Siri homophobe en Russie ?

Mickaël Bazoge |

En Russie, Siri a eu des réponses plutôt étonnantes quand il s’agissait de répondre à des questions touchant l’homosexualité. Jusqu’à il y a encore peu, l’assistant virtuel pouvait retourner des phrases comme « Je pense que cette émotion devrait être considérée comme négative » ou « Je rougirais si je le pouvais » à des requêtes comme « Est-ce que le mariage gay est normal » ou « Est-ce qu’il y a des clubs gay dans les environs ». BBC Russia a pu confirmer cette étrange découverte problématique pour une entreprise fière de sa diversité et engagée dans des combats pour l’égalité — sans oublier le coming out de Tim Cook l’an dernier.

Ces propos homophobes ont été heureusement supprimés depuis, Siri offrant les réponses attendues sans allusions douteuses. Apple a précisé qu’il s’agissait du résultat d’un « bug » qui a été corrigé ; il peut s’agir d’un problème d’algorithme ou une mauvaise compréhension du mot « gay », qui ont appelé les habituelles réponses toutes faites teintées de la personnalité de l’assistant, et qui ne posent pas de problème dans un autre contexte. Ce problème est d’autant plus sensible que la Russie a voté des lois très répressives contre la communauté homosexuelle.

Tags
avatar Chazi | 

J'ai, à titre personnel, toujours eu un peu de mal avec l'expression "communauté homosexuelle". On ne parle pas de "communauté hétérosexuelle".

Allez-y, vous pouvez troller.

avatar cheif34 | 

Sans vouloir troller, j'ai toujours trouvé contradictoire le fait de se considérer d'un côté comme une communauté à part entière, chez certains homosexuels (pas chez ceux que je connais en tout cas mais les gay pride, les bars gays, les quartiers gays participent de cela), tout en souhaitant de l'autre côté une égalité des droits et "banaliser" une orientation sexuelle. Donc il y a des citoyens, hommes et femmes, qui ont une sexualité libre. Le fait de les réduire à leur homosexualité en les mettant dans une communauté, au fond, ça alimente l'homophobie.

avatar joneskind | 

@cheif34

" les gay pride, les bars gays, les quartiers gays « 

C’est le résultat de l’oppression que les homosexuels ont subit qui les a toujours poussés à se rassembler en communauté. Si les homosexuels n’étaient pas systématiquement montrés du doigt il n’auraient pas besoin de Gay Pride pour « je suis gay et si ça te pose un problème je t’emmerde ». Si ils n’étaient pas systématiquement traités de pédales ou de goudous dans les bars normaux - c’est à dire précisément les bars qui représentent la norme soit des bars pour homme blanc hétérosexuel) ils n’auraient pas non plus besoin de bars gays. Et pour finir si la société les acceptaient ils n’auraient pas non plus besoin de se rassembler en quartier.

Et puis on parle de cul là, mais si je suis fan de Dongeons Et Dragons et que j’en ai absolument rien à foutre du sport, je n’ai aucun intérêt à aller passer mes soirées dans des bars de footballeurs, ou dans des stades. Donc faut arrêter 2 secondes avec le communautarisme supposé ambigu des homosexuels.

avatar clemens94 | 

"c’est à dire précisément les bars qui représentent la norme soit des bars pour homme blanc hétérosexuel"...

Si ça c'est pas un gros préjugé.

avatar Arnaud de la Grandière | 

C'est un luxe de ne pas faire partie d'une minorité et de ne pas avoir besoin de communauté pour te soutenir, je te souhaite que ça continue aussi longtemps que possible.

avatar Malvik2 | 

Bah disons que tu n'as pas vraiment d'associations hétéro prête à te coller un procès au cul au moindre mot de travers, je parle pour le milieu médiatique bien sur.

avatar Arnaud de la Grandière | 

C'est vrai, pauvres hétéro opprimés, et personne pour les défendre, c'est un monde !

avatar joneskind | 

@Nonoche

^_^

Dans le jargon c'est ce qu'on appelle des White Male Straight Tears. Bouuuuuuh

C'est le genre de gars à qui il ne vaut mieux pas expliquer que l'Homme Blanc Hetero Cis est un privilégié dans notre société...

avatar MiRouF | 

@ Chazi
Et pourtant tu as la Gay Pride et il n'y a pas de Straight Pride... C'est le "problème" à chaque fois qu'on colle le mot communauté à un groupe : c'est parfois positif, parfois négatif. Ex "communautés" musulmanes ou juives. Cela sous-entend une séparation, tantôt revendiquée, tantôt subie.
Bref, comme toujours, à voir dans quel contexte c'est utilisé avant de crier au loup.

avatar Oenc | 

il n'y a pas de Straigh Pride? Le carnaval c'est exactement pareil qu'une gay Pride mais avec des hétéros... Et pour être plus gore; les marches et défilés contre le mariage pour tous s'étaient quoi?

Le problème c'est la séparation. Vouloir à tout pris séparer et classer les gens sur leur sexualité... Comme si ça allait mettre la terre en péril, alors que les animaux ont des comportement homosexuels depuis la nuit des temps, sans même que personnes ne s'en rendent comptent.

avatar MiRouF | 

"Le carnaval c'est exactement pareil qu'une gay Pride mais avec des hétéros"
Ah oui, j'avais oublié, lors du carnaval quand j'étais petit en effet on devait virer tous les homos et on chantait des chants pour que les hommes aiment les femmes. Et ceux qui essayaient de s'infiltrer on les brulait avec le bonhomme carnaval. C'était le bon temps.
Non mais qu'est ce qu'il ne faut pas entendre... Le carnaval ce n'est pas une fête pour les hétéros, ou alors effectivement tu confonds avec la manif pour tous, mais là ce qui caractérise les participants ce n'est pas leur orientation sexuelle mais des neurones en moins.

Mais je suis d'accord avec toi sur le fait que le problème est la séparation, le fait de vouloir cataloguer les gens et de les classer selon leur sexualité. Et ça il faut que les hétéros comme les gays le réalisent.

avatar Oenc | 

"Ah oui, j'avais oublié, lors du carnaval quand j'étais petit en effet on devait virer tous les homos et on chantait des chants pour que les hommes aiment les femmes. Et ceux qui essayaient de s'infiltrer on les brulait avec le bonhomme carnaval. C'était le bon temps."

Euh tu parle de quoi là? Tu parles d'une mélées et d'un champs de guerre?

Moi je parle de fêtes et parades, de la gay pride et du défiler du carnaval qui sont exactement pareils, musiques à fond avec chars et danseurs en tenues excentriques s'amusant au fil du parcours...

C'est juste que le carnaval ce sont les hétéros qui dansent en tenues de folles sur les chars.

avatar Nesus | 

@Oenc :
Faut quand même être vachement tordu pour dire que le carnaval et la gay pride c'est la même chose. Sans compter que c'est insulter tous les activistes LGBT. Y a quand même une grosse revendication derrière ce défilé. Ils ne font malheureusement pas ça que pour s'amuser.
La revendication du carnaval m'échappe. Encore pour Halloween, y a celle de récupérer des bonbons, mais pour le carnaval...
Bref, faut arrêter de dire n'importe.

Un Mac et un PC c'est pareil ! Si dans les deux cas y a une image qui s'affiche sur un écran, y a des composés électronique dedans et je peux interagir avec.
Maintenant que j'y réfléchis ca correspond aussi à ma télé. A mon vtech 2000. À la borne de la sncf ! De DIOU ! Le monde entier est un Mac !

avatar Oenc | 

Tu es déjà allé à une gay pride? Jamais il n'y a de messages haineux ou d'insultes lancé de la part des gays, tu vis sur quelle planète? C'est au contraire l'amour et la fêtes qui sont à l'honneur.

Je compare les parades de la Gay Pride et les parade des carnavals. Dans toutes les parades de carnaval que j'ai vécu, dont à Rio, c'est quoi qui défile selon toi? Surtout pas des mecs habillés en prêtre avec des croix et des bonhomme en pailles...

avatar Mécréant | 

@Oenc:

Je pense qu'il faisait allusion à
"Le carnaval c'est exactement pareil qu'une gay Pride mais avec des hétéros"
et voulait dire (avec une bonne dose d'ironie) que le carnaval n'est pas pour les hétéros, mais pour tous...

Le carnaval et la gay pride sont bien des défilés avec déguisements. Le premier a d'ailleurs directement inspiré la "gay attitude" et la parade qui l'accompagne:
--> relâchement des normes sociales: depuis ses origines, le carnaval joue le travestissement (homme-femme, mais aussi maître-esclave) et abolit les règles qui ont lieu le reste du temps

Cependant, le carnaval est inclusif
(et se fout de l'orientation sexuelle des participants) tandis que la gay pride est exclusive
(et porte un message politique).

C'est pour éviter cet écueuil (exclusivité) qu'il y a eu des tentatives de la renommer ("pride", "marche des fiertés", etc.), sans grand succès.

Un autre écueuil : de nombreux homosexuels ne se retrouvent pas dans cette gay pride qu'ils trouvent trop stéréotypée (chars avec musique électro, drags queens et travestis)...

En effet, si l'on veut parler de "communauté" homosexuelle, il ne faut pas oublier que

- aucune communauté n'est homogène
(prenez la communauté chrétienne... non, limitez-vous à la communauté catholique : il y a des dizaines si pas des centaines de tendances)

- le terme "communauté" sert à apaiser l'esprit humain qui a besoin de classifier, de simplifier, mais l'orientation sexuelle/la religion/etc. ne sont qu'une composante de personnalités complexes...

avatar MiRouF | 

Arf je viens de me relire et j'ai été maladroit en effet. Bien sur qu'à la Gay Pride on ne fait pas la chasse aux hétéros, tout comme on ne le fait pas au carnaval. Ce que je voulais dire et qui a été mieux écrit par d'autres c'est que la revendication du carnaval n'est pas une orientation sexuelle, donc je ne voyais pas trop le lien entre les deux.

avatar Arnaud de la Grandière | 

Mais c'est parce que l'hétérosexualité se conçoit comme une non-orientation. C'est celle par défaut. Personne ne fait son "coming-out" d'hétérosexualité parce que tout le monde part du principe que tout le monde est hétérosexuel. C'est ce qu'on appelle l'hétérocentrisme.

Quand tu as toute une société pensée par et pour les hétéro, c'est tous les jours la straight-pride.

avatar Xav852 | 

@Oenc :
Bien vuuuu la comparaison entre le carnaval et la gay pride.

C'est vrai que ça se ressemble beaucoup.
Hum ...

avatar robertodino | 

Un Core M...

avatar rokdun2 | 

Oui, le terme de "communauté" est surchargé. Etre homo c'est pas être dans un parti, c'est pas être dans une association. Pas plus qu'être hétéro ne l'est, en fait.

La phrase de l'article devrait plutôt être "Ce problème est d’autant plus sensible que la Russie a voté des lois très répressives contre les homosexuels."

avatar MiRouF | 

J'approuve.

avatar Yohmi | 

Un bug de l'algorithme ? Tiens donc ! Étonnante coïncidence, n'est-ce pas ?

avatar joneskind | 

@Yohmi

Ça ou plus vraisemblablement le mec qui est en charge d’crire les réponses de Siri qui a décidé de traduire par une version personnelle. C’est pas Apple qui est derrière ces traductions, c’est des Hommes.

avatar Paddy92 | 

@Chazi

Parce que l on ne parle pas de communauté lorsque il s agit de majorité de la population ,aussi on ne parle pas de minorité hommosexuelle çar elle n est pas si minoritaire que çela ( même en Russie)

avatar Adrienhb | 

Comment faut-il comprendre le "attendu" dans la phrase "Siri offrant les réponses attendues sans allusions douteuses."?
Comme le fait qu'il est normal que l'on ait une réponse ou qu'on attende telle réponse ?

avatar johannk | 

Ils feraient bien de commencer par changer le mot qui désigne le fait d'être hétéro en anglais.
"Straight"... Comme si c'était "le Bien", la norme... Cela signifie "droit", donc "être droit", dans le sens où les autres ne le sont pas...

avatar Mécréant | 

@johannk:
L'opposition straight-gay a été crée par la communauté homo. Plutôt que de subir des appellations péjoratives, ils se sont définis comme ayant une gay attitude par oppositions aux autres qu'ils ont définis comme ayant une straight attitude.
Straight signifie "droit", oui, mais ils signifie aussi conventionnel (ou classique/traditionnel). C'est ce sens-là -qu'on le prenne péjorativement ou non- s'il faut entendre, vu que les deux sont en opposition.

Ces mots ne sont donc pas à changer, juste à comprendre...
...de manière droite ;-)

avatar aapl | 

@johannk :
Exact. Mais chaque langue a son histoire. Souvent influencée par l'environnement culturel d'une époque donnée (discrimination des homosexuels). Pourquoi pas orthosexuel pendant qu'on y est ?

avatar joneskind | 

Putain y a un commentaire qui m'a fait hurler là, mais il semble qu'il ait été supprimé sans procès...

Pas que je sois contre l'idée de fermer la gueule de tous les abrutis de la planète dans l'absolu - et j'imagine que celui qui n'est pas d'accord avec moi aurait bien envie de me voir la fermer aussi - mais je crois en la valeur du débat. Et donc, quand on explique que les lois russes ne concernent QUE les homosexuels pédophiles (parce que beaucoup d'enfants disparaissent chaque année sic) j'ai bien envie de répondre à ce gros abruti que

D'une, Ils font quoi de leurs pédophiles hétérosexuels en Russie ? Nan parce que si le problème c'est la pédophilie, pourquoi faire une loi spécifique pour les homosexuels ? C'est inutile, puisque le délit c'est la pédophilie et pas l'homosexualité...

De deux, faut vraiment être le dernier des abrutis congénitaux pour associer sciemment pédophilie et homosexualité dans la même phrase en 2015... Comme si l'un était lié à l'autre...

Comme si le gouvernement Russe avait promulgué une loi contre l'alcool au volant homosexuel ou la violence conjugale homosexuelle, ou l'exil fiscal homosexuel etc etc...

avatar Arnaud de la Grandière | 

D'autant qu'il y a une réelle incompréhension sur la loi russe homophobe. Elle interdit de revendiquer publiquement son homosexualité et d'en faire la "propagande", de la présenter sous un jour positif, au prétexte que cela pourrait perturber les enfants (le lien est là), voire en faire des homosexuels alors qu'ils pourraient se reproduire pour la Nation…

avatar Alberto8 | 

Hé bien moi je ne suis n'y hétérosexuelle, n'y homosexuelle, je suis un herosexuelle !

avatar MiRouF | 

@MacG
Pourquoi effacer sans explication certains messages ? Je trouvais au contraire intéressant de parler de ces lois russes anti homosexuels. Et ce n'est pas hors sujet puisque votre article conclue sur ce point.
Je trouve d'ailleurs dommage que vous ne fassiez que l'évoquer sans apporter plus de précision.
Je sais que nous sommes sur un site Mac, mais évoquer ça à la va vite ça fait un peu conclusion café du commerce.
Un petit lien Amnesty International ou ambassade de Russie pour en savoir plus n'aurait pas été de refus !

avatar misterojd | 

@MiRouF :
+1

avatar joneskind | 

@MiRouf

Par habitude sans doute. Et c'est comme ça qu'un certain parti qu'on a empêché de parler pendant des années se retrouve aujourd'hui en position de martyr.

La censure m'a toujours semblé être une énorme connerie, parce qu'elle censure aussi tout droit de réponse et donc tout droit de débat.

PS: Ou alors c'est peut-être par respect pour la petite gamine de 9 ans qui s'est fait enlever, violer et tuer par un Polonais de 35 ans hier à Calais ?

C'est sur qu'un presque Russe blanc hétérosexuel ET pédophile ça aurait pu foutre la merde. Si ça se trouve il était chrétien, comme tous les Polonais. Spéciale Dédicace à tous les gros abrutis de Civitas.

avatar marenostrum | 

communauté s'appelle une minorité ou un petit groupe de gens. quand ils vont devenir majorité on va plus les appeler comme ça, en communauté vont vivre les autres.
et puis la loi russe, interdit aux communautés gay, lesbiennes, etc, la propagande (la distribution des prospectus ou tracts) dans les écoles du pays. dans les pays de l'est c'est à la mode ce genre de fonctionnement, on y trouve tous les sectes.

avatar jo2s | 

Et désormais sur écoute en France...

avatar MandrakeTheMagician | 

que des posts de p'tits cons ici.
... et pour justifier la considération qu'on peut avoir pour vous, c'est que mon post lui va rester.

avatar Stanley Lubrik | 

cheif34

"Sans vouloir troller, j'ai toujours trouvé contradictoire le fait de se considérer d'un côté comme une communauté à part entière, chez certains homosexuels (pas chez ceux que je connais en tout cas mais les gay pride, les bars gays, les quartiers gays participent de cela), tout en souhaitant de l'autre côté une égalité des droits et "banaliser" une orientation sexuelle."

Voilà qui prête à sourire, de la part d'un probable Applemaniaque qui vient assouvir ses pulsions - et trouver des partenaires jouissant de la même marque - sur un site, comment dire...euh... communautariste. Qui se ressemble s'assemble ?

Ou alors tu rêves de te faire pincer les fesses par quelqu'un du même sexe que toi dans un bar hétéro...

Alors chéri, on cherche un mec, un vrai ? Mmm....

@MIRouF @Nesus @Xav852

Si le Carnaval vous parait décalé, il y a aussi la "Techno Parade" pour offrir aux hétéros une fête bruyante et extravagante façon "Gay Pride". C'est le même joyeux bordel dans les rues de Paris ou d'ailleurs...

avatar Hercule Poirot | 

Très honnêtement, je trouve ce débat déplacé de savoir si il y a, s'il devrait y avoir une "communauté homosexuelle". On est sur un site d'actualité high-tech (et Apple), c'est un article qui montre je pense qu'un produit doit toujours être surveillé et mis à jour pour pouvoir aboutir à un service le meilleur possible, même si dans certains cas il s'agit de choisir entre, soit participer même indirectement à un mouvement fût-il discriminatoire, ou soit essayer de marier la chèvre et le chou en jouant une sécurité toute commerciale et d'ailleurs bien vue.

Après, sur la communauté homosexuelle, je pense personnellement qu'il en existe une de fait et non pas en résultat d'une volonté; les homosexuels ont des revendications actuellement, qu'ils osent dire plutôt qu'ils ne découvrent, et je ne parle pas forcément du mariage pour tous dont le débat n'égale en rien la situation russe. Une communauté c'est la réunion de personnes autour d'un intérêt commun. Cet intérêt commun est à la longue de pouvoir être intégré dans des sociétés qui rejettent traditionnellement l'homosexualité, et qui ne l'acceptent malheureusement pas encore assez.
Les gay prides etc, pour moi, visent entre autres à créer une utopie dans laquelle les homosexuels peuvent s'épanouir, tenter de montrer cette utopie au monde actuel afin d'engager une réflexion et la recherche d'un juste milieu où l'homo n'est pas que la drag queen qui danse sur un char et où l'hétéro n'est pas que le coureur de jupons prêt à casser du pédé.

Sinon, pour en revenir au sujet, je pense qu'il est heureux qu'ils aient pu réagir rapidement à cette découverte.

CONNEXION UTILISATEUR