Apple Watch : les avis de la presse mode

Mickaël Bazoge |

Pour son special event, Apple avait évidemment invité des journalistes de la presse high-tech, qui ont livré leurs premières impressions sur les nouveautés présentées par le constructeur, que ce soit pour les iPhone 6 ou l'Apple Watch. Mais de nombreux cartons d'invitation avaient également été envoyés à la presse mode, ce qui n'avait pas manqué de provoquer de nombreuses réactions (lire : Apple invite les journalistes de la mode à son keynote). Le défilé des journalistes spécialisés s'est conclu sur un constat presque unanime : l'Apple Watch devrait connaître un grand succès.

Pour Dylan Jones de GQ, Apple n'a pas seulement « inventé un nouveau produit, mais aussi créé un secteur complètement nouveau : Technolux », contraction évidente des mots techno et luxe. L'Apple Watch représente une « modernité rafraîchissante » bien qu'elle donne l'impression d'avoir été déjà vue des centaines de fois auparavant, de Cartier à Swatch. « C'est étrange, mais familier. Et c'est pourquoi cela fonctionne ».

Suzy Menkes espère de son côté que la Watch ne lui conseillera jamais de cesser de manger du chocolat ! La rédactrice de Vogue International pense qu'en tant que « non spécialiste du numérique », elle n'utilisera jamais toutes les possibilités offertes par le terminal. « Mais j'aime l'idée de modifier l'aspect visuel suivant mon humeur. Et peut-être en fonction de ma garde-robe ».

Eliza Brooke en appelle à une connaissance d'Apple : la combinaison des matériaux lui évoque en effet quelque chose de Burberry — l'ancienne entreprise dirigée par Angela Ahrendts, désormais en charge des Apple Store. « Ce n'est pas qu'Apple a changé la philosophie de son design en embauchant Angela Ahrendts, mais la sensation est là. Dans tous les cas, toutes ces embauches dans le milieu du luxe commencent à payer ». Et quoi qu'il en soit, l'Apple Watch est « une des meilleures technologies "prêt à porter" que nous avons jamais vues ».

« Futuriste et intuitivement familière » : c'est le constat dressé par Lisa Armstrong du Telegraph d'après les photos montrées par Apple. Lorsqu'il a fallu prendre réellement en main les modèles d'exposition, ces derniers lui ont paru « un peu encombrant ». C'est le prix à payer pour intégrer autant de technologie, relativise t-elle, et une fois au poignet, la montre se révèle élégante. Néanmoins, elle estime qu'il s'agit encore d'un « work in progress » et qu'il va falloir convaincre les utilisateurs habituels des produits d'Apple de porter quelque chose au poignet.

Tout le monde n'a cependant été convaincu. Roseanne Morrison écrit pour The Doneger Group que la Watch « n'est pas jolie. C'est une technologie très futuriste, à l'opposé du sexy féminin ». Eric Wilson d'InStyle Magazine est plus nuancé : « l'Apple Watch transporte avec elle un statut social, elle est générique dans le sens de sa flexibilité et de l'individualisation ». Mais cela reste « une montre très masculine ».


avatar John Maynard Keynes | 

@oomu

Oomu tel un phare dans la médiocrité ambiante ;-)

Blague à part, comme toujours c'est construit, argumenté, étayé et cela tient la route.

avatar droushod | 

@ Oomu - Bonsoir.
Comme John M. K. ton post m’a intéressé. À un mot près, le dernier … une majuscule au mot vie, m’a instinctivement fait penser à cet aphorisme de Louis Scutenaire ( Mes inscriptions ) :
« Il faut regarder la vie en farce ».

Quant à toutes ces dégoulinades de violents arguments, critiques, agressions, je m’invitent à y mettre du mien. ‹°|_,°›

Il y en a qui croient, il y en a qui doutent, il y en a qui pensent. Je suis de ceux qui pensent : je pense que je crois que je doute.
Je ne sais rien. Mais nier c'est affirmer. Et si l'on s'affirme, l'on affirme et c'est que de soi l'on doute. Douter de soi sous-entend faculté prodigieuse d'intuition.
Et de la sorte l'intuition nous souffle que rien n'existe si ce n'est quelque chose.
Affirmer est hasardeux. Gardez-vous donc de nier.

avatar Chanteloux | 

@John Maynard Keynes :
Hélas oui sans doute. Apple flirte avec le vide et va en tirer profits $$$$$. Quant à son image...

avatar John Maynard Keynes | 

@Chanteloux

Pour son image c'est justement la grande force d'Apple et une des clefs de la potentielle réussite sur ce nouveau segment.

La valeur de la marque Apple et son aura fait ici une très très grosse différence.

Nous ne sommes pas face à un produit pour nerds ;-)

Apple est le seul acteur du marché technologique à avoir une identité lifestyle, c'est un élément absolument différentiant sur le pas effectué hier.

avatar joneskind | 

@Chanteloux

Je ne comprends pas de quel vide tu parles. Et je ne comprends pas très bien non plus cette réaction aux profits. Ça te semble si inadmissible qu'une entreprise réalise des profits ? C'est une curieuse façon de penser je trouve.

Moi ce que je vois c'est qu'une fois de plus Apple s'ouvre à un nouveau marché et que si elle arrive à transformer cet essai - en tout cas mieux qu'Android Wear qui n'est pas encore un très franc succès - elle aura créé de nouveaux besoin et de nouveaux emplois dans le développement.

avatar John Maynard Keynes | 

@Joneskind

Yep, un beau relais de croissance ouvrant de larges perspectives pour Apple.

Sincèrement si eux n'y arrivent pas, je ne vois pas trop qui pourrait y parvenir.

avatar oomu | 

en quoi "hélas". La liberté et la futilité de Autrui vous dégoute ? vous voudriez les ligoter ou qu'ils s'intéressent à VOS considérations, soit à VOTRE image ? L'Unité a vaincu la Diversité ?

Qu'Apple flirte avec le vide, et bien on ira voir ailleurs, pfiullala. Mais c'est une considération très moraliste. Apple flirte avec un marché qu'elle estime à sa portée et dans la suite de ses compétences. Un marché qu'on lui a crié dessus d'aller prendre. Comme quoi elle écoute cette boite...

et oui, elle va en tirer des profits en $, monnaie d'échange de référence de son pays. Ca serait triste si l'entreprise faisait travailler ses gens pour gaspiller du sous.

Et quand à moi, il s'avère que je travaille aussi pour tirer un profit et avoir du $ (ou euro)

Rappelons qu'avec des sousous on peut acheter des carottes, des cadeaux pour les enfants à Noël, des yatch, tout donner à la quadrature du cercle et unicef ou tout garder pour soi comme le pire Dragon Aigri des Temps Anciens.

En quelque sorte, ça ne signifie rien ce qu'Apple en tirera et en fera.

Ce qui est pertinent c'est de savoir et avoir une évolution du Mac au fil des décennies, car je suis consommateur de Mac Pro :) . Le reste est considération moraliste.

avatar joneskind | 

Je suis assez étonné de l'accueil positif. Je pensais que la presse de mode serait plus dure.

Par contre je ne suis pas tellement étonné de la réaction de Roseanne Morrison qui fait vraisemblablement partie de ces personnes qui n'ont pas encore réussi à associer geek avec féminité. Elle devrait sans doute regarder l'excellente websérie The Guild, elle changerait sans doute de regard.

avatar John Maynard Keynes | 

@joneskind

Je pensais que la presse de mode serait plus dure.

Et pourquoi donc ?

Le produit a été pensé en grande parti pour eux par des acteurs en comprenant fort bien les ressorts.

Apple est le seul acteur jusqu'ici à ouvrir ce nouveau segment en en embrassant réellement les spécificité, les codes, les règles ... là est la grande différence avec le restant des acteurs.

avatar joneskind | 

@John Maynard Keynes

"Et pourquoi donc ?"

Parce que c'est un objet technologique assez loin des préoccupations quelque peu superficielles de ce milieu. Mais c'est une bonne chose que les mentalités aient évolué.

"Le produit a été pensé en grande parti pour eux par des acteurs en comprenant fort bien les ressorts.

Apple est le seul acteur jusqu'ici à ouvrir ce nouveau segment en en embrassant réellement les spécificité, les codes, les règles ... là est la grande différence avec le restant des acteurs."

C'est très juste. D'ailleurs la très grande variété de modèles en témoigne assez bien je trouve. Il y a quand même 34 modèles différents en 2 tailles chacun (18 Watches, 10 Watches Sport, 6 Watches Edition). C'est à ma connaissance assez inédit pour Apple. Et je n'ai d'ailleurs pas souvenir que Swatch n'ait jamais proposé autant de modèles à la présentation d'une nouvelle collection. Ça ne l'a cependant jamais empêché d'avoir du succès.

Par ailleurs, le fait de pouvoir changer soi-même très facilement de bracelet est un autre pas dans le sens de la mode. Il y a vraiment de très bonnes idées dans cette montre. Reste à savoir si elle saura répondre aussi aux attentes des technophiles exigeants que nous sommes.

avatar John Maynard Keynes | 

@joneskind

Le milieu de la mode que je connais assez bien est très Apple addict en occident et ce depuis longtemps.

J'étais il y a deux semaines chez Condé Nast à NYC, sortir autre chose qu'un iPhone semble y être une faute de goût impardonnable ;-)

Que ce soit dans les rédactions ou dans les studio rare sont les produits qui ne sont pas marqué de la pomme.

Pour l'anecdote, le plus important client individuel d'Apple en France est sans doute Karl Lagerfeld ;-)

avatar oomu | 

"geek avec féminité"

heu... entre l'attitude de nombre de geeks garçon envers les geeks filles et la quasi totalité de la sous-culture geek qui considère que le Standard Par Défaut est le petit garçon, il est difficile, de loin hein, d'associer Geekisme et Féminité.

C'est d'ailleurs un enjeu (et de taille: culturel ET commercial) aux USA de forcer les geeks à arrêter d'être aussi bornés (l'inversion monstrueuse étant que le geek contre-culture des années 70/80 ait muté en geekisme conformiste et revanchard)

-
ha et Samsung Gear n'a pas aidé...

Mais si on creuse, on voit qu'il y a pas mal de choses cools et féminines et plein de choses en germe.

avatar joneskind | 

@oomu

Si tu savais le nombre de gamines de 20ans qui se réclament de la culture geek et technophile. J'en ai plein mes salles de cours.

La culture geek et son public ont évolué. On est d'ailleurs plus dans une culture post-geek qui se retrouve principalement autour de la technologie et internet, de la culture manga SF, Comics et Fantasy, des MMO etc...

Le terme Geek embrasse aujourd'hui une masse bien plus diverse et variée qu'il ne le faisait il y a 20 ans. Il y a d'ailleurs une grosse confusion entre le Geek (qui est plutôt branché aujourd'hui) et le Nerd qui reste un obscur intellectuel généralement sociopathe, l'acceptation du geek par la société branchée n'ayant pas résolu les problèmes de timidité maladive qui pousse le Nerd à se pencher sur la connaissance des disciplines abstraites plutôt que sur le monde des interactions sociales.

avatar phantoom | 

@joneskind

Un test très connus des geeks.

http://www.innergeek.us/geek-test.html (en anglais)
http://www.innergeek.us/francais.html (en français) --> traduction horrible

Quand tu parles des fans de mangas et fantasy ça me fait plutôt penser aux Otaku

Un nombre important de personnes s'imaginent être des geeks sans pour autant en êtres. Ce sont simplement des passionnées d'un truc ou un autre. Je dis pas qu'elle n'on pas le droit de se revendiquer appartenir à une culture, juste que c'est souvent de l'abus de langage.

Le geektest révèle ta vrai nature :D

34.09% pour moi

avatar rondoudou | 

L'iwatch serait plus fine, on l'aurait fustigée pour sa pauvre autonomie ! Ou bien on aurait fait l'impasse sur certaines fonctionnalité.

avatar KimoMac | 

@rondoudou :
Je ne suis pas spécialiste mais il y'avait aussi le pari d'autres technologies pour l'autonomie, OLED, batteries complètement novatrices dans leur conception (j'aimerais beaucoup qu'appelle se consacre à ça surtout désormais au niveau R&D pour toute sa gamme de produits) ça ce serait LE TRUC vraiment révolutionnaire qui leur permettrait à nouveau de "changer le monde", ce serait top.

avatar oomu | 

rien qui soit industrialisables et aux prix que se fixe Apple.

Les batteries restent le gros point noir.

avatar John Maynard Keynes | 

@oomu

Etrangement beaucoup ne voient pas ce que représente déjà comme défis le produit présenté hier soir.

avatar Chanteloux | 

@John Maynard Keynes :
Bien sûr! Bien sûr! Vous avez entièrement raison! Et c'est ce qui me déplaît! Apple flirte avec un monde qui n'est pas le sien et va rejoindre le monde de l'apparence, du snobisme, du fouquet's! Prochaine étape, le iSlip?

avatar John Maynard Keynes | 

@Chanteloux

Il faut te réveiller c'est le monde d'Apple depuis que Wozniak a été renvoyé à ses velléités de nerd.

Apple c'est et cela toujours été un rapport à l'élégance, une vision élitiste, une manière de pensée disruptif, un positionnement haut de gamme, des produits onéreux, une image de marque forte, une capacité à susciter le désire, une approche de dandy qu'était le père Jobs ...

Nous sommes en plein dans l'ADN d'Apple ;-)

avatar nono68200 | 

Tout à fait d'accord avec toi.
En quoi Apple connaissait-il mieux le monde du téléphone avant de se lancer dans le smartphone ?
En quoi Apple connaissait-il mieux le monde de la musique avant de se lancer dans les iPod ?
A la base, Apple, ne l'oublions pas, ne faisait que des ordinateurs...

avatar oomu | 

vous étiez aussi terrifiés lorsqu'Apple a sorti l'ipod ?

que n'aie-je lu quand l'ipod fut annoncé. Stupéfaction et consternation pour nombre d'informaticiens: QueuaAAAh, Apple fait dans le gadgeteuh ?!

Puis Apple créa un nouveau monde au fur et à mesure que le puzzle se mit en place (itunes+ipod+itunes store = big badaboum)

avons nous oublié la pippin ? (apple fait du jouet ?! wharf wharf)

le quicktake ? (Apple fait de l'appareil photo?!! sans pellicule?! pfff)

et tout n'a pas forcément marché et l'entreprise est pourtant encore là.

-
prochaine étape oui le iSlip ! On s'en fiche si elle vend toujours du Mac.

Chaque fois ce fut la même terreur "ho nOOon ça me plait pas, ça va pas impacter Ma Vie et Mes Mac" (ou iphone, y a des jeunes qui croient qu'Apple c'est du téléphone, pfff, ils y connaissent quoi les jeuuuunes? :) )

-
Cela dit, le luxe, le fashion, je pense que c'est un monde qu'Apple a commencé à flirter avec depuis le powerbook titanium et ipod (sisi.)

et elle a pris son temps.

avatar John Maynard Keynes | 

@oomu

certains sont trop jeune où ont la mémoire courte :-)

Apple a toujours trahis les visions par trop étriquées de certains de ses clients se croyant les gardiens de la doctrine de la foi :-)

avatar bugman | 

Apple drague un peu trop à mon gout, il ne vend plus du numérique (son métier) mais des accessoires de mode. Triste :/
C'est peut être Ive qui aurait dû partir chez Burberry.

avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

Apple vend du lifestyle depuis fort longtemps, à la limite depuis le lancement du Mac et le slogan Think different ;-)

Rien de neuf sauf à avoir porté des œillères depuis plusieurs décennies.

Pour le reste la Watch n'est pas moins numérique que les autres produits Apple.

avatar bugman | 

@John Maynard Keynes : A l’époque (pour moi), il offrait plus une alternative à la complexité que pouvait représenter les PC et autres produits M$. Aujourd'hui, j'ai l'impression que c'est le design (finesse, oh mon amour ou encore Beats [pour ses qualités ou la marque à ton avis ?]) qui à pris l’ascendant. C'est un avis perso (que j'assume) ce n'est pas une insulte. Mes clients à l'epoque (oui j'ai vendu du Mac) n’étaient certainement pas Paris Hilton.

avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

A l’époque (pour moi), il offrait plus une alternative à la complexité que pouvait représenter les PC et autres produits M$

et ceci était déjà une considération de lifestyle, ce sur quoi Apple joue depuis toujours

La campagne Think Different et l'opposition avec IBM était d'un point de vu marketing exactement de cet acabit : si vous utilisez un Mac vous êtes différent et échappé à la masse ;-)

Mes clients à l'epoque (oui j'ai vendu du Mac) n’étaient certainement pas Paris Hilton.

Ce type de considération dépasse largement le microcosme de la jet-set.

La singularisation est un moteur marketing touchant plus ou moins tout le monde ;-)

Il est d'ailleurs amusant de noter que la montée en puissance d'Android s'apprit aujourd'hui sur cela : singularisez vous en n'adhérant pas au leader Apple ;-)

avatar bugman | 

@John Maynard Keynes :
"vous êtes différent et échappé à la masse ;-)"
C'est le cas ici ?

avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

C'est le cas ici ?

Pourrais tu s'il te plais expliciter ta question ;-)

avatar bugman | 

@John Maynard Keynes :
"Ce qui compte c'est de savoir si le produit suscitera le désire chez suffisamment de personne pour être un succès commercial. Là est l'enjeux." (c'est pas de moi... c'est de toi)
Think la masse, quoi !

avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

OK je vois ce que tu veux dire et c'est un des défis marketing d'Apple : préserver la singularité en étant un acteurs de cette taille.

Pour l'instant ils y parviennent assez bien, entre autre en conservant une stratégie tarifaire haut de gamme.

avatar nono68200 | 

Tu as raison, mais je ne pense pas que c'est de la faute d'Apple.
C'est le consommateur qui choisit ces produits là.
Si les montres connectées sont en pleine ascension, c'est que le consommateur l'achète, sinon ça ferait déjà un moment que les constructeurs auraient laissé tomber...
Donc Apple ne peut pas laisser un marché de côté, si ça permet de gagner plus d'argent.

avatar John Maynard Keynes | 

@nono68200

Apple a toujours laissé de côté de nombreux marchés porteurs, ils se focalisent sur les marchés où ils pensent pouvoir faire la différence en terme d'expérience utilisateur.

Ils ne sautent pas sur toutes les opportunités comme beaucoup.

avatar oomu | 

Apple vient d'arrêter le Mac ?! HAAAAA

avatar bugman | 

@oomu : J'ai pas dis ça. Hoooo !

avatar Sidewipe | 

C'est sûr qu'en étant invité ce genre d'événement ils sont bien préparer pour leur dire du bien...Tout comme les stars / gens qui sont invité par Samsung ou autres...C'est la même chose, ça reste que du blabla.

avatar John Maynard Keynes | 

@Sidewipe

La presse cela se travail, rien de neuf à cela.

Mais ce que tu qualifies de bla-bla n'en est pas car ce n'est pas un bruit insignifiant mais un message ayant un impact est une portée.

avatar ddrmysti | 

Et dans ta théorie du fait que les gens disent du bien d'apple juste parce qu'ils sont invité, tu fais quoi de Gizmodo qui disait quand même du bien d'apple alors qu'ils ont été bannis des keynotes pendant plusieurs années suite à l'histoire du proto d'i4 ?

avatar John Maynard Keynes | 

@ddrmysti

Notre ami se focalisait ici sur la presse fashion.

Et semble découvrir le métier de PR :-)

avatar oomu | 

on a pas toujours lu la même presse alors.

avatar Gregoryen | 

Ah ouais une montre masculine ? Regardez la Watch édition en or 18 K, c'es que pour les femmes. Très jolies d'ailleurs !

avatar KimoMac | 

@Gregoryen :
Tu veux dire que les femmes "moches" n'y auront pas droit?

avatar Gregoryen | 

xD

Non je parlais des montres ^^

J'aurais aimé voir des montres or 18k avec des bracelets en métal et maillon. Je vois beaucoup d'homme qui en porte.

Il y aurais un gamme de luxe masculine. ^^

avatar nono68200 | 

Il me semble que le bracelet maillon existe non sur l'Apple Watch ?

avatar Gregoryen | 

Oui en argent, et argent foncé style sidéral mais pas en or.

avatar Henri_MTL | 

Comme dirait Jean-Pierre Coffe : C'est de la meeeeerde !

avatar Chanteloux | 

@joneskind :
Je comprends vos interrogations. Mais le profit ne justifie pas tout, et qu'Apple rejoigne le monde des étiquettes, ça me dérange, ça me choque, ça c'est sûr. Je vous dis: y aura un iSlip, avec une pomme dessus (devant ou derrière?), et seule l'étiquette pourra justifier son prix. Car c'est ça le monde de l'étiquette. Selon moi.

avatar John Maynard Keynes | 

@Chanteloux

cf plus haut

Tu sorts d'une longue période d'hibernation ou tu viens d'être touché par la grace et tu as ouvert les yeux sur qu'est Apple ?

Rien de neuf sur l'identité de la marque suite aux annoncent de hier soir ;-)

avatar ddrmysti | 

Pour présenter le nom iSlip, oui il doit sortir d'une longue période d'hibernation. C'était les nom des produits des guignols d'il y a quelques années, ceux qui connaissent l'Apple d'aujourd'hui ont remarqué que la gamme nominative à changé. On est passé d'iPod, iPhone, IPad, iPhoto et autre iCloud à Watch, Pay, Photo, etc... On entre dans une nouvelle ère d'apple, celle de Tim Cook, celle où apple ne fait plus des produits des iBidules, mais des produits et services de tous les jours qui s'intègrent dans notre quotidien comme des éléments de notre vie.

avatar John Maynard Keynes | 

@ddrmysti

D'autant que ne voir dans la démarche d'Apple qu'un simple branding est assez inepte.

Les produits ne sont pas qu'une marque au service d'une absence d'expérience utilisateur loin s'en faut.

Sur la Watch ou sur Pay il y a certe la force de la marque Apple mais il y a loin de n'y avoir que cela.

D'ailleurs Apple n'a jamais usé et abusé de sa marque sur tout et n'importe quoi mais sur un très petit nombre de produit où ils pensent pouvoir faire une différence.

En fait Apple commercialise aujourd'hui bien moins de produit que dans le passé, ils n'ont jamais sur exploité la force de la marque, c'est une de leur force.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR