Pourquoi mettre macOS sur un iPad, alors que les Mac-users utilisent tous iPadOS ?

Anthony Nelzin-Santos |

Le rêve des uns, celui des clients réclamant de pouvoir faire tourner macOS sur leur iPad, est le cauchemar des autres, celui des responsables d’Apple craignant le procès en incapacité de la tablette. Les déclarations de Tom Boger, vice-président responsable du marketing du Mac et de l’iPad, sur la complémentarité des deux plateformes n’ont pas suffi. Greg Jowziak, markéteux en chef de la firme de Cupertino, en remet une couche dans une interview à Fast Company en assurant que « la majorité des clients du Mac ont un iPad et utilisent les deux ».

Image Apple.

« Une grande partie des clients de l’iPad ont un Mac, certains d’entre eux ont même un PC », ajoute-t-il, « vous utilisez l’outil le plus sensé au moment t. Ce sont deux outils différents. » Alors que l’iPad Pro a explicitement été conçu comme le seul ordinateur (mais « qu’est-ce qu’un ordinateur ? ») capable de prendre la relève du bon vieux Mac, il souffre aujourd’hui de la comparaison avec les machines Apple Silicon, qui ont récupéré ses meilleurs attributs sans rien perdre de leur polyvalence.

Le risque de la cannibalisation s’est renversé. Les ventes d’iPad ont tant baissé qu’elles ont fait un bond de dix ans en arrière, alors que le Mac ne s’est jamais aussi bien porté, et si macOS n’est pas exempt de critiques, les limites d’iPadOS sont d’autant plus apparentes que les promesses d’Apple sont intenables. Avant d’être complémentaires, l’iPad et le Mac sont bel et bien concurrents, ne serait-ce que sur le plan tarifaire. Même le « simple » iPad est maintenant présenté avec son clavier et son stylet, une configuration valant la coquette somme de 827 €.

Voilà pourquoi la déclaration de Jozwiak est riche d’enseignements : elle semble prouver qu’une majorité de clients ne se pose pas de questions, mais achète les deux produits, quitte à ce qu’ils soient partiellement redondants. L’iPad profite d’une déclinaison du système d’exploitation de l’ordinateur personnel par excellence, le smartphone, tandis que le Mac bénéficie d’une plus grande ouverture. Dans ce sens, la fameuse métaphore du camion tient toujours, chacun trace sa route dans son couloir.

L’iPad et le Mac ne sont que différentes expressions d’un même matériel, mais l’un est plus flexible que l’autre, à vous de choisir dans quel sens lire cette phrase selon votre humeur et vos usages. « C’est une drôle d’affaire de perception », dit John Ternus, vice-président d’Apple responsable du matériel, « les amateurs du Mac se font peut-être une idée de ce que doit être un professionnel. Vous avez vu ce que l’équipe de Procreate fait avec l’Apple Pencil Pro. Il n’y a pas d’application de dessin plus professionnelle dans le monde que Procreate ».

Ce n’est pas tous les jours que les responsables d’Apple montent ainsi au créneau, alors même que l’articulation entre l’iPad et le Mac est un vieux débat, tranché depuis longtemps par Tim Cook. Mais puisque Jozwiak déclare très sérieusement que son entreprise a « simplifié la gamme » alors qu’il faut des pages entières pour détailler la compatibilité de tel clavier ou de tel stylet, les gens peuvent toujours rêver d’un Mac tactile ou d’un iPad sur macOS.

Tags
avatar zags | 

J’ai un MacBook (qui va tout prochainement être remplacé par un MacBook Pro). J’envisage l’achat d’un iPad pour :

- à la fois m’en servir en tant que tablette rapide (plutôt que de sortir l’ordinateur portable , un iPad c’est plus simple et plus fonctionnel que la prise de notes entre autres)

-à la fois pour m’en servir de deuxième écran avec le MacBook Pro

L’idée me semble pertinente. A voir à l’usage …

avatar Dadourun | 

@zags

Tout dépend évidemment de ta manière de travailler et de tes outils.
Personnellement, j’ai les 3 : MacBook Air, iPad 11’’ et iMac 27’’ (+ écran externe de 27’’).
> iPad : bureautique de base (mail, agenda, notes, Keynote, FileMaker Go…) et consultation (photos -avec quelques retouches-, YouTube, presse…), parfois de la musique (Garage Band) quand vient une inspiration et que je n’ai pas envie d’aller allumer mon synthé et l’ordi.
> MacBook Air : travail en déplacement (essentiellement pour FileMaker, rédaction de rapports…).
> iMac : travail au bureau, développement, retouche photo, musique (Logic Pro)…
Ce ne sont bien sûr que mes cas d’utilisation.
J’anime des formations, et 90% du temps je suis sur l’iPad : rapide à sortir et ranger, à brancher… Il faut juste avoir les fichiers en local pour aller vite et éviter de chercher une connexion internet (je suis sur le terrain chez mes clients).

avatar Nico_Belgium | 

@zags

C’est exactement mon usage. L’iPad est top pour servir de second moniteur deporté, et ça marche franchement hyper bien.

Étant développeur, je ne peux pas m’en servir « sérieusement » comme outil de travail en dehors de cet usage.

Mais en déplacement, c’est un super appareil pour consultation de contenu.

Avec les récents émulateur, c’est aussi devenu une très bonne console de jeux à grand écran une fois branché à une manette.

Je m’en suis déjà servis aussi pour refaire l’organisation des meubles chez moi avec MagicPlan. De temps en temps j’utilise playground pour tester des morceaux de code..

Bref multi usage. =)

Quand j’aurai le budget, je vais certainement craquer pour le M4 en 13’ d’ailleurs.

avatar Artefact3000 | 

@zags

J’ai un Mac mini et j’ai toujours eu un laptop. Mais j’avais décidé de miser sur un iPad Pro avec l’ensemble clavier. Il manque trop de choses à iPad OS. J’ai revendu et j’ai acheté un MacBook Air 15. Je suis maintenant rarement devant mon Mac mini et mon écran 4K de 28 pouces. Et je transporte partout dans la maison mon MacBook Air. Je n’ai plus aucun besoin de iPad. C’est superflu.

avatar olgluk | 

Mon usage : j'ai toujours l'ordi et l'iPad et ce ne sont pas les mêmes outils, certes quelques redondances (mais sécurisante si pb avec l'ordinateur) mais l'iPad me permet de lire du contenu là où le Mac est plus pour produire. En réunion je projète sur le Mac et prends des notes sur l'iPad qui me sert aussi à l'hôtel comme second écran.

avatar pocketalex | 

Pour posséder les deux, tu verras qu'effectivement ce sont deux appareils différents pour des USAGES différents, à des moments différents.

L'ipad est ultra portable, ultra mobile, plus solide si il faut trimballer une machine, et vraiment facile à utiliser quand on est hors d'un bureau ou d'une table. C'est sa grande force.
L'informatique, c'est à la fois de la consultation (surfer, lire un flux vidéo, TV, streaming, videos perso, films sur le NAS, etc, photos, lecture (livres, BD, apps de news, forums, etc) et à la fois de la productivité.

Pour la consultation, ce qui est souvent l'usage le plus fréquent, l'iPad étale le Mac (ou le PC) et de loin. Donc déja, pour ces usages là, c'est l'appareil de référence, celui qu'on utilisera sans se poser de question

Pour la productivité ... ça dépend du niveau de complexité demandé. Ecrire un mail, rédiger une lettre, un petit doc Keynote simple, une petite feuille de tableur express, aucun souci avec l'iPad. Mais dès que l'on s'approche de tâches complexes et/ou nécessitant plusieurs apps en même temps, des apps avec des interfaces riches, gérer l'importation de plein de fichiers (photos, logos, pictos) que l'on a en local, alors un Mac devient plus approprié.

Pour moi ces deux appareils sont complémentaires , et leur complémentarité vient de NOS besoins et de la façon dont ils répondent à ces besoins, dans quel contexte, et à quel moment : dans certains cas l'iPad est infiniment plus rapide et plaisant pour faire des petits trucs en mobilité (= pas assis sur son bureau), proche de l'usage d'un smartphone quoi, et dans d'autres cas il faut "se poser" et se lancer dans un usage un peu complexe, et rien n'est plus efficace qu'un grand écran, ou plusieurs écran, un clavier physique, un trackpad ou une souris.

J'ai du mal à entrevoir l'intérêt de faire sur un Mac ce qu'on fait avec un iPad ou un iPhone. Apple permet de lancer ces apps depuis son Mac et très sincèrement, ça n'apporte pas grand chose. ça a surtout permis de combler des trous dans la logithèque à l'époque de la transition Silicon, mais sinon, c'est pas très utilisable.
J'ai tout autant de mal à entrevoir l'intérêt de faire sur iPad ce qu'on fait avec un Mac. Et là, j'ai un excellent exemple : mon iPad affiche plus souvent MacOS qu'iPadOS. Sans la Magic Cover et son clavier/trackpad c'est INUTILISABLE, et sinon, on se retrouve avec un mauvais Mac, qui a un écran trop petit, un clavier riquiqui et un trackpad de moyenne qualité ce qui ruine un peu l'expérience.

En vraie, l'hybridation est surement l'avenir, pouvoir faire tout usage avec tout interface (clavier/pointeur, ou doigt, ou regard/pincement doigt, etc) avec des UI universelles qui s'adaptent à chaque cas de figure.
Mais pour cela, il convient de partir d'une feuille blanche, et idem pour les dev, il faut TOUT repenser, TOUT refaire de zéro.

Là, OK, je suis d'accord.

Mais croire, naivement, qu'on peut mettre Photoshop, Final Cut Pro ou le Finder sur un iPad et l'utiliser comme si c'était un Macbook Pro mais sans clavier ni trackpad c'est se fourrer le doigt dans l'oeil jusqu'ai trou de balle.
Vous allez me répondre que la Magic Cover permet d'apporter un clavier et un trackpad... Oui, mais cette dernière est OPTIONNELLE et tout app iPad se doit d'être 100% utilisable avec le doigt.
Sur un Mac, le clavier et le pointage sont obligatoires, sur iPad, c'est un option. Toute la différence est là mais beaucoup ne veulent pas le comprendre.

Apple n'est pas en train de se "justifier" pourquoi il n'y a pas MacOS sur iPad. Ils expliquent. Nuance !

avatar JackBauer | 

Ils nous préparent à la WWDC au fait que l’iPad OS ne va pas évoluer d’un iota 🥲

avatar nokow | 

Je pensais exactement la même chose, encore une wwdc "révolutionnaire" ou la seule révolution va être l'ajout de l'app calculatrice... J'excagère peut-être un peu puisqu'il y aura l'IA, mais il y aurait tellement de choses à proposer.

avatar IsaPain | 

@nokow

Peut être qu'ils implémenteront aussi la nouvelle fonction unique à iOS 17.5: la régénération numérique de photos du passées que l'on croyait oubliées et enterrées depuis 15 ans !
Mon Macbook il ne sait pas encore faire ça malheureusement, la preuve qu'un iPad peut être encore plus être LA machine Power User !

avatar frankm | 

@JackBauer

On ne change pas une équipe qui gagne

avatar mat16963 | 

tellement vrai... Apple m'insupporte de plus en plus.... si à mon prochain renouvellement d'iPad/Mac il n'y a toujours pas de Mac supportant l'Apple Pencil, je serai forcé d'aller à la concurrence (même si de nombreux plus de l'écosystème Apple me manqueront, on ne va pas se mentir). C'est plus pour des raisons "idéologiques" d'ailleurs, car même avec un Mac supportant le Pencil, j'achèterais probablement un iPad à côté, bien plus agréable pour la consultation de contenu... mais j'aimerais bien que ça soit mon choix et non une contrainte due à une limitation artificielle d'Apple... et ça serait quand même cool de pouvoir prendre l'iPad pour la légèreté et le Mac quand on aimerait un tout (usage à 90% clavier-trackpad, avec quelques schéma dessinés au Pencil, sur le trackpad par exemple)

avatar Nico_Belgium | 

@mat16963

Tu savais que si tu connectes ton iPad au Mac en utilisant SideCar (donc écran étendu de ton Mac), tu peux utiliser l’Apple Pencil sur une app macOS?

avatar sector180 | 

Ce qui pourrait être intéressant c’est le fait de switcher d’iPadOS à macOS lorsque l’on connecte un clavier et une souris à un iPad.
C’est ça que beaucoup attendent, parce que faire un macOS tactile c’est anti ergonomique. Tendre le bras pour interagir avec l’écran n’a aucun sens.

avatar lapinzed | 

@sector180 carrément, ce serait le top!

avatar mesha76 | 

@sector180

Faire ça mais surtout le faire brancher sur secteur parce que faire du multitâche dans tout les sens va inévitablement drainer la batterie de l’iPad mais bon ça arrivera probablement jamais car pourquoi te vendre un appareil quand il peuvent t’en vendre deux 💵 💸🤑

avatar armandgz123 | 

@sector180

C’est ce qu’il se fait sur android et je trouve ça génial !
Même si c’est encore limité

Mais ce n’est clairement pas dans l’intérêt d’Apple…

avatar anton96 | 

@sector180

"macOS tactile c’est anti ergonomique"

Je demande vraiment si ça le serait tellement depuis les changements de design de Big Sur.

Les bars d’outils et les fenêtres sont devenues tellement plus épaisses qu’on dirait que ça été fait exprès pour ça.

avatar sector180 | 

@anton96

Ce n’est pas tant l’interface le problème, mais la posture pour interagir avec l’écran. Assis à un bureau, à partir du moment où il faut tendre le bras pour toucher l’écran c’est mort … il faudrait qu’Apple copie la Surtace Studio de Microsoft… ça me parait compliqué!!!

avatar Ingmar97432 | 

@sector180

Même espoir 👍

avatar Thms | 

C’est pas macOS qu’il faut mettre sur iPad (ce serait un enfer au tactile, l’UI n’est pas du tout adaptée), mais iPadOS qu’il faut libérer et muscler

avatar ArnaudBnt | 

@Thms

Exactement ! Et pourquoi pas un iPadOS Pro ?

avatar armandgz123 | 

@Thms

Tu peux utiliser un iPad avec un clavier et une souris rien n’empêche l’interface de changer

avatar geooooooooffrey | 

@Thms

L’UI entre macOS et iPadOS tend à se rapprocher de plus en plus.

D’ici quelques temps, l’adaptation doigt/stylet <-> clavier/souris ne sera techniquement plus qu’une formalité.

avatar fendtc | 

@geooooooooffrey

Comme le coeur de l’OS est très semblable (surtout depuis le passage aux CPU Apple…), il serait tout à fait possible de proposer 1 OS avec 2 interfaces!!!
Et de choisir entre:
- toujours l’UI “orienté touch”
- une bascule vers une interface “clavier souris/trackpad” quand l’accessoire qui va bien est branché!
Car l’utilisateur qui branche le smart keyboard s’oriente vers une utilisation “MacBook” et inversement!!

Mon problème c’est que j’ai pas d’environnement de développement correct sur mon iPad (M1!) et je dois sortir mon MacBook Pro (intel!) de 2018 pour ces usages!
Alors oui: si il y a IntelliJ/eclipse sur iPad avec git/cmake+gcc/openJDK+maven alors je n’achète plus de MacBook!!! (Et pas non plus de Smart Keyboard ni de tablette 24” mais j’utilise mon écran USB-C avec docking station😜)

PS: au passage, l’ajout d’un choix d’utilisateur au login, avec même potentiellement le mapping automatique via touchID/faceID vers l’utilisateur reconnu: je prends!!!

avatar Jymini | 

J'ai du mal à percevoir ce qu'il manque à un iPad avec un clavier et un trackpad. C'est quoi les limitations par rapport au Mac ? La taille de l'écran pour Excel ?

avatar SidFik | 

@Jymini

Je dirais 70 à 90% des softs professionnels inexistants

avatar nokow | 

Une vraie gestion des fichiers et des dossiers, déjà rien que ça.

Et puis de vraies app dédiées, J'en ai marre de devoir bosser sur les app iphone sur un écran de 13"

avatar raoolito | 

je me souviens avoir changé mon workflow de com’ pour le podcast ya quelques années je voulais tout faire sur ipad.
Ca a marché, c’etait difficile au debut e tun peu plus lent car.. ben c’etait en 2018-2019… un autre ipadOS hein?

desormais les reproches pour la gestion de fichier me semble plutot radines, on a un gestionnaire tres proche du finder pour une utilisation courante avec fenetres et la gestion souris/clavier est tres bonne.
quand aux softs, ben oui, etonnament il faut une grosse machine pour faire tourner de gros logiciels, mais est-ce SI vrai ?
autocad, zbrush, finalcut pro, da vinci resolve, octane, photoshop, illustrator, sans donc parler de maitres du genre comme Procreate et son extention liée à l’animation.
oui c’est pas un mac mais doucement un nouveau format, une nouvelle maniere de fonctionner infuse dans les workflows des gros logiciels, ils doivent tout revoir c’est long, c’est chiant, mais ca permet aussi de repenser les choses en mieux. (j’insiste sur “en mieux” car les logiciels qui ont 30 ans et des dizaines et dizaines de sous sous sous menus avec des boutons dans tous les sens, c pas idiot de rafraichir cela)

avatar BtQuentin | 

@raoolito

De mon point de vu (comme dit plus bas dans les commentaires), il manques quelques petites choses à la gestion des fichiers, qui sont un minimum pour pouvoir dire qu'il s'agit d'un "ordinateur" (ce qu'Apple défini comme tel)

- Pouvoir formater un support externe dans le format de son choix et d'y ajouter du chiffrement (équivalent du APFS Chiffré sur Mac)
- Avoir une sorte de "TimeMachine" pour iPad qui puisse faire un backup complet et automatique
- Avoir une possibilité native (via l'app "Fichiers") de faire de la synchro vers des Clouds ou des supports externe (clé USB / SSD / NAS)

avatar raoolito | 

@BtQuentin

autant je vois l'idee des deux premiers, autant je ne saisis pas le troisième?

Sinon effectivement les deux premiers ce serait bien

avatar BtQuentin | 

@raoolito

Je vais être plus clair du coup, le but étant de pouvoir faire une sauvegarde des fichiers iCloud sur un support externe ou sur un autre cloud via l'iPad, et donc d'avoir la possibilité de faire une synchro entre iCloud en source et un autre périphérique en destination (une copie plus qu'une synchronisation, mais qui ne copie que les différences depuis la dernière fois que ça a été exécuté).

J'espère que j'ai été plus clair :)

avatar raoolito | 

@BtQuentin

c'est un peu un mix avec le time machine mais sur support externes

avatar Link1993 | 

@raoolito

Pas totalement d'accord sur le gestionnaire de fichier.

Typiquement, il est un peu lent et récalcitrant quand on commence à le pousser un peu sur des déplacements de fichiers. Le SMB marche une fois sur deux, et faut des applications en plus pour ajouter des services en plus (WebDAV par exemple). Et dans ce cas là, c'est pas super stable non plus.

Les origines de l'iPad, avec les fichiers dans une application n'aident pas non plus : on doit importer le fichier dans l,application avec le bouton partager, puis réexporter le résultat derrière. Certaines applications gèrent ça un peu mieux, mais sont bien trop rare...

La stabilité des stockages externes n'est pas franchement top non plus en vrai.

Ensuite, je dirai que c'est côté développeurs, mais ça manque d'applications au plein potentiel comme sur Mac, typiquement comme la suite office qui est un peu une suite au rabais sur iPad, avec 3 fois rien d'actif dedans. C'est bon que pour de la consultation. Je ferai même pas de rédaction de manuels, ou de thèse avec cette version de Word.

En vrai, la puissance d'aperçu manque aussi si iPad. Faut un véritable aperçu aussi.

De mon côté, manque aussi un vrai bon handbrake intégré avec fichier et smb, et Subbler aussi, mais c'est plus mon cœur qui bat. FFMPEG avec A-Shell fait déjà une partie du boulot.

avatar mat16963 | 

et une vraie gestion des captures d'écran (rien que le cmd+maj+4 tellement plus rapide que l'implémentation actuelle sur iPadOS)

avatar eastsider | 

@Jymini

Beaucoup de logiciels

avatar Ingmar97432 | 

@Jymini

Bcp de possibilités de manipulations de fichiers et de fenêtres.

avatar yann7533 | 

@Jymini

Ce qui manque à l’iPad c’est le Finder, c’est le clavier, c’est le trackpad, c’est la connectique… ah oui car si en plus du coût d’un iPad il faut rajouter un clavier avec trackpad et un support pour tenir l’iPad + un hub pour la connectique excusez ce peu autant prendre un MBA c’est quand même plus fonctionnel. Alors oui on perd l’écran détachable mais dans 90% des cas on s’en fiche de l’écran détachable.

avatar Kensei68 | 

@Jymini

Mon expérience de l'iPad se limite à un usage "tablette" (sans clavier donc) et dans ce cas, le seul transfert d'une pièce jointe d'un mail dans un autre est une chienlit.
Les choses ont peut être changé aujourd'hui (ça fait longtemps que je n'ai pas essayé) mais à une époque pas si lointaine, afficher deux PDF cote à cote pour comparaison relevait de la mission impossible. Le "split screen" ne m'a jamais paru facile a appréhender.

Ceci dit, j'ai pu jouer un peu avec un iPad Pro 13" récemment en Apple Store et Stage Manager m'a bien plus convaincu, surtout sur un grand écran.

Je serai bien tenté de redonner sa chance à l'iPad dans ma vie pro mais à 1800€ la config de base (Pro 13" cellulaire), y'a plutôt intérêt à ne pas se planter...

(Certains me diront que le 13" Air ferait aussi le job, ce à quoi je répondrai que sur un écran 13", l'absence de ProMotion est rédhibitoire).

avatar macbook60 | 

@Kensei68

Tu peut essayer le 12.9 m1 je viens de le prendre d occasion à la place d’un pro 11 pouces de 2018

avatar ckermo80Dqy | 

En tant que musicien, depuis que j'ai découvert les possibilités avec un iPad Pro M1, le MacBook reste à la maison et prend la poussière. Tous mes répertoires (partitions) sont sur l'iPad sous 4Score et annotés au Pencil. Et pour le live, bonjour LoopyPro. Avec une bonne interface, c'est mieux que Ableton Live. Sans parler des plug-ins qui régulièrement sont déclinés en version iOS (Eventide, FabFilter etc.) pour des sommes modiques. Et pourquoi s'emmerder à emporter un contrôleur midi, alors qu'on a un écran tactile ? Je vous le demande. Je n'y croyais pas au début mais la mutation a eu lieu.

avatar donatello | 

Il me semble qu'on a là un des rares cas, avec les arts graphiques, pour lesquels l'iPad a du sens.
Pour le commun des mortels, l'iPad n'est à mon sens qu'un pis aller par rapport à un Mac, sauf pour mater Netflix dans son lit mais alors pas besoin d'un iPad Pro Max M4 à 2,000€

avatar Brice21 | 

@donatello

Moi je m’en sert pour visualiser le flux de mon drone dans l’app DJI fly, puis;pour télécharger les contenu de la mémoire du drone vers mon iPad, ou le contenu d’une carte micro SD avec l’adaptateur Apple.

Puis je fait un peu de montage avec vite fait avec Light Cut (pour ajouter du son synchronisé), plus élaboré avec Final Cut ou parfois simplement avec iMovie.

Ensuite je partage le film final avec les messageries, j’archive les rushes sur un SSD externe et je vide mon Drone et les carte SD (du drone et des goggles). Puis je recommence quelque prises de vue. Tout ça dans un champs, sur un banc ou assis sur la porte du coffre de ma voiture.

Tout mon matos tient dans un sac à dos, y compris une batterie énorme avec prise 220v qui me permet de recharger tout mon matos au moins 3 fois.

J’ai essayé une fois de faire la même chose avec mon MacBook Pro et l’app DJI et c’était la galère à transporter, cauchemars à utiliser, à connecter au réseau via mon iPhone, etc.

Je pense qu’il y a plein de cas d’utilisation ou l’iPad est génial.

avatar ckermo80Dqy | 

@Brice21

+1 😉

avatar Faabb | 

Je pourrais imaginer connecter un iPad en Thunderbolt à un dock (clavier, souris, écran, réseau, alimentation) et avoir accès à macOS comme si c’était un laptop.
Sans tactile, un pur macOS dans ce cas.

avatar raoolito | 

la gourmandise de macOS en matiere de materiel est bien superieure à celle d'iPadOS

avatar lll | 

Ils omettent un détail : certaines personnes ne touchent pas 200 000 dollars par an en Californie et souhaiteraient se limiter à un seul appareil. Ça pourrait aussi être pertinent dans le cas où, sait-on jamais, la terre souffrait d’un problème de pollution.

avatar raoolito | 

ils ne disent pas cela. ils disent que certains veulent des mac et d’autres des ipads.
qu’est ce que l’ipad a que vous aimeriez sur votre mac ?

un grand ecran tactile? aaaah mai ca existe aussi sur mac hein? c moins beau et ce sont des metiers precis.
et on peut aussi se dire que ce genre de machine existe elle s’appelle une surface studio et n comparaison, acheter un mc de bureau et un ipad ca coute moins cher….

avatar lll | 

Depuis qu'une partie des applis iPad fonctionnent sur Mac, j'avoue que la frontière est de plus en plus mince.

Pour répondre à votre question : il m'arrive de toucher à l'écran de mon MBP comme si c'était un iPad ! Un usage que j'aimerais, de tête, c'est de pouvoir plier mon MBP dans l'autre sens, pour profiter de l'écran seul, un peu comme les Surface de Microsoft. C'est parfait pour afficher des partitions ou regarder un film, par exemple.

avatar raoolito | 

"il m'arrive de toucher à l'écran de mon MBP comme si c'était un iPad ! “

l’honnêteté m’oblige à reconnaitre que cela m’arrive aussi parfois ;)
MAIS combien de “je touche” versus de temps passé dessus? sur le macstudio ca ne m’arrive pas, la raison est simple: l’ecran du macbookpro est le meme que celui de l’ipad du coup les reflexes..

"Un usage que j'aimerais, de tête, c'est de pouvoir plier mon MBP dans l'autre sens”
à contrario voilà une fonction qu’apple devrait pouvoir implementer sur ses macs je pense. Serait-ce super utile? de temps en temps sans doute, mais ca sentirait le pompage à une idée de microsoft sans une idée particulière derriere.

avatar lll | 

Après, pour "créer" des usages qui deviendraient indispensables, je fais confiance aux designers d'Apple. Disons que comme la frontière est de plus en plus mince, je ne serais pas contre avoir une seule machine unifiée. Cela dit, pour l'heure, l'iPad n'est pas trop encombrant dans un sac, surtout plaqué à un MBP.

Ah, si seulement on pouvait l'utiliser comme écran d'un Mac Mini ou Pro...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR