Le doqo transforme l’iPad Pro en MacBook, pour le meilleur comme pour le pire

Mickaël Bazoge |

Et si on transformait l’iPad en MacBook ? L’idée peut paraître saugrenue, la tablette ayant sa vie propre sans vocation à se transformer en ordinateur portable traditionnel. Malgré tout, des utilisateurs de l’iPad continuent de réclamer une telle solution. Le doqo est une des nombreuses propositions qui s’offrent à eux.

Sur le papier, le doqo a tout du clavier « productif » demandé à cor et à cri par de nombreux possesseurs d’iPad. Il s’agit d’un clavier, mais aussi d’un étui, mais encore d’une batterie externe, mais attendez voici un hub USB, et un trackpad, et une sortie HDMI, et...

Bref, la tête tourne au moment de brancher l’iPad sur l’étrange languette dotée d’un connecteur USB-C (une version pour iPad Pro 11 pouces est aussi proposée). Auparavant, on aura pris soin de glisser la tablette dans son enveloppe de plastique. L’angle de la tablette qui intègre les boutons de volume et d’allumage a du mal à s’insérer dans la coque ; les boutons externes de la coque répondent parfois mal aux sollicitations, voire pas du tout (le volume haut par exemple est inopérant sur mon modele). Dans mon cas, la coque du doqo appuie en permanence sur le bouton de volume haut, le son est à fond en permanence.

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !