iPhone 6s : un bon premier trimestre, mais un deuxième trimestre qui s'annonce difficile

Anthony Nelzin-Santos |

En vendant 74,779 millions d’iPhone pendant les fêtes de fin d’année, soit 34 740 iPhone par heure pendant treize semaines d’affilée, Apple a défié les prévisions les plus pessimistes. Ce n’est donc pas ce trimestre qu’elle aura annoncé la première baisse des ventes de l’iPhone — mais Tim Cook a prévenu : ce sera pour le prochain.

La remontée du panier à plus de 690 dollars, un plus haut historique, confirme le succès des nouveaux iPhone à Noël, ou du moins des plus grandes capacités, plébiscitées par les premiers clients. En trois mois, 40 % des utilisateurs d’iPhone sont passés au 6s ou 6s Plus, le reste des ventes s’étant essentiellement effectué auprès d’utilisateurs d’Android.

Mais Apple a sans doute raté des ventes, ce qui explique que leur croissance soit finalement limitée à 1,71 %. Si le panier moyen est remonté, c’est aussi que la société a augmenté ses prix sur de nombreux marchés pour maintenir ses marges face aux fluctuations des devises. Luca Maestri, le directeur financier d’Apple, assume pleinement cette politique, garante à ses yeux de l’équilibre à long terme de la société.

Les choses se compliqueront plus franchement au deuxième trimestre : d’une faible croissance, on passera à une forte baisse, la première de l’histoire de l’iPhone. Tim Cook assure qu’elle ne sera pas aussi élevée que le chiffre de 15 à 20 % avancé par certains analystes, mais les estimations de chiffre d’affaires fournies par Luca Maestri évoquent un chiffre de 8 à 14 %. La dernière fois qu’Apple avait annoncé un tel gadin, l’iPod venait à peine d’être annoncé !

Il faut dire que le prochain trimestre souffrira de la comparaison avec un T2 2015 exceptionnel : la demande pour l’iPhone 6 s’était maintenue à des niveaux très élevés, d’abord parce qu’elle avait été limitée par la production pendant les fêtes, ensuite parce qu’elle avait été soutenue par le Nouvel An chinois. Or la production a cette année été mieux maîtrisée, au point de pouvoir maintenant être ralentie pour écouler les stocks.

Et Tim Cook voit les premiers signes d’un « ralentissement » en Chine et surtout à Hong Kong. Une nouvelle d’autant plus inquiétante que la Chine est le moteur de la croissance d’Apple : ses ventes continuent d’y augmenter sur un rythme à deux chiffres, alors qu’elles baissent de 12 % au Japon et de plus de 4 % aux États-Unis. Enlevez la Chine des résultats de la société, et elle aura déjà annoncé la première baisse de son chiffre d’affaires en treize ans.

Les ventes d’iPhone y augmentent de 19 % tout de même, mais le tassement est notable. La Chine demeure un immense réservoir de croissance pour Apple : la moitié des clients y achetaient leur premier iPhone, et 80 % des utilisateurs de mobiles doivent encore passer à un terminal 4G, marché sur lequel Apple est très concurrentielle. Mais le ralentissement de l’économie chinoise a rattrapé la firme de Cupertino, qui doit désormais composer avec des forces macroéconomiques de très grande ampleur.

« Composer », mais pas « se compromettre » : Tim Cook refuse de toucher au prix de l’iPhone pour compenser. Jamais le CEO d’Apple n’avait articulé aussi clairement la stratégie de la société, qui n’ira pas vers de nouveaux publics avec de nouveaux prix, mais attendra que de nouveaux publics puissent supporter ses prix. La firme fera le dos rond et continuera d’investir en Apple Store (40 d’ici l’été) et en marketing (avec des campagnes dédiées) en attendant le retour des jours meilleurs…

Quand ? Dès le troisième trimestre, selon Luca Maestri, qui ne s’engage toutefois pas à des prédictions à six mois. Il sait que si la situation devait perdurer, Apple ferait face à un problème inédit de grippage conjoncturel, sans autres relais de croissance évidents. Ses concurrents en souffrent aussi, et peut-être plus durement, la firme à la pomme ayant tout de même les reins très solides. Reste qu’à court terme, sa balance comptable reste incertaine.

Le programme de location d’iPhone baisse le coût d’acquisition, mais ne représente qu’un faible pourcentage des ventes. Les économies russes et brésiliennes ralentissent aussi, et si l’Inde s’ouvre progressivement aux arguments d’Apple, elle reste encore un pari pour la prochaine décennie. L’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud sont plus faciles à atteindre, mais ce sont aussi de plus petits marchés.

Finalement, la surprise pourrait provenir des « vieux » marchés que sont le Japon, l’Europe, et les États-Unis. Un éventuel iPhone 5se pourrait y être bien accueilli, mieux en tout cas que dans des pays où le smartphone est le seul ordinateur, et se doit donc d’avoir un grand écran. Mais il faudra que l’iPhone 7 y provoque une vague importante de renouvellements, qu’il « débloque » la croissance dans ces pays où le marché du smartphone est mûr.

avatar misterbrown | 

Renouvellement compulsif des possesseurs d'iPhone 6 /6s et self cadeaux de Noël.

Par la suite, c'est plus difficile à justifier ou de se convaincre de mettre 900 euros dans un tel.

avatar 0lf | 

@misterbrown :
Commentaire tout autant compulsif ?
Le niveau de vente est trop élevé pour être justifié par du compulsif.
Et 900€ dans un téléphone... quand tu vois la place que prend le smartphone dans la vie des gens, ça ne me parait pas excessif.

avatar NestorK | 

Le prix n'est pas fonction uniquement de ce que tu en fais, il est aussi fonction de ce que le marché offre. 900 balles pour un téléphone (j'ai un iPhone 6 128), c'est excessif, quoi qu'on en dise.

avatar 0lf | 

@NestorK :
Tu ne peux pas dire que c'est excessif comme si c'était une vérité universelle. La valeur d'un service rendu c'est assez subjectif (et dépend bien entendu de ce que propose le marché)
Il faut lire "service" au sens large, donc incluant aussi les notions de confort, d'expérience d'utilisation, d'esthétique et même l'aspect statutaire.
Apple ne vise que ceux qui valorisent suffisamment les services rendus pour apprécier son offre.

avatar C1rc3@0rc | 

Apple vise le client qui peut payer.
Contrairement a d'autre marques qui peuvent "tricher" et vendre sans marge ou meme a perte, comme Microsoft, Apple tire ses benefices principalement de la vente de ses materiels, et donc a part quelques exceptions, Appel doit faire du benefice sur ses materiels.

La question qui se pose aujourd'hui est cruciale pour Apple: est ce que la societe peut continuer sa croissance sans baisser ses marges?

La societe vend de plus en plus de materiel, meme si la croissance des ventes chutes un peu partout.
La on a un exemple magistral avec l'iPhone: il ne s'est jamais vendu autant d'iPhone mais la croissance des vente n'a jamais autant degringolé. Ce montre accessoirement qu'on peut dire n'importe quoi avec des stat, du moment qu\on en prend qu'un partie.
Mais ca veut dire aussi que le marche arrive a saturation.

Si on compte bien dans ce que dit l'article presque 60% des ventes sont le fait de switcheur (Android, MS,...). Et presque 40% viennent du renouvellement.
On est donc dans un marché de renouvellement, pas de croissance!

On est en recession, et cela a un impact de plus en plus general. Tout indique que ça va continuer. Donc comment Apple va gerer un marché de renouvellement qui s'appauvrit et sans relai de croissance?

avatar C1rc3@0rc | 

+1

900 euros c'est presque 1000 francs d'avant 2002.
900 euros c'est quasi le revenu mensuel de 14% de la population francaise.
900 euros c'est 2 ans de salaire dans de nombreux pays en voie de developpement.

On peut aussi comparer les 900 euros de l'iPhone aux 1099 que coute un Macbook Air 13"!

Mais 900€ c'est 30% d'un revenu mensuel d'au moins 3000€, donc c'est supportable pour cette catégorie sociale.

La question es plutot de savoir si un iPhone a 900 euros les vaut. Et aussi, sachant que l'on se balade avec une telle somme en poche, d'etre conscient qu'on s'expose prioritairement a des vols.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@misterbrown :
Ce n'est plus qu'un téléphone depuis longtemps.

Pour moi c'est un GPS, appareil photo, mini caméra, console de jeux portable, lecteurs de films/séries, mini ordinateur pour les apps, internet, mail, baladeur musical, coach sportif... et téléphone :-)

Il est clair que renouveler mon iPhone chaque année je ne le fais plus depuis le 6.

L'écran est grand, il est performant et on a arrive pour moi à une maturité de l'iPhone.
Je trouve qu'un nouveau modèle chaque année est peut être de trop.

Un update tous les 18 mois est peut être l'idéal ?

avatar 33man | 

Bah surtout que si on a un iPhone 6 passer au 6s je ne vois pas l'intérêt... Apple innove mais pas forcément dans le sens que les utilisateurs voient une bonne raison pour changer... La batterie reste un élément clé à contrario de la finesse... Bref même après un an l'ip home 6 reste dans la course pour 99% des gens... Live photo et 3d touch... Des Nice to have, les gens seraient heureux d'avoir une meilleure batterie et enfin Apple pay en Europe... Plus tôt qu'une batterie plus petite et acheter l'extension Quasimodo à 99€...

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@33man :
Entièrement d'accord avec toi. La batterie est pour moi le GROS point faible... Je préfère moins d'innovations dont je pourrai me passer mais pas la batterie.
Un iPhone qui tient 2 jours pleins déjà je serai bien content et je ne serai pas le seul...

avatar Androshit | 

J'adore "les plus grandes capacités, plébiscitées par les clients". A-t-on réellement le choix si l'on compte un tant soit peu utiliser son iPhone ?

avatar Mrleblanc101 | 

@Androshit :
Oui.
J'utilise un iPhone 6 sans problème tous les jours !
Jai plus de 1000 chansons, 200 photos et une bonne 50e d'app sans aucun problème... Et je n'utilise ni Apple Music, ni iCloud (hors les 5gb gratuit bien-sûr). Pas tous le monde a besoin d'avoir 20Gb de musique, 3 film complet, les photo des 8 dernières années et 36 jeux à-la Candy Crush sur son iPhone ! Et en plus avec iCloud et Apple Music c'est encore plus facile de se contenter de 16Gb... Même si je comprend très bien que pour certain ce n'est pas assez

avatar daxr1der | 

@Mrleblanc101 :
Arrête c'est de la mesquinerie, tout simplement.

http://www.jcmit.com/flashprice.htm

Regarde ce que coute de la mémoire flash 16go en 2011, 22 dollars. Je te laisse imaginer en 2016 et puis Apple achète en très grosse quantité. Je dirais bien 10/12 dollars.

Foutage de gueule quoi, et en plus ils te disent que si tu veux plus il faut payer de l'espace sur le cloud...

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@Androshit :
Complètement d'accord, tout est fait pour que tu prennes le 64Go.
Mettez un 32Go en vente en plus et on en reparlera de cette envie de prendre des grande capacités.
Je connais des personnes dans mon entourage qui se contente du 16Go.

avatar docidoc | 

Qui du renouvellement des utilisateurs d iPhone 4 et 4S? Ces millions de clients vont venir consolider les achats non? Plutot vers le 5 SE je dirai...

avatar rolmeyer | 

Et puis faut pas se voiler la face ça va être comme les PC on va passer d'un marché d'acquisition à un marché de renouvellement.

avatar demenla971 | 

Se sera sans moi, mon fils ou ma fille a eu la brillante idée de lancer mon Iphone, résultat mon écran sort du châssis. La première fois que ça m'est arrivé j'ai pété l'écran et j'ai du me racheter un Iphone. Si Apple ne peut pas me le réparer il va reste comme il est jusqu'à rendre l'âme, après je me contenterai d'un Androïd Phone à moins cher. JE NE SUIS PLUS APPLE.

avatar 0lf | 

@demenla971 :
Qu'est ce que ce sera lorsque, l'âge de la conduite accompagnée venue, ton fils ou ta fille plantera la BMW... JE NE SUIS PLUS BMW.

avatar loloeroket | 

@0lf :
Excellent!

avatar loloeroket | 

@0lf :
Excellent!!!!

avatar loloeroket | 

@demenla971 :
Y a un truc qui s'appelle AppleCare Plus, pour ceux qui font pas gaffes ou qui laissent leurs gosses jouer avec un truc à 900€

Sérieusement Apple n'a rien à voir là dedans. Quand tu auras un Androshit a 500€ tu pourras te permettre de le casser tous les ans.

Bon pour ceux qui veulent nous faire croire que la valeur est dans le téléphone, en réalité soit ils l'utilisent pas vraiment soit ils nous prennent pour des crétins.
Le temps que tu mets à configurer un nouveau téléphone, rentrer tes contacts, tous tes documents, tes photos tes e-mails et configurer tes apps.

Un changement d'iPhone ça prend au max une heure avec iCloud. C'est pas toujours parfait, mais quand je vois les "amis" Facebook dire renvoyez moi vos numéros de téléphone, changement d'iPhone je me dis qu'il y a encore du boulot d'explication et que le passage en Apple Store est obligatoire.

avatar leber726 | 

"androshit" ; ok, on a compris le niveau intellectuel du bonhomme. Et désolé de te prendre "pour un crétin" (certes), mais avec Android, on met son compte Google à l'allumage, et tout se fait tout seul. Du moins tout ce que tu mets en exemple, et plein d'autres trucs (réseaux wifi etc...). D'un côté c'est pas mal, il paraît qu'Apple s'est mis au niveau sur ce plan.

avatar Terrehapax | 

@demenla971 :
Pourquoi ne pas plutôt envisager de changer d'enfants : ils vous vraiment cher !

avatar Norandy | 

Par rapport aux ventes, ça fait environ 7-8 ans qu'Apple annonce des ventes records, des trucs de fou comme cité dans l'article. Faut bien qu'à un moment ça stagne ou baisse il me semble non ? Surtout pour ce prix là... Et le peu d'innovation. Comme dit dans un commentaire précédent, l'iPhone 6 fonctionne toujours très bien. À voir les nouveautés de l'iPhone 7

avatar majipoor | 

"Reste qu’à court terme, sa balance comptable reste incertaine."

Euh, non. Ce qui est incertain, c'est la croissance du CA et du bénéfice. Mais Apple a en 2015 un CA de $234 milliards et un bénéfice de $53 milliards et même si décroissance il y a, la balance comptable restera monumentale.

avatar enzo0511 | 

Ça sent une action qui va fortement dévisser à l'ouverture

avatar eastsider | 

Allez vite vite un ptit coup d obsolescence sur les iphone 6 / 6 plus et anterieurs et ca réglera le probleme ...

avatar otop | 

Apple ne vend pas assez d'ipad , reponse d'apple : "on sort un ipad plus cher".
Apple sait que les ventes d'iphone risque de baisser , reponse d'apple : "on attendra que les pauvres puissent supporter le tarots".

Malgré tout le dammage control qu'il y a et qu'il va y avoir , on va quand meme se marrer quand on va a voir les ventes de watch et la baisse des ventes...

avatar dydou25 | 

C'est HONTEUX ce que dit Cook, "Apple n’ira pas vers de nouveaux publics avec de nouveaux prix, mais attendra que de nouveaux publics puissent supporter ses prix" franchement c'est trop vrai, on doit supporter le prix à payer, on demande pas des produits low cost juste une petite baisse du prix de l'ensemble des produits Apple, j’espère qu'ils vont bien se casser la gueule le trimestre prochain, sa va bien me faire rire.

avatar patrick86 | 

" on doit supporter le prix à payer"

Non, on ne doit pas. On ne doit rien à Apple parce qu'on est pas obligé d'acheter ses produits.

Prenez la responsabilité d'être libre plutôt que de vous croire obligé de, ou de souhaiter qu'Apple se casse la gueule.

avatar dydou25 | 

Pour m'a part c'est fait qu'a moitié, mon 5s à plus de 2 ans et je compte pas le lâché de si tôt ^^ sa me ferais chi** de retourné sur Android

avatar DouceProp' | 

Il suffit juste qu'ils bossent sur la batterie et les ventes d'iPhone repartiront, j'en suis sûr.
Mais c'est bien que les ventes d'Apple ralentissent... On peut espérer que cela provoque chez eux des remises en question... Qui sait...

avatar arekusandoro | 

Mouais...enfin d'un autre coté Apple sort même une coque avec batterie externe...pourquoi se faire chier à sortir un téléphone avec une batterie correct quand tu peux vendre en plus une coque avec une batterie....

avatar zearnal | 

Les arbres ne poussent jamais jusqu'au ciel !
Ca devait arriver un jour ou l'autre.

avatar p@t72 | 

"Finalement, la surprise pourrait provenir des « vieux » marchés que sont le Japon, l’Europe, et les États-Unis. Un éventuel iPhone 5se pourrait y être bien accueilli, mieux en tout cas que dans des pays où le smartphone est le seul ordinateur, et se doit donc d’avoir un grand écran. Mais il faudra que l’iPhone 7 y provoque une vague importante de renouvellements, qu’il « débloque » la croissance dans ces pays où le marché du smartphone est mûr."

en lisant l'article des num je me le demande!

http://www.lesnumeriques.com/mobilite/parts-marche-os-mobiles-ios-ne-mai...

avatar Glop | 

Oui, mais combien de ces smartphones motorisés par Android ont été achetés par des gens rêvant d'un iPhone, sans en avoir les moyens ? Un iPhone moins onéreux ferais un malheur.
Attaquer le milieu de gamme est un relais de croissance possible, avec un risque de cannibalisation des modèles les plus onéreux. Cupertino doit cogiter sec sur la question en soupesant les risques de chaque scénario.

avatar comboss | 

Petite Maj d'obsolescence sur le 6 et ça va relancer le tout, comme à chaque fois ;)

avatar Ali Baba | 

Je suis sûr que si Apple sortait un iPhone avec une batterie deux fois plus grosse, les clients se rueraient dessus.

avatar bellague | 

Je ne prends jamais les séries S, ça n'apporte rien

avatar Wounds | 

C'est vrai que 750€ pour un téléphone ça reste excessif, mais il y en a un à 650, et un à 500€ que je sache. Personne n'oblige personne à prendre un iPhone. Sinon concernant la batterie, pour certains elle se vide très vite, pour moi elle tient 2-3 jours, avec Bluetooth activé (connecté à ma Watch), 4G et service de localisation activé. Et pourtant je l'utilise beaucoup. Après c'est sûr que si les gens font pas attention à leurs réglages c'est facile de dire que la batterie de l'iPhone fond. En attendant, iOS c'est l'OS pour smartphone le plus économe en énergie. Et ce n'est pas rien de rappeler que selon Apple le design fait énormément, et la finesse de l'iPhone explique sa plus petite batterie, mais au moins ça fait un téléphone beau, contrairement à la concurrence, qui est obligée de faire des téléphones géants pour avoir une batterie potable mais pourtant un téléphone moche (sauf rares exceptions) et obèse. Non, Apple ne se bat pas pour la taille de ses téléphones, parce que ça ne sert à rien, et ils ont été les derniers à faire des grands téléphones, et de plus ils vont continuer à produire des iPhone 4 pouces, là ou la concurrence ne vendra plus jamais en dessous de 4,8 pouces. Pourquoi ? Ah, parce que Android bouffe la batterie, mais faut pas le dire. Donc c'est simplement pour répondre à la demande des gens d'avoir de plus grands téléphones, sinon ils seraient restés à des écrans 4 pouces, et de batteries 1600mAh. Apple continuera à faire ce qu'elle a toujours fait, de beaux téléphones fins et légers, au risque d'avoir des plus petites batteries. Ça plait tant mieux, ça plait pas tant pis, n'achetez plus d'iPhone, mais les gens qui préfèrent du beau à du jouet en plastique continueront chez Apple.

avatar Glop | 

mais les gens qui préfèrent du beau à du jouet en plastique continueront chez Apple.
Certains plastiques sont très bien, comme celui des iPhones 5C. J'adorerais avoir un 6/6S avec la même matière.

avatar Princesse | 

J'aime Umut

CONNEXION UTILISATEUR