L'arrivée d'Apple Pay en Inde marque le pas

Florian Innocente |

Le développement des activités d'Apple en Inde s'apparente à un parcours du combattant. La Pomme aurait renoncé à y lancer Apple Pay dans un avenir immédiat, écrit The Economic Times. Un problème qui touche d'autres acteurs comme Amazon, PayPal, WhatsApp ou Google.

Premier obstacle, l'obligation faite par la Banque de réserve de l'Inde de stocker dans le pays les données de paiement des clients qui utilisent des services de paiement mobile.

Ensuite, ce mode de paiement qui peut utiliser une interface biométrique comme moyen d'authentification ne cadre pas avec le règlement de la National Payments Corporation of India. C'est elle qui gère la plateforme sur laquelle doivent se connecter tous ces protagonistes.

Le seul mode d'authentification de l'utilisateur accepté aujourd'hui est la saisie d'un code de quatre ou six chiffres sur son téléphone. Tout autre moyen doit être validé par l'agence publique de l'UIDAI (Unique Identification Authority of India). Elle est incontournable, c'est elle qui a eu la haute main sur le programme Aadhaar. Lancé en 2009 pour combattre la fraude et palier l'absence de papiers d'identité chez certains citoyens, il consiste à doter chaque indien d'un numéro d'identification unique à 12 chiffres associé à trois informations biométriques (iris, empreinte digitale et visage).

Apple attendrait que la réglementation évolue pour aller plus avant. Selon deux sources du quotidien, Apple Pay aurait dû être lancé en Inde il y a deux mois mais un autre contact parle d'un calendrier plus flou.

Tout reste à faire pour Apple sur le gigantesque marché indien, où elle n'a pas encore rencontré le même succès qu'en Chine. Sur le premier semestre, Counterpoint Research parlait d'un peu moins d'un million d'iPhone vendus. Trois responsables de la filiale d'Apple, pour les ventes et les relations avec les opérateurs, ont fait leurs bagages récemment.

L'iPhone reste un produit cher pour ce marché où deux marques ont dominé au dernier trimestre : Xiaomi et Samsung avec chacun 30 % du marché. Samsung a inauguré cet été la plus grande usine de production de smartphones au monde, avec l'intention de doubler sa production sur le sol indien pour la porter à 120 millions d'unités par an. Elles serviront aussi bien pour le marché local que pour l'export. Apple produit aussi des téléphones sur place : le vieillissant iPhone SE.

Tags
avatar NEWIPHONE76 | 

Des nouvelles d’Apple pay en Allemagne ? On attaque la dernière ligne droite de l’année. Peut-être une annonce lors de la Keynote ??

avatar byte_order | 

En fait, le fameux "Apple est en Inde pour 1000 ans" de TC, c'est parce qu'il savait pour les 9900 ans d'installation avant les 100 ans d'exploitation ensuite...

^_^

avatar Paquito06 | 

@byte_order

C’est ca! ? Plus long que l’administration indienne, tu meurs.

avatar dolbyEX | 

Et toujours rien en Belgique…

avatar PierreRMX | 

Inde > Crédit Agricole ???

avatar Rastaman971 | 

Pour regarder pas mal de chaîne high-tech indienne, le prix est le premier critère d'achat. Oneplus, Pocophone, Asus ZenFone, ces marques sont calibrées pour l'Inde et le mot d'ordre est : rapport qualité-prix. Ce n'est clairement pas vers cette tendance qu'Apple s'oriente. Les ventes d'Apple ralentissent et tout comme les MacBook, pour assurer sa marge, Apple continuera d'augmenter ses prix. Ce n'est pas avec des modèles vieux de quelques années qu'Apple pourra rivaliser avec ces marques. Je sais qu'on est sur un site pro-pomme mais entre un iPhone 6 et un Oneplus 6, il n'y a pas photo. Le Oneplus est le meilleur téléphone.
On devrait d'ailleurs remercier les indiens, grâce à eux, on peut à nouveau avoir un téléphone avec des composants haut de gamme autour de 500 €. Par exemple, un ZenFone 5Z avec 8 Go de RAM et 256 Go de ROM c'est 599€. Certaines marques comme Oneplus ont clairement investis dans l'expérience utilisateur et le suivi de leurs matériels. Ce n'est pas encore au niveau d'Apple mais ça progresse.
l'Inde, ce ne sera pas pour tout de suite pour la Pomme et avec le développement des marques Chinoises, la Chine va l'être de moins en moins. Européens, fan de la Pomme, préparez vos cartes bleues, Apple va vous faire les poches.

avatar Paquito06 | 

@Rastaman971

“Je sais qu'on est sur un site pro-pomme mais entre un iPhone 6 et un Oneplus 6, il n'y a pas photo.”

Sauf que tu compares des poires et des bananes. Ton OnePlus 6 est sorti en Mai 2018, l’iPhone 6 est sorti en Septembre 2014. Y a deja 4 ans d’ecart... restons serieux une minute.

avatar Rastaman971 | 

Renseigne toi pour savoir quels modèles qu'Apple essaye de vendre aux Indiens. Et tu comprendras pourquoi je fais cette comparaison.

avatar Paquito06 | 

@Rastaman971

Je vivais en Inde quand l’iPhone 6 et 6S sont sortis, et que j’ai achetés (Bangalore, Karnataka). J’ai jamais vu de difference avec la version US.

avatar Rastaman971 | 

Tu as lu mon commentaire ? Les iPhone actuels sont trop chers pour percer en Inde. Ceux qui sont à des tarifs compétitifs ne rivalisent pas avec les smartphones Android équivalents d'où ma comparaison. Le cœur de gamme se situe entre 20000 et 35000 roupies. Je te laisse faire la conversion. Comme Apple n'est pas en mesure de produire des téléphones compétitifs à ce tarif et bien la marque ne décollera jamais là-bas.

avatar Paquito06 | 

@Rastaman971

Pas besoin d’etablir de conversion, c’est propre au marché indien, toute conversion en euro ou dollar serait inutile. Certes on trouve des iPhones pour le double en valeur, mais sur 1.3 Mrd d’habitants, il y en a tjrs 300 Millions qui peuvent s’offrir un iPhone peu importe le prix, c’est la cible d’Apple. Pas le milliard qui vit avec $150/mois.

CONNEXION UTILISATEUR