iPad Pro : Apple préparerait un nouveau Smart Keyboard avec trackpad intégré

Mickaël Bazoge |

Apple devrait lancer un nouveau clavier externe pour iPad cette année, dont la grande nouveauté serait la présence d'un trackpad ! Le site The Information explique que ce Smart Keyboard d'un nouveau genre devrait permettre à Apple de mieux positionner sa tablette comme une alternative aux ordinateurs portables classiques. Le lancement de ce périphérique serait prévu dans la foulée des nouveaux iPad Pro, sans doute cet automne.

Le constructeur ferait chauffer la production en volume, notamment auprès de Foxconn, malgré les difficultés liées au coronavirus (Tim Cook se dit toutefois optimiste). La présence d'un trackpad en bonne et due forme laisse penser qu'Apple a l'intention d'améliorer le support de ce type de périphérique. iOS 13 permet déjà d'utiliser une souris ou un trackpad, mais la prise en charge est assez minimaliste, et c'est encore plus le cas pour les trackpads.

Avec ce nouveau Smart Keyboard, on peut penser que cette prise en charge ira au-delà des options d'accessibilité dans lesquelles elle est confinée à l'heure actuelle. Ce ne sera pas un mal : les claviers externes avec trackpad qui se multiplient actuellement sur Kickstarter et ailleurs n'offrent pas la meilleure expérience possible (lire notre prise en main du Doqo).

iOS 13.4 fait beaucoup pour le support des claviers externes, qu'il s'agisse de l'accès complet aux préférences pour les touches de modification (lire : iPadOS 13.4 améliore la prise en charge des claviers physiques). En revanche, rien n'a changé pour le support des souris ou des trackpads.

On rappellera que le mois dernier, DigiTimes faisait miroiter un nouveau clavier pour iPad, dont les touches seraient dotées non seulement du mécanisme à ciseaux, mais aussi du rétroéclairage. La Pomme en profiterait-elle aussi pour y intégrer un trackpad ? L'occasion fait le larron.


avatar AlexG | 

@Doctomac

🤔 l'iMac et le MBP sont sous macOS, et le trackpad est prévu pour macOS. Donc évidement qu'avoir un trackpad sous iMac n'en fait pas un hybride…
Sur iPad sous iOS en revanche, c'est autre chose.

avatar Doctomac | 

Bien je prends un autre exemple.

Le trackpad a apporté des manipulations par gestes de l’interface de macOS (devenant multitouch...comme l’iPhone) : pinch pour zoomer, balayage pour se déplacer, etc....

Est-ce que pour autant le Mac est devenu hybride ? Non !

De la même manière pour l’iPad et un putatif clavier avec trackpad. Si le trackpad permet par exemple de faire des actions de manières plus simple (comme sélectionner un texte quand on utilise l’iPad avec le claver, évitant ainsi des allers-retours entre le clavier et l’écran), cela ne va pas rendre l’iPad un appareil hybride, absolument pas.

avatar oomu | 

non

mais vous pourriez.

avatar fifounet | 

@lmouillart

"Tiens l'ipad pro se transforme en hybride ?"

Aucun rapport

avatar armandgz123 | 

Il serait temps !

avatar armandgz123 | 

J’espère que ce sera dispo pour un iPad Pro 10,5 😐

avatar gemini69 | 

Une Surface sous iPadOS

avatar altifab2 | 

Un iPad Aire...ok je sors.

avatar Gladjessca | 

On peut surtout imaginer qu’il ne sera compatible qu’avec les nouveau iPad Pro 2020... à vos CB !

avatar oomu | 

A la banquemobile !

avatar doc73 | 

Je comprends le point de vue de fousfous. C’est vrai que la frontière entre l’Ipad et le mac s’amenuise, et que quelque part l’Ipad se complexifie.

Faites pas ceux qui zont pas compris là wesh 🤪.

On pourrait considérer que L’ipad est parti pour devenir une surface, et que le mac portable est voué à disparaître. On pourrait

avatar pim | 

@doc73

On a encore un peu de marge tout de même niveau complexité. On le voit bien quand il faut mettre en route un Mac tout neuf et quand il faut faire la même chose avec un iPad tout neuf : Apple a vraiment changé quelque chose à l’informatique grâce à l’iPad !

Après il ne faut pas non plus nier le fait que certaines choses sont plus complexes sur l’iPad. Si vous avez l’app dont vous avez besoin, dûment adaptée à l’iPad, tout va bien ; si vous voulez reproduire un flux de travail bien maîtrisé sur Mac, tout va mal, car c’est parfois d’une balourdise et d’une complexité dantesque.

Et foufou a raison, à ajouter des fonctions sans ergonomie, il y a un vrai risque de transformer quelque chose de simple en quelque chose de complexe et pénible - par exemple, je trouve qu’avoir deux apps à l’écran sur iPad est moins simple que sur Mac. Sur iPad je dois être pioche mais je dois sans cesse m’y reprendre à deux fois pour arriver à ce que je veux, c’est vraiment balourd. C’est ça le vrai défi pour Apple : arriver à garder la simplicité de l’iPad tout en lui offrant la puissance et la versatilité d’un vrai ordinateur.

avatar fte | 

@pim

"Apple a vraiment changé quelque chose à l’informatique grâce à l’iPad !"

Vraiment ?

Je n’en suis pas certain. J’ai même plutôt l’opinion inverse.

Dire que la télévision « smart thingy » a changé quelque chose à l’informatique est très comparable je pense.

L’iPad utilisé en productivité s’utilise avec clavier et possiblement stylet, pas en pur tactile. Bref, comme un laptop ou bloc-notes.

En consultation, c’est une télé portable ou un gros Kindle plus qu’un "ordinateur". Ou un gros smartphone. Qui ne sait pas téléphoner, duh.

En quoi l’iPad a changé l’informatique ? Que le smartphone n’a pas fait avant ? Que Wacom n’a pas fait avant ? Honnêtement, je cherche et j’échoue à l’identifier.

avatar pim | 

@fte

Analyse intéressante. On voit bien que l’iPad fait une synthèse entre différents appareils ! Pour certaines personnes, il remplace le téléviseur, le Kindle, le PC fixe ou portable, l’appareil photo, pas encore le téléphone effectivement mais il ne lui manque « que la parole » !

avatar fifounet | 

@fte

"Je n’en suis pas certain. J’ai même plutôt l’opinion inverse."

Moi ça révolutionne mon utilisation de l’outil d’année en année par rapport à mon PC bureau qui ne m’attire plus.

Avec mon iPad 7 128 Go ayant remplacé récemment mon air 2 ayant abdiqué à cause de la chute ultime 😭
- Je fais des montages vidéos de bases (que je ne faisais pas sur PC a cause de son côté rapide et pratique perdu )
- Je fais des retouches photos (que je ne faisais pas sur PC a cause de son côté rapide et pratique perdu )
- je joue a des jeux en lignes (que je ne faisais pas sur PC a cause de son côté rapide et pratique perdu )
- j’utilise des applications dédiées administratives diverses plutôt que l’équivalent pataud des sites web
- je me remet au dessin numérique (que je ne faisais plus sur PC a cause de son côté pataud )
- je me met à l’apprentissage du piano avec des applis dédiées (que je ne faisais pas sur PC a cause de son côté lourd et usine à gaz)
- j’utilise avec parcimonie la suite Office 365 pour finaliser ou consulter des documents de travail créés sur mon PC du boulot.
- je pilote ma domotique Tydom très facilement et en tout lieux de la maison (que je n’aurai jamais fait sur PC a cause de son côté rapide et pratique perdu )
- je lis mes livre numériques avec une facilité déconcertante
- je lis des magazines numériques de la même,façon.
- je regarde , aussi , la TV (sport)
- je regardes des vidéos (musique)

Donc oui ça correspond à ce dont j’ai toujours rêvé depuis mon premier lecteur vidéo de poche archos

avatar Nicolas. | 

C'est plutôt le macbook air qui peut éventuellement disparaitre, le Macbook Pro est indispensable pour beaucoup de métier dont les développeurs (qu'Apple a besoin si ils veulent des applications).
Donc il est possible que le plan d'Apple soit
- ipad = tablette / ordinateur grand public
- mac = professionnels

avatar oomu | 

"Je comprends le point de vue de fousfous. C’est vrai que la frontière entre l’Ipad et le mac s’amenuise, et que quelque part l’Ipad se complexifie. "

bof.

mais cessons de parler d'Apple qui est pourri de qualités et parlons de MOI : je souhaite pouvoir travailler avec toutes ces machines, et profiter de leur force à chacune (leur forme et leur interaction) sans aucune limites artificielles.

avatar Horfilas | 

@doc73

Ouaip, je comprends aussi (un peu) son point de vue. A un moment, si on désire une machine avec un clavier, un trackpad, un OS lourd et complexe, bah on se dirige vers un Mac ou un PC. L’iPad et iOS doivent évoluer, mais dans le bon sens, pas pour devenir un ersatz de Surface Pro.

avatar monsieurg33K | 

299$, soit 329€ le clavier amélioré rétro éclairé 🥰

avatar Mike Mac | 

Comme je le disais dans le sujet du jour sur iOS, notre SurfaciPad est sur la voie du progres.

A l'écran, un pointeur digne de ce nom suivra ce beau trackpad. Elegant et racé comme... sur un Mac !

avatar lmouillart | 

foufou a pourtant totalement raison. Là où Android face à iOS et Windows 10 face à macOS se sont radicalement simplifié. iOS,ipadOS et macOS eux se sont complexifiés pour répondre aux demandes très larges des clients.
Il en résulte que les principes de bases sur la découvrabilité, la simplicité ne sont plus autant présents.
Mais ce n'est pas la première fois que cela se complexifie de manière importante. La suppression du bouton accueil au profit des gestes, force touch.
Il suffit de prendre n'importe quel ancien client qui n'a plus touché un produit Apple depuis environ 10 ans et de le mettre dessus pour voir comme il est perdu, le pire étant côté iOS.
---
Le combo clavier/touchpad s'il est massivement adopté va effectivement changer la donne coté apps. Car il faudra alimenter ces applications en raccourci, nouveaux contrôles, nouvelles interfaces. Elles pourront proposer si elles nécessitent clavier+touchpad des contrôles bien plus petits qui seront alors moins pratiques en mode tactile.
Bref les même contraintes que sur ChromeOS+Android/Windows 8,10 mais avec 8 ans de retard.

avatar Doctomac | 

Windows 10 s’est simplifié face à macOS....macOS s’est complexifié....ah bon ??? Je te le garantie, tu prends une même personne qui a utilisé macOS il y a 10 ans, il saura parfaitement utiliser macOS d’aujourd’hui !

« Mais ce n'est pas la première fois que cela se complexifie de manière importante. La suppression du bouton accueil au profit des gestes, force touch. »

C’est marrant, on m’explique aussi un Android qui se simplifie face à iOS....mais Android n’a pas pas adopté ces mêmes gestes dans sa dernière version pour des téléphones sans bouton d’accueil ?

avatar occam | 

@Doctomac

"tu prends une même personne qui a utilisé macOS il y a 10 ans, il saura parfaitement utiliser macOS d’aujourd’hui ! "

Et moi, je vous garantis que ce n’est pas le cas. D’expérience.

Comme j’assure la formation et la mise à niveau technique des collaborateurs externes qui participent à nos projets, c’est un cas de figure que j’ai vu assez souvent. Surtout depuis que le changement de version macOS est devenu annuel, les chercheurs qui gèrent un projet un tant soit peu complexe depuis leur Mac sont obligés de procéder à un « freeze », logiciel et matériel, afin d’assurer la stabilité du fonctionnement.

Après quelques années de système « figé », en moyenne 5 à 7 ans, la somme cumulative des petits changements d’interface, et de changements beaucoup plus sensibles sous le capot, est assez irritante, suffisamment pour nécessiter un petit crash course. L’irritation ne se dissipe pas, au contraire, quand mes « clients » se mettent à demander, en bons scientifiques, Pourquoi ? Comment ? À quoi bon ?
C’est là que l’arbitraire d’Apple et son manque d’égards pour les procédures et habitudes productives de ses utilisateurs, précises et justifiées, explose au grand jour.

avatar oomu | 

Occam,

je pratique de même avec Windows en entreprise...

Les personnes qui veulent juste travailler sans avoir le moindre amour pour les ordinateurs ne supportent pas la moindre variance d'interface et de tout ce qu'ils ont appris (par obligation) pour travailler.

Un cas classique fut le bandeau "office".

Mais rien que les changements incessants de Google Mail suffisent pour faire angoisser un collègue commercial que je dois régulièrement accompagner.

" C’est là que l’arbitraire d’Apple et son manque d’égards pour les procédures et habitudes productives de ses utilisateurs, précises et justifiées, explose au grand jour."

bof, c'est surtout la dégradation de la qualité de leur logiciel.

Finder a des bugs aberrants, des trucs sont devenus opaques au lieu d'être plus simples, des ralentissements là où s'attend pas et sans message ou interface pour prévenir que c'est long, etc.

Oui l'annualisation de macOs n'a que des effets délétères mais je ne suis pas entièrement convaincu que ça soit que par les changements d'interface (limités). Mais clairement par une dégradation de la qualité.

avatar occam | 

@oomu

"bof, c'est surtout la dégradation de la qualité de leur logiciel."

Bien entendu.
Et j’en ai assez dit ici sur la dégradation de la qualité, et du QC, chez Apple. Et j’en ai encaissé assez de flak pour l’avoir dit, exemples à l’appui.
Pour une fois, je n’allais pas revenir là-dessus, car ce n’était pas le sujet.

J’ai essayé de répondre à un point de principe.
Est-ce que l’ajout d’un trackpad à l’iPad complique les choses, ou pas ?
Par forcément, et j’essaie d’expliquer pourquoi.

Apple pourrait tout de même merder sur ce coup ?
Sans doute oui, et nous le savons.
C’est possible. C’est même probable.
Mais ce n’est pas inéluctable, ce n’est pas une fatalité.
Ce serait une défaillance de plus.

avatar pocketalex | 

Windows 10 s'est simplifié

Mais qu'est-ce qu'il ne faut pas lire ici ...

Je veux bien concéder que Windows a évolué en bien depuis Windows 95, oui.

Mais j'irais pas plus loin, le seul et unique mérite de Windows, c'est qu'il est pas cher et qu'il peut tourner sur n'importe quel PC et donc cela ravi aussi bien le geek boutonneux que le crevard qui a pas plus de 250€ à mettre dans sa machine que le pro dans n'importe quel domaine pro et que les industriels et les concepteurs de solutions informatique sur mesure pour l'industrie, bref une palette ultra-large

Pour ça, Windows, c'est bien

Mais ergonomiquement, et je parle en l'utilisant quasiment tous les jours, c'est une putain de grosse daube qui à 95% à voir avec sa version de 95, quand c'est pas se version de 3.1, et 5% de MacOS

La complexité ancienne a été masquée par des pirouettes visuelles, par le grand principe Microsoftien cuvée 2015-2020 de "cacher la poussière sous le tapis", mais la poussière elle est belle et bien là, je peux vous l'assurer

Je suis loin d'être anti-Windows, mais à un moment il faut pas non plus maquiller la mariée pour la rendre plus présentable qu'elle n'est vraiment. On peut saluer l'évolution de Windows, c'est heureux et vénérable, et ils partaient de (très) loin, mais c'est pas Mac OS, même si visuellement, sur les photos des magazines, ça peut y ressembler. Et même si beaucoup ici affirment ce message.

Pour la plupart, ils étaient vénère de Mac, de Mac OS, des prix, ou de je ne sais quoi, ils sont passé sous Windows, donc ils sont un peu obligés de nous la raconter "c'est tout pareil", et certains le pensent surement, mais ... rien n'est moins vrai

avatar Doctomac | 

Non mais il faut arrêter. MacOS a gagné des nouveautés, des changements fonctionnels, des changements de fonds....et c’est normal qu’un OS évolue. Mais par contre, l’interface utilisateur de macOS Catalina est identique à MacOS Cheetah.

On a le Dock qui fonctionne de la même manière ; le bureau qui fonctionne de la même manière ; la barre des menus, les Finder, la même organisation des fichiers sur le disque, etc...

Je ne comprends pas comment un mec qui n’a pas vu macOS depuis 10 ans serait incapable d’utiliser macOS. Tout ce qu’il fait il y a 10 ans, il fera de la même manière et découvrira simplement les nouveautés et quelques changements. Mais dire qu’il serait incapable d’utiliser macOS, c’est d’une idiotie totale.

Soyons concret, il y a 10 ans, c’était en 2010. Il n’y a peu de nouvelle version cette année là, donc prenons la version de 2011, MacOS X Lion.

Est-ce qu’on peut m’expliquer avec des exemples concrets, comment un mec qui a connu Lion, serait incapable d’utiliser macOS Catalina ?

Pour rappel, Mac OS X lion :

https://cdn.tomshardware.fr/content/uploads/sites/3/2012/03/screen-shot-2012-03-19-at-11-31-43-pm-1024x576.jpg

MacOS Catalina :

https://www.sendigital.org/wp-content/uploads/2019/11/comment-installer-macos-10-15-catalina-sur-windows-avec-vmware-101.png

avatar pocketalex | 

@lmouillart

NON

NON, NON et NON

Déja, le trackpad ou la souris sur un iPad, c'est un accessoire. Sur la surface Pro, c'est un indispensable

Nuance

Sur l'iPad, cela permettra à certains logiciels de gagner en productivité. Et ces mêmes logiciels DEVRONT fonctionner parfaitement sans trackpad ou souris. Donc ou est le problème ?

Sur la Surface Pro, l'appareil est inutilisable sans la cover clavier souris. C'est pas dur à comprendre, prenez une tour PC avec un écran tactile, et débranchez le clavier et la souris. Et bon courage ! Vous avez saisi ?

Donc au final le trackpad, ou plutôt, la cover clavier/trackapd, c'est un accessoire bienvenu pour l'iPad

Ceux qui luttent contre, beaucoup de personnes ici, sont ceux qui veulent que l'iPad ne reste qu'un outil de consultation et rien d'autre, et surtout pas un outil de productivité.
Essayez Numbers ou Excel en tactile, c'est gentil mignon deux minutes, mais voila quoi, en fait, c'est juste une vaste blague. Perdre 5 min de ta vie a juste déplacer une case de tableur ... moi c'est pas mon délire.
Idem pour de nombreux logiciels où le tactile est juste ... une putain de plaie.

avatar fte | 

@pocketalex

"Sur la Surface Pro, l'appareil est inutilisable sans la cover clavier souris."

Absolument faux.

Elle est absolument utilisable. Avec un stylet. Sans, c’est galère, mais possible. Mais très galère. Mais possible. Avec un stylet, c’est plutôt très agréable, et efficace.

Un trimestre d’usages m’a fait changer d’idée, la Surface est un appareil plus souple et globalement plus efficace qu’un iPad. Pour mes usages. Avec un machin de pointage.

D’un autre côté un iPad dans clavier, c’est mort. Parfait pour lire, consulter du contenu, mais pour produire, non. Oh non.

Et il y a deux grosses différences entre les claviers iPad et les claviers Surface. La première est que les claviers Apple sont merdiques à pleurer et insupportables alors que les claviers Surface sont étonnement plaisants. La seconde est que les premiers n’ont pas de trackpad, les seconds oui. Et sympa en plus.

Finalement, l’iPad a un avantage de confort et de minimalisme pour consulter des contenus. Si on s’écarte d’un cheveu de ces usages limités, c’est au mieux égalité, soit l’iPad est largué.

La rumeur de trackpad chez Apple... phantasmes ? Probablement parce que "des gens" en aimeraient. Réalité ? Apple réalise peut-être que c’est finalement un, euh, mal ?, nécessaire, pour être plus efficace.

avatar pim | 

@fte

Excellente analyse, que je partage.

avatar oomu | 

Fte et pocketalex je suis désolé, mais vous avez tous les deux simultanément raison.

Vous pourriez continuer à me hurler dessus, je penserai encore, pour le vivre moi même, que ce que vous dites est vrai simultanément.

Surfaces est plus proche d'un PC, et il est vrai qu'il faut un POINTEUR (stylet ou souris/pad) parce que l'héritage de windows, des choix discustables et tout tout tout l'existant des logiciels windows

je ne veux pas un "Adobe tactile tout limité", je veux Adobe CC dans sa gloire TOTALE mais en MIEUX (et que la vie soit dure pour Adobe n'est pas mon soucis).

- Sur iPad, y a pas. Je vais donc vers des solutions alternatives de qualité conçues et pensées pour l'ipad, et mine de rien, je les adore.
- Sur Surfaces, je PEUX, la plateforme me donne cette FLEXIBILITE, utiliser le Adobe CC pour Wndows à Souris, mais en "tactile tablette", c'est utiliser un marteau pour visser... Mais avec un curseur, ça devient surpuissant.

Bref, vous m'avez tous les deux convaincus des qualités et faiblesses des DEUX approches, selon le contexte, logiciel et travail tout ce que vous dites tous les deux est VRAI.

C'est d'ailleurs pour cela que vos deux commentaires sont aussi frontaux et opposés : vous décrivez DEUX vérités objectives qu'on peut tous vivre à tour de rôle.

Nous vivons dans un enfer de frustrations.

Mais on peut se démerder quel que soit le choix pris.

-
je continue de penser que Surfaces sous windows 10 est avant tout un pc amputé de sa souris et que c'est moins plaisant qu'un ipad

mais que l'ipad a encore besoin de construire son écosystème logiciel.

Bref, au boulot !

avatar fte | 

@oomu

"Nous vivons dans un enfer de frustrations."

OUI.

avatar pocketalex | 

@oomu

"vous pourriez continuer à me hurler dessus, je penserai encore"

pourquoi te hurlerais t'on dessus ?

moi je t'aime bien, et quel plaisir de te lire ...

J'ai absolument pas envie de te hurler dessus

avatar razerblade | 

@pocketalex

La Surface Pro a un écran tactile, comme l’iPad. J’ai un Lenovo et il m’arrive souvent de rabattre l’écran (car sur ce PC, le clavier ne se retire pas) pour utiliser uniquement les fonctions tactiles de l’écran. Pour la lecture, la navigation « casual » et aussi pour Photoshop (avec le stylet évidement). Tout ce qu’on pourrait faire avec un iPad finalement ^^.

avatar Sindanárië | 

@pocketalex

"Déja, le trackpad ou la souris sur un iPad, c'est un accessoire. Sur la surface Pro, c'est un indispensable
"

Complètement !
Ce genre d’accessoires ne m’intéressent pas pour mes iPad. Et si par hasard j’ai besoin de taper beaucoup de texte, j’utilise (très rarement) un ancien clavier non étendu Bluetooth d’Apple qui doit avoir presque 9 ou 10 ans.
L’iPad reste pleinement fonctionnel sans ces appareils qui du coup ont vraiment l’appellation d’accessoires.
Libre à chacun.

avatar occam | 

@lmouillart

"iOS,ipadOS et macOS eux se sont complexifiés pour répondre aux demandes très larges des clients."

Compliqués, oui.
Complexifiés, non, et c’est de cela que résulte le décalage croissant entre les attentes des utilisateurs actifs et intensifs et ce que leur offre Apple.

Il faut bien faire la différence entre complexité et complication.

La complexité est la qualité émergente résultant de l’intégration et interaction de composants plus simples.
Elle est par définition réductible, alors que la complication ne l’est pas.

Une montre mécanique est un exemple de complication. On ne peut pas en simplifier la construction sans revoir tout l’engrenage.

Une clepsydre ou un sablier par contre sont basés sur l’interaction extrêmement complexe de milliards de molécules de H2O ou de millions de grains minéraux entre eux et la gravitation. Les interactions sont tellement complexes que leur modélisation ne peut s’approximer que par voie statistique. Mais le fonctionnement macroscopique est extrêmement simple, et la construction, presqu’enfantine.

Unix est le paradigme de la complexité logicielle basée sur des éléments simples.
Ce qu’Apple en a fait depuis une dizaine d’années est de plus en plus compliqué.

Mais l’ajout d’options d’interface, s’il est bien conçu, n’est pas nécessairement un surcroît de complication. Au contraire, il pourrait être un bon exemple de complexité construite à bon escient. Il suffirait pour cela que ces nouvelles options permettent de résoudre des problèmes au lieu d’en créer de nouveaux.

avatar oomu | 

La perte du bouton home est une régression ergonomique.

avatar Ast2001 | 

C'est aussi ce que je dis depuis longtemps. On assiste depuis des années à une lente mais inexorable complexification d'iOS / iPadOS. Le nombre de gestes à découvrir avec deux, trois, quatre doigts devient de plus en plus important. Dans certains cas, on a même des features qui sont devenues de mon point de vue beaucoup moins intuitives qu'avant. Je prends un exemple: la nouvelle sélection de textes avec la disparition de la loupe m'insupporte totalement. C'est sois-disant plus puissant mais il faut double cliquer, triple cliquer avec les doigts pour arriver à l'équivalent. La loupe était VISIBLE, les nouveaux gestes ne sont pas visibles.

De la même façon, le système de déplacement des fenêtres est un bordel sans nom avec les slide over (complexifié avec iOS 13), les split view etc... avec des applis qui supportent ou pas ces nouveaux mécanismes. L'ergonomie est sérieusement malmenée maintenant chez Apple.

Le mantra 'simplifier tu apprendras' qui est associé à Steve Jobs ne semble plus être dans l'ADN d'Apple qui ère maintenant un peu dans toutes les directions. L'ajout éventuel du clavier Surface le démontre bien. Et ceux qui parlent d'un simple accessoire se foutent de la gueule du monde car ce 'simple' accessoire va devoir être supporté dans toutes les features d'iOS/iPadOS et je ne pense que cela va simplifier les choses.

avatar mfams | 

Pour ma l’utilisation que j’en fais, c’est plus simple les doigts ou le pencil que le trackpad.

avatar fte | 

Un clavier moins merdique que ce qu’Apple livre actuellement, mazette, j’avais renoncé.

Trackpad, raf. Encore que. Ce serait un renoncement pour Apple non ? Un pas en arrière ? Je ne sais pas. Je m’en fiche.

Mais clavier moins merdique, fuck yes.

avatar Himeji | 

Quand sont sortis les premiers iPad avec claviers, je trouvais que le clavier était une hérésie car l’IPad était fait pour être utilisé exclusivement au doigt.

Aujourd’hui j’ai un iPad avec clavier.

Donc là, je ne dis rien. :D

avatar SebKyz | 

@Himeji

Et tu te sers du clavier avec quelle application ? Je veux dire, moi j’utilise 100% le clavier virtuel pour mails, sms, forums comme ici. Mais je n’édite pas de documents longs. Je trouve que le clavier, si tu n’en a pas un gros besoin, prends de la place et alourdis ton iPad.
De plus le clavier virtuel est excellent.

avatar Himeji | 

@SebKyz

Pour tout, comme je le faisais avec le clavier physique du Mac, quand j’en avais un.

Après l’autre avantage du Smart Keyboard Folio, que j’utilise, est que ça fait un bon support pour l’iPad, pour pouvoir l’utiliser sans le tenir en mains.

avatar SebKyz | 

@Himeji

Le clavier son problème est qu’il rend l’iPad aussi lourd qu’un Mac. Le 2ème problème est d’utiliser l’iPad à la verticale, au bout d’un moment c’est fatiguant. La tablette est faite pour être posée devant soit à plat, enfin c’est comme ça que je la voit et que je l’utilise 🙂

avatar Himeji | 

@SebKyz

J’ai un iPad Pro 11 pouces et même avec le Smart Keyboard ça reste léger.

Et utiliser l’iPad à la verticale n’est pas un problème.

avatar pim | 

Finalement il ne manquera plus à l’iPad que la petite béquille à l’arrière, qui s’incline à n’importe quel angle. Je peux vous assurez que quand vous y avez goûté (sur la Microsoft Surface), elle vous manque au quotidien. Au point que j’ai en permanence dans mon sac et que chacun de mes bureaux un petit support pour l’iPad — ne me parlez pas d’une housse origami, elles ne permettent souvent qu’un seul angle, là où naturellement j’ai le besoin de positionner l’écran à n’importe quel angle, comme sur un vrai portable en somme !

avatar pocketalex | 

@pim

" il ne manquera plus à l’iPad que la petite béquille à l’arrière"

Exactement

"ne me parlez pas d’une housse origam"

tu parles de ces housses qui ont la caractéristique de faire passer l'épaisseur de l'iPad de 5mm à 1,5 cm ? Ah oui, celles là ...

avatar Pse | 

J’adorerai un clavier comme celui de la défunte pixel C de Google.
Connection magnétique recharge par induction.

avatar Mike Mac | 

Notre SurfaceiPad fait débat et démontre que les usages sont variables.

Si s'adonner au tactile, c'est lire quelques vidéos, regarder la TV avec une appli genre Molotov ou consulter le web, une Surface peut suffire en usage tactile.

Après pour du traitement de texte ou du tableur en usage régulier, il faut mieux un clavier et un bon trackpad ou une souris. Et là la Surface est bien dans l'usage pragmatique de tels travaux.

Pour la nouvelle civilisation qui ne sait plus lire, ou écrire correctement, un iPad en tactile est suffisant . Bafouiller 3 mots sous Twitter, mettre plein de photos de soi-même sur Instagram, ou raconter sa life en 3 lignes sur Facebook.... Les doigts et un clavier virtuel suffisent. Et le confortable stylet - honni par le passé - est même devenu un must pour gribouiller, annoter, crobarder, dessiner...

Mes anciens iPad jailbreakés permettaient déjà d'utiliser des claviers à trackpad en bluetooth et des souris. Pour Pages, et Number, c'était royal. Sans rien changer à l'usage tactile.

Un bon clavier trackpad et - bientôt - un pointeur qui ne soit plus un gros point noir d'adolescence, et notre iPad sera devenu adulte. Au grand dam des puristes un tantinet dogmatiques.

avatar SebKyz | 

Je trouve que certains voulant un clavier avec trackpad veulent avoir un appareil pas cher qui remplace leur Mac.
Le problème c’est que les iPad vont prendre des €€€ et ces mêmes personnes n’auront plus l’intérêt de prendre une tablette mais se tourneront vers un appareil moins cher comme le MacBook. Et que tous leurs gémissements actuels leur fasse du tort.
Perso je comprends ceux qui n’en veulent pas. Ils ne veulent pas que l’iPad se complexifie, devienne une Surface pro, et ça pourrait le devenir un jour et ce serait dommage car c’est le seul appareil utilisable par la masse et par les pro vraiment simple et intuitif.
Et même si un tel clavier sortait, avec quelles applications actuelles voudriez vous l’utiliser, je vous écoute.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR