.

Concernant Netflix, j'espérais que le fait qu'ils soient basés au Luxembourg pour le service français les dispense de ces lois à la con sur les délais liens à la SVOD. Dommage, on verra bien ce que ça donne au final.

avatar iRobot 5S 28/05/2014 - 17:05 via iGeneration pour iOS

"la langue de Britney Spears"
C'est dégradant pour eux.

"Les borgias" ce n'est pas canal ! Canal a fait "Borgias", "les borgias" c'est une autre série sur le même thème"

avatar Mickaël Bazoge macG 28/05/2014 - 17:27 (edité)

Non, c'est bien la série de Canal qui est disponible sur Netflix CA.

avatar iRobot 5S 29/05/2014 - 16:21 via iGeneration pour iOS

@MickaëlBazoge :
Ben c'est "Borgia" pas "Les Borgia"

avatar nayals 28/05/2014 - 17:17 via iGeneration pour iPad

Sinon, pour avoir Netflix en France, l'extension de hola.org marche bien !!!

avatar hollylol 28/05/2014 - 18:41 via iGeneration pour iOS

Pour préciser un point, Orange propose désormais OCS à certains abonnés.

Bon article !

avatar Mantinum 28/05/2014 - 18:54 via iGeneration pour iOS

Orange vient de lancer Jooke vidéo abonnés désabonnés dans l'heure car pas dispo via sat

avatar diegue 28/05/2014 - 20:41 (edité)

Je suis sur CanalSat, et ça me convient d'autant plus qu'avec MyCanal on peut recevoir sur iPad et android les chaines de notre abonnement, même en VOST maintenant !

avatar Yanik 29/05/2014 - 10:12 via iGeneration pour iOS

Et le doublage ? Sera-t-il fait avec des acteurs différents ? Si oui, je leur souhaite bonne chance (au diffuseurs).
Quand aux problèmes de la diffusion au Luxembourg... Ras le bol de ses entreprises qui nous tondent sans rien donner en échange. Si elles trouvent des clients chez nous c'est aussi parce que le modèle français nous apporte une vue confortable.
Maintenant si une majorité de Français souhaitent abandonner un modèle dans lequel elle se vautre, je reverrais ma position.

avatar brunitou 29/05/2014 - 11:31 via iGeneration pour iPad

Et en Belgique?

avatar bta_bloquant 29/05/2014 - 19:02 via iGeneration pour iOS

L'exception culturelle française, ou comment un film idiot applaudi par les précieuses ridicules de Cannes sort avec une palme d'or... Merci Adieu à Langage

avatar Artek 30/05/2014 - 07:47 via iGeneration pour iOS

Je vis au Royaume uni et j'ai netflix depuis que je suis arrivé.
Voila ce qu'il va se passer:
-1: Netflix arrive en France
-2: les francais s'inscrivent
-3: les français utiliseront des services gratuits pour débloquer le contenu américain.

Comme partout ailleurs, le contenu local n'a que peu d'importance. Tout le monde est sur le serveur US.

Petite info pour la France qui vous à échappé:
Au royaume uni la quantité de contenus venu du Royaume uni sur Netflix est plus que considérable et personne n'a rien a y dire. C'est bénéfique pour tout le monde. Réveille toi la France. Et sors du moyen âge.