Apple a-t-elle un problème avec l’Apple Watch Edition ?

Nicolas Furno |

Apple a-t-elle un problème avec l’Apple Watch Edition ? Sur l’Apple Store en ligne, la déclinaison la plus coûteuse de la montre — les prix commencent à 11 000 €, tout de même — est mise sur un pied d’égalité avec les deux autres collections. Pourtant, ces modèles en or massif n’ont pas du tout bénéficié du même traitement à l’occasion du keynote « Spring Forward » du 9 mars.

Sur sa boutique en ligne, Apple place les trois collections de l’Apple Watch sur un pied d’égalité, de la moins chère à la plus luxueuse.

L’Apple Watch Edition, le grand absent du keynote

Après avoir fait le point sur l’Apple TV, sur une nouveauté pour iOS et après avoir présenté son tout nouveau MacBook, le constructeur a profité du keynote pour revenir à sa montre. En septembre dernier, l’Apple Watch avait été évoquée, mais il manquait de nombreuses informations, à commencer par la majorité des prix et les disponibilités. La conférence a aussi été l’occasion de montrer d’autres utilisations du produit, notamment grâce à des applications tierces développées ces derniers mois.

Apple a ainsi présenté une série d’usages pour la montre, y compris via un témoin — Christy Turlington Burns — et le constructeur a aussi dévoilé les dates de lancement et les prix. Une information d’autant plus importante que, contrairement à un Mac ou un iPhone, il y a énormément de choix possibles pour l’Apple Watch. Apple vendra pas moins de 38 modèles différents, avec des prix qui s’étalent de moins de 400 € à plus de 10 000 €.

Prix des Apple Watch Sport

Pour présenter cette nouvelle gamme de produits, Tim Cook a procédé de manière assez logique : collection par collection, de l’Apple Watch Sport d’entrée de gamme jusqu’à l’Apple Watch Edition. Pour cela, l’équipe marketing d’Apple avait préparé deux diapositives, l’une avec toutes les versions vendues, l’autre avec les prix de base. Entre les deux, une brève vidéo de présentation du matériau utilisé par chaque édition, avec la voix de Jonathan Ive pour donner quelques explications.

Cette mise en place a été suivie par Tim Cook pour l’Apple Watch Sport avec son boitier en aluminium, pour l’Apple Watch avec son boîtier en acier et… c’est tout. L’Apple Watch Edition, conçue avec un alliage en or, n’a pas bénéficié de la même attention de la part du patron d’Apple. Alors que les deux modèles « bon marché » ont occupé environ trois minutes de temps pendant la keynote, moins d’une minute a été consacrée aux montres de la gamme Edition.

Un produit trop luxueux pour un keynote ?

Pourquoi avoir boudé à ce point l’Apple Watch Edition pendant le keynote ? Certes, cette gamme qui commence à 11 000 € ne s’adresse pas à tout le monde, loin de là. Peut-être qu’un produit aussi luxueux n’avait pas sa place à un évènement aussi populaire qu’un keynote Apple. Un évènement qui n’est, surtout, probablement pas regardé par la cible principale des montres les plus chères d’Apple. Tous les observateurs s’accordent à dire que les modèles en or visent d’abord l’Asie, et en particulier la Chine, où afficher ostensiblement sa richesse est quelque chose de socialement plus accepté.

L’Apple Watch est un produit étonnant, sans doute parce qu’il est à la fois le moins cher de l’histoire d’Apple… et le plus cher. Même si toutes les montres sont construites autour des mêmes composants et même si leurs fonctions sont identiques d’un bout à l’autre de la gamme, tout distingue les modèles sportifs en aluminium et en verre renforcé des modèles Edition en or 18 carats et en cristal de saphir. Entre 400 et 18 000 €, ces deux gammes ne visent pas du tout le même public, c’est logique.

L’Apple Watch Edition ne sera pas disponible partout, Tim Cook l’a bien expliqué pendant la conférence, sans prendre la peine de préciser où elle le sera. Quelques Apple Store pourront la proposer, mais on imagine que ce sera une petite minorité, sans doute les plus gros « flagship », comme celui de 5th Avenue à New York, ou encore Covent Garden à Londres. Tim Cook a parlé de « boutiques » pendant le keynote, ce qui laisse assez clairement entendre que ces modèles luxueux ne seront pas réservés aux Apple Store.

Une Apple Watch Edition exposée chez Colette, à Paris.

On sait d’ailleurs que certaines boutiques spécialisées dans le luxe pourront, elles aussi, vendre l’Apple Watch Edition. Aux Galeries Lafayette parisiennes par exemple, une boutique dédiée exclusivement à la montre se met en place actuellement et il y a fort à parier que l’on y trouvera les modèles en or… ainsi que chez Colette, où la montre a été présentée au public en avant-première mondiale. Apple a également dévoilé un emplacement à Londres (Selfridges) et un autre à Tokyo (Isetan), mais d’autres devraient aussi apparaître dans les pays où l’Apple Watch sera disponible dès le départ.

Il suffit de faire un tour dans ces boutiques dédiées au luxe pour comprendre pourquoi Apple peut avoir choisi de ne pas afficher le prix de la montre pendant le keynote. Vous n’y trouverez jamais de prix visibles et vous pourrez poser la question, mais la majorité des clients visés passeront à la caisse sans jamais rien demander. Vous n’êtes pas convaincu ? Prenez le site de Rolex par exemple et essayez de trouver un prix… il n’y en a nulle part.

Si Apple est vraiment décidé à proposer de vraies montres, qui sont aussi connectées, cette démarche semble alors logique. Les modèles standard et sport ont un prix bien mis en avant et ils sont tous accessibles, puisque le modèle le plus cher n’est vendu « que » 1 249 € et puisqu’on les trouvera dans n’importe quel Apple Store. En revanche, les modèles en or sont beaucoup plus élitistes et n’auront pas le même traitement : les Apple Watch Edition ne seront proposées que dans certaines boutiques, et leur prix n’est pas affiché.

Des montres Rolex chez un bijoutier de Toronto (CC BY-NC-ND 2.0)

Du moins, pas affiché pendant le keynote et probablement en boutique, car sur l’Apple Store en ligne, c’est plus compliqué. Comme on le disait en préambule, sur le site d’Apple, les modèles Edition sont mis sur un pied d’égalité par rapport aux deux autres collection. Pourquoi cette situation ?

En présentant toutes ses montres côte à côte, Apple bénéficie d’un effet psychologique assez puissant : comparés aux Apple Watch Edition, les autres modèles semblent presque bon marché. Si le haut de la gamme était le modèle en acier avec le bracelet à maillons noirs — vendu 1 249 € en France —, notre perception de la gamme aurait été très différente. En proposant plusieurs modèles entre 10 000 et quasiment 20 000 €, on a l’impression que les autres Apple Watch sont raisonnables, en comparaison.

L’effet de gamme fonctionne aussi à l’intérieur des collections : avec une Apple Watch avec bracelet à maillons à 1 099 €, celle avec bracelet en cuir vendue 799 € semble beaucoup moins chère. Cliquer pour agrandir

C’est un effet connu, mais qui a fait ses preuves et qui devrait assez bien fonctionner, notamment en boutique. On imagine que les vendeurs seront formés pour répondre aux critiques sur le prix en vantant les mérites de chaque modèle, naturellement, mais peut-être aussi en glissant un mot sur ces montres inaccessibles.

Un débat toujours intense chez Apple ?

Malgré tout, la discrétion étonnante de l’Apple Watch Edition lors du keynote amène à se poser quelques questions sur ce produit et ses concepteurs. On le sait, la montre est le projet de Jonathan Ive, le designer d’Apple qui est aussi un grand amateur de montres de luxe. On sait aussi qu’il a été contraint de défendre son projet en interne et qu’il y avait des oppositions au sein de l’équipe dirigeante du constructeur.

Apple sort une montre, c’est donc que Jonathan Ive a gagné, mais cela ne veut pas dire que les discussions en interne ont totalement cessé. Et d’ailleurs, l’absence de Phil Schiller pendant les keynotes au sujet de l’Apple Watch est troublante. Le SVP Worldwide Marketing a bien publié un tweet avec une capture de la montre à l’occasion de la « journée de π », mais on ne peut pas dire qu’il se soit beaucoup impliqué personnellement dans ce lancement.

Phil Schiller, pendant le keynote « Spring Forward », en train de présenter le nouveau MacBook.

Sur scène, le vice-président était personnellement impliqué pour présenter le nouveau MacBook, c’est même lui qui a fait l’essentiel des présentations en détaillant toutes les fonctions spécifiques à l’ordinateur. De l’écran au clavier en passant par la batterie, il a montré tout ce qui fait la particularité de ce Mac, comme il le fait à chaque présentation de nouveau produit. Car, en général, il est impliqué sur scène pour présenter les nouveautés matérielles d’Apple.

En octobre dernier, c’est Phil Schiller qui présentait le nouvel iMac Retina et l’iPad Air 2. En septembre, c’était lui aussi qui vantait les mérites des iPhone 6 et 6 Plus. Et on peut remonter le temps ainsi : en 2013, le nouveau Mac Pro, les iPhone 5s et 5c et l’iPad mini Retina et l’iPad Air, c’était déjà lui. Quant au MacBook Pro Retina, à l’iPhone 5 et à l’iPad mini de 2012, c’était aussi Phil Schiller sur la scène, mais aussi l’iPhone 4s de 2011.

C’est très clair : depuis le départ de Steve Jobs, le SVP a été systématiquement mis en avant pour présenter les nouveautés matérielles majeures chez Apple. Mais pas pour l'Apple Watch. En septembre 2014 déjà, et à nouveau lors du keynote de mars 2015, Phil Schiller est apparu pour présenter des nouveautés, mais jamais la montre. À la place, Tim Cook épaulé par Kevin Lynch se sont occupés des présentation, avec Jonathan Ive toujours présent, non pas sur scène, mais dans les vidéos.

Apple n’ayant pas l’habitude d’évoquer sa cuisine interne, on ne sait pas ce qu’il en est exactement. Phil Schiller pourrait très bien participer autant que d’habitude au marketing de l’Apple Watch et Apple pourrait avoir choisi de le laisser en retrait pour ce produit-là. Mais son absence répétée reste étonnante et amène à se poser des questions. Phil Schiller boude-t-il l’Apple Watch ? Ou bien a-t-il été exclu par la force des choses, à trop marquer son scepticisme vis-à-vis de ce nouveau produit ?

D’après ce que l’on a entendu, c’est tout le département marketing d’Apple dirigé par Phil Schiller qui est en retrait. L’Apple Watch serait un produit de Jonathan Ive à la base, assisté de la division Retail and Online Store — sous la direction d’Angela Ahrendts — pour tout ce qui concerne le marketing, justement. Avec quelques différences majeures dans la manière de présenter la montre par rapport à tous les autres produits Apple. Outre les choix de police, on note aussi que le constructeur présente son nouvel appareil tel quel, sans justifier sa nécessité (lire : L’Apple Watch ne sert à rien, et c’est tant mieux).

Par certains aspects, Apple semble se diviser en deux entreprises distinctes autour de l’Apple Watch. Il y aurait d’un côté la firme traditionnelle, qui montre et justifie chaque fonction avec soin et surtout qui reste au plus près de l’informatique traditionnelle. De l’autre, un « nouvel » Apple qui n’a plus peur de sortir des sentiers battus et d’aller se battre avec l’industrie horlogère et d’autres industries encore où l’entreprise n’avait jamais été jusque-là.

Ces dissensions internes pourraient expliquer la place de l’Apple Watch Edition pendant le keynote. Si certains dirigeants d’Apple, dont peut-être celui qui se charge du marketing, ne sont pas à l’aise avec l’idée de vendre des montres, et encore moins avec l’idée d’en vendre plus de 10 000 €, un compromis pourrait consister à mettre en avant uniquement les modèles intermédiaires.

Dans ce cadre, les Apple Watch et Apple Watch Sport auraient toute leur place sur scène et dans les Apple Store, mais les Apple Watch Edition pourraient être réservées aux boutiques de luxe. Même si, étrangement, on devrait pouvoir aussi en commander sur l’Apple Store en ligne.

Une Apple Watch Edition éphémère ?

Apple donne parfois le sentiment de ne pas trop savoir quoi faire de cette Apple Watch Edition. Le constructeur laisse l’impression d’avoir créé cette montre, sans trop savoir comment, ni à qui la vendre. Tim Cook l’a dit, les quantités seront très limitées, mais faut-il aussi comprendre que ces montres n’auront pas vocation à rester longtemps au catalogue ?

L’une des Apple Watch Edition proposée par Apple cette année

L’entreprise pourrait très bien décider de suivre le modèle des fabricants de montre en lançant des séries spéciales et limitées. L’Apple Watch Edition en or ou or rose pourrait n’être qu’un modèle vendu en 2015 et on pourrait imaginer qu’Apple propose d’autres montres exclusives l’an prochain. Le constructeur pourrait utiliser d’autres matériaux nobles, comme le titane, l’or blanc ou bien encore la céramique et proposer ainsi, chaque année, des modèles « Edition » différents.

Le plus probable, c’est sans doute qu’Apple ne sait pas combien d’Apple Watch Edition seront vendues. Ces premiers modèles présentés en catimini pendant le keynote sont aussi des tests en grandeur nature et il est évident que le constructeur ajustera sa gamme dans les années à venir en fonction de leur succès…

avatar PierreBurgi | 

Quel article fouillis, rien de va à l'essentiel mais surtout l'imagination va trop loin.

Cette montre en or d'Apple est là pour être vendue à ceux qui le souhaitent, ceux qui sont fervents de montres luxueuses et qui souhaitent la technologie de l'Apple Watch.
Y'a pas à chercher plus loin...

avatar enzo0511 | 

Ce produit étant totalement nouveau est différent, apparemment il se dirait que Tim Cook ait totalement pris la main sur le sujet et qu'en dehors de Ive, l'autre SVP impliquer soit Arendts

avatar oomu | 

l'Apple watch edition est traitée différemment parce que son prix extrême force à la traiter différemment.

-
y a un peu de révisionnisme:

lors de chaque lancement de produits majeurs (imac, ipod, iphone) y a eu des "divergences" au sein d'Apple et sa communication, avant que le produit trouve sa place naturelle et qu'Apple se mette à faire "comme d'habitude"

mais le "comme d'habitude" d'Apple a changé régulièrement

et régulièrement les sites à la MacG se sont posés des questions, en prenant le passé comme base immuable.

Cette base immuable est elle même une illusion.

Bref, l'article est construit sur le postulat qu'Apple agit différemment et c'est louche car inhabituel. Mais Apple a toujours agit différemment lors de nouveaux produits la faisant aller sur un nouveau territoire.

Rappelez vous l'ipod.

avatar oomu | 

Apple est une marque "premium" d'ordinateurs, puis de "luxe abordable". C'est ainsi qu'elle se positionne et se voit: tenter l'état de l'art en informatique et électronique tout en atteignant un prix permettant de vendre en masse (en millions).

L'Apple watch edition est un produit hors norme, à l'extrême d'Apple (comme le mac pro douze coeurs) pour confirmer sa place sur le marché. Il est traité comme tel.

avatar Ginger bread | 

@oomu :
A la difference que que le MacPro 12 coeurs voit ses performances s envoler.
Pr la Apple Watch hormis les materiaux et le sphir synthetique, on reste sur même produit.

C'est un gadget de santé mis en avant mais incomparable à une montre Suisse automatique,Mécanique de précision exploitant également des materiaux incroyables.

avatar philiipe | 

Cette édition de luxe est surtout un support marketing qui permet de trouver "normal" d'acheter des montres à 800 eur qui seront dépassés (pour ne pas dire obsolète) tous les 12 mois.

avatar Crkm | 

L'apple watch,produit à la fois le produit le moins cher et le plus cher d'apple? Le plus cher c'est certain,par contre le produit le moins cher il me semble que c'est l'ipod shuffle,et de loin.

avatar spece92 | 

En chine (officiellement communiste) on montrerait ostensiblement sa richesse?

avatar MandrakeTheMagician | 

C'est en lisant ces forums qu'on arrive à déterminer le nombre d'ados fanboys attardés ...
Il y a un minimum de Culture à avoir.
- Marchés
- Luxe
- Rêve
- Investissement
- Noblesse
- Matériau
- Technologie
- Image
- Histoire
- Mythe
- Réussite Sociale
- Trophées
- Critères
- Orfèvrerie
- Artisanat
- Délocalisation
etc ...
ça évitera de dire des conneries tout en étant fier de les dire, et surtout permettra d'assister et d'apprécier à sa juste valeur le crash industriel que va représenter l' Apple Watch, inaugurant douloureusement l'ère post-Jobs.

avatar Ginger bread | 

@MandrakeTheMagician :
Je ne pense pas que ce sera un crash, difficile de surpasser l'iphone c sûr.

La watch va etre un effet de mode, ts les fana vont vouloir en avoir une. Elle aura son succès, reste à savoir si cela perdurera dans le temps car là au niveau r&d ils ont fait fort en miniaturisation.

avatar feefee | 

@MandrakeTheMagician :

"ça évitera de dire des conneries tout en étant fier de les dire, et surtout permettra d'assister et d'apprécier à sa juste valeur le crash industriel que va représenter l' Apple Watch, inaugurant douloureusement l'ère post-Jobs."

Tu as beau commencer ton discours par une stigmatisation des fanboys qui t'es désormais coutumière , tu viens aussi de mettre 100 balles dans le nourin a connerie ..

avatar MandrakeTheMagician | 

tu as raison et je trouve ça très drôle de passer pour l'arrogant chieur de service ... lol

avatar MandrakeTheMagician | 

... juste pour la réflexion des fanboys:

Acheter un macaron Ladurée à 7 euros sur les Champs-Elysées est infiniment plus luxueux que d'acheter une Apple Watch à 11000 euros ....

Moi j'ai des tas de montres de Luxe. Demain si je veux je peux acheter 10 Apple Watch à 11000 euros ...
Sauf qu'il ne me viendrait pas à l'idée de jeter mon pognon par les fenêtres pour cet objet ringard ...

En revanche je n'hésiterais pas à inviter mes meilleurs potes un soir pour savourer une bouteille mythique d'un Pétrus à 11 000 euros achetée à la Cave de l'Epicerie Fine des Galeries Lafayette ....

avatar phoenixback | 

@MandrakeTheMagician :
Je t'offre des macarons pierre hermé contre un verre de ton breuvage il a l'air cool :-P

avatar MandrakeTheMagician | 

toi je t'invite quand tu veux ! ... lol ... voilà un Homme de Goût ! lol

avatar bnonyme | 

@MandrakeTheMagician
+1

avatar wilfried50 | 

L'Apple Watch Editon va se vendre comme des ptis pains vous avez vu le nombre de nouveaux riches ?! La classe moyenne toujours de plus en plus moyenne !! Les pauvres toujours de plus en plus pauvres! Donc plus de riches riches riches... Pas de partage ... Plus de solidarité ... Gavin pour soit ... L'individualisme ... Et l'Edition Or pour montrer Sa Réussite ! Le besoin de Reconnaissance ! La grosse caisse pour faire 3km par jour! Bref je vis avec des cons de matérialistes arrogants. Et c'est partout pareille ... Triste.:/

avatar Ginger bread | 

@wilfried50 :
Les riches sont tout sauf bêtes, ce serait étonnant qu ils en vendent plus de 100 000.

La réputation de la montre Suisse a fait ses preuves, il sera dur de venir concurrencer ce marché même avec un châssis en or.

avatar marenostrum | 

c'est pas pour les riches riches, mais la classe moyenne plutôt qui est aussi la classe dominante de l'occident (très peu de pauvres et de riches). d'ailleurs c'est pour ça que la médiocrité règne. Steve remplaça le MIchel-Ange.

avatar bnonyme | 

+10 000

avatar MandrakeTheMagician | 

loool excellent !

avatar béber1 | 

aah, je vois qu'y a déjà du monde au comptoir

avatar aldomoco | 

@béber1

... là je pense qu'ils sont déjà partis repeindre le plafond ;-)

avatar béber1 | 

certainement, l'échelle est toujours là

avatar SMDL | 

@béber1 :

"aah, je vois qu'y a déjà du monde au comptoir"

C'est très exactement ça ;)

avatar béber1 | 

;-)

avatar Rubyist | 

À ma gauche, Apple, sa machine marketing, son expérience prouvée dans la création de besoin et sa capacité à vendre des devices jamais égalée. A ma droite, Mandrake, analyste reconnu (?!?), forumeur anonyme (et probablement un peu mytho) qui prédit le flop de l'Apple Watch. Les paris sont ouverts, faites vos jeux.

avatar MandrakeTheMagician | 

... Dès que les gens sont d'accord avec moi, j'ai toujours le sentiment que je dois avoir tort ...
Oscar Wilde.

avatar béber1 | 

"La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir."

Devise Shadock

avatar aldomoco | 

@béber1

... je pensai que c'était d'Alfred Jarry cette élucubration, mais c'est en effet de Jacques Rouxel (créateur des Shadoks) ;-)

avatar SMDL | 

@aldomoco :

"je pensai que c'était d'Alfred Jarry cette élucubration, mais c'est en effet de Jacques Rouxel (créateur des Shadoks) ;-)"

C'est d'ailleurs un opéra de musique concrète électro-acoustique de Robert Cohen-Solal dont le livret est de Rouxel.
J'ai /naguère/ assisté à l'intégrale en radio-diffusion sur France Musique.
René Borg, auteur d'une série de dessins animés bizarre et très sensible pour enfants, est à l'animation.

Ils sont proches du génie Piotr Kamler, auquel j'invite vivement les amateurs de choses /vraiment/ étranges qui ne connaîtraient pas à s'intéresser. Vis à vis des cadres majoritaires de l'époque, le saut culturel et esthétique vers cet univers est impressionnant.

avatar aldomoco | 

Merci pour l'info !

avatar stéphane83 | 

Oulala la Sport noire me plait bien !!:)

avatar RBC | 

Pauvre Mandrake !!!

Tout d'abord il n'y a pas de Pétrus à 11000 € et vous n'avez pas l'air d'en boire souvent ?
D'ailleurs, je viens de relire tous les commentaires et je ne vois pas où vous vous voyez vos "Fanboys" ?
Par contre, le dédain c'est chez vous qu'il se trouve mais que demander de plus à quelqu'un qui se choisit un pseudo d'un autre temps, celui ou l'on possédait son valet "Africain".

L'eldorado des marques actuelles c'est la Chine et si vous aviez regardé la dernière Keynote d'Apple vous auriez compris où elle va.

avatar MandrakeTheMagician | 

bouge tes fesses et va aux Galeries Lafayette ... y'en a de bien plus chers ... Impériale Pétrus à 55000 euros à la Bordeauxthèque ... mais bon les Galeries c'est peut-être un peu loin pour toi ... lol
http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g187147-d4364338-r184166743-Galeries_Lafayette_Gourmet-Paris_Ile_de_France.html

Quand on ne connaît pas son sujet petit gars, la sagesse est de regarder, lire et s'instruire, ne pas savoir n'est pas honteux au contraire de prétendre ...

avatar RBC | 

Ha ha ha !!! Monsieur sortirait il de ses gonts ?
Pas la peine de monter sur vos grands chevaux !
De plus, si pour vous le luxe se trouve au Galeries Lafayette vous êtes bientôt mûr pour une Apple Watch Édition mais vous ne le savez pas encore. (:
Ce n'est pas vous qui nous parliez de marchés et d'autres mots savants ?
Alors on va faire simple :
Apple est une grosse entreprise, un paquebot qui navigue sur l'océan des marchés et qui comme toutes ses copines essaye de s'adapter aux nouveaux marchés qu'elles flairent à l'horizon.
Et quand un nouveau marché, plus grand que les autres marchés réunis s'ouvre, elle fonce !
Alors ?
Vous commencez à comprendre ? Ou bien ?

avatar MandrakeTheMagician | 

Toutes les Entreprises ont le droit de se tromper, surtout quand le Grand Timonier n'est plus là.
La seule chose intéressante étant d'être capable d'esprit critique. Ce n'est pas donné à tout le monde, j'en conviens et c'est sûrement la chose la plus difficile car il faut en avoir les moyens, je veux dire les capacités ...
Apple se plante là et c'est tellement visible, prévisible, au point que les fanboys aveugles doivent se convaincre d'une seule chose dès à présent, ils sont les dernières personnes qu'Apple embaucheraient tellement ces moutons seraient des facteurs aggravants dans une chute ....

avatar RBC | 

Vous êtes tellement imbus de votre personne et si recentré sur votre petit nombril que vous n'avez pas vu le monde changer mais ce n'est pas trop tard. Ouvrez les yeux et les oreilles...

avatar béber1 | 

ouais, mais comme dit plus haut :
"... la classe moyenne plutôt qui est aussi la classe dominante de l'occident (très peu de pauvres et de riches). d'ailleurs c'est pour ça que la médiocrité règne. "

Donc le français occidental friqué risque fort de ne plus avoir bon goût

avatar SMDL | 

@MandrakeTheMagician :

"Apple se plante là et c'est tellement visible, prévisible"

Pour ma part, et bien évidemment avec cet esprit critique que tu appelles de tes vœux ( ;) ), je pense tout le contraire.
Non forcément que cette Watch va réitérer le coup de l'iPhone, mais qu'ils ne pouvaient pas faire autrement.

Au contraire, ils ont toujours milité pour une informatique proche des gens, ce en quoi je diffère de béber uniquement sur ce point : Leur cœur de métier, c'est l'informatique personnelle, à soi, sans que l'on soit obligé de subir une technicité dispensable qui n'est le plus souvent imposée par les techs à l'aune de leurs goûts et caractère.

Le bracelet-informatique était geek. Regardez celui de Voz il y a qqs jours (lien perdu). Apple sait que la grande majorité des hommes et des femmes ne porteront pas la version 2.0 de la G-S Casio,
voire un bracelet courbe ultra hi-tech quelle que soit la dureté de la bandaison du pur geek
futuriste, même esthète.

Ce serait donc forcément un bijou. Dualité tech/accessoire de mode. Avec suffisamment de déclinaisons pour que la majorité y trouve son compte. Depuis le Mac, Apple creuse dans ce sens.
Rien n'a changé à part l'échelle, ou les échelles plutôt. La taille du marché, la part d'Apple, mais surtout, la dimension esthétique qui ne cesse de peser davantage, l'apparence, les matériaux, le soin, l'importance des déclinaisons.

Et ce n'est que le début. Apple versus Android continuent leur conflagration sur les poignets, se rapprochant toujours davantage de nous.

avatar béber1 | 

"Ce serait donc forcément un bijou. Dualité tech/accessoire de mode. Avec suffisamment de déclinaisons pour que la majorité y trouve son compte. Depuis le Mac, Apple creuse dans ce sens."

Je ne sais pas si je t'ai bien suivi ou bien saisi là où nous différons.

Alors entendons-nous sur le fait que les futurs terminaux en Wearcomputing ne seront pas forcément des bijoux ou des objets-appareils de Luxe : "importance des déclinaisons" oblige.

Comme ce seront des appareils que l'on portera sur soi, ils entreront de fait dans le domaine de l'apparence et du paraître.
Mais cette dimension n'est ni automatiquement ni exclusivement liée à celle du Luxe, du moins à l'idée conventionnelle qu'on s'en fait.

Apple peut tout à fait continuer à faire des terminaux, et là des "Wear-terminaux, très bien finis et soignés comme à son habitude, sans que ceux-ci prétendent ou visent dans leurs évolutions au domaine du Luxe

Mais ce seront leurs qualités de fabrication, de finition soignée, de conception esthétique, etc. qui joueront dans leur valeur et plus-value dans le domaine du paraitre.
Seuls certains modèles d'exceptions, réalisés avec des matières nobles, voire quelques petits plus technologiques, pourront prétendre à ce marché du très haut de gamme.

Par ailleurs, je prévois que l'Apple Watch devrait évoluer dans ses générations futures vers un bracelet-ecran intelligent, et abandonner progressivement le form-factor de la montre-boitier
De fait les codes du Luxe lié à la Montre classique devraient évoluer ou dumoins opérer une translation de valeur en suivant les mutations du concept de la "smartwatch".

Le Luxe devrait ainsi être "à la remorque" des évolutions technologiques et des mutations d'usages qu'elles impliqueront. Et donc il devrait non pas être le centre d'attention et de création d'où tout le reste déclinerait, mais une lui-même variable, une vitrine pour la valeur de la Marque et pour le positionnement des autres produits de celle-ci.
Le centre étant et restant toujours la technologie

avatar iRobot 5S | 

Sinon les pubs avec un minuteur c'est pas très agréables dans l'appli !

avatar phoenixback | 

@iRobot 5S :
C'est pas que le minuteur masi ca coupe carrément ma musique moi

avatar K0rb3n_d4ll4s | 

Pour moi Phil est apparenté à l'informatique et aux questions économiques. La watch édition étant un bijou je trouve ça normal de le mettre a l'écart et de faire parler les personnes en lien au luxe. (Tim Cook étant le grand patron a aussi sa légitimité).

avatar Crkm | 

Autrement je me demande comment les rapports de force interne vont évoluer après cet échec annoncé qu'est l'Apple Watch. Jonathan Ive étant apparemment le principal porteur de ce projet , il semblerait logique que ce soit lui qui paye les pots cassés, cependant étant donné le rôle central qu'il occupe chez Apple, je ne pense pas qu'ils puissent se passer de lui. Ce qui est certain c'est qu'il risque d'être bien moins écouté qu'auparavant.

avatar Un Type Vrai | 

Tu veux dire qu'il y a une chance pour que le futur MBP ne soit pas un MacBook de 15" ?

Chouette !

avatar boubloux | 

@jazz678 :
Louis Vuitton est entièrement fabriquer en France du début à la fin c'est ce qui fait que ces sac sont si particulier ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR