L’iPhone low cost, c’est l’iPhone loué

Anthony Nelzin-Santos |

Apple c’est l’iPhone et l’iPhone c’est Apple : les analystes guettent logiquement la moindre information concernant le smartphone. Pris comme des lapins dans les phrases, la plupart d’entre eux se sont concentrés sur une confidence de Tim Cook, assurant que 30 % de ceux qui avaient remplacé leur smartphone par un iPhone venaient d’Android. Mais la véritable information n’est pas là.

Non, la véritable information, c’est la manière dont les programmes « de mise à jour » changent la dynamique du marché et la stratégie d’Apple. Depuis plusieurs années, la firme de Cupertino baisse le prix des modèles remplacés pour leur offrir une seconde vie commerciale. Cela n’a jamais aussi bien marché, selon Tim Cook : « nous vendons plus d’iPhone 6 et d’iPhone 6 Plus à prix réduit que nous ne vendions d’iPhone 5s l’an dernier à ce même prix ».

« L’iPhone 6s est l’iPhone que nous vendons le plus », a-t-il ajouté, donnant un rare aperçu de la répartition des ventes. D’après nos informations, l’iPhone 6 Plus est progressivement monté en puissance l’an passé, jusqu’à représenter la majorité des ventes en fin de cycle. Mais ces nouveaux modèles sont chers, surtout dans les capacités nécessaires pour prendre des Live Photos et filmer en 4K, ce qui explique d’ailleurs que les anciens continuent à bien se vendre.

Reste que l’iPhone a toujours été cher, et que cela ne l’a jamais empêché de se vendre. Il y a encore quelques années, la subvention opérateur et les forfaits avec engagement permettaient de lisser le coût de l’acquisition sur 12 ou 24 mois. Ce modèle a fait le succès de l’iPhone, mais l’a inscrit dans de longs cycles conditionnant la croissance d’Apple et limitant sa capacité à innover aussi rapidement que ses concurrents asiatiques.

Et puis les opérateurs ont baissé leurs subventions, voire les ont abandonnées. Concentrée sur le marché américain, la firme de Cupertino a peut-être tardé à réagir : l’arrivée de Free Mobile en France lui a ainsi coûté une demi-douzaine de points de parts de marché. La succession de l’iPhone 4s, de l’iPhone 5, et de l’iPhone 5s a pourtant montré que les nouveautés pouvaient s’affranchir du rythme imposé par les engagements. Mais le succès en demi-teinte de l’iPhone 5c a aussi montré les limites de la structure tarifaire de la gamme.

Entrent les programmes « de mise à jour » : ils permettent d’acquérir un iPhone sans avancer le moindre centime, et de le changer chaque année pour une somme modique. Proposés dans une douzaine de pays, ils offrent les mêmes avantages que les anciens contrats, sans l’inconvénient de l’engagement. Cette fluidité fait dire à Tim Cook que « les programmes “de mise à jour” commencent à ressembler à des abonnements »le programme lancé par Apple cette année n’est pas loin d’être une offre de location avec assurance incluse.

« Nous pensons que [ces programmes] réduiront la durée des cycles de renouvellement », affirme Tim Cook, en laissant entendre qu’Apple est prête à accompagner le mouvement, si ce n’est pas le renforcer. La campagne de promotion de l’iPhone 6s donne d’ailleurs le ton : rien ne semble avoir changé d’une année sur l’autre, mais tout a changé ou presque, en tout cas suffisamment pour justifier un renouvellement annuel.

À entendre un Tim Cook qui oublie soudainement ses préoccupations écologiques et morales, il n’y aurait aucune raison de se priver, puisque le prix global n’est plus un objet. Ces programmes « permettent de descendre à des prix [qu’Apple] ne pouvait atteindre seule », dit-il, « ce qui participera à la progression du chiffre d’affaires des services » par une plus grande utilisation de l’App Store et d’Apple Music. L’iPhone finit lui-même par devenir un service, une belle conclusion pour un appareil qui n’a jamais été rien d’autre qu’une feuille blanche sur laquelle dessiner des applications et concevoir des usages.

Reste que pour le moment, ces programmes « de mise à jour » ne représentent qu’« un tout petit pourcentage des ventes », de l’aveu du directeur financier d’Apple. Mais Tim Cook prévient : leur effet commencera à se faire sentir dans le courant de l’année prochaine, et Apple ne compte pas manquer le tournant cette fois. Voilà qui pourrait changer la manière dont l’iPhone évolue dans les prochaines années.


avatar whocancatchme | 

Qu'on nous fasse pas croire qu'ils vont nous faire gagner de l'argent non plus...

avatar Orion | 

Faîtes comme moi n'achetez jamais un iPhone, vous ferez des économies. :-)

avatar SugarWater | 

Ça me rappelle l'épique de France télécom, je crois que mes parents s'abonnaient à leur combiné de telephone

avatar famousneko | 

En effet, il faut un doctorat en mathématiques pour se rendre compte qu'en fait la location c'est une belle arnaque.

avatar Vanton | 

@famousneko :
Oui et non...

Sur le plan strictement financier ça n'est pas intéressant, évidemment. Mais tout ne se résume pas à des chiffres. L'utilisateur lambda peut apprécier de ne pas avoir à se prendre la tête. C'est une plus-value non quantifiable mais qui existe pourtant pour toute une frange de la clientèle Apple

avatar buzzb0x | 

@Vanton :
Regarde les prix du programme d'Apple, c'est très rentable.

avatar Vanton | 

@buzzb0x :
Attendons de voir les prix en euros... ;-)

avatar bbtom007 | 

@buzzb0x :
Ça doit être rentable pour Apple ^^

avatar hautelfe | 

Cela dépend.
Si on change de téléphone tous les ans, par exemple, il est possible qu'une location soit moins cher que d'acheter puis de revendre après un an... Bon, pas chez Apple, je suppose...

avatar Goundy | 

@hautelfe :
Même en changeant de mobile tous les ans le plus rentable c'est d'acheter cash. Revendre en fin d'année, rajouter la petite différence pour s'offrir le nouveau model. En location le prix annuel sera toujours supérieur a cette différence de rajout et sur tout pas les contraintes d'un contrat de loc. Par exemple tu paie 8 mois de loyer puis tu te fais volé la tu rembourse à plein pot.
Mais attention c'est valable que pour les produits Apple. Les concurrents décote super vite et a la revente ça vaut trois fois rien.

avatar Anthony60210 | 

Perso location du 6+ chez free avec l'abonnement à 20€

avatar Orpioo | 

L'iPhone low-cost, c'est l'iPhone d'occasion.

avatar Anthony60210 | 

@Orpioo :
L'iPhone low cost c'est les Samsung hahahahaha

avatar Mr_Cobb | 

@Anthony60210 :
Mais le rapport qualité prix est bien meilleur alors dans le sens où il est plus juste.

avatar occam | 

Une fois de plus, la dimension religieuse vous échappe:

Loué soit l'iPhone !

Car il est dit: Tu n'auras pas d'autre Smartphone devant ma face!
Car moi, l'iPhone, ton Smartphone, je suis un iPhone jaloux, qui punis l'iniquité des opérateurs sur les abonnés jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui s'abonnent à moi.

avatar tbr | 

@occam :
En principe, c'est jusqu'à la 7ème génération que sont maudits ceux (et celles) qui ont osé faire un pact avec le Dia... Android. :-)

Sinon, pour les donneurs de leçon : on est libre de nos actes et on ne dépense pas votre fric donc on fait comme on veut. Cela dit, "posséder" SON smartphone, tu parles d'un intérêt matérialiste, surtout qu'on sait déjà qu'à peine acquis, il vient de perdre la valeur d'une TVA.
Apple utilise toutes le ficelles pour vendre son matériel. Il pourrait très bien faire de même... Avec son Apple Watch. C'est de la LLD.

avatar occam | 

Orange Alert! Code 008: Irony Detector Failure!.
Core Processor Down Until Reboot.

avatar emink | 

Orpioo 28/10/2015 - 14:37

L'iPhone low-cost, c'est l'iPhone d'occasion.
---

C'est exactement ça.

avatar John McClane | 

"Proposés dans une douzaine de pays, ils offrent les mêmes avantages que les anciens contrats, sans l’inconvénient de l’engagement"

Pourtant sur le site US d'Apple, par le biais du lien dans l'article, il est bien précisé qu'il faut prendre un engagement de 24 mois.

avatar ET80 | 

@John McClane :
Engagement à un opérateur je suppose

avatar R1x_Fr1x | 

L'iPhone edge n'était pas cher...

avatar waldezign | 

À titre perso, j'attends de pied ferme un programme de location avec MAJ automatique, quitte à y laisser qq euros. Idem pour l'apple watch.

avatar Gaillard | 

T'es surtout un pig*on, non sérieux quel est l'intérêt de changer chaque année d' iphone ? C'est pour se la péter devant ses potes et ses collègues ? Se dire "ouais moi j'ai le tout dernier iphone west ta vu sisi sui trop un BG" , faut m'expliquer la

avatar ddrmysti | 

Moi ce qui faut m'expliquer c'est les guignols qui n'acceptent pas qu'on ai un mode de vie différent du leur. T'en as qui changent de voiture régulièrement, d'autre qui s'achètent des fringues à ne savoir qu'en faire, ou d'autre qui claquent des fortunes en boite de nuit. Ceux là tu ne vas pas leur casser les couilles, alors qu'est ce que ça peut te faire qu'un mec change de téléphone tous les ans car il aime les produits technologique ? Surtout que quand on est pas trop con, on se rend compte que ça ne coute pas plus cher de changer de terminal tous les ans que tous les deux ou trois ans, en tout cas beaucoup moins cher que de payer sa bouteille toutes les semaines en boite de nuit…

avatar nayals | 

"Il y a encore quelques années, la subvention opérateur et les forfaits avec engagement permettaient de lisser le coût de l’acquisition sur 12 ou 24 mois"

Oui, ça permettait de lisser les coûts, mais aussi de les multiplier par deux ! La belle affaire

avatar ArchiArchibald | 

La vraie question c'est : quand est-ce que ça arrive en France. Si les rédacteurs peuvent un peu enquêter pour savoir où ça en est...

avatar marveyhumus | 

Ridicule de louer un iPhone.. Soit on a les moyens d'en avoir un soit on choisit un autre modèle, l'offre est assez conséquente pour cela..
Pauvre humanité et son goût du paraître a tout prix

avatar jgraph | 

@marveyhumus :

Sauf dans le cas où la personne a les moyens mais changent son iPhone tous les ans ou tous les 2 ans, la location est surtout pour ces personnes la... Ne pas vouloir passer par la Boncoin est une des motivations. La location n'est de toute façon pas "octroyée" si la personne n'en a pas les moyens...

avatar 0MiguelAnge0 | 

63% de leur CA est lié à un seul produit. J'espère que dans les allées de Cupertino il y a un ou deux types qui trouvent cela inquiétant....

avatar SIMOMAX1512 | 

@0MiguelAnge0 :
En même temps c'est pas comme si Apple ne sortait pas de nouveaux produits pour augmenter leur CA, iPad pro, Apple Watch, nouvel Apple TV enfin un vrai produit avec son propre environnement et dans quelques années une Apple car, donc oui je pense chez Apple on pense aussi au delà de l'iPhone. Après il n'y a aucun signe d'essoufflement des ventes d'iPhone donc ils ne s'inquiètent pas trop pour le moment.

avatar Damze | 

Une sorte de leasing quoi
Le principe est intéressant pour celui qui a les moyens et pas envie de faire la vente / achat en occaz pour se payer le nouveau modèle.

avatar marsnet | 

"Pris comme des lapins dans les phrases" :) faut pas être dyslexique....

avatar Lecompas | 

D'un autre coté, ça ajoute de la poésie les lapsus :)

avatar christo-67 | 

Moi je suis restée en forfait jet France chez Orange a 70€/mois ça paraît très cher vue comme ca mai si vous prenez le temps de décortiquer ça les pas temps que ça sachant que je change d'iPhone tout les ans et que orange me subventionne + de500€ ans j'ai payer mon 6-128go a 313€ revendu 600 mon 6s-128go 369€

De mémoire si on retire le téléphone du prix du forfait ca me coûte 32€/mois juste pour la ligne dans c'est 32€ j'ai un assurance qui en vaut 9€ si je la prend à part soit déjà plus que 23€/mois si on retire deezer premieum qui en vaut 9,99€/mois il reste déjà plus que 13€/mois pour juste le forfait qui comprend 5go appel et sms illimitée et une 2eme sim pour l'iPad

J'avoue que 1go en plus ça serait pas du refus car en fin de mois je suis toujours sur la corde mai j'ai jamais dépasser de mémoire

Et pas avoir l'internationale mai pour ce que je part je peut payer un pack Europe a 20€ dans l'an

Si vous avez pas tout compris vous pouvez me faire un Mp j'explique mal des fois ...

avatar Lecorbubu | 

Système de location intéressant uniquement pour ceux qui changent d'iPhone tous les ans ou tous les deux ans. Il semblerait que le renouvèlement moyen se trouve dans cette seconde tranche.

Je trouve ça assez scandaleux qu'une entreprise comme Apple qui se déclare comme eco-responsable pousse massivement vers un renouvellement annuel. Vous me direz que c'est une entreprise et que son objectif c'est de faire de chiffre j'en conviens mais au vu des circonstances actuelles il serait plus sage de prendre un peu de hauteur. Nos ressources ne sont pas illimitées, et ne me dites pas qu'Apple va recycler une partie des anciens iPhone renvoyés, ce processus est aussi très energivore et peu émettre des gaz polluants.

A l'heure actuelle il serait plus raisonné de pousser le client à calmer ses pulsions d'achat et à entamer au contraire des cycles de renouvellements plus longs, c'est dommage car Apple donne un plutôt bon exemple pour ce qui est de durée de compatibilité de ses mises à jour majeure. On a environ une durée de 4,5 ans contre 1,2, ou 3 maxi sous Android.

Enfin, je me suis toujours demerdé pour ne jamais avoir de contrat d'engagement avec un opérateur ce n'est pas pour en prendre un chez Apple. Aussi longtemps que je pourrais je privilégierais des achats "cash" de mes investissements. Ça me convient plutôt bien vu que par principe, je ne remplace par mon matériel tant que celui-ci fonctionne. J'ai vu un certain nombre d'amis possesseurs d'iPhone 4 achetés l'année de sa sortie et qui le changent à peine maintenant, alors c'est sûr qu'à la fin ce n'est plus la panacée mais mettons nous d'accord l'usage de fond n'a pas changé entre les différentes générations...

Apple peut mettre en place ce qu'il veut, j'ai des principes et je ne me ferais pas lobotomiser par leur marketing. Mon iPhone 5S acquis à sa sortie a encore de beaux jours devant lui !

avatar Boboss29 | 

Perso j'ai acheté mon premier IPhone il a quelques jours. Un IPhone 5s 32 go, neuf sur l'Apstore, et j'en suis plus que satisfait ! J'espère le garder au moins 2 ans. Je venais d'Android depuis 5 ans. J'ai switché car je suis entièrement équipé Apple (mac, ipad, Apple tv, ipod). Je faisais de la résistance à l'iphone car je voulais utiliser le clavier SwiftKey et que Apple ne permettait pas de changer de clavier. J'espère juste que Apple va conserver un IPhone 4 pouces au catalogue car les phablettes sont certes confortables à utiliser mais au quotidien c'est peu pratique dans une poche de jeans ! J'avais un galaxy S4 (5 pouces) avant et j'apprécie la "petite taille" du 5s !

avatar cedv | 

Sauf que si on veut un bon forfait c 55 € minimum donc plus le coût de la location par mois merci l'endettement

avatar Antiphon | 

"Tim Cook qui oublie soudainement ses préoccupations écologiques" Pas tout à fait d'accord. Si Apple récupère l'iPhone au bout d'un an, pour le remplacer par une nouveau modèle, elle a la possibilité de recycler correctement l'ancien. De toute manière, je suis très loin de croire en la sincérité du discours écologique de Cupertino.

CONNEXION UTILISATEUR