Les bloqueurs de pub coûtent de plus en plus cher aux sites web

Mickaël Bazoge |

Il est encore bien difficile de savoir si Apple compte autoriser les bloqueurs de pub dans iOS 9, mais en tout cas, tout est prêt. L’API Content Blocking se montre particulièrement efficace, comme on a pu le constater lors de notre prise en main d’Adios, une app redoutable de simplicité… et qui demain pourrait bien se transformer en cauchemar pour les éditeurs de sites web qui se financent grâce à la publicité. Il reste à voir maintenant si la volonté d’Apple est de faire mourir des sites de presse que le constructeur tente d’un autre côté d’attirer pour son application Apple News.

Quoi qu’il en soit, les internautes n’ont pas attendu les éventuels bloqueurs de pub sur iOS pour supprimer l’affichage des bandeaux publicitaires sur leurs sites web. Les solutions qui leur sont proposées, en premier lieu AdBlock, ont déjà un impact très important sur les sites comme le nôtre, qui voient leurs revenus partir en fumée (nous vous proposons d’ailleurs une offre spéciale du club MacG jusqu’à dimanche pour nous soutenir !).

Une enquête PageFair et Adobe met des chiffres sur cette tendance lourde du marché. Le nombre d’internautes qui utilisent des bloqueurs de pub a explosé l’an dernier : +41%, soit 200 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. Sur Mac, c’est encore plus prononcé avec une hausse de 71% de l’usage d’ad-blockers dans Safari (soit 9 millions d’utilisateurs).

En 2015, les éditeurs de sites web devraient perdre 21,8 milliards de dollars, un chiffre qui pourrait pratiquement doubler l’année prochaine (41 milliards, d’après la projection). Les visites sur les versions mobiles de ces sites sont loin de rapporter autant que celles sur les ordinateurs traditionnels, mais jusqu’à présent elles étaient à peu près épargnées par les bloqueurs (au second trimestre, 1,6% seulement des pubs bloquées provenaient de sites mobiles).

iOS 9 et son API pourraient bien faire augmenter substantiellement ce volume : la version iOS de Safari représente 52% du marché du surf mobile, et 14% des visites web en général. Si Apple autorisait les bloqueurs sur sa plateforme mobile, il est probable que le navigateur mobile d’iOS atteigne des niveaux de blocage équivalents à ceux de la déclinaison mobile de Firefox, soit 16%.

avatar Pancrasse | 

En fait, pour qui ne veut pas jouer au cobaye, le bloqueur de pub est une évidence...
Par ailleurs je comprend parfaitement l'inquiétude des journaux électroniques qui se voient dans l'obligation trouver des sources de revenus alternatives...

avatar C1rc3@0rc | 

Il se pose deux problemes avec la pub:
1) elle denature l'information sur la forme et devient la consommatrice de puissance reseau nº1. Le contenu des page WEB n'a pas eu de grosse croissance, par contre celui de la pub est de plus en plus lourd. En gros la pub represente entre 60 et 90% de la charge réseau... c'est colossal pour quelque chose qui exaspere l'utilisateur.

2) le financement par la pub denature l'information sur le fond. Pour obtenir plus de rentrees par la pub (jeu de dupes) il faut donc orienter le contenu (nature et forme) dans l'interet des annonceurs afin de leurs donner une visibilite maximale. Cela se fait au detriment de l'interet de l’information et de l'utilisateur.

C'est a cause de ce modele que la recherche de polemiques a pris le pas sur la dimension informationelle. Plus on fait de la "provoc" emotionelle plus on obtient une audience versatile et ephemere qui est recherchée par la pub...

On assiste sur le net a la meme degradation qu'a subit la television ou la radio. D'un contenu base sur un objectif d'information ou de divertissement on est passe a un support d'annonce, sans queue ni tete ni interet.

Si les bloqueurs de pub sont une solution au niveau de l'utilisateur, ils ne règlent qu'un partie du probleme (celui de la pollution de l'information consultée) mais pas celui de la surcharge reseau ni celui de la destructuration du contenu.

Ce qui est clair c'est que l'utilisateur plebiscite le contenu nettoye des scories de la pub, et il va bien falloir prendre cela en compte.
On voit que la presse fini d'agoniser (etant devenue majoritairement du flyer publicitaire) que la TV est en train de mourir (la trashTV etant devenu le contenant publicitaire majeur), ce sera bientot le cas des sites WEB du type presse et blog.

CQFD

avatar struddel | 

Assez d'accord avec ce commentaire.

En revanche, il existe encore de la presse de qualité et sans pub qu'il faut soutenir, précisément, et ce, même chez le marchand de journaux.

avatar BrokenStones | 

Le surf sur safari mobile est devenu horrible...

avatar Le docteur | 

En même temps une presse qui dépend de la pub …

avatar trenkwill | 

@Le docteur :
... Est une presse qui vit pour l'instant.

avatar C1rc3@0rc | 

Est une presse qui vit pour l'instant, pour la pub.
Bref ce n'est pas une presse, mais un support d'annonceurs. Un journaliste peut etre protege des pressions politiques, il y a des lois pour ca, par contre il ne peut s'opposer a la ligne editoriale et celle ci est contrainte par l'annonceur.
Donc non la presse ne vit pas.

avatar RyDroid | 

Dont on pourrait en partie se passer. Les copier-coller d'articles ou de déclarations d'entreprises ou de politiques ne sont pas utiles, de simples liens suffisent.

avatar Hercule Poirot | 

Personnellement j'utilise AdBlock au cas par cas (désactivé sur macg entre autres). Mais je trouve la dépendance des sites à la publicité comme unique source de revenus préoccupante, même si c'est un modèle économique assez récent et balbutiant selon moi.

avatar thefolken | 

Récent? Par rapport à la création de l'univers, sans doute.

avatar Hercule Poirot | 

Je pense que le problème de la publicité et d'internet c'est l'interactivité, et donc pour moi c'est assez récent (le web 2.0 n'est pas si vieux...). Contrairement à la presse écrite, où la gratuité financée par la pub ne rencontre pas cette difficulté.

avatar C1rc3@0rc | 

La presse ecrite a quasi disparue, il ne reste que des flyers.
Cela est la consequence du passage au modele financee par la pub: ton maitre est celui qui te nourrit!

avatar Sostène Cambrut | 

@Hercule Poirot

Un truc plus efficace si tu veux aider tes sites préférés sans te pourrir la vie. Tu désactives AdBlock le temps de cliquer sur une ou 2 bannières et tu le réactives après. Ça leur rapportera toujours plus.

avatar SugarWater | 

Fallait voir aussi l'époque des Internet explorer de papi mami, surfant dans un hublot entouré de pub. Avec une pub trop envahissante, comme c'est le cas sur certains sites qui nous clignotent littéralement à la gueule, on aurait moins envie de mettre ces blogueurs.

avatar Geoteck | 

Les sites et les régies publicitaires devraient se poser la question de la pertinence de ces publicités. Oui, elles sont affichées sur des écrans, mais est-ce que cela va vraiment influencer les choix du consommateur ? Personnellement, la réponse est non : ce n'est pas en voyant une image de la dernière voiture de X constructeur que je vais l'acheter ( quand je daigne déjà regarder la publicité )

La question suivante est pourquoi les gens installent un bloqueur de publicité ? La réponse est que les gens font une overdose de publicité, dans un monde où l'on est exposé en permanence à des publicités du matin au soir. Trop de publicité tue la publicité.
Quelle est la solution ? Pour moi elle passe par une publicité plus recherchée, comme du contenu sponsorisé, dispersé avec parcimonie et en cohérence avec le support/contenu. Les visiteurs l'accepteront d'autant mieux, et a publicité aura un impact plus important que ces vulgaires encarts colorés clignotants.

avatar Ginger bread | 

Un monde sans pub :)

avatar matacao | 

Si il avait moins de pub au quotidien (internet, TV,...), il y aurai moins de personnes utilisant des bloqueur de pub. Ceci étant dit, rien ne vous empêche d'utiliser des scripts web détectant les bloqueur et demandant de le désactiver pour accéder au site ou de créer un abonnement club MacG pour le site web permettant de désactiver la pub moyennant finance. Personnellement, j'utilise Ad Block au quotidien sauf pour certains sites comme macg ou le bandeau pub reste acceptable.

avatar legeek34 | 

@matacao :
Certains sites utilisent adunblock.com pour ajouter à leur site un petit bandeau qui explique que c'est grâce aux revenus des pubs que le site peut encore fonctionner et demander de désactiver le bloqueur

avatar jerome_istin | 

+1 pour GeoTech

Il y a tellement de publicité que je finis par ne plus les regarder du tout...

Je soutiens MacG (bouquins qui m'intéressent, Club...). Mais je bloque les pubs...

Les apps mobiles semble avoir trouvé la parade. Tu payes un petit montant et je supprime les pubs... Pourquoi pas la même chose sur les sites webs?

Je crois que c'est MacWorld (paix à son âme) qui faisait cela un temps...
Si tu t'abonnais, tu avais un site web sans pub...

Finalement, il faudrait que les régies se montrent responsable... Quand un site mets trois fois le temps de charger la pub qu'il met de temps à charger un article... Je quitte le site...

avatar Lestat1886 | 

C'est sur que c'est dommageable. Ce sont les publicités qui ralentissent le web (bizarrement c'est tjrs les pubs qui se chargent les premières), les bandeaux qui viennent se mettre sur le contenu et qui ne veulent pas partir et les bugs que ca a entrainé qui z fait que j'ai installé adblock il y a quelques années . Depuis, Je l'ai par contre désactivé pour les sites sur lequel je vais souvent ,dont celui-ci,si ces derniers ne mettent pas de pubs trop envahissantes.

J'ai l'impression d'ailleurs que ca a donne une lecon aux régies pubs vu que je l'utilise de moins en moins et que je ne tombe plus trop sur des pubs trop envahissantes. Maintenant seuls des choses comme la mode chez certains de diviser un article en sorte de diaporama pour multiplier les clics est assez rageant.

Vaut mieux laisser adblock pour les cas extrêmes. Adblock et consorts ont d'une certaine manière amélioré le web mais maintenant ils le tuent a petit feu comme un malade à qui on aurait donné une surdose de médicaments

avatar mistermabner | 

"Geoteck"

Entièrement d'accord avec toi. Les publicitaires, les marques et les supports (les sites) doivent réinventer la publicité dont les codes sont vieillissant et trop présent dans notre quotidien. Certaines marques se diversifient, comme red bull qui sponsorise des athlètes dont les exploits sont sur YouTube en est un exemple. Les sites ont besoin de la pub pour vivre et c'est normale, on profite de leur travail gratuitement donc moi je suis pour mais pas la pub qui dégouline de partout. J'ai pas de bloqueur de pubs mais je peux comprendre ceux qui les utilisent surtout sur les grands médias qui en mettent de partout avec des vidéos qui apparaissent à chaque clics c'est horrible.

avatar lmouillart | 

La publicité partout est indécente, j'utilise uBlock quand nécessaire, ceci étant, quand un site est pourvu de trop de publicité je préfère respecter le travail qui est fait et donc je vais voir ailleurs et ne retourne plus sur ce site.

Qu'il y ai une hécatombe de site de contenu médiocre ? Cela ne me fait ni chaud ni froid. C'est ainsi que va la vie, des choses se créent et d'autres disparaissent.

avatar Sostène Cambrut | 

@lmouillart

" j'utilise uBlock quand nécessaire"

Je viens d'aller voir uBlock de plus près et je te remercie beaucoup du tuyau ! Il est bien plus rapide que AdBlock !

avatar CRonoS007 | 

Franchement y a des sites c de l'abus total.. À chaque click y a 5 pages de pubs ou de sponso qui surgisse c usant...

avatar adixya | 

La pub sur macge etait tellement envahissante que j'ai désinstallé les applis sur mes idevices. A ce niveau il ne faut pas se plaindre que les gens essayent d'y échapper car c'est juste insupportable !
Si la pub etait harmonieuse et pas envahissante, les gens utiliseraient beaucoup moins de bloqueurs.
Il faut trouver une harmonie, ce n'est pas facile.
Pour bon nombre de medias sur internet ce sera difficile : qui voudra payer pour lire des recopies et mauvaises traductions faites a la va vite d'autres sites anglo saxons ? Personne.

avatar albanet | 

Moi je refuse les marques généralement, je déteste la publicité, je ne veux pas la cautionner, je paie ce que je consomme, je considère la pub comme une agression à ma tranquillité et à mon intelligence.
Il faut réaliser que la pub représente 500 milliards de dollars par an, c'est tellement gigantesque! On pourrait régler tant de problèmes cruciaux avec une telle somme.

Les consommateurs ne sont plus aussi crédules qu'avant alors les publicitaires redoublent de moyens abusifs pour s'attirer les bonnes grâces des foules, moi je les emm....

Je suis abonné à Macgé, je suis abonné à Mac4ever, j'ai fais un don à Macbidouille, mes ordis et téléphonés je les ai acheté le prix fort, mes journaux la majorité je les paie, ma musique aussi, y'a pas moyen que je me tape leur pub débilitantes et envahissantes. Alors Adblock a fond et la je suis en train de me régler un petit proxy sur le NAS pour régler le problème définitivement!

avatar lmouillart | 

Plus vous achetez des produits au prix fort, plus vous financez les dépenses marketing somptueuses découlant sur les publicités que vous ne souhaitez pas voir. ;)

avatar Sostène Cambrut | 

@lmouillart

"Plus vous achetez des produits au prix fort, plus vous financez les dépenses marketing somptueuses découlant sur les publicités que vous ne souhaitez pas voir. ;)"

Ridicule.

J'ai toujours vu moins de pub pour Mercedes et BMW que pour Kia ou Renault. Et des pubs pour Jaguar j'ai pas du en voir souvent non plus. Dès qu'on monte en gamme la publicité devient inutile. C'est le produit qui fait sa propre publicité par sa qualité.

J'en suis au point où plus je vois de la pub pour un produit, moins j'ai envie de l'acheter. Et je regarde plus la télé, ça doit être pour ça que je reste chez Apple ^_^.

avatar Korhm | 

@Sostène Cambrut :
Je ne suis pas d'accord. En caricaturant beaucoup, les pubs pour Renault sont sur TF1, les pubs pour Mercedes sont dans les revues économiques (et là dedans aussi il y en a pas mal).
La cible n'est pas la même, donc le moyen/lieu de diffusion non plus

avatar Philactere | 

@Korhm :
Et j'ajouterais que les pubs Jaguar se trouvent dans certaines publications sur papier glacé, en face des pubs pour l'aviation privée.

avatar Sostène Cambrut | 

@Korhm

Tu remarqueras que je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de pub pour les produits de luxe. Simplement qu'il y en avait moins.

C'était pour répondre à lmouillart qui prétend que plus tu payes un produit cher, plus tu payes de grosses campagnes de pub et donc, plus t'es envahit. C'est ça qui est ridicule.

Comme tu l'as dit, on trouve la publicité là où on trouve le client.

Le fait est que malheureusement, il y a aujourd'hui beaucoup plus de clients pour Renault que pour Jaguar, donc mécaniquement on va trouver plus de pub pour Renault que pour Jaguar. C'est logique.

avatar lmouillart | 

Il y a effectivement et par exemple beaucoup moins de pub pour un produit Apple que pour un produit noname, ... ou pas.

---
"J'ai toujours vu moins de pub pour Mercedes et BMW que pour Kia ou Renault. Et des pubs pour Jaguar j'ai pas du en voir souvent non plus. "
C'est que vous ne regardez/consultez pas les média cible des marques haut de gamme.

avatar Sostène Cambrut | 

@lmouillart

"Il y a effectivement et par exemple beaucoup moins de pub pour un produit Apple que pour un produit noname, ... ou pas."

Tu remarqueras que j'avais anticipé cette remarque là:

"J'en suis au point où plus je vois de la pub pour un produit, moins j'ai envie de l'acheter. Et je regarde plus la télé, ça doit être pour ça que je reste chez Apple ^_^."

"C'est que vous ne regardez/consultez pas les média cible des marques haut de gamme."

En effet. Et c'est Media sont minoritaires. Donc les publicités pour ces produits aussi. On peut donc en conclure que ton affirmation "Plus vous achetez des produits au prix fort, plus vous financez les dépenses marketing somptueuses découlant sur les publicités que vous ne souhaitez pas voir. ;)" est fausse.

Je me souviens d'une anecdote au sujet de Nike. À une époque, le budget marketing des produits Nike représentait plus de 60% du coût du produit fini. Et à l'époque, le monde n'était pas encore envahit par les marques discount chinoises, de sorte que Nike était un produit grand public.

Tout ça pour dire qu'il n'y aucun lien de cause à effet entre l'envahissement des publicités et le prix élevé des produits. En fait, ce serait plutôt le contraire.

avatar lmouillart | 

Dans mes propos, probablement un peu trop flous, il faut comprendre en valeur absolue et par unité.

S'il y a beaucoup de publicité pour les produits peu onéreux, c'est surtout lié au volume, la part de publicité payer par le consommateur est par contre faible par rapport a un produit cher/très cher.

avatar Sostène Cambrut | 

@lmouillart

" il faut comprendre en valeur absolue et par unité."

En gros tu dis qu'une pub en papier glacée pour un sac Hermes coûte plus cher qu'une pub pour un sac Ikea c'est bien ça ? Alors Ok.

Par contre, je ne suis pas du tout certain que le budget total d'une campagne de pub Hermes dépasse de beaucoup le budget total d'une campagne de pub Ikea.

"S'il y a beaucoup de publicité pour les produits peu onéreux, c'est surtout lié au volume, la part de publicité payer par le consommateur est par contre faible par rapport a un produit cher/très cher."

Tu parles en terme de pourcentage ou de valeur absolue ? Je suis convaincu que le pourcentage du prix total lié aux dépenses marketing est inférieur pour les produits de luxe que pour les produits classiques, mais ça doit beaucoup dépendre du domaine concerné.

Le budget marketing (en pourcentage) n'est pas le même pour un produit de beauté que pour une bagnole.

Tout ça est bien trop complexe et sujet à variable en tout cas pour tirer la moindre conclusion définitive sur le sujet.

Une chose est certaine en tout cas, en terme de nuisance publicitaire, on est beaucoup moins emmerdé par les produits de luxe que par les produits grand public.

avatar highboot | 

@Sostène Cambrut :
Première règle pour un publicitaire, définir le public cible.
Les marques premium font leur pub via des réseaux premium.
Cela nous apprend que tu fais partie du public Renault clio!

avatar Sostène Cambrut | 

@highboot

"Cela nous apprend que tu fais partie du public Renault clio!"

Absolument !

avatar marenostrum | 

c'est la presse "libre" qui est en danger. la presse traditionnelle (et même ce site) se finance par des groupes financiers. la pub leur sert de pourboire.

avatar Rez2a | 

Ces chiffres ne sont pas très étonnants, la pub sur internet devient de plus en plus insupportable. Plus ils cherchent des solutions alternatives pour monétiser, moins ils en trouvent, plus ils mettent de pub pour compenser les gens qui bloquent...

Je me demande si une solution possible là dedans ne tiendrait pas à une espèce de licence globale payante qui redistribuerait les bénéfices ; un peu sur le principe des services de streaming, où le fournisseur encaisse ses 10€/mois et redistribue aux artistes écoutés par l'utilisateur. Je paierais volontiers 10€/mois pour consulter mes sites préférés sans publicité et avec l'assurance que mes sous atterrissent dans leurs poches pour qu'ils continuent leur boulot.

avatar reno732 | 

Personnellement lorsque la pub est l'unique source de revenu c'est préoccupant ... Mais sur certain site c'est l horreur après c'est parfois cher l'abonnement au Site. Après pour macg le prix de l'abonnement me paraissant honnête vu le temps que je passe sur le site j'ai pris l'abonnement aussi par ce que je ne veut pas voir de pub... ;)

avatar Xav852 | 

C'est étrange de parler de pertes.

Personnellement, les pubs ne me font aucun effet, c'est à peine si je les regarde.
Donc, si un moyen est mis à ma disposition pour les enlever, j'y gagne en clarté et en taille de page.

De toute façon, je ne risque pas de cliquer - volontairement - dessus.

C'est assez égoïste c'est vrai... Mais les régies de pubs ne sont pas des enfants de cœur non plus.

Mais les sites sont coincés au milieu ..

avatar Sostène Cambrut | 

Tu m'étonnes que ça leur coûte plus cher. Si tu mets 150 bannières sur ton site forcément que le manque à gagner est énorme.

S'ils veulent augmenter les chiffres, qu'ils se gênent pas pour en mettre 2000. T'façon on les verra pas. C'est trop tard.

avatar oomu | 

*sifflote*

avatar oomu | 

Si les sites se sont mis (sur les bons conseils de leurs régies de pub) à mettre 150 bannières, c'est parce que chaque pub rapporte de moins en moins (les gens étant de plus en plus éduqués à en avoir rien à fiche).

La pub rapporte toujours moins, du coup, il faut les rendre + intrusives (ou "engageantes", interactive, etc : des vidéos ou des trucs à cliquer), ce qui bien sur dégoute encore plus les gens, qui filtrent encore +, ce qui fait baisser encore + la valeur d'une pub, etc.

jusqu'à, normalement, le Néant.

Et c'est exactement cela que j'attends, le moment de parfaite beauté où le Néant va s'installer sur le web.

Si Apple a le radicalisme de effectivement rendre possible les filtreurs de pub sur iOS, ça sera juste merveilleux. Et non, je n'irai pas voir les pubs sur Apple News pour autant... (Kiosque n'a pas sauvé la Presse, News ne sauvera pas les sites à pub).

avatar Sostène Cambrut | 

@oomu

"Et c'est exactement cela que j'attends, le moment de parfaite beauté où le Néant va s'installer sur le web."

Le retour au web originel. Un web indépendant écrit par des passionnés. La fin du parasitage de la parole publique. Le retour du professionnalisme. La longue traine est de retour. Vivement.

avatar Crkm | 

Entièrement d'accord. J'ajouterais par ailleurs que, si certains sites doivent couler parce qu'ils ont persisté dans cette voie et n'ont pas su s'adapter, et bien ma foi je ne les plaindrais pas, tant pis pour eux. Infliger des pubs toujours plus intrusives à ses lecteurs, c'est les maltraiter.

avatar Crkm | 

Non mais là, les ficelles sont juste trop grosses…

avatar Stanley Lubrik | 

Pagefair et Adobe feraient mieux de nous faire des courbes sur les gains obtenus sur les produits qu'on consomme en faisant sauter la pub qui nous est facturée en amont.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR