Apple imagine des paysages animés dans Plans

Florian Innocente |

Complètement statiques aujourd'hui, les vues satellites dans Plans s'animeront peut-être à l'avenir, Apple a un brevet pour cela. Repéré par PatentlyApple, il avait été soumis en mars 2013, sous l'intitulé : Non-static 3D map views. Le document explique que certaines portions de l'image satellite d'une carte pourraient être légèrement animées. Plans générerait pour cela des effets 3D qu'il appliquerait sur la photographie, lui conférant cette illusion de mouvements. Il ne s'agirait pas de scènes filmées mais de rendus 3D créés de toute pièce.

Quelques exemples sont donnés. Il y a par exemple les bords de mer, les fleuves ou les lacs dont l'eau s'animerait comme si le vent les caressait ou sous l'action de l'utilisateur. Même chose pour les feuillages des arbres. Ou encore, toujours dans le registre marin, le reflet des vagues qui apparaîtrait sur la façade des immeubles dressés devant la plage. Selon que leur façade est faite d'un matériau plus ou moins réfléchissant (verre plutôt que béton), on pourrait voir des reflets plus ou moins prononcés.

Reflets des vagues sur les immeubles

Ces animations pourraient se déclencher seules lorsqu'on affiche la zone concernée, ou sous l'effet d'une interaction avec l'utilisateur de l'iPhone. Le brevet décrit par exemple le tap sur la mer ou un déplacement latéral de l'image avec le doigt qui se concluraient, dans les deux cas, par un effet de houle sur l'élément liquide. Même chose pour les arbres dont les feuilles seraient balayées par un vent imaginaire.

Animation des feuillages
Animation des vagues après l'écoute d'un son

Ces interactions peuvent être tactiles et l'arrivée de 3D Touch donnera peut-être des idées aux développeurs. Mais le brevet balaie large. Il cite aussi des interactions audio captées par le microphone de l'iPhone ou des mouvements produits après que l'on a tapoté sur son téléphone.

Animation des vagues après un tap sur le châssis du téléphone

En février dernier, une animation était apparue dans Plans, celle des aiguilles de Big Ben qui se mettent à l'heure, ainsi que la grande roue posée sur les bords de la Tamise qui tourne toute seule. Apple n'a pas poussé plus loin l'expérience en grandeur nature.

Tags
avatar pariscanal | 

C est du sim city

avatar Sostène Cambrut | 

Totalement inutile, rigoureusement indispensable.

avatar nono68200 | 

C'est ce genre de détail inutile qui fait qu'Apple est Apple comparé aux autres. ;-)
Ils ont toujours un petit plus, inutile ou non, qui fait la différence.

avatar M2000 | 

j'espere juste qu'ils rendront Plan plus fiable et plus intelligent avant de passer à ce genre de gadget sympa.

avatar Sostène Cambrut | 

@M2000

Ça m'étonnerait fort que les équipes qui bossent sur l'interface utilisateur de Plans soient les mêmes que celles qui bossent sur les algorithmes de trajectoire. Donc je vois pas bien le rapport.

Faut arrêter de voir la gestion de projet comme une suite linéaire d'évènements par ordre de priorité. Le développement parallèle ça existe aussi. C'est même indispensable pour être agile.

avatar Tomtomrider | 

@Sostène Cambrut :
Ben après il y a peut être aussi les ressources développeurs qui entre en compte. Enfin je suis pas du métier mais ça me paraît logique

avatar lll | 

Ça me rappelle l'eau de Google Earth, très légèrement (et sommairement) animée. Les cartes auront de la gueule quand ça bougera de partout. Bon, ce n'est ni utile ni une bonne nouvelle pour la batterie de nos téléphones, certes...

avatar brahms67 | 

Sympa

CONNEXION UTILISATEUR