Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

La part de marché de l’iPhone au plus bas depuis 2009

Christophe Laporte

Sunday 20 November 2016 à 19:03 • 69

iPhone

Quel est le point commun entre Apple et Samsung ? Les deux rivaux connaissent d’importantes difficultés sur le marché des smartphones pour des raisons diverses.

D’après les chiffres de Gartner, la part de marché de l’iPhone est en recul au troisième trimestre. Elle était de 11,5 %, contre 13 % un an plus tôt. Malgré un début en fanfare, l’iPhone 7 n’est semble-t-il pas en mesure d’inverser la tendance (lire : Ming-Chi Kuo pessimiste sur l'iPhone 7 et 7 Plus) . Gartner insiste sur le fait qu’Apple enregistre une baisse de ses ventes dans ses deux marchés fétiches que sont les États-Unis (- 8,5 %) et la Chine (- 31 %). Résultat, Apple n’a jamais eu une part de marché aussi faible sur le marché des smartphones depuis le premier trimestre 2009 ! Pire, la marque à la pomme commence à se faire talonner par Huawei, dont la part de marché est passée pendant la même période de 7,7 % à 8,7 %. Rappelons que l’objectif du Chinois est de dépasser Apple dans les deux ans. Vu les dynamiques actuelles, cela ne parait pas impossible.

Apple pourra toujours tirer un maigre motif de consolation dans les résultats de Samsung qui sont encore moins bons. Le numéro un de la téléphonie mobile passe sous les 20 % à 19,2 %, alors qu’il était à 23,6 % un an plus tôt. Parmi les éléments expliquant ce décrochage, il y a bien entendu les déboires de Samsung avec le Galaxy Note7. Il semble que ce soit avant tout les constructeurs chinois qui ont le plus tiré leur épingle du jeu dans cette affaire.

Les constructeurs chinois ont profité des déboires de Samsung

Concernant Samsung, on peut également se demander si à force de vouloir faire la guéguerre avec Apple, il n’a pas occulté la menace que représentent à terme les constructeurs chinois. Huawei, mais aussi Oppo et BBK Communication Equipment qui occupent la quatrième et la cinquième place de classement, enregistrent des progressions à deux chiffres là où Samsung et Apple voient leurs ventes baisser. Peu connues dans nos contrées, Oppo et BBK Communication Equipment écoulent majoritairement leurs produits en Chine, mais sont également en pleine expansion dans des pays comme l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande ou encore la Russie.

La gamme F1s d'Oppo
La gamme F1s d'Oppo

À noter que le marché des smartphones continue de croître, même si avec une croissance de 5 % on est loin des chiffres d’antan. En un trimestre, il se vend beaucoup plus de smartphones (373 millions au troisième trimestre) que d’ordinateurs en un an (290 millions en 2015).

Pour en revenir à Apple, la situation est vraiment paradoxale. En effet, si le constructeur est à la peine en termes de ventes, c’est lui qui plus que jamais en tire tous les profits. Selon BMO Capital Markets, sur cette même période, elle a capturé 103,6 % des bénéfices de l’industrie du mobile.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner