Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Et si les ventes d'iPhone 6s et 6s Plus se portaient bien ?

Mickaël Bazoge

Wednesday 13 January 2016 à 08:56 • 25

iPhone

C’est le 26 janvier qu’Apple donnera des nouvelles de la bonne santé (ou pas) des ventes d’iPhone, au travers des résultats de son dernier trimestre de l’an dernier. Plusieurs analystes s’attendent à des chiffres médiocres, des craintes qui s’incarnent au travers du cours de l’action du constructeur, en baisse depuis le début de l’année. Mais Apple pourrait avoir de bonnes nouvelles à opposer au bruit de la rumeur.

Cliquer pour agrandir

Fiksu, qui mesure les usages mobiles au travers d’une cinquantaine d’applications, a calculé que les iPhone 6s et 6s Plus représentaient 13% des terminaux. C’est moins que le pourcentage obtenu l’an dernier à la même période pour les deux modèles d’iPhone 6 — ils avaient alors atteint les 21%. Mais il faut prendre en compte le volume total des iPhone, qui est plus important cette année : sur l’année fiscale 2015, Apple a écoulé 231 millions de nouveaux iPhone, parmi lesquels des 6s certes, mais aussi beaucoup de 6 et de modèles précédents.

Depuis le lancement des iPhone 6s/6s Plus en septembre dernier, la part de la génération précédente a commencé à refluer. L’adoption des 6s et 6s Plus est en tout cas plus importante que celle de l’iPhone 5s il y a deux ans. Malgré des nouveautés moins visibles, cette génération "s" a donc généré plus de ventes que le 5s qui lui-même, était « concurrencé » par un précédent iPhone 100 $ moins cher.

S’ils représentent quelque chose, la réalité que cachent ces chiffres est que les iPhone 6s/6s Plus ont sans doute connu des performances dans le droit fil des précédentes générations, en phase en tout cas avec les performances précédentes d’Apple.

Cliquer pour agrandir

Autre raison d’espérer : la part des smartphones non-Android a augmenté de manière significative en Chine au dernier trimestre, atteignant les 24,3 millions de terminaux. Au même trimestre de 2014, ils était 18,3 millions ; c’est aussi 33% de mieux qu’au troisième trimestre. Ce résultat est le plus élevé depuis le premier trimestre 2012, d’après le décompte tenu par le cabinet chinois MIIT (qui se base lui-même sur des chiffres donnés par le ministère de l’Industrie).

Les smartphones Android continuent certes de représenter le gros des mobiles vendus en Chine, ils comptent en effet pour 81% du total du dernier trimestre. Mais ils étaient 88% au troisième trimestre, ce qui laisse un différentiel de 24,3 millions d’unités non-Android, c’est à dire surtout des iPhone.

Source : AppleInsider

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner