En 2013, Eddy Cue voulait iMessage sur Android 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour 27/04 — Si Apple avait suivi les recommandations d'Eddy Cue, peut-être que les utilisateurs Android auraient eu droit à iMessage. En avril 2013, le vice-président en charge des services discutait avec Craig Federighi sur l'opportunité de lancer la messagerie instantanée sur la plateforme mobile de Google. « J'ai quelques personnes qui planchent là dessus mais nous devrions y aller plein pot et en faire un projet officiel », peut-on lire dans une nouvelle déposition rendue publique par Epic Games dans le cadre du procès qui va l'opposer à Apple début mai.

La proposition de Cue est intervenue alors qu'il se murmurait dans le milieu que Google lorgnait sur WhatsApp (finalement, c'est Facebook qui a empoché le morceau). « Est-ce que nous voulons perdre une des plus importantes applications de l'environnement mobile à Google ? », s'inquiète le SVP. « [Google] a la recherche, le mail, les vidéos gratuites [YouTube], et leur croissance est forte dans le secteur des navigateurs ».

Que faire pour contrer cette montée en puissance qui menaçait l'iPhone ? Eddy Cue a une proposition : « Nous avons la meilleure app de messagerie et nous devrions en faire un standard dans l'industrie. Je ne sais pas comment nous pourrions la rentabiliser [iMessage sur Android, NDR], mais ça ne coûte pas très cher à faire fonctionner ».

Le projet de Cue a rapidement été remisé dans le tiroir aux fausses bonnes idées. Craig Federighi, le vice-président des technologies logicielles, a répondu à son collègue que si iMessage était effectivement une bonne application et un bon service, « faire en sorte que les utilisateurs basculent dans un autre réseau social [de WhatsApp vers iMessage] va nous demander plus qu'une app marginalement meilleure (c'est pourquoi Google veut payer un milliard de dollars pour WhatsApp : c'est pour le réseau, pas pour l'app) ».

Federighi s'inquiétait notamment du fait que la version Android d'iMessage allait permettre plus facilement aux familles de donner à leurs enfants des appareils Android plutôt que des iPhone. Une réflexion pragmatique autant que cynique, et qui a enterré l'idée d'un portage de l'app sous Android. @The Verge


Article d'origine, 08/04 — Il y a beaucoup de choses à décortiquer dans les documents soumis par Apple et Epic Games à la justice californienne, en amont du procès qui débutera le 3 mai. Les parties ont déposé leur « Proposed Findings of Fact and Conclusions of Law » (Apple, Epic), c'est à dire l'ensemble des faits trouvés par chacun des belligérants et qui serviront à soutenir leur thèse : 310 pages chez l'un, 165 pages chez l'autre, autrement dit une longue lecture pour les courtes soirées printanières.

Pour appuyer l'argumentaire du jardin fermé et clos d'Apple, les avocats d'Epic donnent l'exemple d'iMessage qui n'a jamais dépassé les frontières des systèmes d'Apple. Dans une déposition relevée dans son document, Eddy Cue, le vice-président chargé des logiciels et des services, explique que l'entreprise cherche à faire en sorte que les utilisateurs « ne veuillent pas quitter » l'univers Apple.

Ce faisant, Eddy Cue respecte à la lettre la volonté de Steve Jobs qui, dans un mémo de 2010, écrivait qu'il voulait lier tous les produits d'Apple ensemble « afin d'enfermer davantage ses clients dans son écosystème ». C'est cette fois Scott Forstall qui a donné cette information dans sa déposition. C'est là qu'intervient iMessage, une des applications les plus utilisées par les possesseurs d'iPhone et qui, de fait, fait partie intégrante de « l'expérience iOS ».

Eddy Cue explique qu'en 2013, Apple a pris la décision de ne pas développer de version de l'app de messagerie pour Android. Le constructeur aurait pourtant pu le faire, ce qui aurait apporté l'interopérabilité entre Android et iOS, pour que les utilisateurs des deux plateformes soient capables « d'échanger des messages les uns avec les autres en toute transparence ».

Craig Federighi, le grand patron des systèmes d'exploitation, craignait de son côté que cette version d'iMessage permette de donner aux enfants de la famille des smartphones Android plutôt que des iPhone (plus chers que des appareils Android)… Selon Eddy Cue, Phil Schiller à l'époque vice-président du marketing aussi était contre un iMessage sur la plateforme concurrente : « porter iMessage sur Android nous fera plus de mal que de bien », disait-il en 2016.

On ne peut pas vraiment en vouloir à Apple qui agit ici en fonction de son propre intérêt, et tant pis pour les utilisateurs qui vivent dans des milieux hétérogènes. Mais cet exemple souligne qu'iOS n'est pas un marché parmi tant d'autres, mais un écosystème intégré qui cherche à conserver à tout prix ses utilisateurs dans ses filets.

En 2016, un représentant d'Apple s'exprimait officiellement sur le sujet, en expliquant qu'avoir une messagerie supérieure aux autres contribuait aux ventes des appareils d'Apple. Ce qui n'est pas si loin finalement des découvertes d'Epic (lire : Apple explique pourquoi iMessage n'est pas disponible sur Android).


avatar eastsider | 

Tant mieux !

avatar JOHN³ | 

@eastsider

Oui et non. Tant mieux pour qui, en fait ? ;-)

Imagine no possessions
I wonder if you can
Imagine all the people
Sharing all the world
🌈

avatar softjo | 

@eastsider

On aurait pu avoir une messagerie multiplateforme respectueuse de la vie privée. A cause de cette décision, on est tous dépendant de la pire des messagerie, WhatsApp. Merci Apple!

avatar Gilles2811 | 

It just works ™️

avatar pillouti | 

Ça devait être valable à l’époque, mais aujourd’hui ça n’a plus vraiment de sens : tout le monde passe par whatsapp et autres

avatar Nesus | 

@pillouti

Ou pas. Jamais utilisé autre chose, si ce n’est pour tester et rien ne m’a convaincu. Surtout pas un produit de Facebook.
Donc ? On peut comparer longtemps nos expériences personnelles qui n’ont aucun intérêt. Relisez l’article. « La plus utilisée au USA ». Voilà.

avatar Ajioss | 

@pillouti

iMessages est très utilisé au États Unis .

avatar armandgz123 | 

@pillouti

Pareil, je passe très rarement par l’application Message

avatar Seb42 | 

@pillouti

Désolé mais je n’ai pas whatsapp et tout va bien.
Après oui c’est vrai beaucoup l.utilisent

avatar Dv@be | 

@pillouti

Pas dans mon cas en tt cas. WhatsApp & messenger : non merci.

Signal à la limite pour les groupes hétérogènes.
iMessage reste l’app message que j’utilise le plus tant pour le privé que pour le Pro

avatar gwen | 

@pillouti

Ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi utiliser d’autres application non universelle pour communiquer quand une solution simple existe.

avatar fte | 

@gwen

Si tu penses à WhatsApp comme solution universelle… faut voir, avec Facebook derrière et les récentes controverses.

Mon app de choix est Signal. Beaucoup de mon entourage a basculé. Tant mieux !

avatar gwen | 

@fte

Non je pense au Sms et par extension à iMessage.

avatar Ichigo-Roku | 

Je pense que souvent c'est pour les conversations de groupe, si tout le monde avait des devices Apple ça pourrait le faire je pense, mais ce n'est pas le cas.

avatar di2pra | 

J’ai confiance en Margrethe Vestager.

avatar Fredouille14 | 

epic peut bien gagner son procès, jamais je ne mettrai un sou dans une boutique différente de celle d’Apple, je préfère rester dans l’écosystème fermé d’Apple - homogénéité, sécurité, intégration aux autres produits apple, confidentialité, ...

avatar Sindanárië | 

@Fredouille14

Poltron

avatar romainB84 | 

@Sindanárië

Yvain : Oh mon dieu, nous sommes passés à deux doigts du trépas !
Gauvain : Comment allons-nous expliquer cela à mon oncle ?
Yvain : On va encore dire qu'on est de couleur pleutre.

avatar jerome731 | 

@Fredouille14

Juste pour payer 30% de moin ………….

avatar Ichigo-Roku | 

Quelle naïveté lol, au bout d'un moment il faudra bien générer de l'argent.

avatar OzVirtu | 

Pourquoi ? c'est simple parce que androïd c'est de la daube...

avatar romainB84 | 

@OzVirtu

Aaaaaah c’est ça qu’on aime ici !!!
Bienvenue camarade !!!!
la bonne odeur de l’ouverture d’esprit mélangé à un zeste de nombrilisme 😁 😁 😁: la recette idéale 😅😛

avatar ⚜Dan | 

@romainB84

J’taime bien toi, mais il a quand même raison 😂 c’est pas de la merde non, sauf que oui appart pouvoir faire ce que tu veux (comme Windows) Android c’est pas le top et c’est laid niveau estétique.

avatar Ichigo-Roku | 

Le rendu graphique c'est subjectif...

avatar debione | 

@Ichigo-Roku | :

Surtout quand justement tu peux en faire un iOS Like si l'envie te prend, ou justement avoir le rendu graphique qui te sied.

avatar debione | 

@Dan:

J'aime bien le "à part faire ce que tu veux"... Un peu la base quand on achète un produit...

avatar romainB84 | 

« Apple cherche à faire en sorte que les utilisateurs « ne veulent pas quitter » l'univers Apple. »

ah bah mince alors 🤣🤣🤣🤣 !!! SCOOOOOOOPPP
Ya du génie dans le mec qui a pondu cette conclusion 🤣!!!

attends j’en tente une autre….chez Sony… Sony cherche à faire en sorte que lorsque les utilisateurs vont acheter une console…. Ce soit…. Une playstation 😱…

ENCORE ENCORE ENCORE !!!!

Orange…. Va chercher à faire en sorte… que toute la famille prenne un forfait…. chez orange !!! 😁 😁 😁 😁

MIEUX encore !!!!

Decathlon va chercher à faire en sorte que vous achetiez votre matériel de sport…. Chez eux 😱…. Et pas chez intersport !!!

Chez qui est ce qu’il faut envoyer son CV? Nan parce que ça à l’air fun comme job de faire des rapports pareils 😅 😅 😅 😅
- Bonjour, je viens pour le poste ou il faut enfoncer des portes ouvertes!!
- ah nan mais chez nous… y’a même pas de portes…. Faut enfoncer directement les encadrements !!!!

avatar fte | 

@romainB84

Il y a une très grande différence devant un tribunal entre une conclusion d’opinion concernant un produit et une conclusion de stratégie globale d’enfermement touchant tous les produits étayée par des preuves d’intention.

Epic tente de démontrer qu’il y a bien une stratégie globale implémentée depuis fort longtemps, ce qui permettra sans doute d’assoir l’accusation de concurrence déloyale et de monopole par intérêt propre et contraire à l’intérêt des clients.

Rappelons qu’Epic, au moins pour un angle d’attaque, essaie d’activer le Sherman act, et la preuve d’une stratégie d’enfermement intentionnelle et globale est un pas de géant dans cette voie.

avatar byte_order | 

@romainB84
C'est dommage que tous vos exemples portent sur la volonté d'inciter un client potentiel à vous *choisir*, alors que votre remarque concerne une déclaration d'une stratégie d'Apple de "retenir" un client chez elle.

Autrement dit, comparer une stratégie pré-achat avec une stratégie post-achat, c'est comme comparer des Oranges avec des Apples. Oh, wait, c'est exactement ce que vous venez de faire.

avatar romainB84 | 

@byte_order

«  Oui, vous avez raison 😊 »

avatar MGA | 

@byte_order

J’aime être « retenu » avec de bons arguments mais je ne me sens pas enfermé, je reste libre de changer.

avatar Rodri31 | 

Je me demande pourquoi ils ont rendu dispo Apple Music sur Androïd dans ce cas... 🤔

avatar poupizander | 

@Rodri31

Parce que Apple Music est une application de streaming, et que des alternatives à celles ci sont dispo ( iMessages et intégré à iOS ) donc l’objectif c’est la moula , parce que une application de streaming ba c’est payant pas iMessages 😉

avatar Soner | 

@Rodri31

C’est un service qui génère du cash, pas comme une messagerie. Et sans les utilisateurs Android impossible d’atteindre une masse critique en volume.

avatar roccoyop | 

@Soner

Ils ont qu’à faire payer les utilisateurs Android. Pour une fois ils auraient pu avoir raison de dire qu’il y a une taxe Apple.

avatar lmouillart | 

Pour dire aux fournisseurs de contenu qu'Apple à la capacité d'adresser un public quasi aussi large que Spotify, plutôt qu'uniquement 1/4 (iOS). Les 3/4 restant étant sous Android.

avatar Maliik | 

@Rodri31
💰💰

avatar fte | 

@Rodri31

"Je me demande pourquoi ils ont rendu dispo Apple Music sur Androïd dans ce cas... 🤔"

iMessage enferme deux correspondants, voire une famille entière... Apple Music est fondamentalement un service individuel.

N’oublions pas non plus le contexte historique un peu différent il y a 10 ans, 5 ans, par rapport à aujourd’hui. Epic rembobine pour démontrer la construction monopolistique.

avatar roccoyop | 

@fte

iMessages fonctionne aussi avec les sms, donc parfaitement compatible avec android

avatar fte | 

@roccoyop

Tu envoies un selfie de ton dernier cosplay comment avec iMessage à quelqu’un qui a un Android ?

avatar roccoyop | 

@fte

Ok... je rectifie. Ça envoie des sms et des mms.

avatar fte | 

@roccoyop

En Suisse, les mms n’ont jamais top bien fonctionné, avec des boites à MMS sur le web, une limite de taille drastique, et c’était 1 CHF le message.

avatar roccoyop | 

@fte

En tout cas je n’ai jamais eu de problème à envoyer des selfies de mes cosplay aux amis sur android dans plusieurs pays d’Europe en tout cas.

avatar fte | 

@roccoyop

Tant mieux.

Quel est le but de cette conversation en fait ?

avatar Sindanárië | 

@fte

"En Suisse"

Ça fait peur en effet

avatar koko256 | 

@roccoyop

Non là vous parler de l'application Messages (sans le i) qui peut envoyer SMS et MMS (avec les restrictions que l'on leur connait). Mais iMessage ne permet pas de dialoguer avec des personnes sous Android.

avatar roccoyop | 

@koko256

On parle bien de la même application qui a 2 fonctionnalités.

S’il y avait des applications qui pouvaient accéder directement au répondeur vocal, y aurait-il le même problème avec l’application téléphone ?

Pour moi iMessage n’est qu’une fonctionnalité qu’Apple à développé pour ses appareils, il n’y a aucune obligation qu’elle la développe pour android. Elle a bien développé la fonction du répondeur visuel en premier dans mes souvenirs, et ça ne fait pas tout un problème parce qu’elle n’a pas fait de même sur l’autre plateforme.

avatar koko256 | 

@roccoyop

Je faisais juste remarquer que "iMessages fonctionne aussi avec les sms, donc parfaitement compatible avec android" est incorrect.

avatar Boboss29 | 

@Rodri31

Et Apple tv+ ? Tout simplement parce que ce sont des services payants et concurrents. Imessage est gratuit et de base installé sur tout appareil ios. Apple music est payant et optionnel.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR