iPhone X : Apple donne les détails du fonctionnement de Face ID

Florian Innocente |

Une page en français dédiée à la manière dont elle protège les données de ses clients et deux autres pour expliquer le fonctionnement de Face ID. À quelques semaines de l'arrivée de l'iPhone X et du successeur de Touch ID, Apple démine le terrain.

Face ID, comme Touch ID à son lancement, en inquiète certains qui, bien que rompus désormais à l'exercice de déverrouiller leur téléphone avec l'empreinte de leurs doigts, s'interrogent maintenant sur cette identification par leur visage. Et tant pis si, pour l'essentiel, les deux techniques sont régies par les mêmes règles et garde-fous. Dans sa première fiche technique relative à Face ID, Apple en explique le fonctionnement et les différentes situations possibles.

Rappelons d'abord que Face ID désigne une fonction de reconnaissance des visages permise par le jeu de capteurs et de caméras rassemblés sous l'appellation TrueDepth. Ce sont eux qui occupent l'encoche frontale de l'iPhone X. Face ID n'est qu'un des usages de cette électronique qui servira aussi à des jeux ou fonctions ludiques tels que les filtres de SnapChat collés à la perfection sur votre visage, aux animojis ou au mode portrait disponible maintenant avec la caméra frontale.

Cliquer pour agrandir

TrueDepth sert à d'autres petits raffinements d'iOS à l'égard de son utilisateur :

Même si vous n'utilisez pas Face ID, la caméra TrueDepth s'active de façon intelligente pour détecter l'attention, ou non, que vous lui portez, en réduisant la luminosité de l'affichage si vous ne regardez pas votre iPhone ou en abaissant le volume des alertes si vous regardez votre appareil. Aussi, lors de l'utilisation de Safari, votre appareil vérifie si vous le regardez et il éteint l'écran dans le cas contraire.

Ces fonctions appartiennent à une nouvelle section dans les réglages d'accessibilité. Quant aux principaux usages de Face ID, ils sont connus pour tous ceux qui se servent de Touch ID au quotidien : « D'un simple regard, Face ID déverrouille en toute sécurité votre iPhone X. Vous pouvez autoriser des achats sur l'iTunes Store, l'App Store, l'iBooks Store, des règlements Apple Pay ».

Face ID reprend l'éventail des possibilités offertes par Touch ID et il va un peu plus loin que ses concurrents en permettant des achats partout. Le scanner d'iris de Samsung s'en tenant, pour le moment, à des achats effectués via les seuls services en ligne du constructeur. On est loin aussi de la reconnaissance bien plus sommaire de déverrouillage par le visage offerte depuis Android 4.

Apple remet noir sur blanc le fonctionnement de base de Face ID. Pour son premier réglage, TrueDepth projette quelques 30 000 points invisibles sur son visage pour en étudier les caractéristiques afin de générer une carte en volume, complétée d'une photo infra-rouge en 2D. Ces topographies plate et volumétrique de votre visage seront stockées, dans la Secure Enclave du processeur A11, sous la forme « d'une représentation mathématique » tout comme l'étaient les informations d'identification de vos empreintes.

Les petits changements survenant sur votre visage ne devraient pas troubler Face ID, comme un surcroît de maquillage, ou la pousse des cheveux. Les déverrouillages réussis malgré ces légères modifications du visage vont au contraire alimenter la base de données dans la Secure Enclave. Des changements plus significatifs mais temporaires dans le visage peuvent faire obstacle, cependant Face ID tente d'en tirer un enseignement :

Si Face ID ne vous reconnaît pas, mais que la qualité de la correspondance est supérieure à un certain seuil et qu'après cet échec vous enchaînez par la saisie réussie de votre code d'accès, Face ID prend une autre capture. Il enrichit ses données existantes d'identification du visage avec la représentation mathématique tout juste calculée. Ces nouvelles données d'identification de visage sont supprimées après un nombre déterminé de déverrouillages et si la correspondance de votre visage ne marche plus. Ces processus d'enrichissement permettent à Face ID de suivre les changements importants de votre chevelure ou de votre maquillage, tout en minimisant les validations erronées.

Même un visage emmitouflé, avec une pilosité plus fournie que d'habitude, devrait passer si l'essentiel des traits sont visibles

Si par contre vous rasez d'un coup une barbe très fournie, Face ID réclamera votre mot de passe avant de mettre à jour la représentation de votre visage. Dans une précédente explication, Craig Federighi déclarait que Face ID concentrait son analyse sur les yeux, le nez et la bouche. Dès lors, porter un masque sanitaire (comme en ont les chirurgiens, ou comme en portent parfois les Japonais) peut gêner le système.

Foulards, lentilles de contact et chapeaux peuvent être portés et la couleur de peau n'a pas d'influence. Pour les lunettes, les versions polarisantes marchent mais il faudra retirer celles qui filtrent les infra-rouges. Plein soleil comme très basse luminosité, Apple assure que dans les deux cas, Face ID est bon pour le service.

On pourra apercevoir une faible lueur envoyée par la cellule infra-rouge, poursuit la fiche, mais uniquement s'il fait extrêmement sombre. Pas de risques pour les yeux ni pour la peau, promet Apple. En cas de réparation de l'ensemble TrueDepth effectuée hors des circuits agréés, le système devrait être en mesure de s'en rendre compte et TrueDepth sera désactivé.

La distance idéale pour tenir son téléphone avec Face ID est de 25 à 50 cm, grosso modo celle utilisée pour les appels vidéo. Mais Face ID pourra déverrouiller votre iPhone même s'il est posé sur une table, le tout étant que ses capteurs voient votre visage et que vous lui portiez votre attention.

La caméra TrueDepth est activée de façon intelligente, par exemple en levant votre iPhone X pour le sortir de veille, en tapant son écran pour l'éveiller ou à partir d'une notification entrante qui allume l'écran. Chaque fois que vous déverrouillez votre iPhone X, la caméra TrueDepth vous reconnaît en capturant des données de profondeur de champ précises ainsi qu'une image infrarouge. Cette information correspond à la représentation mathématique stockée pour s'authentifier.

Les personnes malvoyantes ou ayant du mal à porter leur regard sur un endroit précis pourront désactiver ce réglage d'attention. Avec le risque que le déverrouillage se fasse un peu plus souvent.

Si l'on a des problèmes moteur, une option dans les réglages d'accessibilité fait que lors de la phase initiale de scan du visage, il est réclamé moins de mouvements de la tête qu'aux autres. Corollaire de cette dérogation, il faudra regarder son téléphone plus ou moins toujours de la même façon.

Les informations contenues dans la Secure Enclave du processeur de l'iPhone sont chiffrées, insiste Apple, et protégées par une clef inutilisable par elle. Tout reste en local sur le téléphone, pas de transfert vers iCloud, pas de synchronisation avec un autre iPhone X. Même son de cloche qu'avec Touch ID. Le seul transfert de données qui peut survenir, avec l'assentiment du propriétaire et son inspection du contenu, est dans l'hypothèse d'un dépannage des capteurs TrueDepth.

Les apps qui utilisent aujourd'hui Touch ID profiteront immédiatement et automatiquement de Face ID, souligne le document, mais sans avoir accès au modèle mathématique créé par cette fonction. L'app réclame l'authentification, iOS lui répond que Face ID a validé le visage et c'est tout.

Pour Apple Pay, pas de risque de payer quoi que ce soit juste en regardant son téléphone, il faut d'abord presser deux fois le bouton latéral de l'iPhone pour initier l'acte de paiement. À la manière de ce qui se pratique sur l'Apple Watch. Pour l'achat d'une app ou d'une transaction sur le web, après avoir pressé le bouton si le paiement n'est pas achevé dans les 30 secondes, il faudra re-presser deux fois le bouton.

Apple ajoute, peut-être pour ceux qui sont persuadés que nous avons un ou plusieurs sosies à travers le monde « La probabilité qu'une personne, prise au hasard dans la population, puisse regarder votre iPhone X et le débloquer en utilisant Face ID est d'environ 1 sur 1 000 000 ». Cette probabilité, pour les empreintes de Touch ID était de 1 contre 50 000.

Il y a bien des failles possibles : les vrais jumeaux, ou un parent qui vous ressemblerait vraiment beaucoup ou des jeunes de moins de 13 ans dont les traits ne sont pas encore assez affirmés. Dans ce cas, Apple préconise le recours à un mot de passe. Face ID, peut-être faut-il le répéter, a beau être l'une des vedettes de l'iPhone X, son usage est facultatif. Il faut savoir également que contrairement à Touch ID qui peut accepter des empreintes de plusieurs personnes, Face ID n'accepte l'enregistrement que d'un seul visage.

L'utilisation d'une photo pour le tromper ne devrait pas suffire, continue Apple, puisque TrueDepth a réalisé une analyse en volume du visage. Même défense contre les porteurs d'un masque de visage, la Pomme parle de techniques avancées pour déjouer ce mode opératoire et détecter la supercherie. En outre, il y a cette analyse de l'attention que porte un sujet à son téléphone. Placer l'iPhone X devant un ami endormi, et donc les yeux clos, ne permettra pas d'aller très loin.

Même avec Face ID activé, plusieurs scénarios obligent à saisir son mot de passe pour entrer dans son téléphone :

  • après un redémarrage ou un démarrage à froid
  • après 48h sans déverrouillage
  • en l'absence de tout déverrouillage par le mot de passe durant les 6 derniers jours et demi et si, dans les 4 dernières heures, Face ID n'a pas eu l'occasion de déverrouiller l'iPhone
  • après un verrouillage à distance par le propriétaire (en cas de perte par exemple)
  • après 5 échecs de reconnaissance du visage
  • après l'utilisation du mode SOS

À ce stade, la vraie grande question qui demeure c'est de savoir à quel point Face ID va marcher chez tout le monde. Même si la suppression de Touch ID donne à penser qu'Apple estime sa nouvelle technologie suffisamment au point pour se jeter dans le grand bain, et sans bouée, de la commercialisation à grande échelle.


avatar Sgt. Pepper | 

Exactement ce que je m’épuisais à expliquer depuis des semaines ?

FaceId va faire oublier TouchId d’ici 1 ou 2 ans ?

Restent les pro Android qui continueront à nous troller tant que Samsung ne sorte pas le S9 avec son FaceId dans 6 mois ....?

avatar anonx | 

@Sgt. Pepper

"Restent les pro Android qui continueront à nous troller tant que Samsung ne sorte pas le S9 avec son FaceId dans 6 mois .."

A peu près au même moment que pas mal recevront leur iPhone X quoi ? (à la Huawei on présente les trucs 1 an à l'avance lol)

Pour le troll le fanboy d'Apple est pas mal dans le genre aussi hein (étanche ça sert à rien, course à la puissance ça sert à rien, écran oled ça sert à rien, écran borderless ça sert à rien, induction ça sert à rien...)

BREF ?

avatar XiliX | 

@anonx

"Pour le troll le fanboy d'Apple est pas mal dans le genre aussi hein (étanche ça sert à rien, course à la puissance ça sert à rien, écran oled ça sert à rien, écran borderless ça sert à rien, induction ça sert à rien...)"

- Etanche ça ne sert à rien, je ne connais personne faire une plongée à +5m avec sans une coque dédiée

- Course ne sert à rien, juste la puissance nécessaire pour faire fonctionner le système correctement. (Pour preuve, les AndroPhones sont toujours à 8 coeurs, donc il y a 3 ans ce n'était pas nécessaire)

- Ecran OLED ne sert à rien sur iPhone, tant qu'il ne sait pas gérer le 3D Touch

- Ecran borderless ne sert à rien, d'ailleurs sur le X, c'est du "edge to edge"

- Induction ne sert toujours à rien "pour moi", on ne peut toujours pas téléphoner en chargeant

BREF !

avatar anonx | 

@XiliX

Oui ça sert à rien pour toi... nombrilisme ?

On se demande pourquoi tu achètes le nouvel iPhone X et aussi cher pour... rien ?

Sérieux vous réfléchissez avant d'écrire autant de bêtises ? Là c'est le summum ?

BREF

avatar ddrmysti | 

C'est là qu'on voit qu'un apple user achète un produit, alors que chez android on achète juste une fiche technique pour se la péter, le produit on s'en moque. Ce qui était reproché à l'OLED, ce n'était pas l'OLED, c'était le rendu des couleurs qui était ignoble. Mais ça pour un fanboy android ça n'a jamais passé, le fait que la technologie évolue et qu'aujourd'hui sur un bon OLED rien ne s'oppose à son utilisation, si ce n'est la faible disponibilité des dalles de qualité qui ne répondent pas à la demande. Pour vous un OLED c'est un OLED tant que c'est marqué OLED sur la fiche technique, le reste vous vous en foutez, de toute façon ce n'est pas pour l'utiliser.

avatar macam | 

@ddrmysti :
Tu as parfaitement résumé l'état d'esprit des android users, du moins ceux qui viennent ici faire du bashing Apple : pour eux seules les specs techniques comptent ; la protection de la vie privée (le contrôle des permissions que Google a repris ; le blocage publicitaire encore repris par Google - pour évincer ses concurrents ? -, avec maintenant la volonté de bloquer le traçage intersite que Google ne pourra imiter - faut quand même pas pousser mémé dans les orties).
Bouffer de la pub à foison ils s'en foutent, être de très loin la cible des hackeurs ils s'en foutent, etc.
Bref ils sont complètement immatures.

avatar McDO | 

" tant que Samsung ne sorte pas le S9"

Euh "FaceID" était déjà dispo sur le S8, plusieurs mois avant la sortie de l'iPhone X. Le S9 l'aura donc surement en version améliorée.
Apple ne crée plus de tendance, elle les suit.

avatar Sgt. Pepper | 

@McDO

Non la reco facile du S8 n’est pas du FaceId ?

« 

Le problème avec Samsung sur la reco faciale est la confusion de leur message envers le grand public.

Il font passer la reco faciale du S8 comme un élément de sécurité (http://www.samsung.com/fr/smartphones/galaxy-s8/security/)

Alors que Samsung a reconnu que cela n’était en fait pas plus secure qu’une simple action « swipe to unlock » tellement elle n’était pas fiable
https://www.forbes.com/sites/amitchowdhry/2017/03/31/samsung-acknowledges-galaxy-s8-facial-recognition-security-limitations/

Mais ils n’ont pas changé leur page Marketing pour autant ? »

avatar ddrmysti | 

L'important ce n'est pas que ça marche, c'est que ce soit marqué sur la fiche technique, c'est tout ce qui compte.
Les mecs qui utilisent android n'utilisent pas un smartphone mais une fiche technique. C'est comme quand ils te soutiennent qu'ils ont un meilleurs écran ou un meilleurs APN parce que le chiffre en Mpx est plus gros. L'important, c'est juste la fiche technique que tu peux exhiber.

avatar XiliX | 

@McDO

"Euh "FaceID" était déjà dispo sur le S8, plusieurs mois avant la sortie de l'iPhone X. Le S9 l'aura donc surement en version améliorée."

Non sur S8 sur du "PhotoID" pas FaceID. D'ailleurs Samsung conseil de ne pas l'utiliser
Et j'en suis sûr que le FaceID ne sera pas dispo pour S9

avatar adrien82160 | 

Une vraie prouesse.
Hâte de l’avoir en main.

avatar je-deteste-android- | 

De toute façon Face ID est vraiment différenciateur par rapport à Touch ID.

Rien que cette fonction rend obsolète tout les autres iPhone en dehors du X... le 8 est juste sauvé grâce à sa puce A11 Bionic mais en dehors de ça il est vraiment daté... un appareil de plouc qui n'aurait jamais du sortir ! ?

Bref, j'attends avec impatience la sortie de l'iPhone X ! ?

avatar iVador | 

@je-deteste-android-

Faux. Rien à foutre de Face ID pour ma part. Rien ne peut remplacer Touch ID

avatar Sgt. Pepper | 

@iVador

« Rien ne peut remplacer Touch ID »

Tout de même FaceId a des arguments pour lui :

- Plus efficace: fonctionne doigt mouillés , sales , abîmés par des travaux , ou avec des gants

- Plus sur : risque de « match » de 1 pour 1 000 000 contre 1 contre 50 000 pour TouchId

- Plus sur : TouchId facilement crackable avec une. Relativement « simple » copie de l’empreinte

- Plus sur : pas possible d’accéder à ton mobile quand tu dors en simplement posant ton doigt sur le capteur

- Plus facile à embarquer : libère de la place pour l’écran sans avoir à mettre un capteur au dos ( pas pratique ) , ou sous écran Trop cher (fabrication / réparation)

avatar Almux | 

Un appareil de "plouc" qui sera bien fonctionnel, pourtant!
Tout le monde n'a pas besoin d'être un geek compulsif.
Un bon outil reste un bon outil, pour qui sait l'utiliser.

avatar Sgt. Pepper | 

@Almux

C’est un troll de compétition: ne lui répond surtout pas ?

avatar leber726 | 

@Sgt. Pepper

Note que tu es assez au point toi aussi pour faire des trolls de compèt'. Y'a qu'à voir ton premier message sur ce topic.

avatar Sgt. Pepper | 

@leber726

En quoi c’est un Troll ? ?

avatar je-deteste-android- | 

@Almux

Ceux qui vont acheter l'iPhone X ne sont pas des geeks (ça c'est ceux qui achètent Android), mais des gens de bon goûts.

Chic, not geek.

avatar bellague | 

@je-deteste-android-

La photo de l’auteur des commentaires devrait être obligatoire, on se marrerait.... Avez-vous au moins un iPhone?

avatar je-deteste-android- | 

Oui j'ai un iPhone et j'assume mes propos ?

Te voilà même une preuve ➡️ https://m.imgur.com/a/M0MKI (capture d'écran).

T'es content maintenant ? ??

avatar byte_order | 

> des gens de bon goûts.

Parfaite définition de l'élitisme.
Tout le monde pense avoir un bon goût.

Mais acheter un truc en pensant que cela vous classera dans la case de ceux qui ont bon goût c'est illusoire. Vous serrez juste dans la case de ceux qui partagent le votre, rien de plus.

avatar r e m y | 

@byte_order

.... tout le monde pense avoir bon goût!

Moi j'ai arrêté de m'en vanter depuis mon reportage en Amazonie à la rencontre de tribus anthropophages ?

avatar frankm | 

En fait, je commence de plus en plus à penser l'inverse.

avatar bellague | 

@je-deteste-android-

Pauvre gars, plein de certitudes imbéciles !

avatar iPop | 

@je-deteste-android-

Juste pour savoir, tu dis macOS X ou macOS 10 ?

avatar r e m y | 

@iPop

Bizarre ta question.... on doit dire macOS !

avatar romain31000 | 

Qu en est il de toutes les app tierces qui utilisent Touch ID? (Banques, Dropbox, app de gestion de mot de passe, etc...)
Est ce que la bascule vers Face ID est automatique ?

avatar Shralldam | 

@romain31000

Le framework est le même que pour Touch ID si j’ai bien compris. C’est pris en charge par iOS. Cela veut dire que toutes les applications qui sont compatibles Touch ID sont automatiquement capables d’utiliser Face ID.

avatar romain31000 | 

@Shralldam

Mais est ce que les entreprises derrière ces app feront rapidement confiance à Face ID?
Je pense notamment aux banques, qui, pour certaines ont attendu au moins un an avant de prendre en charge Touch ID.

avatar Sgt. Pepper | 

@romain31000

Hélas ?

Comme l’App de la Société Générale qui demande un double code à chaque fois : juste pour consulter son compte ?
Quel galère ??

Des chieurs ...

avatar r e m y | 

@romain31000

Au moins une banque (un groupement de banques en fait) parmi celles en cours de discussion pour prendre en charge ApplePay a adressé une demande à Apple pour pouvoir effectuer ses propres tests de fiabilité de faceID (comme ils l'avaient fait pour touchID) avant d'accepter ce mode d'authentification de paiement.
À defaut, ils ont demandé à pouvoir désactiver faceID pour imposer la saisie du code dans l'attente de validation du procédé (tout en sachant que ce n'est pas possible, le systeme ApplePay formant un tout indissociable).
À ce jour, Apple n'a pas pu donner suite à cette demande, officiellement par manque de disponibilité des quelques prototypes d'iPhone X qui auraient pu servir à ces tests.
S'il faut attendre les premières livraisons d'iPhone X sortis de chaînes, ça risque de retarder à nouveau la prise en charge d'applePay par cette banque...

avatar Abd Salam | 

@r e m y

Si le nom officiel est «groupe», il s’agit en fait d’une seule banque qui exploite deux marques commerciales !

Notamment, les sociétaires d’une marque sont solidaires en dernier recours des dettes de l’autre marque...

avatar romain31000 | 

@r e m y

C est pas bon signe pour une prise en charge de Face ID dans les premières semaines / premiers mois...
Je suis chez Boursorama et je pense qu’il a fallu attendre au moins 1 an après sortie de Touch ID pour une prise en charge.

avatar Sgt. Pepper | 

@romain31000

Une fois TouchId accepté dans une App, FaceId sera de facto disponible .

avatar romain31000 | 

@Sgt. Pepper

Comment es tu certain de cela?

avatar Sgt. Pepper | 

@romain31000

La local Auth policy de. L’APinde Développement est soit biometric ( TouchId ou FaceId )
Ou biometric/password.

Pas de distinction entre FaceId ou TouchId .
Apple a bien fait les choses ?

avatar romain31000 | 

@Sgt. Pepper

Top pour la bascule automatique vers Touch ID

avatar Sgt. Pepper | 
avatar r e m y | 

@romain31000

La prise en charge de faceID est automatique si touchID est pris en charge. C'est bien le probleme pour la banque que j'evoque (désolé je n'ai pas le droit de donner son nom) pour accepter de passer à ApplePay.
Ils ont validé en interne et avec leur service d'assurance, la fiabilité de touchID comme moyen de validation de paiement, mais PAS faceID (faute d'avoir eu des iPhone X en prêt pour faire leurs propres tests sans prendre ce que dit Apple pour argent comptant).

avatar romain31000 | 

@r e m y

Très intéressant ce que tu dis sur la prise en charge automatique de Face ID.
Sgt. Pepper disait la même chose.

Mais je ne serai pas surpris que d’autres banques (tout comme le groupe dont tu parles) ou d’autres institutions qui gèrent des informations critiques rechignent, dans un premier temps, à la prise en charge de Face ID.

Wait & See

avatar r e m y | 

@romain31000
La bascule automatique touchID/faceID pour les apps, c'est aussi écrit en toutes lettres dans l'article...

Pour ce qui est de la réticence des banques, c'est aussi ce que j'explique (du moins pour applePay) car elles ont besoin de tester elle-même la fiabilité et la robustesse de ce nouveau procédé de validation des paiements... mais il n'est pas possible d'accepter touchID et refuser faceID (c'est les 2 ou rien) et il n'est pas possible d'accepter ApplePay sans accepter touchID ET faceID.

Par contre, les banques semblent apprécier que faceID n'accepte qu'un seul visage enregistré car ça permet de mieux s'assurer que celui qui valide un paiement est bien le propriétaire de l'iPhone (et pas l'un des 5 usagers potentiels ayant enregistré leur empreinte)

avatar Vanton | 

@r e m y

Sachant que le fils ou la fille du propriétaire a pas mal de chances d’arriver à utiliser FaceID s’il ou elle ressemble beaucoup à son parent, je suis pas certain que le passage à 1 seul utilisateur soit effectif dans les faits...

avatar zoubi2 | 

@Vanton

"Sachant que le fils ou la fille du propriétaire a pas mal de chances d’arriver à utiliser FaceID"

Vous n'en savez strictement rien (et moi non plus).

avatar Vanton | 

@zoubi2

Relis l’article alors...

avatar XiliX | 

@Vanton

"Sachant que le fils ou la fille du propriétaire a pas mal de chances d’arriver à utiliser FaceID"

Franchement j'en doûte. Apple l'a dit, il faut que ce soit des jumeaux parfaits ou jumelles parfaites. Or enfants/parents il y a énormément de point diférenciant. Ne serait-ce que les traits d'adulte

avatar Sgt. Pepper | 

@XiliX

Exact c’est une mauvaise compréhension de ce que remonte Apple:?

“ The probability of a false match is different for twins and siblings that look like you

as well as among children under the age of 13, because their distinct facial features may not have fully developed.”

Donc ce n’est pas une question parent / enfant .?‍?

Mais les jeunes enfants n’ont pas le visage encore assez formé pour offrir une protection de 1 contre 1 000 000 000.?

Apple ne dit pas combien mais cela a l’air d’être en dessous de TouchId (1 pour 50 000) comme cela a l’air d’être problématique ?

avatar r e m y | 

@Shralldam

Oui. Comme expliqué dans l'article, l'app demande à iOS si l'utilisateur est validé. Que ce soit via touchID ou faceID, selon le modele d'iPhone, iOS répond à l'app "validation ok" ou "validation pas ok". L'app n'accède pas directement à touchID ou faceID, elle ne sait même pas quel procédé a été utilisé.

avatar IPICH | 

@romain31000

Lis l'article jusqu'au bout et tu verras que oui?

avatar jodA | 

Ces topographies plate et volumétrique ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR