iPhone : le temps est-il venu d'avoir des batteries amovibles ?

Florian Innocente |

Verra-t-on de prochaines générations d'iPhone avec un design mieux disposé au changement rapide et aisé de leur batterie ? La tourmente dans laquelle Apple s'est elle-même plongée (et qui n'est pas terminée, entre les actions en justice et l'image sérieusement écornée tant la couverture médiatique a été intense) sera peut-être l'occasion d'un réajustement des priorités dans la conception d'un nouveau modèle.

Il est certainement vain d'espérer un bouleversement dès la prochaine génération de 2018, les designs sont définis bien en amont et la marge de manœuvre est probablement assez faible.

De même que l'on peut se demander si Apple aura le "courage" d'aller vers un design où le logement de la batterie est directement accessible à l'utilisateur. Cela irait à rebours de toute l'évolution de ses produits ces dernières années et cela sous-entend de prévoir la vente de batteries comme des consommables dans ses boutiques.

À ce stade il est bon de rappeler une évidence, tant on peut entendre tout et n'importe quoi ces derniers jours : la batterie des iPhone n'est pas soudée. Au fil des générations, Apple a même fait en sorte qu'elle soit plus simple à changer pour ses équipes de Genius qui ont plusieurs chats à fouetter au quotidien. Cela peut être fait chez Apple ou chez un tiers, mais c'est possible et prévu. Sur un SE par exemple, c'est faisable en quatre étapes qui ne sont pas complexes mais qui imposent tout de même du doigté. On n'ouvre pas simplement un tiroir et hop on sort la batterie pour mettre la nouvelle.

Crédit : iFixit

Ce qui n'est pas prévu aujourd'hui et qui représenterait une sacrée nouveauté c'est que l'on aille acheter une batterie dans un Apple Store et qu'on la change soi-même dans son salon. Un bricoleur peut le faire, pas monsieur tout-le-monde. Ce qui est vrai par contre c'est que cette facilité (relative) de remplacement est réservée aux iPhone — tant mieux ce sont des produits qu'Apple vend dans des volumes énormes — et pas aux iPad ni aux Mac.

Les plus proches concurrents d'Apple, eux-même, ne donnent pas toujours l'exemple. Il fut un temps où la batterie des Galaxy S était amovible, ce n'est plus le cas. Idem pour le dernier LG G6 après le four du précédent modèle plus modulaire. Idem aussi avec le Huawei Mate 10 Pro, pour ne citer que ceux-ci. Il y a d'autres cas inverses : Motorola par exemple qui a des modèles à batterie interchangeable.

Si l'on devait résumer à grands traits : plus le téléphone est cher, plus il est fin, plus les chances d'avoir une batterie amovible se réduisent à peau de chagrin.

Réagissant à la communication d'Apple, Walt Mossberg, l'ancien journaliste tech du Wall Street Journal et de The Verge raconte que le désir de Steve Jobs de ne pas avoir de batterie amovible était motivé par le besoin de gagner de la place pour mettre une plus grosse batterie, la finesse à ses yeux était secondaire.

En évacuant toute la petite mécanique qui permet de tenir et retirer les batteries ainsi le capot amovible, il y a matière à grappiller un peu de place. D'autant qu'un tel logement doit être renforcé davantage si l'on veut en plus un appareil étanche.

Cependant, ajoute Mossberg, les statistiques il y a quelques années montraient que les achats de batteries de remplacement ne représentaient pas de gros volumes, au-delà d'un noyau de clients qui en avaient besoin. Que les gens aussi changeaient assez fréquemment de téléphones. Alors qu'aujourd'hui, au vu de leurs prix qui ont grimpé en flèche, on aura tendance à les garder plus longtemps et à être plus fréquemment confrontés au vieillissement de leur batterie.

Autre facteur à prendre en compte dans l'évolution des téléphones, ils sont devenus presque aussi puissants qu'un ordinateur. L'impact sur leur batterie est d'autant plus fort que les usages s'intensifient. On oublie assez facilement le temps énorme que l'on consacre aujourd'hui à ces appareils devenus de véritables consoles de jeux et télévisions de poche.

Avec son mea-culpa d'hier, Apple a commencé à corriger ses premières erreurs de communication. On aurait évidement préféré que ce programme de remplacement soit plus attractif encore. Plutôt qu'un prix réduit sur un an, proposer par exemple un échange gratuit sur une durée plus courte mais baisser ensuite de façon substantielle ce coût de la batterie de manière permanente.

Reste qu'en apparaissant disposée à pleinement se racheter, Apple laisse en suspens au moins une question. Pourquoi ce programme démarre-t-il avec les iPhone 6 et pas avec les 5s, par exemple ? Il ne s'agit pas de remonter jusqu'aux premiers iPhone mais, au delà des améliorations annuelles des composants, qu'est-ce qui a changé sur un plan matériel pour qu'à compter de cette génération et de celles qui ont suivi, il soit nécessaire de modifier le système pour qu'il évite des extinctions inopinées ? Apple ne l'explique pas.

Durant la présentation des iPhone 6, Phil Schiller avait vanté un processeur A8 plus rapide que le précédent, capable d'une meilleure endurance sur des actions qui le sollicitent fortement. Il avait également loué les efforts des ingénieurs pour les résultats obtenus sur l'autonomie. Bref, rien de nouveau par rapport à ce qu'Apple dispense à chaque lancement.

Mais allez dire à un propriétaire de 5 ou 5s que son téléphone est exclu du programme alors que le SE est pris en charge. Il est bien entendu que ces téléphones sont complètement différents en interne — deux générations d'écart — mais extérieurement un utilisateur lambda les jugera similaires.

De toute évidence, ce facteur déclencheur qui n'existait pas avant les iPhone 6 est toujours là avec le 7. En outre Apple ne dit pas un mot sur ce qu'il en est des 8 et du X. Tout au plus a-t-elle indiqué que ce variateur de puissance allait être utilisé aussi sur de « futurs produits ».

La déclaration d'hier est un vrai pas dans le bon sens mais il manque toujours à Apple cette capacité à communiquer pleinement et complètement, sans laisser subsister des zones d'ombres qui ouvrent à toutes sortes de spéculations. Quand bien même le sujet serait complexe, un travail de pédagogie complet n'est jamais inutile, Samsung l'a fait après le fiasco de son Note7 et s'en est très bien sorti. Surtout lorsqu'on se positionne sur le haut de gamme et que l'on n'a que le mot qualité à la bouche.

avatar Tox | 

Samsung avait conçu ses appareils pour répondre à cette problématique (Galaxy S -> S5). Bien entendu, il restait encore à peaufiner les finitions. Les clients n'en ont pas voulu et le Coréen s'est mis à faire du design façon Cupertino. Nous voilà bien avancés...

avatar ovea | 

@Tox

Bonne remarque : la batterie soit-elle amovible
n'est pas tout…
L'intégration globale est essentielle.

De plus :
La gestion de ce périphérique ne devrait pas être laissée a Apple !

Encore mieux :
La gestion de tous les périphéries ne devrait pas être laissée entre les seules mains d'Apple !!

Un audit indépendant doit être possible dès maintenant, à tout moment, sur demande de l'utilisateur afin d'examiner la gestion de chaque périphérique.

avatar C1rc3@0rc | 

@ ovea

"L'intégration globale est essentielle."

Le probleme qui se revele aujourd'hui ne découle pas d'une erreur de réalisation, mais d'un probleme de conception.

Dans les faits, ce qui est acté, c'est qu'Apple a conçu des iPhone (a partir du 6 il semble) dont la batterie est volontairement sous-dimensionnée de maniere a ne pas pouvoir "tenir" plus d'un an. C'est de l'obsolescence programmée en meme temps que de l'optimisation de marges.

La ou cette belle mecanique a derapé c'est que la marge "de temps moyen d'usure" de la batterie a ete trop reduite et qu'au lieu de voir des iPhones degenerer progressivement a partir d'un an, cette degradation peut apparaitre tres brutalement a la fin de cette periode...

Pour retablir l'apparence "naturelle" Apple a du "mettre a jour" l'OS pour qu'il bride le fonctionnement artificiellement.
Ainsi avec une methode grossiere d'obsolescence programmée Apple a revelé une methode d'obsolescence programmée bien plus sournoise et finaude.

Y a pas besoin d'audit, y a besoin de condamnations exemplaires pour changer les objectifs de conceptions!

Il faut noter aussi que la pratique d'Apple vise a "detruire" le marché de l'occasion.
On sait aujoud'hui qu'il ne faut pas acheter un iPhone de plus d'un an: il est obsolete et va se degrader tres vite.
Apres un an, le changement systématique de batterie est obligatoire et comme il est onéreux en temps normal (la mesure d'urgence de baisse de tarif est TEMPORAIRE)...

A noter qu'en EU Apple a un sacre probleme: la garantie legale est de 2 ans. Et l'iPhone est conçu pour fonctionner 1 an...

Pour finir, NE VOUS PRÉCIPITEZ PAS dans les Apple Store pour faire changer les batteries, cela a toutes les chances de vous exclure des benefices des "class action" en cours, ou meme de pouvoir vous joindre a ces "class actions". De toute evidence Apple va etre lourdrement condamné sur plusieurs chefs d'accusations et va devoir "reparer" ses multiples torts...

avatar Frodon | 

"Dans les faits, ce qui est acté, c'est qu'Apple a conçu des iPhone (a partir du 6 il semble) dont la batterie est volontairement sous-dimensionnée de maniere a ne pas pouvoir "tenir" plus d'un an. "

Non, faux !

D'une part la "dimension", c'est à dire la capacité, de la batterie n'a strictement aucune incidence sur leurs durée de vie.

D'autre part la durée des batteries des iPhone est de bien plus d'un an, minimum 1 an et demi à 2 ans (en réalité 500 cycles de charges) avant qu'elle ne commence à perdre plus de 20% de sa capacité (i.e: avoir moins de 80% de sa capacité originelle), si elle n'est pas mal rechargée (par exemple il est très mauvais de faire systématiquement des cycles de charge complets, il ne faut en faire qu'entre une ou deux fois par mois max, et le reste de temps faire des charges partielles).

Ce sont de simples batteries lithium-ion, on ne programme pas leur obsolescence (ce n'est pas possible), par contre en effet les batteries lithium-ion perdent de la capacité avec le temps et peuvent avoir du mal à répondre à des pics de consommations.
Qui n'a jamais vu un appareil de plus de 2 à 5 ans (suivant intensité de l'usage) à batteries s'arrêter subitement alors qu'il affiche envie 10 ou 20% de batterie ou avoir une autonomie divisée par 1,5, 2 ou plus?
Quiconque a gardé un appareil longtemps a déjà constaté ce type de comportement, que cela soit sur un téléphone mobile (smart ou non), un ordinateur portable, ou un autre appareil.

Apple a choisit, à mon sens à tord, de réduire ces comportements liés à l'usure de la batterie, en réduisant les performances de ses smartphones selon un certains nombre de variables liées au vieillissement de la batterie,
Le problème est que ces "bridages" semblent être appliqués un peu trop rapidement (i.e: parfois bien avant que la batterie ait perdue plus de 20% de sa capacité), et un peu trop fortement au point qu'ils deviennent gênants à l'usage.

avatar Frodon | 

Plutôt que de proposer juste un programme d'échange, Apple devrait laisser le choix à l'utilisateur de réduire ou non les performances et même dans le cas d'un choix d'autorisation de réduction des performances, de pouvoir limiter son impact (faible, moyen, fort).

avatar Bigdidou | 

@Frodon

« D'une part la "dimension", c'est à dire la capacité, de la batterie n'a strictement aucune incidence sur leurs durée de vie. »

« par contre en effet les batteries lithium-ion perdent de la capacité avec le temps et peuvent avoir du mal à répondre à des pics de consommations. »

Hum...

avatar Frodon | 

@Bigdidou

Et pourtant il n’y a aucune contradiction entre ces deux paragraphes.

Le fait que la capacité n’aient pas d’incidence sur la durée de vie n’implique aucunement que les batteries ne s’usent pas avec le temps, cela signifie juste que leur durée de vie sera similaire (a nombre de cycles de recharge et conditions de recharges similaires), mais évidement pas infinie, elle reste limitée.

avatar Bigdidou | 

@Frodon

Ben excuse moi mais quand je lis « les batteries perdent de leur capacité avec le temps », je me dis qu’au bout de deux ans, il restera plus de capacité si elle en avait plus au départ.
Si la capacité était limite pour l’appareil au moment de sa mise en service, au bout de deux ans, elle n’est plus fonctionnelle pour cet appareil. Usure normal », ok.
Si la batterie est mieux dimensionnée dès le départ avec une capacité qui tient compte de don usure, et bien on peut s’attendre à ce que la capacité restante soit suffisante au bout de deux ans.

Mais peut-être qu’il existe une loi physique qui explique que quelque doit la capacité de départ, celle-ci décroît à une vitesse fonction de cette capacité, de telle sorte qu’elle deviendra insuffisante dans un iPhone au bout de 18 mois.
Effectivement.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou

« [...] je me dis qu’au bout de deux ans, il restera plus de capacité si elle en avait plus au départ. »

Entièrement d'accord. Ça m'a toujours fait rire ces gens qui disent "un iPhone tient une journée avec une charge de batterie, c'est suffisant, donc Apple a très bien dimensionné les batteries de ses appareils". D'une part, tout le monde n'a de loin pas le même usage de son smartphone, et ce qui est suffisant pour une personne ne le sera clairement pas pour une autre, par contre avoir plus de batterie ne pénalise aucune des deux. Mais surtout, même si la batterie d'un iPhone peut être suffisante lorsqu'il est neuf, quand est-il après une année, deux ans, trois ans, voire plus ? À peu près les seules réponses que j'aie lu des défenseurs d'Apple face à cet argument sont "bah, il suffit de changer d'iPhone chaque année, comme je le fais"...

Cordialement,

HAL1

avatar sachouba | 

@Frodon :
"D'une part la "dimension", c'est à dire la capacité, de la batterie n'a strictement aucune incidence sur leurs durée de vie."

Si, la capacité de la batterie a une incidence sur sa durée de vie.

Une batterie A de 2000 mAh qui délivre 2000 mA se décharge à 1C ("1 fois sa capacité").
Une battery B de 4000 mAh qui délivre 2000 mA se décharge à 0.5C.
Or la vitesse de décharge (en C) a un effet sur la durée de vie de la batterie et l'autonomie.

D'une part, décharger (et charger) une batterie à un C-rate (valeur de C) plus élevé réduit son autonomie réelle – c'est-à-dire qu'une batterie de 2000 mAh ne délivre réellement 2000 mAh que pour une vitesse de décharge faible (C/20, en général). Si la vitesse de décharge augmente, la batterie fournira moins d'énergie avant d'être vide. Ce n'est pas ce qui provoque les extinctions inopinées, mais c'est intéressant tout de même.

D'autre part, cela réduit le nombre de cycles de la batterie avant qu'elle soit usée : http://batteryuniversity.com/_img/content/ultra_fast_chart.jpg

De plus, une batterie de petite capacité devra être rechargée plus souvent pour alimenter un même appareil qu'une grosse batterie, ce qui augmentera le nombre de cycles de charge/décharge effectués à usage identique.

Ça explique pourquoi les petits iPhone sont visiblement plus concernés par des extinctions inopinées que les smartphones Android (qui ont des batteries dans les 3000 voire 4000 mAh pour certains).

avatar laurrent-m | 

Vous pouvez même dire « le temps est-il REVENU ...? »

avatar tchit | 

Ce serait une idée de génie : ils pourraient vendre des batteries supplémentaires pour 200$. C’est mieux que le remplacement à 80€.

avatar IPICH | 

@tchit

Et ils pourraient même proposer des batteries plus performantes chaque année à acheter en plus car non incluses dans les iPhone ahah

avatar Yohmi | 

Pourquoi pas, mais à une condition, et pas des moindres : que l’achat ne puisse être fait qu’en échange de la batterie que l’on remplace, sinon on court au désastre écologique.

avatar Biking Dutch Man | 

@Yohmi

C'est quoi la différence entre avoir une batterie de rechange ou une batterie externe? Le désastre écologique est déjà arrivé!

avatar Yohmi | 

@Biking Dutch Man

La différence c’est la proportion et la durée. Si tu rends le remplacement de batterie comme une opération banale du cycle de la vie d’un appareil, alors beaucoup plus de gens vont le faire, et se retrouver avec une vieille batterie inutile. J’ai deux batteries externes, elles ont connu 2 iPhone et en connaîtront au moins un 3e. C’est pas du tout le même cycle (et elles ne me servent pas que pour mon iPhone d’ailleurs, je peux charger une cigarettes électronique, ma Switch… je ne suis pas près de m’en séparer).
Par contre nous sommes d’accord, il faut vraiment sensibiliser (et faciliter) au recyclage des batteries externes. La dernière fois, on a refusé de me reprendre du vieux matériel électronique dans une enseigne qui en revend. C’est illégal, mais visiblement ils s’en fichent. Alors quand même avec de bonnes intentions on se fait rembarrer…

avatar Bigdidou | 

@Yohmi

« que l’achat ne puisse être fait qu’en échange de la batterie que l’on remplace »
Excellente idée, mais impossible à mettre en oeuvre.
Et vouloir une batterie de rechange et de dépannage n’est pas délitant non plus...

avatar Yohmi | 

@Bigdidou

Pourquoi impossible à mettre en œuvre ?
À partir du moment où elle est disponible chez un revendeur agréé, il suffit de proposer le remplacement comme un service et non uniquement un consommable, non ? La différence avec aujourd’hui c’est que l’opération doit pouvoir être effectuée rapidement, sans être un technicien, et sans tergiversations sur le « pourquoi vous voulez des piles Monsieur ? ».
Quant à ceux qui vivent loin de tout revendeur, quand t’as un disque Western Digital en panne, on t’envoie un disque de remplacement et une étiquette pour renvoyer le disque défectueux, donc ça peut se faire. Pas dit que ça se fera… mais je ne vois pas de réel obstacle à ce système 😊

Pour la batterie de dépannage, là c’est du chipotage, tu peux très bien utiliser une batterie externe pour le dépannage 😊

avatar ovea | 

@Yohmi

Déjà c'est ce que je me disais, pour un Western Digital … c'est déjà fort fort lointain

avatar powerjaja | 

Ça me parait évident ! Avec le recul les premiers MacBook Intel avec le batterie amovible disque dur et RAM accessibles font rêver...
Mais je vois mal Apple revenir en arrière maintenant

avatar Biking Dutch Man | 

@powerjaja

Seulement si les consommateurs arrêtent d'acheter. Je dois dire qu'après une série de 7 iPhones je me suis fait avoir par le batterygate sur mon iPhone 6, je ne suis pas sûr de racheter un iPhone!

avatar zonzon45 | 

@Biking Dutch Man

Pauvre chou tu fais pitié

avatar user | 

@powerjaja

Ha vraiment non,
Pour avoir eu tout les modèles depuis le premier chez Apple
les anciens modèles ça ne fait surement pas rêver...

avatar Olivier S | 

C’est vrai que la batterie amovible est une très bonne idée, au diable la finesse de certains designers, d’ailleurs avant l’iPhone tous les téléphones avaient une batterie amovile ( Ha ! mon cher treo 650 ! ) ! Mais quid de l’étanchéité ?
Il y a des choix à faire !!

avatar bbtom007 | 

@Olivier S

Comme ca l’année prochaine on aura enfin droit à notre watergate

avatar Olivier S | 

@bbtom007

Excellent 👍😀

avatar occam | 

@bbtom007

"watergate"

L'usage post-nixonien de ce terme étant réservé aux frasques "balnéaires" de Donald T. à Moscou, il faudra en trouver un autre pour l'iPhone qui fait glou-glou-glou...

avatar scanmb | 

@bbtom007

Le watergate, c’est être coincé aux toilettes avec son smartphone ?

avatar Tox | 

@Olivier S

L'étanchéité sur un smartphone à batterie interchangeable ? Résolue depuis le Galaxy Xcover en 2011.

https://www.youtube.com/watch?v=We0PBgmsSR4

avatar pommier | 

@Tox

Ok mais il est quand même un peu moche ce téléphone: Jony Ive laissera jamais passer ça juste pour un atout fonctionnel

avatar user | 

@Tox

C’est ça, si on veut une brique dans la poche, rien de nouveau sous le soleil, on achète des coques étanches aussi en 2018...

avatar Tox | 

@user @pommier

Cessons la mauvaise foi, il s'agit d'un appareil vieux de six ans et vendu 250.- € à l'époque. Imaginez une peu ce qu'il aurait été possible de faire avec un budget iPhone...

avatar eastsider | 

@Tox

Mon cul ouai apres 10 chutes a hauteurs normales le truc est bien moins vaillant niv étanchéité.

avatar pommier | 

@Olivier S

Je me demandais la même chose: tout le monde ici voulait une meilleure autonomie et un iPhone étanche, mais depuis cette histoire, on dirait que c’est l’amnésie collective...

avatar Dodo8 | 

@Olivier S

Au diable la finesse ? Tout le monde répète ça sur ce site à longueur de journée. Et après on en voit une bonne partie qui critique l’épaisseur de l’iPhone X. Faudrait savoir 😎

avatar Tox | 

Deux différences très importantes entre un appareil iOS et un appareil OS X :

- l'évolution de la puissance de calcul et de la consommation électrique (entre une puce A... et une puce Core i/m) ;

- le volume de la batterie embarquée par rapport à l'électronique installée.

avatar reborn | 

@Tox

Le post le plus intelligent du fil pour l’instant.

👌👌

avatar occam | 

@Tox

"l'évolution de la puissance de calcul et de la consommation électrique (entre une puce A... et une puce Core i/m)"

Pour que la comparaison soit valable, il faut prendre en compte l'efficacité énergétique en burst comme en continu, ainsi que la stabilité et l'efficacité thermique.
Et pas uniquement ARM vs Intel : come le montrait déjà ce test du processeur A9X face au A9 de l'iPhone 6S, la comparaison du CPU throttling sur 30 minutes, où la performance du 6S se détériore considérablement, avec des drop-offs à répétition qui sont presque des drop-outs, montre bien qu'on aurait pu prendre plus tôt conscience du problème.
https://arstechnica.com/gadgets/2015/11/ipad-pro-review-mac-like-speed-w...
Au moins au niveau du hardware, ce test précédant iOS 10.2.1 et 11.x d'une bonne longueur.

avatar HellXIoNS | 

Et les iPad ? Sont-ils également ralentis quand avec le vieillissement de leur batterie ?

avatar Sokö | 

@HellXIoNS

Je ne sais pas ce qu’il en est exactement, mais le mien, un iPad Air certes vieillissant, se retrouve affublé d’un clavier d’une lenteur abominable. De plus, Apple en a changé l’ergonomie… en moins bonne… et en virant certains glyphes, dont les points de suspension ! Grrr !

avatar OnSurface | 

@Sokö

J'ai le même constat sur un Mini 3, quasi inutilisable depuis iOS 11. 😤

avatar ipadloic@me.com | 

Avec un peu d’ingéniosité, je pense que c’est possible de rendre les batteries Apple amovibles. Regardez comment sont foutues les batteries de nos anciens téléphones Nokia et autres...

avatar christomac | 

Pourquoi pas des batteries amovibles ou un changement peu onéreux, MAIS surtout des maj iOS adaptées à chaque appareil ! Évitant toutes ces mesquineries...

avatar eastsider | 

@christomac

LE post le plus interessant !

avatar 0MiguelAnge0 | 

Et les iPads??

Pourquoi ne pas avoir mis 2 satanées vis pour une ouverture simple sans risquer de casser le display qui est collé vigoureusement?

Et pourquoi occulte-t-il les iPads d’ailleurs?? Donc des iOS10.x, ils ont mis cette bride et ils veulent nous faire croire que les iPads étaient exclus de ces ralentissements??

avatar Orpioo | 

"Au fil des générations, Apple a même fait en sorte qu'elle soit plus simple à changer pour ses équipes de Genius "

Pour ses équipes, oui, mais pas pour le quidam. La colle utilisée désormais est dix fois plus forte que l'utilité qu'elle a. Du coup, en effet, pour celui qui ouvre son iPhone pour la première fois, c'est difficile de penser autre chose qu'une batterie soudée. Tout le monde a un sèche-cheveux à disposition, mais ce n'est pas le réflexe premier que de l'utiliser pour changer une pièce de son téléphone.

Et si Apple voulait vraiment écouter sa clientèle et zapper ce genre de problème, ils auraient engagé un processus d'augmentation de la capacité des batterie plutôt que de réduire au maximum sa place pour se plier aux désidératas de Ive.

Ce qui arrive à Apple n'est que la conséquence de leur autisme permanent.

avatar user | 

@Orpioo

On achète pas ce genre de produits pour le réparer soi même, ça se saurait...

avatar pagaupa | 

@Orpioo

Bien vu...
Apple finira par avoir son retour de bâton et personnellement je l'attends avec impatience.

avatar Giru | 

Batterie amovible... non merci. Qu’ils revoient simplement leurs priorités : stop le tout pour la finesse, priorité à une meilleure autonomie et un design plus cohérent.

Qu’ils rajoutent le millimètre manquant en épaisseur pour que l’appareil photo ne ressorte plus comme une verrue. Ils gagneront assez de place pour une batterie bien plus conséquente.

Et à côté de ça qu’ils bossent sérieusement sur iOS. Régler les problèmes d’extinction intempestive de l’iPhone en bridant sa puissance n’est pas une bonne solution. Au pire qu’ils ajoutent des options.

Je préfère troquer 1h ou 2 d’autonomie si ça me garanti des performances correctes et stables.

avatar ecosmeri | 

@Giru

+1. J

Pages

CONNEXION UTILISATEUR