XO Editions sur l'iBookstore

Anthony Nelzin-Santos |

skitchedNon, ce n'est pas un poisson d'avril : vous pouvez désormais lire le dernier Guillaume Musso sur votre iPad 2 flambant neuf grâce à l'arrivée de XO Editions sur l'iBookstore. La maison d'édition de Bernard Fixot contredit ainsi sa maison-ère Editis, qui a toujours été opposée à la commercialisation de ses œuvres dans la librairie d'Apple.

Comme le note eBouquin, il est difficile de savoir s'il s'agit d'une initiative isolée ou d'un indice d'un assouplissement de la politique d'Editis : seul L'appel de l'ange de Musso, qui paraît aujourd'hui en librairies, est disponible, et pas le reste du catalogue de XO. Musso avait déjà exploré la parution numérique sur iOS pour son dernier ouvrage, à l'aide d'une application iPhone.

Cette sortie simultanée sur papier et sur l'iBookstore (à 20,99 € dans le premier cas, 13,99 € dans le second) montre en tout cas que le chose a été planifiée, mais aussi que l'iBookstore représente une alternative digne d'intérêt pour les éditeurs. D'ores et déjà en tête des classements, l'ouvrage de Musso pourrait se vendre à quelques milliers d'exemplaires, une goutte d'eau face aux millions de copies papier, mais déjà bien plus que sur les autres librairies numériques.


avatar idrobux | 
Je trouve encore cher 14 euros pour une version numerique. combien peut toucher l'auteur sur 14 ou 20 euros du papier ?
avatar sky17 | 
Sauf que la TVA est à 19,6 sur les livres numériques au lieu de 5,5 pour les livres papier. Ca fait donc + 14 % de TVA. Ensuite Apple se prend aussi 30% au passage ! Le prix pour l'éditeur doit donc être 8 ou 9 euros, mais avec la TVA et Apple, tu arrives malheureusement à 14 euros !!! Je trouve qu'Apple abuse grave sur le coup. 30% rien que pour sa pomme (lol le jeu de mot), ca fait BEAUCOUP pour un livre. Surtout qu'à télécharger ca ne représente pas grand chose !!! Bref, j'ai quand même acheté ce livre car je voulais le lire rapidement, mais j'en acheterai beaucoup plus s'ils étaient à 7/8 euros.
avatar Satoral | 
"Ensuite Apple se prend aussi 30% au passage !" Heeeeeeeeu le libraire se fait 40 à 50% sur un livre papier… A côté, 30% est une paille -_- Sinon, l'auteur se fait, en moyenne, 10% du prix HT dans une maison d'édition ;) (ne croyez pas qu'en auto-publié, ce soit beaucoup mieux. On arrive à peu près à 20-25% soit les royalties d'auteur + la partie que touche la maison sur un livre papier vu les coûts d'impression plus élevés, la marge du service d'impression, etc). C'est pour cette raison que les indés s'intéressent massivement à l'e-book. Plus facile de faire ces 2 dolls là sur des fichiers à 3 dolls… qui sont plus facile à vendre que des livres numériques à 14 euros)
avatar eipem | 
@ Jiminy Panoz : +1 Merci de recadrer les ignares qui crient au scandale. Je parlerai bien aussi du coût du papier, de la fabrication, de la distribution, qui sont absents des livres numériques. À 14€ l'ebook, c'est pas Apple qui se fout du monde, c'est l'éditeur. Sur un livre papier, l'auteur rècupère 10%, l'éditeur 15%. le reste part en frais divers incompressibles liés au papier. 30% c'est peanuts. Sinon, ces éditeurs qui crachent dans soupe mais qui la gouttent quand même me font bien marrer. Une sacrée bande de faux-culs si vous voulez mon avis.
avatar Satoral | 
Oui enfin j'aurai pas été aussi virulent dans mes propos ^^! Moi-même je ne m'étais pas intéressé au sujet avant de me lancer dans le bain. Cela dit, le plus gros paradoxe, si tu veux mon avis, c'est la presse qui se plaint des 30% d'Apple alors que certains d'entre-eux ont accepté de faire des pertes énormes, pendant des années, en laissant la gestion des abos à des prestataires qui leurs prenaient jusqu'à 80% de commission…
avatar 2fast | 
@ Jiminy Panoz : D'autant que les 30%, c'est sur l'App Store. Il ne faut pas les ressortir à toutes les sauces ! Sur l'iBookstore, c'est au cas par cas. Et probablement bien inférieur à 30%.
avatar JonathanMds | 
Enfin !!!!
avatar greggorynque | 
Encore une fois un prix ridiculement élevé. Messieurs les éditeurs, il est temps que vous compreniez que l'eBook plus cher qu'un livre de poche n'a aucun avenir. L'équation est simple : divisez le prix par 5 et vous en vendrez 1000 fois plus...
avatar powerjaja | 
Clair qu'au prix d'un livre de poche, j'achèterai sans hésiter.

CONNEXION UTILISATEUR