L’iPad Pro 2021 offre une réserve de puissance aux développeurs et aux utilisateurs

Nicolas Furno |

Matthew Panzarino a pu s’entretenir avec deux SVP d’Apple pour le compte de TechCrunch. Avec Greg Joswiak en charge du marketing et John Ternus à la tête du matériel, le journaliste a posé quelques questions sur le nouvel iPad Pro, sa puce Apple M1 directement extraite des Mac Apple Silicon et l’écran du 12,9 pouces avec ses airs de Pro Display XDR.

L’iPad Pro et son Magic Keyboard (image Apple).

Les deux dirigeants d’Apple ont ainsi pu s’exprimer sur la puissance qui s’annonce décoiffante dans ce nouvel iPad Pro, grâce à la puce Apple M1 aux caractéristiques identiques à celles des Mac. Pourquoi offrir une telle puissance dans une tablette ? Pour laisser une marge de manœuvre aux développeurs comme aux utilisateurs, répond Greg Joswiak : « En repoussant les limites, cela a créé un espace que les développeurs peuvent venir remplir. ».

Le premier iPad Pro a été créé alors qu’il n’existait pas de version iOS de Photoshop. Si c’est le cas aujourd’hui, aux côtés de dizaines et dizaines d’apps créatives du même calibre, c’est bien parce qu’Apple a offert de la puissance supplémentaire à chaque génération et que les développeurs l’ont exploitée. Les créateurs d’apps peuvent compter sur cette réserve de puissance et sur une grande base d’utilisateurs pour investir la plateforme. Et ces utilisateurs bénéficient eux aussi de la marge de manœuvre, avec un produit qui peut durer dans le temps et qui verra son intérêt augmenter avec l’ajout de nouvelles apps.

C’est pour cette raison qu’Apple a choisi de prendre l’Apple M1 des Mac pour l’utiliser à l’identique dans l’iPad Pro. « C’est le même composant, c’est le M1 et l’iPad Pro a toujours eu le meilleur d’Apple Silicon. », souligne John Ternus. La puce intègre les mêmes caractéristiques, dont le Thunderbolt — qui reste encore largement sous-exploité par iPadOS — ou encore une quantité de mémoire vive record, jusqu’à 16 Go sur les iPad Pro avec 1 ou 2 To de stockage.

L’Apple M1 dans un iPad Pro, avec ses deux modules de RAM sur le dessus (capture d’écran keynote).

C’est la même logique pour l’écran mini LED du grand iPad Pro. Le travail mené par Apple pour son Pro Display XDR a inspiré la création de la dalle « Liquid Retina XDR » du 12,9 pouces. « Nous avons toujours essayé d’avoir le meilleur écran. », note John Ternus, mais cet ajout répond aussi à une demande de certains professionnels. Comme pour l’écran de 32 pouces vendu aux professionnels, la qualité de la dalle qui intègre la nouvelle tablette pourra en faire un écran de référence pour cinéastes ou photographes.

La firme de Cupertino propose ainsi une gamme complète, avec un grand écran destiné à ne pas bouger et une tablette facile à porter et transporter, avec des dalles aux caractéristiques proches dans les deux cas. « Vous n’avez même plus besoin d’être dans le studio, vous pouvez le prendre avec vous et avoir les mêmes caractéristiques et ainsi, nous pensons que cela va être énorme pour les créatifs professionnels. », glisse John Ternus.

Cette débauche de moyens ne se fait pas au détriment de l’autonomie selon les deux SVP, qui indiquent le travail réalisé par Apple notamment sur la consommation de la dalle mini LED. Pas question de faire de compromis sur ce point et la puce Apple M1 a déjà fait ses preuves en matière d’efficience. Reste à attendre les tests en conditions réelles pour confirmer le discours d’Apple.

L’interview se poursuit sur la fonction « Cadre centré » (Center stage en version originale), qui combine une caméra avant grand-angle et du logiciel pour centrer la vue sur l’utilisateur. D’après Matthew Panzarino qui a pu la tester, c’est une fonction particulièrement efficace et la gestion du cadre et des zooms est très fluide. Les deux dirigeants d’Apple ne vont pas dire le contraire et ils ressortent au contraire le refrain bien connu de la combinaison de matériel et logiciel, et le talent des ingénieurs et développeurs qui ont travaillé sur la nouveauté.

Malin, le journaliste tente une question sur le placement étrange de la caméra avant, en haut quand on tient la tablette en mode portrait et donc sur le côté quand on la tient en mode paysage, qui est le plus courant désormais. Cette fonction était-elle une manière de compenser ? John Ternus répond sans répondre : « Eh bien, vous pouvez utiliser l’iPad dans n’importe quel sens, n’est-ce pas ? Vous aurez ainsi une expérience différente selon comment vous l’utilisez. » Il ajoute que la fonction a été développée en pensant aux réunions en visioconférence et avec la possibilité de se lever pour se dégourdir les jambes deux minutes, sans pour autant sortir du cadre.

Présentation de la fonction Cadre centré de l’iPad Pro (capture keynote).

Comment évoquer l’iPad sans parler du Mac ? La comparaison n’est pas nouvelle, mais la tablette n’a jamais été aussi proche d’un ordinateur conçu par Apple depuis le passage des deux à l’Apple M1. C’est la « question préférée » de Greg Joswiak, qui a bondi sur l’opportunité d’en remettre une couche et de rappeler que non, vraiment pas, il n’est pas question d’unifier les deux plateformes. Ce qu’il avait déjà dit lors d’une précédente interview accordée à l’Independent, avec les mêmes arguments.

Pour résumer, Apple ne travaille pas à unifier ses systèmes d’exploitation ou ses produits, l’entreprise veut offrir le meilleur Mac et le meilleur iPad possible. Et d’ailleurs, « la majorité de nos clients qui ont des Mac ont aussi un iPad. C’est merveilleux. Ils n’en ont pas un parce qu’ils remplacent leur Mac, mais parce qu’ils veulent utiliser le bon outil au bon moment. »

John Ternus a aussi voulu souligner qu’Apple ne prévoit pas les nouveautés d’iPadOS en fonction de macOS ou vice-versa. Chaque système est développé indépendamment, en fonction de ce qui est le mieux pour chaque plateforme. Espérons que l’iPad sera plus gâté cette année, le matériel est en tout cas bien au rendez-vous pour enrichir le logiciel.


avatar donatello | 

"Réserve de puissance" c'était pas l'expression employée par les marketeux de l'automobile à l'époque, pas si lointaine, où on nous vendait des voitures capables de rouler à 220km/h sur des routes limitées à 130 ?

avatar raoolito | 

@donatello

avec photoshop, illustrator, autocad, umake, le lidar et l’AR et surtout la tonne de jeux, non ce n’est pas de trop.

avatar donatello | 

@raoolito

Oui ça c'est dans les vidéos Apple, mais au final on est d'accord que ça sert juste à regarder Netflix aux toilettes ?

avatar Rifilou | 

@donatello

Si c’est l’utilisation que vous avez de votre iPad Pro, vous pouvez tout simplement prendre l’iPad Air :)

avatar raoolito | 

@Rifilou

pas mieux,
sauf juste avoir un smartphone, parce qu’aux toilettes pas besoin d’un grand truc :)

avatar Malouin | 

@donatello

L’iPad 4 peut te suffire pour le coup.

avatar melaure | 

@donatello

J’espère que ce n’est pas un appel a développer crade en disant que la puissance compensera ...

avatar fte | 

@melaure

Les éditeurs n’ont pas attendu d’avoir de la réserve, ne t’en fais pas. Rien ne changera, c’est déjà crade.

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"J’espère que ce n’est pas un appel a développer crade en disant que la puissance compensera ..."

Tu débarque en 2021 ?

Personne n’a besoin d’encouragements théoriques d’Apple pour faire des horreurs en terme de dev.

avatar nexman | 

@donatello

Qui dit réserve de puissance dit durabilité du produit.

avatar romainB84 | 

@donatello

En même temps tous les ans, on nous dit que les puces des iPhones et iPad sont démesurément surpuissante par rapport aux usages et que cette puissance ne servira que dans quelques années.
Rien de très nouveaux en soit (coucou le clavier d’iOS 11 qui ramait à mort sur une puce « surpuissante » A9 !!)

avatar armandgz123 | 

@romainB84

Hum... les problèmes de clavier et le A9 (que j’ai eu sur mon 6s Plus très rapidement) sont liés à la batterie sous-dimensionnée plutôt, aucun problème côté iPad avec un A9 par exemple

avatar romainB84 | 

@armandgz123

Ma femme a un 6S et à eu le problème de clavier sous iOS 11, qui a miraculeusement disparu sous iOS 12 (sans changement de batterie 🙂).

avatar armandgz123 | 

@romainB84

J’avoue que la mise à jour a réglé les problèmes « miraculeusement »... mais je pense que c’est lié aux bridages des performances beaucoup trop sévère en fonction de l’usure de la batterie (je n’arrivais même pas à enregistrer une vidéo sans saccade si j’avais moins de 40% de batterie... il avait 2 ans à l’époque et 88% d’usure sur Coconut)

Aujourd’hui il a 86% d’usure avec une nouvelle batterie et fonctionne parfaitement malgré une autonomie faiblarde

avatar romainB84 | 

@armandgz123

C’est sûr que ça n’a pas dû aider lol
Mais ma femme avait une batterie avec encore 94% d’état de santé, donc il n’y avait pas que ça ^^

avatar armandgz123 | 

@romainB84

Ah oui, pour le coup c’est étrange ! J’espère juste qu’Apple à retenu la leçon et ne fera plus d’erreur de ce style

avatar romainB84 | 

@armandgz123

Comme je le dis toujours à mes élèves (c’est pas de moi mais j’aime bien le principe) : « Quand on se trompe une fois... ce n’est pas une erreur, on apprend. L’erreur c’est de la refaire ».

avatar pacolapo | 

Ils avaient corrigé ça en cours de route sur iOS 11, je sais plus la version, mais c’était avant iOS 12.

Je connaissais des gens qui avaient téléchargé un clavier alternatif pour iOS en attendant 🤔

avatar romainB84 | 

@pacolapo

Elle avait fait pareil, elle avait du mettre un clavier alternatif (triste d’en arriver là sur un smartphone à plus de 800 balles, qui se revendique « le meilleur OS du monde » ^^).
Et non même jusqu’a la dernière version d’iOS 11, le clavier bugguait.
Ça avait été remonté par tout le monde en gros.

Mais bon, on parle quand même… d’un clavier… on parle pas de Réalité augmentée, ou de fonction ultra gourmande… on parle d’un clavier… qui tournait comme une horloge sur un iPhone 1….
alors tu vas me dire qu’il y a plein de nouvelles fonctions en plus… je répondrai 2 choses :
- sur iOS10 ça tournait comme une horloge… et il n’y avait pas beaucoup de différences entre iOS10 et iOS11 au niveau du clavier.
- si réellement ils ont modifié « le fond » du clavier (la partie invisible) mais que la puce A9 n’était pas capable de le supporter… il fallait laisser la version d’avant pour le 6S et ne proposer ce nouveau clavier que pour l’iPhone 7 au mininum.

Parce que bon… on parle du clavier… c’est LA fonctionnalité utilisée constamment de partout et par tout le monde ^^.

avatar abioninho | 

@donatello

Non. On parle plutôt de reprise. Et ça n’a rien à voir avec la vitesse.

En revanche pour les ampli audio surdimensionnés pour des facteurs d’amortissement élevés.

avatar Soviet Marmotte | 

Ils sont entrain de nous préparer psychologiquement à accueillir un iPadOS 15 avec comme seul nouveauté les widgets sur la page d’accueil.

avatar Nicolas Furno | 

@Soviet Marmotte

😭

avatar 0MiguelAnge0 | 

@nicolasf

Sauf que cet iPad a un refroidissement passif. Donc il se rapproche plus d’un Air que du Mini ou 13´ Pro en utilisation réelle, car les lois de la physiques restent les mêmes..

avatar armandgz123 | 

@Soviet Marmotte

Et une app calculatrice

avatar Lonsparks23 | 

@Soviet Marmotte

« Et uniquement sur les iPad M1 parce que les anciens sont pas assez puissants »

J’en rigole mais c’est bien quelque chose dont ils seraient capables : limiter la gestion des écrans secondaires et les nouveautés de iPadOS15 aux iPad M1.

Ils avaient pas fait ça avec les fonctions split-screen ? Certaines n’étaient que sur certains iPads ?

En tous cas j’espère pas mais ce type de transition me fait un peu baliser, surtout que les iPad depuis 2018 sont des montres de puissances dont on utilise sans doute qu’un fragment et seront sans doute capables pour des années à venir...

avatar rolmeyer | 

@Lonsparks23

C’est pas une question de puissance, exemple iOs ne swappe pas. Donc en cas de ram manquante y a un problème contrairement à MacOs. C’était une des difficultés pour adapter Photoshop à iOs d’après Renée Ritchie. Maintenant avec la possibilité de 16 Go de ram, vs 6 au max pour les versions précédentes, Adobe va pouvoir se lâcher.
Donc il sera fort possible que pour certains logiciels très demandeurs certaines fonctionnalités soient limités en fonction de la ram dispo.

avatar raoolito | 

c’est clair que cette becane a le don d’impressionner. Si dans un an et demi on aura les memes specs sur un 11 pouces, j’avoue que je ne switcherais ptt pas sur ipad air :)

avatar macbook60 | 

@raoolito

A part l écran c’est les mêmes spécifications ?

avatar David Finder | 

@macbook60

Je crois bien que oui. Seul l’écran (et la fonction de suivi) différent.

avatar oboulot | 

Donc en gros , entre cela et entre autre l’annonce du jeu Divinity original Sin 2 , on nous dit doucement que l’iPad pro 2020 est mort dans le film quoi ....

La décote qu’on va se taper... Aïe Aie Aïe

avatar DrStax | 

@oboulot

Je serais curieux quand même de voir qui utilise le A12X/Z à ne serait-ce que 80% de sa capacitée. Je ne dis pas qu'il y en à pas mais ça ne doit pas être une majoritée donc les Ipad 2020 (Avec 6Gb de ram) et même ceux de 2018 ont de beaux jours devant eux.

avatar oboulot | 

@DrStax

Je suis dàccord avec toi mais j ai peur que Apple ne pense pas comme nous. Et réserve des choses seulement pour le nouvel iPad alors que l’ancien pourrait le faire ( exemple divinity original sin 2 excellent jeu au demeurant mais donc les graphismes ne sont pas du cyberpunk ou red dead 2 pourrait largement tourner sur iPad Pro A12 mais les dev l’ont seulement annoncé sur iPad Pro m1 )

avatar raoolito | 

@DrStax

facile, Gifavatar, iphoto en export de slideshow, imovie, photoshop ou luma fusion etc…
la question est toujours la meme: quel est le public majoritaire de ce modele d’ipad et que fait-il avec ?

avatar armandgz123 | 

@oboulot

Ça fait des années que les iPad Pro perdent rapidement de la valeur à cause des nouveaux modèles toujours mieux, mon Pro 10,5 4G 64go ne vaut plus rien

avatar toto_tutute | 

@ armandgz123
Justement, pas trop d'accord avec vous, les iPad pro décotent très peu, entre autres parce qu'il y a peu d'offres. Je parle bien sûr des iPad Pro nouveau design, ceux depuis 2018, pas les anciens.

avatar armandgz123 | 

@toto_tutute

Oui enfin, 2018 c’est récent quand même ^^ là tu vas voir avec les nouveaux iPad Air et les nouveaux iPad Pro...
À côté, mon MacBook Pro n’avait presque rien perdu pour son âge

avatar oboulot | 

@armandgz123

Tu parle de la décote ?

avatar sachouba | 

@toto_tutute

25 à 30% déjà pour les iPad Pro 2020 achetés il y a moins d'un an, je n'appellerais pas ça "très peu". 😉
Sur des appareils à plus de 1000€, c'est loin d'être négligeable.

avatar raoolito | 

@armandgz123

vous vous attendiez à ce qu’il prenne de la valeur :) ?
on a trop perdu l’habitude (et la jeune generation encore plus) que sur mac et un peu iphone le marche de l’occasion couvre tres honnetement le prix d’achat.
mais sur le sordis/ipad c’est oublier que la decennie de stagnation en fausse montée des proc est terminée. entre AMD et Apple, cela va s’envoler et desormais je doute qu’un pc/proc de 2015 valent encore quelque chose en 2022

avatar rolmeyer | 

@raoolito

La décote d’un iPad à prix égal d’un mac est supérieure.

C’est un constat, que je trouve normal c’est un marché de niche. Un macbook avec Mac Os va intéresser plus de monde qu’un iPad complètement équipé avec clavier er pencil.
Pour l’instant. On verra si c’est encore vrai quand on sera à iPad Os 18 ou 19. 😁

avatar JOHN³ | 

@oboulot

C’est la même histoire tous les ans.

avatar iMinh | 

"Il ajoute que la fonction a été développée en pensant aux réunions en visioconférence et avec la possibilité de se lever pour se dégourdir les jambes deux minutes, sans pour autant sortir du cadre."
Sa reponse est fabuleuse 😂

avatar yuccieboy | 

Est-ce que vous pensez qu’il y aura des environnements pour coder & compiler sur iPad Pro ?

avatar Rajindael | 

@yuccieboy

J’aimerai aussi, un jour... pq bon là c’est un poil limité.
En tout cas, d’un strict point de vue matériel plus rien ne l’empêche.

avatar oboulot | 

@yuccieboy

Pour le code il existe déjà quelque appli. Pour la compilation je ne sais pas

avatar marenostrum | 

C’est possible dès maintenant mais il faut un serveur pour virtualiser .

avatar R-APPLE-R | 

... la majorité de nos clients qui ont des Mac ont aussi un iPad. C’est merveilleux....

Oui c’est merveilleux .... pour les finances d’Apple 😂 😂 😂

avatar romainB84 | 

@R-APPLE-R

avatar ancampolo | 

Pour ma part je me demande si la suite c’est possibilité de virtualiser sur ipad pro.

avatar rolmeyer | 

@ancampolo

d’après Renée Ritchie, le hardware du M1 permettant cela a été désactivé sur iPad....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR