Netatmo dévoile un détecteur de monoxyde de carbone connecté compatible HomeKit

Félix Cattafesta |

Le fabricant d'accessoires domotique Netatmo vient de présenter un détecteur de monoxyde de carbone compatible HomeKit. Ce gaz invisible et inodore est potentiellement mortel : on recense une centaine de décès en moyenne par an. Pour s'en protéger, le produit de Netatmo mesure en temps réel le taux de monoxyde de carbone et embarque une alarme de 85 décibels.

Image : Netatmo.

Objet connecté oblige, l'utilisateur sera immédiatement alerté par une notification sur son téléphone en cas de soucis. La batterie est prévue pour tenir 10 ans, ce qui représente la durée de vie maximale pour ce type de produit (il faudra ensuite le remplacer car le capteur de détection s’use avec le temps). On le placera dans une pièce où se trouve un appareil à combustion comme une chaudière, une cheminée, un poêle ou une gazinière.

Le détecteur est compatible HomeKit, Bluetooth Low Energy et Wi-Fi. Il contient une fonction d'autotest qui contrôle l'état de ses capteurs, de la batterie et de ses connectivités. On pourra aussi tester le bon fonctionnement de l'alarme. Le produit est vendu 99,99 € sur le site de Netatmo avec une livraison prévue à partir du 16 novembre. Il ne nécessite pas de box de domotique et s'utilise en binôme avec l'application Home + Security. Une app web est également disponible sur ordinateur.


avatar BananaYatta | 

On aurait peut-être préféré une mise à jour de leur détecteur de fumée, pour qu’il fasse les deux dans un seul appareil

avatar raoolito | 

@BananaYatta

ben non justement, voir mon post dessous

avatar BananaYatta | 

@raoolito

En effet, je n’avais pas vu la FAQ. Je l’indique ici car c’est intéressant :

« En effet, il n’est pas recommandé d’avoir un produit deux en un car l’emplacement idéal d’un détecteur de monoxyde de carbone n’est pas le même que celui d’un détecteur de fumée. Un détecteur de monoxyde de carbone doit être placé au mur puisque le monoxyde de carbone est un gaz qui se mélange avec l’air alors qu’un détecteur de fumée se place au plafond car la fumée monte très rapidement. De plus, le Détecteur de Monoxyde de Carbone Intelligent Netatmo est un détecteur certifié NF, une certification qui ne certifie pas les appareils 2 en 1, uniquement les détecteurs de fumée seuls et les détecteurs de monoxyde de carbone seuls. »

avatar raoolito | 

@BananaYatta

j'avoue l'avoir découvert au meme endroit il y a quelques temps ;)

avatar monsieurg33K | 

@BananaYatta

Merci pour ce partage. Je me faisais la même réflexion : pourquoi ne pas mélanger les 2 ? C’est pour ça que j’ai acheté un Nest.

avatar Stéf06 | 

@BananaYatta

Ça ne doit pas être les mêmes capteurs peut-être. En tous cas si j’avais eu besoin de celui-ci, je l’aurais acheté. Je suis en effet très satisfait des capteurs de fumée. Je les recommande.

avatar Insomnia | 

@BananaYatta

Pas certains que se soit le même capteur pour détecter le monoxyde de carbone et les fumées.

avatar raoolito | 

interessant, mais autant le detecteur de fumée me semble utile en homekit, car on peut ne pas etre chez soit et tout est en train de bruler, pour le monoxyde de carbone, il me semble qu'un detecteur normal à quelques euros fera le job tres bien. Si on est pas chez soit, le monoxyde de carbone n'est pas dangereux et en general sans meme ouvrir la porte on entend l'alarme de loin.
Notez que Netamo precise clairement sur son site que le scombo monoxyde et fumée ne sont pas bon, il doivent etre placés à deux endroits bien différents dans la maison.

avatar Zouloutango | 

@raoolito

Tu peux avoir des enfants pas en mesure de savoir comment réagir ou des animaux de compagnie (qui ne sauront pas réagir non plus)

avatar raoolito | 

@Zouloutango

oui mais attention.
homekit = à distance.
1- laisser des enfants seuls chez vous, c'est pas la bonne idée, CO ou quoique ce soit d'autre.
2- le CO se melange à l'air et à tendance à monter en hauteur, un chat qui ronfle au sol ne risque pas forcement grand chose dans l'immédiat.

DANS l'ABSOLU, si on en a les moyens et un risque potentiel (poele pour chauffer la maison) l'avoir n'est pas une mauvais eidée :)

avatar r e m y | 

Non le CO ne monte pas...il ne descend pas non plus.
Il a la même densité que l'air (masse molaire de 28g/mol quand pour l'air on est à 29g).

avatar Sindanárië | 

@r e m y

Pour le coup la recommandation pour le détecteur est de le placer à 1m50 du sol

avatar raoolito | 

@r e m y

oui j'ai corrigé plus bas

avatar Sindanárië | 

.

avatar bambou55 | 

Quelle plus-value d'avoir ce type d'appareil connecté, à part multiplier son prix par 3?

avatar raoolito | 

@bambou55

+1
meme si bon, si le CO augmente soudain à la maison, ca m'interesse de le savoir bien avant depuis mon bureau. Mais en effet, la plue value est discutable vu qu'un boitier à quelque seuros hurlera assez fort pour qu'on hesite à entrer chez soit et qu'on aérera immediatement en entrant.

avatar Stéf06 | 

@bambou55

Être prévenu en dehors de chez soi, bâtir des scénarios en cas d’alerte avec ouverture de la serrure connectée de la porte d’entrée et allumage de tes lampes la nuit, etc… Plein de possibilités.
Il n’y a pas longtemps, pendant mes congés d’été, j’ai eu une alerte inondation provenant de mon garage. C’était un tuyau d’arrosage qui fuyait, certainement à cause d’une surpression. Ça m’a permis de régler le problème en demandant à quelqu’un d’intervenir, et de continuer mes vacances tranquillement.

avatar bambou55 | 

@Stéf06
Je comprends mieux cette utilité pour un détecteur d'inondation, vu que celui-ci permettra d'intervenir pour limiter les dégâts

avatar Stéf06 | 

@bambou55

Pareil pour les détecteurs d’incendie là où j’habite. Par contre il est vrai que pour le CO2 c’est moins utile en connecté. Sauf si on a quelqu’un chez soi, ou même un animal. Et qu’on est absent.

avatar r e m y | 

Ne confondez pas CO et CO2! 😳

avatar r e m y | 

Pouvoir intégrer la détection de CO dans un scénario HomeKit pour ouvrir les fenêtres et aérer par exemple dès qu'il y a détection.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@r e m y

Encore faut il s’équiper en conséquence…

ou alors se passer des fenêtres classiques en oscillo battants et faire installer des fenêtres à ouverture magnétique qui coûtent X fois le prix d’une fenêtre normale

avatar bambou55 | 

@r e m y

Et après, un piratage de netatmo nous permettra d'accéder chez toi :)

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Je ne comprends pas trop la logique des détecteurs de fumée/detecteurs de monoxyde, voir le suivi de la qualité de l'air. Chacun de ces appareils d'analyse de l'air est utile, mais n'y aurait-il pas moyen de les intégrer dans un appareil unique ?

avatar raoolito | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

nope j'en parle plus haut. la fumée s'eleve, donc un detecteur de fumée en haut d'un escalier, à l'etage ou au grenier a du sens, un detecteur de CO doit etre proche du potentiel foyer et à hauteur de tete moyenne.

avatar Sindanárië | 

@raoolito

Pas vraiment. Il doit être placé plus ou moins à mi distance entre la hauteur d’une personne assise/couché à celle d’une personne debout. La recommandation c’est 1.50m du sol.
Il est encore recommandé d’en placer 1 non loin de la source d’émission potentielle, à +/- 3m de distance de ce point, et d’autres dans les chambres à coucher, entre les 1m et 1m50 du sol

avatar raoolito | 

@Sindanárië

ah je pensais que c'était a hauteur de tete. je vais penser a les reajuster en hauteur

il n'empeche qu'un chat au raz du sol aura plus de chance de ne pas avoir de soucis

avatar Sindanárië | 

@raoolito

Voilà
Après tu peux poser des bandeaux leds par terre le long des murs, qui mènent jusqu’à la sortie… comme dans les avions. Comme ça tu rampes avec le chat pour sortir en cas d’urgence 😬😄

avatar raoolito | 

@Sindanárië

putain je viens de voir l'image !!
hahaha epic !

avatar r e m y | 

Déjà dit plus haut... le CO à la même densité que l'air. Il sera autant concentré au sol qu'au plafond de la pièce.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

il faut arrêter de vouloir tout connecter

Et si la personne n’a pas son téléphone à côté d’elle, tant pis pour l’alerte alors ?

Un détecteur classique coûte le cinquième du prix et quand ça détecte ça sonne tout de suite, point final

avatar FredMac92 | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

L’appareil fait les 2 : alarme et notification.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@FredMac92

Oui mais ce que je veux dire c’est que c’est encore un truc connecté superflu dont le prix est x5 par rapport au même appareil non connecté qui fait très bien le boulot

Qu’on connecte une caméra ou autre chose

Mais un détecteur connecté… à moins de laisser seul des gamins à la maison 😵‍💫

avatar John McClane | 

Est-ce que c’est utile quand on allume mal le gaz dans la cuisine, qu’on croit qu’il y a les flammes alors qu’en fait c’est juste du gaz qui sort ? Ou c’est pour d’autres sortes de gaz ? D’après le lien menant au site du gouvernement, ça semble être plutôt les gaz provenant des chaudières.
Édit : j’ai ma réponse, ayant lu sur d’autres sites que les cuisinières sont également des sources potentielles.

avatar r e m y | 

Si tu ouvres le brûleur de la cuisinière sans l'allumer, c'est du méthane qui va se répandre dans l'appartement. Ce gaz n'est pas toxique mais.... explosif.

Par contre si tu allumes bien le brûleur mais qu'il est mal réglé (flammes jaunes qui déposent du noir de carbone sur le cul des casseroles), alors la combustion va produire du CO (monoxyde de carbone) et ce détecteur va se déclencher.

avatar John McClane | 

@r e m y

Ah ok merci ! Ce n’est pas du tout ce que j’avais compris 😅
Donc dans mon cas ce serait plutôt du méthane alors : c’est quand je réduis le feu sur la gaziniere mais que je ne remarque pas qu’il s’est éteint, et que le gaz sort tout seul.

avatar r e m y | 

Si vous laissez ainsi le gaz s'échapper dans l'appartement, vous allez finir par tout faire sauter! 😳

avatar John McClane | 

@r e m y

Généralement je m’en rends compte assez vite, mais il s’écoule en effet parfois plusieurs minutes… 🤭

avatar Sindanárië | 

@John McClane

Un appareil au normes a un détecteur d’absence de flammes qui coupe l’alimentation en gaz…

avatar John McClane | 

@Sindanárië

Ah c’est bon à savoir ! Mais je ne sais pas si ma cuisinière est aux normes, je suis locataire et elle a l’air assez ancienne. Tout dépend de l’âge de ces normes, sais-tu de quand elles datent ?

avatar Sindanárië | 

@John McClane

Et bien depuis 2010, les appareils de cuisson non mobiles doivent être équipés d’un système de sécurité indépendant pour chacun des feux, soit par thermocouple, soit par ionisation. Cela concerne les cuisinières, planchas, fours… ainsi que les systèmes des chaudières et chauffe-eau et chauffage par gaz.

Pour ce qui est du logement, il y’a des conditions pour un équipement NON protégé par des thermocouples : au minimum plus de 8m2 pour la pièce où est installé l’appareil et une VMC permanente.
Si pas de VMC dans cette pièce, des ouvertures haute et basse et présence d’ouvrants donnant sur l’extérieur.

Tu peux trouver ça sur le site CEGIBAT qui réglemente tout ceci.

avatar John McClane | 

@Sindanárië

Merci pour tous ces détails ! 👍

avatar Sindanárië | 

@John McClane

Si tu es locataire, là c’est plus compliqué. Le logement est soumis au normes de son époque de construction ou de sa précédente rénovation. Pas d’obligations de le mettre aux normes en cours de 2020/21 sauf en cas de rénovation prévue au moment où ces normes ont cours, ou en cas d’arrêt et de déclaration de vétusté par la municipalité.
Si la cuisinière fait partie du logement et est déclarée dans le contrat de bail, elle doit être déclarée fonctionnelle ou non et dénuée de malfonctions présentant un risque de sécurité (exemple du thermocouple qui n’assure plus la sécurité) Elle doit aussi être notifiée de son état (neuf, bon, état d’usage, mauvais état).
Le raccordement de la cuisinière au point d’alimentation gaz lui doit être obligatoirement maintenu aux normes en vigueur quelque soit l’âge ou l’état de la cuisinière et du logement.
A ce sujet les raccordements souples sont interdits et doivent être remplacés par raccordement rigide directement sur le point de cuisson en cas d’alimentation par gaz de ville.

avatar John McClane | 

@Sindanárië

"A ce sujet les raccordements souples sont interdits et doivent être remplacés par raccordement rigide directement sur le point de cuisson en cas d’alimentation par gaz de ville."

Ça j’ai bon : j’ai regardé et j’ai bien un raccordement rigide, relié au gaz de ville.
Par contre pour tout ce que tu cites précédemment, c’est le flou complet sur mon bail, et je pense que mon proprio n’en a aucune idée lui non plus !

avatar Sindanárië | 

@John McClane

Et il est presque certain que ton point de cuisson n’est pas équipé de sécurité thermocouple : un thermocouple qui ne fonctionne plus ne te permet plus de maintenir la flamme et le gaz ne peut sortir que si tu maintient le bouton appuyé constamment.

avatar John McClane | 

@Sindanárië

"Et il est presque certain que ton point de cuisson n’est pas équipé de sécurité thermocouple : un thermocouple qui ne fonctionne plus ne te permet plus de maintenir la flamme et le gaz ne peut sortir que si tu maintient le bouton appuyé constamment."

Je confirme : je viens de faire le test, et j’ai pu allumer la flamme avec une allumette alors que je ne maintenais pas le bouton appuyé.

avatar DahuLArthropode | 

@John McClane

"je ne sais pas si ma cuisinière est aux normes"

On peut facilement repérer s’il y a une sonde près du brûleur.
Par ailleurs, s’il y a une protection, le gaz ne sort pas quand tu tournes le bouton, il faut généralement le maintenir appuyé quelques instants le temps que la sonde chauffe.
Donc: si quand tu tournes le bouton, le gaz sort: tu n’as pas de protection.

avatar John McClane | 

@DahuLArthropode

En effet je confirme : je n’ai pas de protection… 😢

avatar Sindanárië | 

@John McClane

"Est-ce que c’est utile quand on allume mal le gaz dans la cuisine, qu’on croit qu’il y a les flammes alors qu’en fait c’est juste du gaz qui sort ? Ou c’est pour d’autres sortes de gaz ? D’après le lien menant au site du gouvernement, ça semble être plutôt les gaz provenant des chaudières.
Édit : j’ai ma réponse, ayant lu sur d’autres sites que les cuisinières sont également des sources potentielles."

Les systèmes de sécurité qui contrôlent l’alimentation ou la sortie du gaz sur les appareils fonctionnant au gaz ne doivent pas être dépendants d’un énergie externe : électricité domestique, batteries, etc.
Ces systèmes sont autonomes et produisent eux-mêmes le peu de courant éventuellement nécessaire par échauffement d’un petite tige près de la flamme ou de la veilleuse. Pas de flamme = plus de courant donc la vanne se ferme.
Ce qui veut dire que les systèmes proposés en domotique ne sont pas adaptés voir dangereux.

avatar ancampolo | 

Et une vraie sirène homekit personne veut la faire???

Pages

CONNEXION UTILISATEUR