Le « GPS européen » Galileo est aussi compatible avec les iPhone 6s et 7

Mickaël Bazoge | | 14:30 |  66

Galileo, le système européen de positionnement par satellites, est opérationnel depuis le mois de décembre 2016. Ce concurrent du GPS américain a besoin de quelques ajustements encore pour assurer un niveau de service au petit poil (un lancement avec Ariane est d'ailleurs prévu dans le courant de cette nouvelle année). Toutefois, les smartphones qui prennent Galileo en charge sont de plus en plus nombreux.

Les iPhone 8, 8 Plus et X affichent ainsi leur prise en charge du système européen, ainsi que le QZSS japonais (lire : Galileo et QZSS : l'iPhone 8 et l'iPhone X compatibles avec les GPS européen et japonais). Surprise : c'est aussi le cas des iPhone 6s/6s Plus et des iPhone 7/7 Plus.

C'est ce qu'indique la page de compatibilité de Galileo, qui recense en tout 34 smartphones qui savent utiliser le système de positionnement. Apple a discrètement confirmé cette prise en charge dans les caractéristiques techniques de l'iPhone 6s et de l'iPhone 7. Pour ce dernier, l'apparition de la compatibilité Galileo date de mi-décembre, selon archive.org. À noter que les puces réseau des iPhone 6s et 7 sont aussi compatibles avec QZSS.

La prise en charge des systèmes européen et japonais de positionnement sur des appareils plus anciens que les derniers iPhone est une bonne nouvelle pour leurs utilisateurs. C'est aussi une marque d'intérêt d'Apple pour une clientèle internationale qui fait le gros de ses ventes de smartphones.

Source : Merci Jean-François

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


66 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar raf75 02/01/2018 - 14:34 via iGeneration pour iOS (edité)

Comment peut-on choisir GPS ou Galileo ?

avatar iVador 02/01/2018 - 14:41 via iGeneration pour iOS

@raf75

Même question, je veux choisir le système européen pour ma part

avatar Lymf 02/01/2018 - 14:36 via iGeneration pour iOS

Est-ce que le service Galileo est utilisé par défaut quand on est en Europe ou faut-il changer quelque chose dans les paramètres? Est-ce que plusieurs services sont utilisés en même temps? Peut-on bloquer l’utilisation d’un des services?

avatar simnico971 02/01/2018 - 15:02 via iGeneration pour iOS

@Lymf

Pourquoi en Europe spécifiquement ? C'est un système public mondial, un système de positionnement limité à une région n'aurait pas de sens...

avatar Lymf 02/01/2018 - 19:12 via iGeneration pour iOS

@simnico971

J’avais cru lire que le système japonais était ultra précis au Japon mais moins dans les autres zones. Ça a du sens de ne pas l’utiliser en Europe du coup. :)

avatar adamska46 02/01/2018 - 14:39 (edité)

Et l'iPhone SE ?

avatar Sgt. Pepper 02/01/2018 - 14:56 via iGeneration pour iOS

@adamska46

Non : pour le SE, Apple n’indique que GPS et GLONASS

avatar melen 02/01/2018 - 22:57

Étonnant que le SE ne soit pas compatible, il a la même base électronique le le 6S je crois (processeur A9 par exemple). Quelle est donc l'explication ?

avatar Sgt. Pepper 02/01/2018 - 23:29 via iGeneration pour iOS

@melen

Certaines puces viennent du 6 aussi.
Cela doit être le cas pour celle gérant le GPS.

https://www.ifixit.com/Teardown/iPhone+SE+Teardown/60902

avatar noooty 02/01/2018 - 17:17 via iGeneration pour iOS

@adamska46

J’allais poser la même question

avatar romainB84 02/01/2018 - 14:41

Est ce qu’on verra un gain vraiment sensible pour l’utilisateur?
Parce que j’ai pas le sentiment que les GPS actuel (pour un usage de conduite) manque de précision?
Après si on y gagne en autonomie c’est tjs bon a prendre 😊

avatar Sgt. Pepper 02/01/2018 - 14:49 via iGeneration pour iOS

@romainB84

Précision : environ 10m pour le GPS et 4 pour Galileo.

avatar romainB84 02/01/2018 - 15:03

je me doute bien qu'il est plus précis :)
je dis juste "est ce que l'utilisateur va le ressentir?"
effectivement 4m ca semble bien meilleur que 10m, mais personnellement j'ai jamais eu le sentiment en utilisant mon 6S que le GPS ne me positionnait pas exactement la ou je me trouvait :)

avatar Sgt. Pepper 02/01/2018 - 15:05 via iGeneration pour iOS

@romainB84

les mobiles n’utilisent pas que le GPS seul pour te positionner mais aussi le Wifi, cellulaires,...

avatar romainB84 02/01/2018 - 15:47

mon commentaire a encore plus d'intérêt !! ;-)
si en plus il y a d'autre éléments pour améliorer la précision du GPS est ce que réellement l'utilisateur va ressentir une différence entre le GPS conventionnel et Galileo ?

avatar noooty 02/01/2018 - 17:19 via iGeneration pour iOS

@romainB84

Essaye avec tomtom sur ton iPhone et tu verras la différence.
Rien à voir avec Plan, ni Google.

avatar romainB84 02/01/2018 - 17:52 (edité)

Jamais essayé :)
C’est plus ou moins précis sur TomTom du coup?
Si c’est plus précis tant mieux (mais bon, j’ai jamais eu a me plaindre de la précision de plan)
Si c’est moins précis, bah OK.
Enfin toujours est il que si sur un meme appareil la précision n’est pas la meme d’une appli a l’autre... ça vient surtout des algo utilisés derrière du coup... pas forcément du hardware (vu que certaines applis savent faire mieux visiblement) :)

avatar sachouba 02/01/2018 - 17:22

@Sgt. Pepper :
L'erreur du GPS peut descendre à 30 cm : http://www.cnetfrance.fr/news/une-puce-gps-precise-a-30cm-devrait-equipe...

Ce qui entraîne un manque de précision, actuellement, c'est l'équipement utilisé pour recevoir les signaux GPS – les smartphones.

avatar Marvin_R 02/01/2018 - 23:43 via iGeneration pour iOS

@sachouba

Les 24 satellites GPS actuels permettent d’assurer qu’en chaque point du globe 3 satellites au minimum sont visibles. S’il n’y a pas trop de relief.
Ce qui permet d’avoir sa position. Mais en pratique, il en faut plus, notamment en cas de satellite défaillant.
Plus on a de satellites, plus on peut comparer les signaux et repérer les erreurs afin de ne pas en tenir compte. Avoir 2 constellations permet donc de garantir plus de satellites visibles (en plus ils opèrent sur des fréquences différentes, ce qui permet de corriger les erreurs générées par l’atmosphère).

avatar simnico971 02/01/2018 - 14:48 via iGeneration pour iOS (edité)

Le gens qui *veulent* absolument utiliser Galileo, sachez que ça ne fait absolument aucune différence du point de vue du système : c'est 100% passif, i.e. personne ne sait si vous utilisez un système ou un autre, pas plus que quand vous choisissez une fréquence sur votre radio...

Quand à l'iPhone, logiquement soit il utilise un seul système à la fois, idéalement le plus précis, soit il fait la moyenne des différentes positions. Mais je crois bien que la triangulation Wi-Fi et cellulaire est utilisée en priorité.

avatar Bigdidou 02/01/2018 - 16:50 via iGeneration pour iOS

@simnico971

« Quand à l'iPhone, logiquement soit il utilise un seul système à la fois, idéalement le plus précis »
Et comment il fait pour avoir quel est le précis ?

avatar sachouba 02/01/2018 - 17:19

@Bigdidou :
Pour déterminer une position par GPS, on utilise de la triangulation.
On obtient la distance de chacun des 3 satellites grâce au temps de parcours du signal entre le satellite et le smartphone, et on connaît la position de chacun des satellites.

Pour en déduire la position, il faut faire l'intersection de 3 sphères. Si l'intersection n'est pas un point, mais un "triangle", on sait que le positionnement n'est pas précis.
Sur le même principe qu'ici :
https://farm4.static.flickr.com/3278/2867853394_7703d6c99f.jpg

avatar Bigdidou 02/01/2018 - 17:39 via iGeneration pour iOS

@sachouba

OK : plus le triangles est petit, plus c’est précis, c’est ça (en gros) ?

avatar sachouba 02/01/2018 - 18:04

@Bigdidou :
Oui, c'est ça !
On peut aussi "combiner les triangles" de plusieurs systèmes de localisation différents pour obtenir une plus grande précision (ex : GPS + réseau cellulaire).

Et enfin, certains systèmes peuvent même être combinés de manière transparente : GPS + GLONASS par exemple, c'est ce que font les smartphones. On peut utiliser 2 satellites de l'un et 3 satellites de l'autre pour déterminer sa position, par exemple.

avatar umrk 03/01/2018 - 09:48 (edité)

@sachouba « intersection de trois sphères... » : eh bien non ! Nous ne vivons pas dans un univers à trois dimensions, c’est un des cas de figure dans lequel il faut absolument en tenir compte !

avatar Mac13 02/01/2018 - 14:48 via iGeneration pour iOS

Apple ne communique pas la compatibilité de Gallileo sur les 6s pour promouvoir les derniers modèles. 😤

avatar Sgt. Pepper 02/01/2018 - 14:53 via iGeneration pour iOS

@Mac13
🤦‍♂️

« Location
Assisted GPS, GLONASS, Galileo, and QZSS »

https://www.apple.com/iphone-6s/specs/

🙄

avatar zonzon46 02/01/2018 - 16:41 via iGeneration pour iOS

@Sgt. Pepper

Laisse le il délire encore

avatar simnico971 02/01/2018 - 14:56 via iGeneration pour iOS (edité)

@Mac13

C'est ironique ? Ça change quoi pour l'utilisateur final ? Galileo sera un peu plus précis lorsque pleinement opérationnel mais dans la plupart des cas (en zone urbaine) la triangulation des réseaux Wi-Fi et cellulaire donne une précision encore meilleure... Quant à l'utilisateur moyen, il n'en a probablement rien à foutre tant que ça fonctionne...

avatar debione 02/01/2018 - 17:36

Disons que cela change si on est sensible aux questions de sécurité... Je préfère largement être suivit par l'Europe que par les US... Après Apple étant américain, ils allaient pas faire une keynote pour annoncé qu'ils utilisaient un système affaiblissant le système de renseignement américain.

avatar simnico971 02/01/2018 - 17:46 via iGeneration pour iOS (edité)

@debione

*inspire longuement*
Personne ne te suit, les systèmes de positionnement sont _passifs_, c'est une diffusion à sens unique de signaux qui permettent le calcul de la position. Ton iPhone ne communique pas avec les satellites, il se contente de recevoir comme le ferait un poste de radio.

Imagine une seconde la puissance qu'il faudrait pour pouvoir envoyer un signal aux satellites en orbite à 20 000km du sol...

avatar debione 02/01/2018 - 18:37

Oui, et si ils coupent le système, t'as plus rien sur une zone... Du coup ils rendent aveugles comme bon leurs sembles... Avec Galileo, c'est un autre système, et les américains ne peuvent pas le rendre aveugle, ou alors donner de mauvais renseignements.
Du coup, oui les service de renseignements et autres américains perdent énormément de pouvoir.

"expire longuement..."

avatar Marvin_R 02/01/2018 - 23:51 via iGeneration pour iOS

@debione

"Oui, et si ils coupent le système, t'as plus rien sur une zone... Du coup ils rendent aveugles comme bon leurs sembles..."

Si je ne me trompe pas, c’est Clinton qui a signé une loi qui interdit de dégrader le signal GPS, comme cela avait été fait avant lui. C’était un moyen de mettre des bâtons dans les roues de Galileo, en le rendant moins nécessaire.
Le GPS peut être quand même moins précis si les militaires américains redirigent temporairement leurs satellites sur une zone au détriment d’une autre. Cette dernière ne sera plus couverte par assez de satellites.

avatar Abd Salam 04/01/2018 - 08:10 via iGeneration pour iOS

@Marvin_R

L’intérêt des systèmes concurrents au GPS est de ne pas être dépendant des USA... qui peuvent à tout moment couper totalement l’accès GPS à tel ou tel pays, ou à telle ou telle armée... ou réduire sa précision seulement.

Il y a deux ou trois présidents US qui ont signé des décrets qui modifient le protocole d’ouverture du système aux autres... mais certainement pas qui interdisent de priver qui que ce soit du système (en fonction des intérêts états-uniens).

avatar iOsIsFlying 02/01/2018 - 20:18 via iGeneration pour iOS

@simnico971

*temps que. Ça par contre c'est important.

avatar Niamor4130 02/01/2018 - 14:51 via iGeneration pour iOS (edité)

Perso sur iPhone X c’est moins précis après est ce du à Galileo, je sais pas

avatar freedom69 02/01/2018 - 19:49 via iGeneration pour iOS

@Niamor4130

Je confirme la différence entre iPhone X et iPhone 7! C’est même effarant! J’ai déjà passé le rond-point quand le GPS, peux importe lequel (maps, plans, tomtom, waze) et encore en train de faire la courbe. Le plus gênant c’est pour les intersections, j’ai déjà dépassé de 30m quand il me dit de tourner!

avatar lecureuil 02/01/2018 - 14:54 via iGeneration pour iOS

Le plus important n’est pas d’être chauvin mais d’avoir un service précis et fiable peu importe quel satellite le logiciel accroche
En général on utilise notre GPS sans savoir

avatar DouceProp' 02/01/2018 - 14:54

Il me semble qu'il reste encore beaucoup de satellites à mettre en orbite pour que le projet Galileo soit pleinement efficace... Me trompe-je ?

avatar kman 02/01/2018 - 15:11 (edité)

Non tu as raison :grilled: !
2020 pas avant...

avatar Carbonized 02/01/2018 - 15:15 (edité)

Il y en a 20/30.

avatar Oliviou 02/01/2018 - 14:56

Apple ne choisit pas entre les systèmes : elle les utilise tous à la fois pour augmenter sa précision et pallier d'éventuelles pannes ou limitations d'un système ou d'un autre. Elle utilise déjà le système russe (Glonass) depuis l'iphone 4S et je n'ai pas le souvenir que ça ait ému grand monde à l'époque (brrr, Poutine dans nos smartphones!). Si vous trouvez une app qui utilise uniquement Galileo, éclatez-vous avec. Mais l'idée de prendre en charge plusieurs systèmes c'est justement de ne pas dépendre de l'un d'entre eux.

avatar debione 02/01/2018 - 17:40

Cela répond de la notion d'intérêt.
Une entreprise qui donne l'accès comme un fabricant de smartphone a tout intérêt a posséder plusieurs protocole (notamment à cause des zones d'exclusions). A contrario, les intérêts de protection des données s'inscrit dans un un sens inverse. Avoir un seul protocole dépendant de notre nationalité (car on a un levier).

avatar kman 02/01/2018 - 15:10

Il manque "quelques" satellites pour que Galileo soit opérationnel (à priori toujours prévu pour 2020...).
On en sera à l'iPhone XII d'ici là :D

avatar Sgt. Pepper 02/01/2018 - 15:26 via iGeneration pour iOS

@kman

Service Nominal en 2020 mais
1er services opérationnels depuis le 15 déc. 2016.

30 satellites dont 6 de rechange au final
22 lancés au 12 dec. 2017 , 4 autres courant 2018 lors d’un prochain lancement Ariane 5 ✌️

avatar vince29 02/01/2018 - 19:49 (edité)

Et oui on a des années de retard ; l'Europe n'avait plus d'argent à investir pour la recherche européenne vu que l'Irlande avait préféré dealer en douce avec Apple pour faire disparaître des milliards d'euros de taxe.

avatar violonisme 02/01/2018 - 15:34 via iGeneration pour iOS

6 mètres en montagne sans visibilité, ça peut être la différence entre le bord et le précipice...

avatar matamoski 02/01/2018 - 15:46 via iGeneration pour iOS

@violonisme

Si j’ai peu de visibilité en montagne j évite d avoir les yeux collés au gps....

avatar debione 02/01/2018 - 17:41 (edité)

On va même carrément éviter de sortir en montagne si la visibilité n'est pas bonne ou annoncée comme excellente.

avatar CorbeilleNews 03/01/2018 - 04:02 via iGeneration pour iOS

@matamoski

Heureusement que tu n'es pas pilote d'avion IFR ...

C'est justement le principe du vol aux instruments (mais c'est aussi valable pour un guide de haute montagne hors visibilité je pense).

Sinon il n'y aurait pas d'avion qui passent à travers les nuages...

Pages