La part de marché de l’iPhone au plus bas depuis 2009

Christophe Laporte |

Quel est le point commun entre Apple et Samsung ? Les deux rivaux connaissent d’importantes difficultés sur le marché des smartphones pour des raisons diverses.

D’après les chiffres de Gartner, la part de marché de l’iPhone est en recul au troisième trimestre. Elle était de 11,5 %, contre 13 % un an plus tôt. Malgré un début en fanfare, l’iPhone 7 n’est semble-t-il pas en mesure d’inverser la tendance (lire : Ming-Chi Kuo pessimiste sur l'iPhone 7 et 7 Plus) . Gartner insiste sur le fait qu’Apple enregistre une baisse de ses ventes dans ses deux marchés fétiches que sont les États-Unis (- 8,5 %) et la Chine (- 31 %). Résultat, Apple n’a jamais eu une part de marché aussi faible sur le marché des smartphones depuis le premier trimestre 2009 ! Pire, la marque à la pomme commence à se faire talonner par Huawei, dont la part de marché est passée pendant la même période de 7,7 % à 8,7 %. Rappelons que l’objectif du Chinois est de dépasser Apple dans les deux ans. Vu les dynamiques actuelles, cela ne parait pas impossible.

Apple pourra toujours tirer un maigre motif de consolation dans les résultats de Samsung qui sont encore moins bons. Le numéro un de la téléphonie mobile passe sous les 20 % à 19,2 %, alors qu’il était à 23,6 % un an plus tôt. Parmi les éléments expliquant ce décrochage, il y a bien entendu les déboires de Samsung avec le Galaxy Note7. Il semble que ce soit avant tout les constructeurs chinois qui ont le plus tiré leur épingle du jeu dans cette affaire.

Les constructeurs chinois ont profité des déboires de Samsung

Concernant Samsung, on peut également se demander si à force de vouloir faire la guéguerre avec Apple, il n’a pas occulté la menace que représentent à terme les constructeurs chinois. Huawei, mais aussi Oppo et BBK Communication Equipment qui occupent la quatrième et la cinquième place de classement, enregistrent des progressions à deux chiffres là où Samsung et Apple voient leurs ventes baisser. Peu connues dans nos contrées, Oppo et BBK Communication Equipment écoulent majoritairement leurs produits en Chine, mais sont également en pleine expansion dans des pays comme l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande ou encore la Russie.

La gamme F1s d'Oppo
La gamme F1s d'Oppo

À noter que le marché des smartphones continue de croître, même si avec une croissance de 5 % on est loin des chiffres d’antan. En un trimestre, il se vend beaucoup plus de smartphones (373 millions au troisième trimestre) que d’ordinateurs en un an (290 millions en 2015).

Pour en revenir à Apple, la situation est vraiment paradoxale. En effet, si le constructeur est à la peine en termes de ventes, c’est lui qui plus que jamais en tire tous les profits. Selon BMO Capital Markets, sur cette même période, elle a capturé 103,6 % des bénéfices de l’industrie du mobile.

avatar SIMOMAX1512 | 

Les chinois vendraient ils à perte leur smartphone a 400 euros haut de gamme ??

avatar Hideyasu | 

@SIMOMAX1512

J'ai l'impression, et ca serait l'explication de ce 103% des revenus pour Apple. Car Samsung numéro 1 fait aussi des bénéfices, donc il doit bien y avoir des pertes quelque part ...
D'autant plus que ça m'étonnerait pas des chinois pour vite croître en PDM et se faire une réputation rapidement.

En tout cas quand je vois les téléphone d'Oppo, je me dis que Apple vend un iPhone en quelque sorte mdr

avatar carabat | 

Certains acteurs du secteur accusent des pertes, notamment HTC et LG, ce qui mécaniquement induit ce 103 % pour Apple.

avatar marenostrum | 

non, mais ne font pas de gains, ne capitalisent pas de l'argent (comme l'occident capitaliste le fait). de toucher leur salaire suffit aux chinois. (un smartphone coute 200€ ils le vendent 400€, les ricains 1000€)
il faut dire aussi qu'eux, produisent tout, contrairement aux américains, qu'ils ne font que leur design de leur appareil.

avatar fousfous | 

Quand on fait de la copie à bas coup c'est pas compliqué de prendre des parts de marché...

avatar Discus71 | 

@fousfous

Tout à fait, il faut que Apple se réveille et innove mieux...on sent un léger étouffement...

avatar fousfous | 

@Discus71

Apple innove, suffit juste de voir comment les autres constructeurs sont largué sur le segment du tactile avec 3D Touch.

avatar stemou75 | 

@fousfous
3D Touch, on s'en tape. Apple ne sait plus quoi inventer, alors ils ajoutent des fonctions gadgets : moteur haptique, barre tactile OLED, pour justifier des prix en hausse.
Idem dans Sierra, des emojis deux fois plus gros, Siri....
Même le double capteur photo est finalement un peu gadget. L'appareil photo du Google Pixel a l'air plus intéressant pour faire de meilleures photos.

Alors ils font bien les produits qu'ils veulent mais les clients font aussi les achats qu'ils veulent. Et une fois l'effort fait de switcher vers Android, bon courage pour faire reswitcher.....

avatar macbookpro2016 | 

pour ma part le 3d touch je ne m'en tape pas je le trouve très utile au quotidien :)

avatar en ballade | 

@fousfous

"copie à bas"

Change de discours mets tes lunettes et viens nous en reparler

avatar newiphone76 | 

Malgré le fait que je suis un Apple fan, j'ose espérer que cela fera réagir la marque pommée

avatar bbtom007 | 

@NEWIPHONE76

Avec 103% du bénéfice du marché c'est mal barré !

avatar mat 1696 | 

@NEWIPHONE76

Leur but n'est pas la part de marché, mais le profit. Et d'après la fin de l'article ils sont de loin les meilleurs là-dessus... Donc je pense que, malheureusement, ça en touche une sans faire bouger l'autre...

avatar Bigdidou | 

@mat 1696
"Leur but n'est pas la part de marché, mais le profit."

Oui, enfin, il y a un moment où la diminution des parts de marché finit par retentir sur le profit.
Les clients d'Apple n'ont pas des moyens illimités.

avatar jerry75 | 

@Bigdidou

Exactement ! On garde son iphone au moins deux ans aujourd'hui, voir trois. Seuls quelques geek ou riches se jettent sur les nouveaux chaque année.
Et puis les priorités sont plus nombreuses aujourd'hui, tous les coûts de la vie augmentent, Il est plus difficile de se faire plaisir. Alors on choisi entre vacances ou nouvel iphone. Ou pire loyer contre nouvel iphone ...

avatar marenostrum | 

t'as oublié qu'il grandissent en vitesse X, des Apple Store partout, etc. un jour proche ils vont subir. c'est sûr.

avatar McDO | 

@mat 1696

L'argent c'est bien mais ça fait pas tout. Si tu finis par peser 1% dans le game tu peux dire adieu à ton empire, ton aura, tes développeurs, etc... A moins que c'est le but d'Apple de devenir un marché de niche mais je ne n'ai pas l'impression...

avatar Androshit | 

Encore une fois, titre racoleur, voir stupide, quand on ne précise pas si ce sont des parts de marché en volume ou en valeur...

avatar lmouillart | 

Effectivement, il faudrait mieux titrer : "Les nouveaux clients Apple étant de moins en moins nombreux, Apple a choisi de faire payer plus ceux déjà acquis à sa cause".

avatar béber1 | 

lmouillart
"Apple a choisi de faire payer plus ceux déjà acquis à sa cause"

et qui sont exactement "ceux déjà acquis à sa cause" ?
Hors "bobos" paliant le manque de fanboys historiques en raréfaction, j'aimerais bien savoir

avatar NerdForever | 

Et personne pour se dire que Le dernier modèle d'Apple fait moins rêver... Pas d'évolution, juste une régression... Normal que les ventes ( qui se portent tout même très bien..) s'essoufflent un peu : plus d'effet waouh, un prix en hausse et un champ des possibles qui se réduit. ( même si c'est annoncé que c'est seulement transitoire...)

Le retrait du mini Jack est un parfait exemple: toujours aucune solution proposée pour écouter un média avec deux casques Bluetooth...

Le transcripteur pour mal voyants est aux oubliettes...

Les périphériques volumétriques qui se servaient du mini-jack sont tous passés chez Android...

Etc...

avatar Seedlers | 

C'est un peu normal. On garde plus longtemps son iPhone, vu le prix toujours plus haut.

avatar appache | 

Disons que leur PDG et les actionnaires sont moins riche

avatar gela | 

Effectivement c'est une bonne nouvelle. S'ans les ventes le prix va baisser sans nuire à la rentabilité. Qu'un peu moins de dividendes, c'est tout. Mais nous on s'en fout des dividendes...

avatar macfredx | 

@stemou75 :
"@fousfous
3D Touch, on s'en tape. Apple ne sait plus quoi inventer, alors ils ajoutent des fonctions gadgets : moteur haptique, barre tactile OLED, pour justifier des prix en hausse.
Idem dans Sierra, des emojis deux fois plus gros, Siri....
Même le double capteur photo est finalement un peu gadget. L'appareil photo du Google Pixel a l'air plus intéressant pour faire de meilleures photos."

Et tu veux quoi comme innovations ????

avatar romainB84 | 

@macfredx
Cest juste un troll!! ?
Si tu cherches à comprendre tout les trolls, prépares toi une bonne quantité de café parce que tu n'es pas couché ?

avatar McDO | 

@macfredx

Peut être pas d'autres innovations, mais qu'ils adaptent le prix au manque d'innovation justement. Parce qu'un second vibreur qui fait grrrt sur l'appli minuteur ou un écran à pression qui fait plus gadget qu'autre chose, ça va 5 minutes quoi :)

avatar PierreBondurant | 

Bien que tenté par l'iPhone 7plus 256 Go, c'est la 1ère fois depuis 2008 que je ne change pas mon iphone tous les 2 ans (je reste sur mon 6 128Go).
Plusieurs raisons
- le prix: Dieu merci jai les moyens mais c'est juste que j'aime pas me faire fourrer (+130£ vs 2015)
- les nouvelles fonctionnalités pas assez tentantes pour justifier le renouvellement
- virer le jack me fait chier car j'en ai besoin parfois dans les long courrier (meme si c pas critique, 90% j'écoute mon son en Bluetooth)

À voir si le modèle de l'année prochaine me fait changer d'avis et si la course à la finesse combinée au tarif "luxe" ne me rebute pas.

Ce serait con car je suis un fan d'iOS, je trouve toujours Android pas intuitif malgré les progrès de cet OS au cours des dernières années.

avatar jackhal | 

"mais c'est juste que j'aime pas me faire fourrer (+130£ vs 2015)"
Bah ouais mais ça, ça s'explique...
http://finance.yahoo.com/quote/GBPusd=X?ltr=1

avatar PierreBondurant | 

@jackhal

Oui c'est vrai, mais comme noté par de nombreux commentateurs, la majoration des prix en fonction de la volatilité du forex ne va que dans un sens chez Apple ! ↗️
En plus, vu la taille des flux, ils pourraient se hedger...

avatar fluxus | 

c'est pas grave. Si les parts de marché continuent à chuter, Apple n'aura qu'a augmenter sa marge et le prix de l'iPhone pour compenser, jusqu'a ce qu'il n'y ait plus que 10 unités vendues par an aux 10 personnes les plus riches du monde, au prix de 100 millions de $ par iPhone.

avatar adixya | 

Enfin pour Apple ça a jamais été la part de marché qui importe.
Ils ont fait 103% des bénéfices du marché tout en baissant dans les parts.
Bref

avatar rikki finefleur | 

adixya
Simple question :
Mais alors comment font les autres pour se développer, les xiaomi, samsung, Huawei , oppo, etc.. si Apple capture tous les bénéfices ?
Soit on pipote , soit ce chiffre ne représente rien.

Mélanger, pomme de terre et carotte si ce chiffre était véridique, aucun de ces constructeurs n'aurait pu vivre plus de deux ans.

Ces chiffres c'est un amalgame, pas dentaire, mais pas loin.... que les journalistes sortent en tirade s'en vraiment s'interroger.

Perso, ce que je vois c'est surtout des machines de très belles qualités vendues désormais vers les 400 e
Et à 160 e on a déjà de très bons smartphones. C'est pour cela que l'iphone s'affaisse.

Faire des sur-marges sur le dos des clients, tout le monde n'est plus ok.

avatar Machiavel1 | 

Je trouve ça normal, les prix montent, le téléphone ne fait plus rêver, apple écœure, je pense notamment au fait qu'ils mettent 32go de base mais du coup beaucoup moins rapide (ascenseur émotionnel), comme la puce Intel, le port jack en moins.
C'est très frustrant, on espère toujours le petit truc qui fera que.
Moi j'ai envie de me dire que si je veux je peux, là si on veut, bah ça devient tout de suite plus compliqué ^^ on perd de + en + de choses, aka le port jack.
Quid d'une meilleure autonomie réclamée depuis des années ? ^^
On fait toujours plus fin, mais est-ce vraiment une bonne idée ?
Cela n'empêche t-il pas les bonnes innovations et le vrai pas en avant ? :-)

avatar melaure | 

Bien sur que non, mais ça fait bander les fanboys ...

Le vrai problème c'est qu'il n'y a qu'un seul fabricant sous iOS. Que se passera-t-il le jour où sa passe en dessous de 5% même si Apple gagne encore beaucoup d'argent ? Les éditeurs de logiciels vont-ils continuer à suivre ? Parce que si le logiciel tombe, la plateforme suivra. Il y aura d'autres victimes après Palm/HP et Blackberry ...

avatar reborn | 

@melaure

avec 12% de pdm l'écosystème ios génère plus d'argent que celui d'android.

avatar marenostrum | 

eux qui font des programmes pour Apple font également pour Android. la plateforme leur pose pas de problème particulier.

avatar béber1 | 

marenostrum
eux qui font des programmes pour Apple font également pour Android. la plateforme leur pose pas de problème particulier."

mais comme pour l'instant ils se font plus de thunes sur iOS,
ils continueront de développer pour des apps iOS, ce qui invalide l'argument du seuil critique de melaure

avatar en ballade | 

@reborn

"avec 12% de pdm l'écosystème ios génère plus d'argent que celui d'android."

Euh....on s'en fout. T es actionnaire?

avatar House M.D. | 

@en ballade

Pas besoin d'être actionnaire pour comprendre la logique : la part de marché n'est pas forcément le chiffre le plus utile, le plus utile c'est le profit. Je préfère largement être dans la position de Ferrari qui doit avoir une part de marché qui est proche de 1%, et encore, qu'être dans celle de Peugeot, qui pourtant a une part de marché approchant sûrement les 20% en France… le nombre d'appareils/voitures écoulés est peut-être moins important, mais les ventes cumulées apportent plus au petit vendeur qu'au gros.

Tout comme au final l'écosystème restera ce qu'il est tant que les utilisateurs d'iPhone, aussi peu nombreux soient-ils par rapport aux utilisateurs Android, consommeront plus que les autres.

Après, quelle utilité pour nous, petits consommateurs? L'assurance d'avoir toujours des développeurs pour la plateforme que nous utilisons, et celle qu'Apple continuera dans le sens actuel : du bon hardware, bien implémenté, sans vouloir aller trop vite et du coup louper un élément important, comme la fiabilité par exemple, même si on entend tout de suite les geeks hurler dès qu'il y a le moindre petit souci. Ne noircissons pas le tableau plus que de mesure, il y a bien plus de pannes chez la plupart des autres constructeurs, c'est juste qu'on en parle moins.

Pour finir, même Steve Jobs validait le comportement actuel, en disant qu'il n'était pas du tout contre avoir la même part de marché que BMW, à un interlocuteur lui faisant remarquer sa part de marché plutôt faible.

avatar marenostrum | 

Ferrari est tenu par FIAT. tout seul aurait fait faillite y a longtemps. toutes les marques de luxe, vendent des produits pas chers pour financer leurs produits vedette de vitrine.
les couturiers vendent des parfums, et des accessoires pour tenir la haute couture où ils ne gagnent rien.

avatar melaure | 

Oui reborn pour l'instant ... en 92, la PDM du Mac était aussi de 12% ... ce n'est donc jamais acquis ... a suivre ...

avatar feefee | 

@melaure

"Bien sur que non, mais ça fait bander les fanboys ..."

Immaturité quand tu nous tiens ... ?

avatar béber1 | 

feefee

non ressentiment plutôt,
son point de vue, si je l'ai bien suivi depuis des années, est que les fanboys ont, de part sur inconditionnalité à leur marque préférée, renforcé son modèle commercial fait de fermeture et de mesquineries, et de ce fait l'ont incité à accentuer ses dérives.

Puis, pour expliquer les succès plus larges de la Pomme,
et ses nouveaux clients qui affluaient par millions de par le monde... sont arrivés les "bobos", sorte de bonobos issus de la petite bourgeoisIe soixante-huitarde, qui ne sont pas vraiment fanboys, pas vraiment méchants ni antipathiques, mais qui, par leur insouciance, leur gaité et leur aisance semi-bourgeoises... sont incité à dépenser sans rien y connaitre, dans des achats souvent téléguidés par la mode, ou celle de leur mioches branchés.
Bref.. les bobos ont pris le relai en ayant encore plus conforté Apple dans son modèle commercial, Ive dans ses délires de Design, Schiller dans ses courages faux-cul, et moi-même dans mes plaisirs ados de fashion-victim. Nan je déconne..

Sans compter le pouvoir d'influence que la firme de Cupertino exerce sur l'ensemble de l'industrie, qui la suit aveuglément tel un troupeau dans sa maigrichonite et ses fermetures progressives, comme les enseignements supérieurs d'une Pythie de Delphes

Donc, y'a de quoi être furax et plein de rancoeur pour ce qui s'apparente à un abandon inexorable des idéaux d'une micro-informatique proche, ouverte et libre.

avatar cedric3006 | 

Un smartphone à 769€ (pour l'entrée de gamme) ca commence à faire cher. Tout le monde n'a pas les moyens de changer tous les ans... va falloir qu'Apple se mette ca dans la tête également !

avatar marenostrum | 

les smartphones moins cher, les gens (les jeunes écoliers et autres) les utilisent sans trop de précautions, parce que pas cher. d'où ils les cassent plus souvent et sont obligés de les remplacer plus souvent.
les fabricants de ces smartphones ne font pas de profit, mais il en produisent continuellement. alors ça marche pour tout le monde.

avatar en ballade | 

@marenostrum

"ne font pas de profit"

Oui ils vivent de dons......???

avatar marenostrum | 

certainement pas autant que Apple.

avatar fwally | 

Téléphone et iPad à 1000€, MacBook à 1500€ voire plus.
Le marché de l'occasion a de beaux jours devant lui, si tant est qu'il y ait encore des acheteurs pour le neuf.

avatar oomu | 

le chiffre des "103.6%" provient de la somme des revenus et ventes déclarées par les entreprises du secteurs auquel on y ajouter les pertes (résultat négatifs) déclarées de ces même entreprises.

Oui le chiffre est sérieux.

Oui, y a réellement des constructeurs en perte depuis plusieurs années. Comment font il pour exister encore ?

- ils ne font pas que du téléphone. Exemple Sony: une branche peut être en perte, être maintenue pour raison stratégique à long terme (manifestement très long terme) et soutenue par les profits ailleurs. Les investisseurs apprécient ce jeu que pendant un temps.

- ils sont membres d'un conglomérat

- ils sont soutenus activement et politiquement par des un état ou des banques d'état.

- leurs pertes sont faibles et prévues comme une technique pour s'imposer sur un marché pour un jour gagner gros

- en pleine déconfiture et panique, à coup de revirement de directions tous les 2 ans, de scission, revente, refusion et repanique.

Une bonne fois pour toute, si la réalité vous parait + ahurissante que vos fantasmes humides et préjugés, vous pouvez suivre vous même le petit lapin:

cliquez sur les liens, suivez la méthodologie, récupérez les bilans des entreprises, abonnez vous aux revues financières pour avoir le bilan entier analysé ou passez via les abonnements des universités/bibliothèques (ha ben vi c'est un BOULOT HEIN !) et voyez par vous même que oui, c'est effectivement bien la situation ubuesque de l'industrie actuelle:

La quasi totalité des constructeurs de mobiles et ordinateurs sont en PERTES et Apple gagne la presque totalité du profit de l'industrie (!)

Et c'est PAS une bonne nouvelle ! ni rassurante.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR