Craig Federighi : Face ID c'est comme Touch ID, en mieux

Florian Innocente |

Comme Touch ID en son temps, Face ID suscite curiosité sur sa fiabilité et soupçons sur les risques de voir des données personnelles s'envoler quelque part et être exploitées à l'insu de son propriétaire. Hier c'était pour ses empreintes, aujourd'hui pour son visage.

Maintenant que Touch ID est entré dans les mœurs et que toute méfiance a pris le large, le discours s'est inversé, c'est sa disparition programmée qui inquiète. L'avènement de Face ID est accompagné à nouveau du refrain du "tous fliqués". En attendant que cette solution soit mise à l'épreuve et décortiquée par les spécialistes, Craig Federighi a abordé en long et en large cette nouvelle fonction chez TechCrunch.

Conception

Federighi confirme qu'Apple a amassé bien plus que le « milliard » de prises de vue, dont avait parlé Phil Schiller lors du keynote, une base constituée pour entrainer et tester la reconnaissance faciale. Des images de personnes — qui ont donné leur accord — venues des quatre coins du monde et présentant un large éventail de visage et couleurs de peau.

« Ce n'est pas quelque chose [ces informations] que vous pouvez juste prendre sur Internet », d'autant moins que ces scans de visages devaient être très détaillés, pris sous plusieurs angles, et en haute définition. Apple a conservé ces données de travail et entraine ses algorithmes dessus afin de les améliorer progressivement.

À l'image de Touch ID, Federighi réitère qu'Apple ne stocke rien des données récupérées par Face ID lorsqu'on configure son iPhone X. Tout est gardé en local sur le téléphone, dans la Secure Enclave du processeur de l'iPhone et rien n'est transmis dans le nuage. Le processus d'amélioration de la reconnaissance, qui va s'adapter à l'évolution de votre visage et de vos traits se déroule en local. Il n'y a pas de traitement déporté dans le nuage comme cela peut se faire chez d'autres pour la reconnaissance de textes (Microsoft) ou de visages dans les images (Google Photos).

Sécurité et confidentialité

Apple s'interdit de donner accès à ces données sur le téléphone, tout comme elle l'a démontré lors de son bras de fer avec le FBI. Sur ce point, la politique qui prévalait pour Touch ID vaut à l'identique pour Face ID. Et hier comme aujourd'hui, Apple n'a aucun moyen non plus d'accéder à la Secure Enclave pour y extraire le modèle mathématique généré à partir du visage. Un modèle qu'il est impossible aussi, insiste Federighi, de retransformer en un visage virtuel.

Federighi précise qu'une option supplémentaire est encore discutée en interne, celle de coupler la reconnaissance Face ID avec la saisie, dans la foulée, d'un mot de passe. Une double serrure en quelque sorte.

Si l'on ne veut pas être obligé d'utiliser Face ID sous la contrainte, Apple a prévu une nouvelle action qui consiste à presser quelques instants le bouton de démarrage et l'un des deux du volume de l'iPhone X (plutôt que de presser 5 fois le bouton de démarrage comme précédemment) de manière à désactiver Face ID (ou Touch ID sur les iPhone 8) et revenir à la saisie d'un code.

Autres réglages (déjà existants avec Touch ID) qui rendent plus compliqués les scénarios où l'on voudrait vous obliger à déverrouiller votre téléphone en le mettant face à votre visage :

  • au bout de 48h sans déverrouillage avec Face ID ou après un redémarrage, FaceID est désactivé, on doit taper son code. Après 5 essais infructueux, retour aussi au code.
  • après 6 jours et demi sans utilisation de son code pour déverrouiller l'iPhone et si l'on a pas utilisé Face ID durant les quatre dernières heures, le code est réclamé.
  • les développeurs n'ont pas accès aux données brutes récupérées par le système de scan de Face ID, uniquement à une représentation volumétrique du visage qui leur permet d'appliquer leurs traitements, comme les filtres SnapChat que l'on a vus pendant le keynote ou avec de futures apps de réalité augmentée. C'est un point important, Face ID ne se résume pas à un système de déverrouillage et de sécurité, même si c'est un aspect majeur, c'est un mécanisme qui promet quantité d'autres usages à travers des apps ludiques ou non.
  • Un peu avant la sortie de l'iPhone X début novembre, Apple publiera un document technique sur Face ID.

Fonctionnement de Face ID

Face ID devrait être beaucoup plus rapide dans la phase de détection qu'on ne le pense, explique TechCrunch. Avec Touch ID on peut déverrouiller son téléphone tout en le sortant de sa poche, avant même de l'avoir face à soi.

Avec Face ID, il faut d'abord présenter son visage et faire un geste vertical pour afficher l'écran d'accueil. Cependant, d'après différents témoignages de personnes qui testent depuis un moment déjà ce système, on peut commencer à faire le geste tout en levant son téléphone devant soi. Dans bien des cas, la reconnaissance aura été effectuée et le déverrouillage déjà effectif.

Les lunettes de soleil polarisantes ne poseront pas de problème — Federighi dit en utiliser lui-même — ni les lunettes de soleil dans leur ensemble. Il en existe cependant dont le traitement sur le verre bloque le passage des faisceaux infrarouge comme celui émis par l'un des capteurs logés dans l'encoche de l'iPhone X. Dans ce cas, Face ID est impuissant. Il faudra utiliser son code ou baisser ses lunettes.

Les malvoyants ou personnes aveugles, qui ne peuvent fixer précisément l'écran de leur iPhone X, pourront désactiver l'option "d'attention". Elle consiste, pour Face ID, à s'assurer que le sujet regarde bien l'écran avant de le déverrouiller. Cela évite des déverrouillages intempestifs, alors même que l'on était simplement près de son téléphone, son visage perceptible par ses capteurs mais sans volonté de l'utiliser. Résultat, ces personnes pourront déverrouiller leur téléphone sans avoir à le regarder fixement. Ce sera un peu moins sûr mais plus pratique pour elles. Sinon, on peut très bien désactiver complètement Face ID et s'en remettre à un déverrouillage par code (là, pour le coup, Touch ID était plus accessible).

Face ID a seulement besoin de voir les yeux, le nez et la bouche. S'ils sont masqués, ça ne marchera pas. Ainsi, explique Federighi, un chirurgien portant son masque ne sera pas reconnu, mais un sujet portant un foulard autour de la tête ou bien un casque sera identifié. Tout comme Touch ID avait besoin d'un contact tactile direct et net, et ne marchait pas en portant des gants ou marchait mal avec les doigts trempés.

Il n'y a pas de distance précise nécessaire entre son visage et son téléphone pour que Face ID fonctionne, pas besoin de coller son nez sur le téléphone « C'est de l'ordre de la distance habituelle lorsqu'on prend une photo de soi avec la caméra frontale ». Il faut juste que la zone allant des yeux à la bouche soit dans le champ de vision des capteurs et cela marche même selon des angles extrêmes, comme lorsqu'on tient son téléphone assez bas « En résumé, si vous tenez votre téléphone d'une façon naturelle il se déverrouillera ».

Il faut cependant bien porter son attention à cet écran, c'est en relation avec l'option du même nom. Ça évite un déverrouillage si l'on a les yeux fermés (pas de blague possible avec un copain qui dort) ou si l'on parle à quelqu'un sans accorder une attention particulière à son téléphone. Détail au passage, aucune lumière visible n'est émise par les capteurs durant la détection.

Sur Daring Fireball, John Gruber dit avoir vu fonctionner Face ID parfaitement dans une pièce particulièrement sombre. D'après les différents témoinages recueillis, après le keynote, auprès de ses contacts ingénieurs chez Apple qui utilisent quotidiennement leur iPhone X, le système « marche », tout simplement.

À Gruber comme à Matthew Panzarino de TechCrunch il a été raconté par plusieurs personnes qu'ils connaissent bien, notamment issues des rangs de l'ingénierie, qu'Apple avait pris la décision de tout focaliser sur Face ID pour l'iPhone X depuis un bon moment : « Il y a eu bien sûr des essais préliminaires pour intégrer un capteur Touch ID sous l'écran, à titre de plan B. Mais Apple a été convaincue que Face ID était la solution à adopter il y a plus d'un an. » écrit Gruber, « Ils ont arrêté de chercher à faire Touch ID sous l'écran, non pas parce qu'ils n'y arrivaient pas, mais parce qu'ils ont décidé qu'ils n'en avaient pas besoin ».

D'où une somme d'interrogations persistantes, chez ces personnes, quant aux rumeurs et photos qui ont plusieurs fois circulé, ces dernières semaines encore, à propos de Touch ID sous l'écran, ou au dos, ou encore de Face ID choisi à défaut d'un nouveau Touch ID. En résumé, le nouveau Touch ID existe bel et bien, il s'appelle Face ID, aujourd'hui et pour les années à venir.

avatar OnSurface | 

J'ai l'impression que l'attraction principale (et test) des futurs acquéreurs de l'iPhone X va être Face ID 🤔

avatar C1rc3@0rc | 

@OnSurface

Ca va etre surtout le probleme principal.

Les avantages de l'iPhone 10 sont... l'ecran OLED et le double capteur photo stabilisé.

Pour le reste, l'iPhone 8 est bien plus interressant, vu qu'il dispose du TouchID qui lui permet d'acceder aux services bancaire et d'identification, et que Fake ID, va falloir du temps pour qu'il soit adopté par les dev, sachant qu'il ne concerne que l'iPhone 10, qui va etre peu vendu en rapport aux autres iPhone 7 a SE, iPad et Mac qui eux disposent de TouchID, sachant qu'en plus Touch ID va revenir en force sur tous les iPhone l'annee prochaine (probablement avec Fake ID en plus sur les modeles 9, si Fake ID n'a pas ete piraté d'ici la...)

avatar paulg | 

Je suis pas très fan du système, sachant qu'une fois sur deux je déverrouille mon iPhone en le sortant de ma poche quand il est pas en face de mon visage

avatar NestorK | 

Oui, enfin si tu le déverrouilles, c'est bien pour le mettre en face de ton visage à un moment ou un autre non ?

Si FaceID est rapide, ça revient quasi au même.

avatar macam | 

@nestork :
Il arrive qu'on consulte son téléphone posé sur la table : si Face ID ne marche dans cette situation où l'on n'est pas face à l'écran, alors c'est une régression.
(Et puis je ne comprends pas cette histoire de balayage pour afficher l'écran d'accueil : pourquoi ne pas l'afficher immédiatement après la reconnaissance ?).

avatar p@t72 | 

Et si il est posé sur la table?
Tu vas coller ta tronche en face?...

avatar XiliX | 

@p@t72

"Et si il est posé sur la table?
Tu vas coller ta tronche en face?..."

Regarde la demo avant de sortir des anneries

avatar byte_order | 

Vouloir déverrouiller son smartphone pour jetter un oeuil rapido alors que celui-ci est posé sur le coté n'est pas rare.

Le mot important ici est "côté".

avatar tibcheshire | 

@paulg

Pareil, non Craig, c’est de la merde en fait, c’est pas parce que TU kiffs que tout le monde doit aimer comme toi...

avatar Lestat1886 | 

@paulg

"Cependant, d'après différents témoignages de persones qui testent depuis un moment déjà ce système, on peut commencer à faire le geste tout en levant son téléphone devant soi. Dans bien des cas, la reconnaissance aura été effectuée et le déverrouillage déjà effectif."

avatar byte_order | 

commencer à faire un geste tout en le sortant de sa poche c'est une bonne recette pour le lâcher, je pense...

avatar tchit | 

Et dire que j'ai posté en commentaire il y a 6 mois à qui voulait l'entendre qu'il n'y aurait pas de Touch ID. Mais on ne me croyait pas...

avatar frankm | 

@tchit

Il faut dire à Craig qu'on veut Face ID sur un iPhone à 850€ et non 1160€. Et comme c'est bien fait il me faudrait celui à 1330€.

avatar marc_os | 

@ tchit
Bravo Madama Irma !
Vu le nombre de personnes qui disent tout et son contraire, fatalement il y en a dans le lot qui tombent juste. Se vanter d'avoir gagné en jouant à pile ou face est juste ridicule.

avatar macam | 

@tchit :
T'avais qu'à pas te cacher derrière un pseudo, mais afficher ton nom : Ming Chi Kuo.

avatar apple.pierre | 

Moi il y a quelque chose quelque chose qui m'embête. J'aime bien sortir le téléphone à moitié de ma poche et appuyer deux fois sur le bouton home pour abaisser l'écran. Et je ne pourrais pas utiliser mon IPhone X discrètement..

avatar Nitneuqq | 

@apple.pierre

Donc achète l’iPhone 8? Toujours les commentaires « mais moi....mais moi.... » à chaque sortie d’iPhone...

avatar byte_order | 

Oui, cela rappelle que chacun à ses propres usages avec son bien.
Quel scandale, vraiment, tous ces gens qui sont différents de nous et de l'utilisateur lambda tel que Apple l'identifie...

avatar Wolf | 

Mouais...

avatar Vanton | 

"Cependant, d'après différents témoignages de persones qui testent depuis un moment déjà ce système, on peut commencer à faire le geste tout en levant son téléphone devant soi. Dans bien des cas, la reconnaissance aura été effectuée et le déverrouillage déjà effectif."
Ça c'est intéressant

avatar marc_os | 

@ Vanton
Elle vient d'où ta citation ?
(En tous cas pas de l'article.)

avatar Memnock | 

@marc_os

Oui, c’est bien écrit dans cette nouvelle..

avatar marc_os | 

@ Memnock
Autant pour moi, je n'avais pas vu que l'article contenait deux pages.

avatar vache folle | 

@marc_os

Heu, là, ce ne sont plus des lunettes, mais un chien et une canne blanche. C'est écrit noir sur blanc dans l'article. 😉

Au-dessus de la photo: "Avec Face ID, il faut d'abord présenter son visage et faire un geste vertical pour afficher l'écran d'accueil. Cependant, d'après différents témoignages de persones qui testent depuis un moment déjà ce système, on peut commencer à faire le geste tout en levant son téléphone devant soi. Dans bien des cas, la reconnaissance aura été effectuée et le déverrouillage déjà effectif."

avatar Vanton | 

"Face ID a seulement besoin de voir les yeux, le nez et la bouche. S'ils sont masqués, ça ne marchera pas. Ainsi, explique Federighi, un chirurgien portant son masque ne sera pas reconnu"

Ça en revanche.... 👎🏼

"Il faut cependant bien porter son attention à cet écran, c'est en relation avec l'option du même nom. Ça évite un déverrouillage si l'on a les yeux fermés (pas de blague possible avec un copain qui dort) ou si l'on parle à quelqu'un sans accorder une attention particulière à son téléphone"

Si on ne peut ni parler ni sourire pendant ça va être d'un chiant !!!

avatar NestorK | 

Zut ! Je ne pourrais pas déverrouiller mon iPhone alors que je pratique une appendicite !

avatar jeanCloud | 

@NestorK

Oh la la la vieille école...Change ta façon de pratiquer passe en 2.0

avatar azer0147 | 

@NestorK

Tu pratiques une appendicite ? Toi il est clair que tu ne vas pas être gêné par le problème du masque chirurgical 😁

avatar ErioBato | 

@NestorK

Tu ne pratiques pas une appendicectomie en raison d'une appendicite, par hasard ?

avatar Foguenne | 

@Nestor
"Zut ! Je ne pourrais pas déverrouiller mon iPhone alors que je pratique une appendicite ! "

Parce que vous pouviez le faire avec des gants stériles peut-être ? 🙄😂😂

avatar Finouche | 

@Foguenne

Ben oui, il suffit de couper le bout du(es) doigt(s) du gant ! 💩

avatar MarcMame | 

@NestorK

"Zut ! Je ne pourrais pas déverrouiller mon iPhone alors que je pratique une appendicite ! "
---------
Alors que cela pourrait être fort utile si tu as oublié comment pratiquer cette intervention bénigne...

avatar DarKOrange | 

@NestorK

Appendicectomie

avatar Finouche | 

@NestorK

Les smartphones ne sont pas interdits au bloc ? 😷

avatar inumerix | 

@Vanton

Un chirurgien porte aussi des gants...

avatar Vanton | 

@inumerix

C'est un exemple un peu bête qu'il a utilisé. Je vois mal un chirurgien utiliser son iphone en pleine opération...
Mais c'est le début de la phrase qui m'intéresse. Il n'est pas rare en hiver de croiser des gens enroulés dans des écharpes, dont la bouche est donc potentiellement masquée.
Et comme d'autres l'ont dit, en Asie beaucoup de gens portent des masques dans la rue.

avatar Bigdidou | 

@Vanton

« n'est pas rare en hiver de croiser des gens enroulés dans des écharpes, dont la bouche est donc potentiellement masquée. »
Oui, enfin, c’est rare de se balader emmitouflé et de pas avoir de gants…

« Mais cette fois il faudra le faire sans rire, sans parler, en regardant bien le téléphone et en ne portant rien qui masque la bouche... »
Tu crois pas sue tu en fais un peu beaucoup, là ?

avatar Vanton | 

@Bigdidou

J'espère sincèrement que j'en fais beaucoup... Mais j'ai peur que non... J'attendrai les premiers tests avec une crainte certaine. J'adorerais pouvoir me dire après le lancement que j'ai eu peur pour rien.

avatar macam | 

@didou :
Il a raison, vu que la reconnaissance va des yeux à la bouche : si Face ID arrive à reconnaître que c'est tas bouche quand tu parles alors il est balaise.

avatar Bigdidou | 

@macam

« Il a raison, vu que la reconnaissance va des yeux à la bouche : si Face ID arrive à reconnaître que c'est tas bouche quand tu parles alors il est balaise. »
On peut aussi imaginer arrêter de parler une demie seconde pour FaceID fasse son oeuvre de reconnaissance, vois-tu.
Si tu remues les doigts en permanence, ça doit pas être facile pour TouchID non plus…
C’est dans ce sens là, que j’écris « en faire trop ».
On n’est pas en permanence à sourire en parlant tout le temps : le temps d’une inspiration, FaceID devrait fonctionner.
Tout ça, ce sont des faux problèmes : des vrais, il y en a suffisamment concernant FaceID pour pas aller en rajouter en en faisant des tonnes.

avatar sachouba | 

@Bigdidou :
"et de pas avoir de gants…"

Je ne porte de gants qu'au ski ! J'imagine ne pas être le seul...

avatar Bigdidou | 

@sachouba

« Je ne porte de gants qu'au ski ! J'imagine ne pas être le seul... »
Ca ne vaut pas le coup de se bagarrer pour le fond, mais pour la forme,oui.
Sachouba, je t’ai déjà dit que découper des morceaux de phrases en en changeant, du coup, le sens est détestable.
Exemple :
« au ski ! J'imagine ne pas être le seul... »
C’est parce que tu débrouille mal. Hors saison, il m’arrive fréquemment de pouvoir faire du ski en solitaire.

avatar sachouba | 

@Bigdidou :
Je n'ai pas altéré le sens de ta phrase ! Tu affirmes que lorsqu'on est emmitouflé dans une écharpe, on porte très probablement des gants. Ce n'est pas mon cas, ni le cas de la plupart des gens que je connais.

avatar adixya | 

On porte des gants en hiver aussi mais passons...

avatar Finouche | 

@inumerix

Et un chirurgien pratique une appendicectomie.

avatar MarcMame | 

@Finouche

Les charcutiers aussi et sans gants !

avatar Finouche | 

@MarcMame

Oui, mais en général le patient est décédé. 😁

avatar marc_os | 

@ Vanton
Même question que plus haut :
Elle vient d'où ta citation ?

avatar Memnock | 

@marc_os

Elle viens encore une fois de cette article... Vraiment..

avatar marc_os | 

-

Pages

CONNEXION UTILISATEUR