Une TV Apple pas pressée d'arriver

Florian Innocente |

Les rumeurs autour de tests d'une TV Apple continuent et complètent les bribes données il y a une semaine par le Wall Street Journal (lire Apple teste des prototypes de TV).

CNA English News parle à son tour de tests qui ont démarré chez Hon Hai, la maison mère de Foxconn.

La source du site écarte toutefois l'hypothèse du lancement d'un tel produit avant la fin 2013. Sur celle d'une utilisation d'écrans Sharp (dans lequel Foxconn a investi), rien n'est moins sûr là-aussi. Les diagonales envisagées - de 46 à 55 pouces - permettraient de se tourner vers différents fournisseurs.


avatar chmgd | 
Et si la TV Apple n'existait que pour susciter des rumeurs?? ;)
avatar tigre2010 | 
@davidaubery davidaubery19/12/12 16:33 Le point délicat me semble-t-il pour Apple, ce ne sera pas l'écran (qualité, diagonale,...) car ils savent faire, mais plutôt le son. De la part d'un écran plat, j'ai des doutes.
avatar T!b | 
@damien83 : '@Yanik J'ai un écran de 120 cm dans ma chambre et pourtant mon père est serveur , aujourd'hui on trouve facilement de grande télévision HD pas cher .' Mauvais Les parents se couperaient les 2 jambes pour leurs enfants tu sais. Combien d'enfants ont leur propre iPhone, avec des parents incapables de terminer le mois sans Cofinoga...
avatar ElGringo13 | 
Si il peuve faire ce qu ils veulent avec Appletv ils n ont pas forcément interet de sortir une Tv ou alors faut du minority report pour vraiment avoir une rupture. Tant qu il n ont pas d accord avec les chaînes ca ne sortira pas. Et si ils veulent vraiment que l utilisateur puisse faire ca télé a la carte et avec le choix d avoir des pubs ou pas, ces accords ne sont pas près d être signer
avatar YanDerS | 
;-)
avatar altimac | 
damien83 Va faire dodo et continu à rêver
avatar max68lola22 | 
C'est con, je n'ai pas de télé
avatar crifan | 
Bah elle existe la TV apple, c'est l'imac 27' Que peut faire apple de mieux a part une TV pour bobo hyper chere? Le marché est saturé, la 3D pietine, et les homes ciné sont performants, connecté au web et pas chers .
avatar crifan | 
@damien83 le produit unique a tout faire, dans le soucis d'integration totale est depuis longtemps voué a l'échec . Tous les industriels ont au contraire bien compris qu'il faut cibler chaque produit pour permettre l'évolution rapide, le changement , et le rachat fréquent. le four micro-onde qui fait tournebroche , roti a l'étuvé, mijote ,s'auto décape , et affiche les recettes programmable par telecommande ne fonctionne pas. C'est encore plus vrai dans l'electronique grand public , en perpétuel changement voila la vérité.
avatar crifan | 
@damien83 oui mais c'est du jetable. changer la ram , faire évoluer le produit, c'est juste galère, loin d'un mac pro l'iphone 5 par exemple , pas compatible 4G, le prochain en juin , donc changement. avec une TV a 5000 roro , ça va piquer , chez les bobos
avatar PachaColbert | 
Aucune chance qu'Apple sorte un jour une télé. C'est pas un idevice qu'on jette tous les deux ans. Pas assez rentable.
avatar wafaasoumia | 
Une TV ? pourquoi pas, mais a quel prix ? Déjà que les IMac 27 pouces ont un prix moyens de 1800-2000 euros. Je n'imagine pas une iTV en 46 -55 pouces.....2500 - 3500 euros ou plus. Bref du niveau de prix de Mac Pro..... Peu de personnes peuvent mettre aussi cher dans un TV. Bon maintenant c'est Apple avec toute sa part "effect waouu", mais est ce que cela marchera ? On n'achète pas un Iphone à 600 euros comme tu achètes une TV à plus de 2000 euros.
avatar pr0de | 
Cette rumeur d'iTV me parait complètement irréaliste. Le marché est ultrasaturé et d'un autre âge : comme le dit PPD, c'est "l'ancêtre d'internet". Tout le monde a une TV (ou presque, personnellement je n'ai qu'une vieille cathodique pour les DVD), les autres ont un ordinateur. L'iMac est déjà complet pour les usages normaux de la télévision, d'autant plus si on y ajoute un tuner. Pour mettre un coup de pied dans ce marché, il faut vraiment avoir LA bonne idée dont on n'imagine même pas l'existence. Si l'iTV sort un jour, elle n'aura probablement pas les caractéristiques que l'on donne aujourd'hui à une TV ou même une TV+Apple TV. Ça devra même aller au-delà de kinect, de la Wii ou du tactile présent déjà sur les iBidules.
avatar pr0de | 
@Damien83 : Je ne veux rien, mais je pense que si Apple sort une TV, on ne peut pas imaginer ce qu'elle va faire. Ou alors le produit sera un bide total.
avatar pr0de | 
Absolument pas. Quand l'iPhone a commencé a faire parler de lui, un grand nombre de personnes ne savait pas à quoi il pouvait bien servir. De nombreuses entreprises de la téléphonie (Nokia en tête) ont déclaré que l'iPhone ne se vendrait pas et que son principe était voué à l'échec – elles ont eu tort. Retour en 2007 : Quand les rumeurs d'un iPhone ont commencé à enfler, les visuels de mobiles à touches ou singeant le blackberry circulaient dans la presse. Tout le monde savait que l'iPhone arrivait, mais personne ne s'imaginait sous quelle forme. Les mobiles tactiles de l'époque n'avaient absolument aucune vision sur l'avenir. Les LG entre autres étaient des daubes avec des stylets et un écran résistif inutilisable au doigt. Aucun ne proposait un système de clavier tactile aussi simple, ni même un défilement sans une horrible barre sur la droite. Le multipoint était inexistant, la présence d'internet anémique (je me souviens des téléphones i-mode, une grosse blague). L'iPhone, même si certains y voient une "copie" du LG Prada, allait largement au-delà du simple design noir ou de l'étalage de spécifications techniques. À ce niveau, les Nokia se défendaient bien mieux avec de très bonnes optiques. Mais ils étaient lourds et complexes à utiliser. Personne, avant que l'iPhone fasse un tabac, n'imaginait qu'il surferait sur internet sur un portable comme on le fait sur un ordinateur (toutes proportions gardées, hein). Les opérateurs mobiles par exemple pensaient d'avantage à des services comme i-mode qui pompent d'avantage de fric à l'utilisateur avec des fonctionnalités proche du minitel. Ces mêmes opérateurs ont d'ailleurs pris une grosse claque avec l'iPhone qui ne leur laisse aucune marge pour installer leurs applications de merde maison, et ça aussi c'était un changement radical. L'usage du smartphone a complètement changé depuis, et c'est grâce (ou à cause ?) d'Apple qu'aujourd'hui les smartphones ont pris place d'avantage encore dans nos vies que ne l'avaient fait les portables précédents. Et personne ne s'en doutait.
avatar Jerome017 | 
@Applesoft http://strategique.blogspot.fr/2005/12/la-stratgie-de-disruption.html et donc : http://www.cdirect.fr/exemple-apple.htm et 1984 sera 2014 pour les 30 ans de la révolution du MAC (réinventé) !
avatar Jerome017 | 
@ note pour moi même... Enfin, si la fin du monde ne nous est pas tombée sur la tête d'ici là ... Bien entendu !!!
avatar YanDerS | 
j'avais pensé un temps qu'elle soit un centre numérique domestique, un compagnon interactif avec un Siri très développé, du genre : "Salut, peux-tu m'afficher mes mails d'amis?" " fais moi voir la camera 2 du jardin" "passe-moi l'enregistrement de telle émission""..tel film, tel album photo" (stocké sur serveur NAS) "fais moi voir les programmes du soir" "recherche-moi la Tour de Babel de Peter Brueghel en haute définition...zoome à gauche, décadre.." "peux-tu localiser Mamy perdue dans sa voiture avec son iPhone" (guidage vocal en direct par visualisation sur plan) "appelle trucmuch à 16h pour un videochat... et préviens moi 5mn avant", "fais moi voir les nouveautés de jeux de combat sur le store" etc... Mais ça, n'importe quel terminal de demain pourrait le faire, que ce soit pour l'accès au Net, les services domotiques, etc... le seul plus de la TV n'étant que son écran plus grand. Finalement la TV telle que nous la connaissons pourrait ne plus être qu'un terminal écran, qu'un grand moniteur, avec -facultativement- 2 tuners TNT, diffusion/capture sonore pour reconnaissance vocale, caméra pour video chat, reconnaissance faciale & gestuelle, jeux... relié à un centre nerveux ( genre ordi/serveur connecté) distinct Et ce central -super évolution ou nouvelle définition de l'aTV- pourrait être placé à côté (s'il concentre tous les capteurs pour les fonctions interactives) ou ailleurs et être disponible par tous les autres terminaux possibles d'un foyer, comme d'autres TV... Cette dernière solution qui a l'avantage d'être plus souple obligerait néanmoins à l'achat de 2 appareils compatibles. Ce qui ne va pas dans le sens d'une formule commerciale simple. Donc, effectivement, repenser la TV de demain ou un terminal de Salon faisant aussi office de TV est un casse-tête qui explique sans doute pourquoi il n'y a pas eu jusqu'à ce jour d'ébauche de solution refondatrice nouvelle qui se démarque.
avatar FabienR. | 
Alala Damien et sa TV OLED 70 pouces à 15 000€ m'ont bien fait rire. Il y'a deux possibilité pour qu'Apple lance sa tv : 1: Soit ils n'attendent pas longtemps et nous vendent un écran 1080p avec accès à iTunes store et tout les autres petits oignons qui vont avec (Siri, iMessage, AirPlay, FaceTime, App Store). Un Apple tv intégré dans un écran en gros... 2: Soit ils se préparent pour être en première ligne sur le futur standard Ultra HD (Full HD quadruplée) qui a été validé récemment. et pour proposer ça un tarif vendable il faudra patienter d'ici à 2017-2020. Pourquoi 1920x1080 ou 3840x2160 ? Car la production de TV et de tous les contenus qui y transitent (chaines, films blu-ray, consoles de jeux etc...) sont soumis à une standardisation de la résolution qui garantira une lecture de contenus peu importe le matériel qu'on utilise. Etant donné que ce sont toutes les iindustries cinématographique, médiatique et vidéoludique qui y seront soumise, Apple devra s'y conformer pour sa possible tv. Je pencherais pour la deuxième hypothèse vu qu'il serait ridicule de lancer une TV 1080p en 2013 alors qu'on vend à côté des MBP Retina. Et puis un autre problème est que justement on ne sait pas à quoi s'attendre Apple. Tel qu'on les connait ils seraient capable des vérrouillages les plus stupides pour écran de salon. Une rumeur récente parlait même d'impossibilité d'y connecter quoi que ce soit en HDMI. Donc ça relancerait le débat sur les usage et l'utilité même d'une TV Apple. Donc ça voudrait dire qu'on aura droit uniquement tout le bazar des FaceTime, iCloud, iTunes Store, iMessage etc... Sincèrement, je ne sais pas pour vous mais je ne mettrais pas 2000€ pour un écran qui m'affiche en géant via iCloud les notes saisies sur mon iPhone ou m'imposera cette saleté de Game Center mais qui m'empêchera de jouer à ma Xbox, ou bien encore qui enverra des iMessage mais qui refusera que j'y connecte mon ampli home-cinéma. En clair ça serait juste un écran connecté à leurs data-centers. En fait ce qui me fait peur avec cette TV, c'est pas la TV en elle-même mais c'est Apple et sa volonté de tout contrôler. Je peux très bien me tromper mais j'essaie de deviner le produit par apport à ce que fait l'entreprise et comment elle gère ses autres produits. C'est encore flou pour se concrétiser assez mais je surveillerai quand même. Ce que je surveillerais d'avantage c'est l'arrivée des Smart TV de Samsung qui existent déjà depuis 1 an et qui permettent d'emblée de s'en servir comme on le souhaite. Regardez la ES8000 il y'a du potentiel pour l'avenir.
avatar pr0de | 
@Applesoft : d'autant plus que, s'il on veut révolutionner la TV, il faut nier ses concepts : le flux continu d'informations et la passivité. À cela s'ajoute le fait que nos TV actuelles ne servent que d'écran pour d'autres appareils (décodeurs, lecteurs DVD/BR, consoles de jeu). Les autres fonctions (enregistrement, pause sur le direct) n'ont été ajoutées que parce que le flux continu nous empêche de tout voir à la demande, c'est une sorte de solution précaire à un problème intrinsèque. Sur internet, à partir d'un ordinateur, on sélectionne ses contenus, de sorte que même l'idée de programme n'existe plus. Si la TV doit être révolutionnée, ça doit être quasiment en interne. Les chaines ne montreraient plus des contenus qu'elles ont acheté mais des contenus que l'utilisateur achète. Conséquence : on ne peut plus tomber "par hasard" sur un programme. Cette notion de passivité fait à la fois le charme et le défaut de la TV.
avatar Mollaret | 
Une TV : mais qu'est ce que c'est une TV ? - un écran - un ampli haut-parleurs (pas forcément intégrés à l'écran) - un récepteur (+ connectique, télécommande, etc) également pas forcément intégrés à l'écran auxquels on rajoute des box (décodeurs) liés à des contrats particuliers. A t'on vraiment besoin d'Apple pour ça ? Je ne pense pas : qu'ils se focalisent dans un 1er temps sur un Apple TV vraiment utile, surtout pour des pays comme la France où les opérateurs proposent déjà des box qui peuvent être très sophistiqués, notamment grâce au débit de la fibre. Et comme ça a déjà été dit, une TV elle dure, au moins 5 ans. Est ce bien le segment d'Apple ?
avatar T!b | 
@diegue : 'Et comme ça a déjà été dit, une TV elle dure, au moins 5 ans. Est ce bien le segment d'Apple ?' 10-15 ans plutôt. Un TV ça ne devient pas lent, la techno avance très lentement et un plasma d'il y a 5-6 ans n'a pas énormément à envier à une TV actuelle. C'est sur que c'est mieux maintenant, mais pas au point de jeter l'actuelle. La 3D est discutable, et l'aspect connecté se retrouve avec un boîtier à 100$ ou moins.
avatar pr0de | 
@Applesoft : Effectivement, je pense aussi qu'une TV, ça sert à laver le cerveau, à ne rien avoir à penser. Tous les autres usages audiovisuels sont couverts par les autres appareils d'Apple et même plus adaptés. Sincèrement, qui va sur internet avec sa Freebox révolution ? Quant au jeux vidéo : Ça fait un moment qu'Apple frôle le jeu vidéo sans vraiment y toucher directement. Son but, évidemment, n'est jamais de développer du jeu, ce qui n'est pas son cœur de métier. Mais en créant un truc vraiment nouveau et théoriquement encore moins contraignant que kinect (je vois mal comment...) et plus maniable et ergonomique qu'une Wii U (ça c'est déjà plus facile), Apple a une carte à jouer. Cela dit, je pensais vraiment que l'Apple TV jouerait ce rôle de façon plus franche, et ce n'est toujours pas le cas : pas d'applications tierces. Seule la recopie vidéo joue ce rôle, mais c'est encore insuffisant pour dire que l'Apple TV est une console. Par rapport à la qualité des jeux, il ne faut pas compter sur Gameloft. Il faut espérer que rien ne puisse rendre les jeux maniable autrement qu'avec un principe précis et incontournable . Je m'explique : sur kinect, les jeux optimisés ne sont pas très nombreux, et souvent orientés casual gaming, car il y a une esquive par la manette. pour révolutionner le jeu vidéo, il faudrait supprimer tout ce qui appartient au temps du bouton, y compris les contrôles virtuels. Je ne dis pas que ce sera plus confortable à jouer, mais au moins il y aura un réel changement, ce que la Wii n'a pas su apporter.
avatar FabienR. | 
@Applesoft Olalala je t'arrête de suite que ton côté fanboy ne te fasse pas dire les pires conneries. En quoi serait-ce révolutionnaire qu'Apple vienne foutre la merde dans le jeu-vidéo ??? Faudrait d'abord remettre Apple à sa place, c'est un fabricant d'ordinateurs et d'appareils nomades, Apple ne possède aucun studio de développement et ne finance aucun jeu. A la base, tout ce que fait Apple sur Mac et iOS c'est de proposer aux petits développeurs indépendants des solutions de développement/exploitation hardware (XCode) et de distribution commerciale (App Store). A l'inverse Microsoft et Sony créent du hardware spécialement pour jouer, financent entièrement le développement des blockbusters maisons (Forza Motorsport, Gran Turismo, Killzone, Halo, God of War, Gears of War), des éditeurs tiers proposent également leurs blockbusters en multi-plateformes (Assasin's Creed, Call of Duty, FIFA, Bioshock, GTA, Far Cry et j'en passe). C'est toute une industrie qui a grand coups de millions produit des titres mémorables qui nous scotchent des heures devant nos TV. J'aurais plus l'impression de jeter mon argent par la fenêtre avec des mini-jeux jetables à 2 3€ vendus sur un magasin virtuel qu'en achetant un véritable jeu 60/70€ dans un magasin réel et 1 ou 2 mois plus tard le faire monnayer en bon d'achat de 30/40€ pour m'en reprendre un autre. Alors franchement Apple peut se la garder sa "révolution" déjà qu'ils ont tué le jeu nomade avec l'iPhone. Les consoles portables ont perdu leur crédibilité et leurs ventes ses sont éffondrées à cause de jeux jetables à 2€ à la prise en main tactile merdique qui ont été mis en avant par ce même Apple. C'est pas avec leurs "amazing" complètement formatés qu'ils vont nous la faire à l'envers. Je n'ai pas envie de les voir venir foutre la merde dans nos salons on a des studios qui nous en mettent plein la vue à chaque E3 ou GamesCom alors qu'ils nous les laissent tranquille. @hartgers Faut arrêter de voir Apple révolutionner tout et n'importe quoi. L'iPhone a révolutionné le téléphone car il y'avait un besoin de supprimer les touches et de répondre à de nouveaux besoins par l'écran tactile, comme composer un numéro, tweeter, rédiger un SMS ou un Mail, faire 2 petites retouches sur une photo etc... Les interactions naturelles que l'on voit un peu partout ne peuvent être bénéfiques que dans le sens ou elles complètent, où elles apportent une valeur ajoutée au jeu qui se joue à la manette. La manette est irremplaçable et aucun capteur ne reproduira la précision et le confort d'une manette ou d'un couple clavier/souris. Les seuls jeux qui peuvent s'en passer sont les casuals et mettez vous bien ça en tête que ce sont des sous-jeux intéressants quelques minutes et basta, je n'ai rien contre mais à partir du moment ou ça menacerait le business et la production de véritables jeux j'estime que ça deviendrait un poison a éradiquer.
avatar pr0de | 
@Elrifiano : et si la manette ou le couple souris/clavier étaient des contrôleurs du passé ? Ce n'est pas parce que peu de jeux intéressants sont faits avec des moyens nouveaux que ces moyens nouveaux sont inintéressants. J'ai un exemple en tête : les deux Zelda : Phantom Hourglass et Spirit Tracks. Entièrement au tactile, au micro et une seule touche (L ou R) pour y jouer. J'ai été scotché tout le long, le jeu est jouable, beau, et INNOVANT. Et ne me dites pas que ces jeux sont faits pour les gosses ou pour les noobs, sous prétexte qu'ils sont un poil plus faciles que les autres Zelda. Ce sont des jeux longs, complets, certes pas aussi graphiquement aboutis que les superproductions next gen, mais avec un réel univers joli et bien conçu. Un autre exemple, que l'on pourrait qualifier de "casual" : Rolando. Le seul jeu que j'ai joué jusqu'au bout sur iOS. Inventif, simple, intuitif. Je ne décrie pas la manette pour dire qu'elle est nulle ou moins bonne pour jouer. Je trouve en revanche borné voire idiot de la défendre à tout prix sous prétexte que ça fait des dizaines d'années qu'on l'utilise. Si personne n'avait pris des risques en créant des interfaces avec la souris, le FPS se jouerait au clavier seulement. Serait-ce mieux ? Probablement pas. Il n'y a pas une seule façon de créer de BONS jeux, et ces bons jeux ne sont pas forcément à la souris ou à la manette. Et tant que les développeurs ne se sortiront pas les doigts du c**, jamais on n'aura de nouvelles expériences de jeu. Personnellement, je HAIS le casual gaming comme celui qui a fleuri sur Wii. J'espérais naïvement que sur Wii et Nintendo DS, les studios réinventeraient le jeu vidéo ; au contraire, cela a encouragé la fainéantise et la facilité à coup de Mario party et autres Lapins crétins. Il reste encore du chemin pour créer de nouvelles expériences de jeu et les rendre durables, et ça ne se fera pas sans prise de risque et de conscience.
avatar Jerome017 | 
http://www.zdnet.fr/actualites/l-avenir-de-la-television-face-aux-scenarios-de-la-migration-internet-39762239.htm

CONNEXION UTILISATEUR