Suivi publicitaire : Apple donne 3 raisons pour l'option affichée grisée

Florian Innocente |

Apple a mis à jour sa page d'explications sur le réglage de suivi d'activité dans iOS 14.5, en ajoutant un passage sur les cas où l'option est inexplicablement grisée. Dans le document, trois cas de figure sont donnés pour expliquer l'état grisé (et désactivé) de ce bouton que l'on ne peut plus manipuler :

  • lorsque le compte Apple ID correspond à un utilisateur enfant ou de moins de 18 ans (selon les pays, le seuil de l'âge varie, en France la limite est de 15 ans pour certains réglages, il faut attendre la traduction de la fiche pour voir ce qui a été retenu)
  • si l'Apple ID est géré par une entreprise qui a établi ses propres règles ou par une institution scolaire
  • si l'Apple ID a été créé il y a moins de 3 jours

Dès lors que cette option est désactivée, qu'elle soit grisée ou non, les apps ne peuvent pas faire de suivi de vos actions.

À gauche ça va, à droite on ne peut pas intervenir sur l'option

Il faut que l'un de ces critères change pour retrouver l'usage de l'option et l'activer pour que les apps vous soumettent leur demande d'autorisation de suivi. Et si elles ne le font pas, c'est qu'elles utilisent le nouveau framework SKAdNetwork d'Apple, qui leur concède un peu de liberté d'accès aux données, mais d'une manière beaucoup plus controlée et encadrée qu'auparavant.

En revanche, si vous ne correspondez à aucun des trois scénarios précédents et que votre option reste grisée, il s'agit peut-être d'un bug mais Apple n'a pas communiqué à ce sujet ni laissé entendre qu'un problème existait.

Certains s'en sont sortis en se déconnectant/reconnectant à leur compte iCloud. On peut aussi suggérer, à tout hasard, l'option de réinitialiser les réglages de l'iPhone mais il faudra passer du temps ensuite à les refaire manuellement.

Quoi qu'il en soit, le plus simple est peut-être d'attendre qu'une solution officielle se présente, le principal pour certains utilisateurs est que ces apps soient rendues muettes.


avatar byte_order | 

> Et si elles ne le font pas, c'est qu'elles utilisent le nouveau framework SKAdNetwork d'Apple,
> qui leur concède un peu de liberté d'accès aux données, mais d'une manière beaucoup
> plus controlée et encadrée qu'auparavant.

Et pourquoi c'est Apple qui décide à la place de l'utilisateur de "laisser un peu de liberté d'accès aux données" pour les apps qui utilisent son API de placement publicitaire, et donc son service *commercial* de régie publicitaire !?

En tout logique, l'utilisateur devrait systématiquement avoir le contrôle final *et* de manière systématiquement préalable, c.a.d. pas de réglages par défaut à "ok", tout par défaut à "non, pas de ciblage à base de profiling sur des données personnelles".

Que ce profiling se fasse sur l'iPhone ou sur des serveurs ne changeant rien, et ce n'est pas à Apple de décider seul si *son* profiling est "ok" parce que cela l'arrange vu qu'elle en tire un profit.
Et visiblement a bien l'intention de l 'augmenter en augmentant l'audience de sa régie auprès des développeurs, justement via sa décision unilatérale *et* partiale d'exempter *sa* régie publicitaire de ce qui touche toutes les autres, alors que dans tous les cas il s'agit bien d'exploitation de données personnelles pour établir un profil de placement publicitaire ciblé.

avatar Mike Mac | 

Pour pasticher les guignols :

La pub, c'est vous qui la vivez...

C'est nous qui en vivons !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR