iPhone X : le retest

La rédaction |

Trois mois après la sortie de l’iPhone X, il est temps de faire le bilan de ce modèle tant attendu. La promesse d’Apple est la suivante, c'est écrit en gros sur la page d'accueil de son site : « iPhone X : dites bonjour au futur ! ». D'où la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans cet article : le futur, c’est si bien ?

L'avenir peut se résumer en quelques points : le nouvel écran Super Retina bord à bord, la caméra TrueDepth qui permet l'utilisation de Face ID, le nouveau design, la recharge par induction et les nouveaux gestes. À cela s'ajoutent les traditionnels gains en matière de performances, l'appareil photo qui gagne en qualité, une connexion sans fil plus rapide ou encore une meilleure autonomie.

Face ID : le contrat est-il rempli ?

Mickaël

Depuis que Face ID est entré dans ma vie quotidienne, je me surprends à saisir le code de déverrouillage de l’iPhone plus souvent. La reconnaissance faciale demande un petit effort supplémentaire à l'utilisateur, il faut se placer dans l'axe de la caméra TrueDepth — ce qui ne signifie pas pile devant bien sûr, mais dans le champ d'action du capteur.

Si le smartphone est posé à plat sur le bureau, il faudra placer la tête au dessus ; si l'iPhone est placé à l'horizontale, Face ID ne fonctionne pas. En ces temps de grands froids ici au Canada, le visage est souvent couvert, ce qui empêche le bon fonctionnement de la technologie (et il est toujours aussi difficile d’entrer le code de déverrouillage avec des moufles). On peut aussi parfois pester sur le petit temps d'attente pour que Face ID remplisse son office. Tout cela peut paraître rédhibitoire, mais il faut convenir que la plupart du temps, Face ID présente un grand confort.

À la salle de sport, même avec les doigts plein de sueur, un coup d'œil suffit pour déverrouiller l'appareil. Le matin, l'alarme s'éteint dès qu'on regarde l'iPhone. Le smartphone ne s'éteint pas quand on est attentif à quelque chose. Le contenu des notifications est caché jusqu'à ce que Face ID authentifie l’utilisateur. L’identification dans les applications et sur internet est d’une facilité déconcertante, c’en est presque devenu amusant.

Tout n'est pas parfait bien sûr, mais Face ID rappelle le bon vieux temps où on ne prenait même pas la peine de créer un code pour verrouiller son iPhone… tout en conservant malgré tout une sécurité maximale.

Nicolas

Face ID me donne, dans l’ensemble, entière satisfaction et Touch ID ne me manque pas vraiment. À la sortie de l’iPhone X, j’écrivais que c’était une sécurité transparente quasiment magique dans les conditions optimales et les trois mois d’utilisation au quotidien ne m’ont pas fait changer d’avis.

Quand la reconnaissance faciale fonctionne bien, on a le même confort d’utilisation qu'un iPhone débarrassé de code, mais avec l’assurance que les données personnelles stockées sur le smartphone sont bien sécurisées. Et dans l’ensemble donc, Face ID fonctionne bien, mais il y a des cas où la fonction est défaillante. Je dois parfois saisir mon code, ce qui est frustrant, mais c’était aussi le cas avec Touch ID.

Le capteur d’empreintes ne fonctionnait pas avec un gant ou des doigts humides, deux contextes fréquents en hiver ou quand on aime cuisiner, comme c’est mon cas. Dans ces deux cas, Face ID est nettement supérieur. En revanche, la paire de lunettes de soleil que j’utilise habituellement bloque totalement la reconnaissance du visage et ça sera un vrai problème dans quelques mois.

En attendant, la principale frustration pour ma part vient en soirée, surtout quand j’utilise l’iPhone X dans le lit avant de dormir. Je n’ai plus mes lunettes et je tiens le téléphone trop près pour Face ID. Au fil des mois, j’ai pris l’habitude de l’éloigner lors de l’authentification et depuis que je sais relancer le processus simplement en baissant puis en relevant le téléphone, c’est moins gênant. Mais quand même, c’est un domaine où Touch ID ne posait aucun problème et j’espère que la prochaine génération de Face ID améliorera ce point.

Christophe

Tout comme Touch ID, Face ID était — surtout avant sa sortie — l'objet de beaucoup de fantasmes et même de critiques. J'avoue que j'étais relativement confiant dans la capacité d’Apple à proposer une technologie qui marche suffisamment bien pour se faire oublier.

Au quotidien, c'est tout de même assez bluffant de voir votre iPhone vous reconnaître de jour comme de nuit, rasé ou pas, avec une partie du visage masquée par un bonnet… Mais il ne faut pas perdre de vue que c'est un compromis. Dans certains cas, c'est plus pratique que Touch ID, dans d'autres, ça l'est moins. Mais au final, c'est le positif qui l'emporte.

Le nuage de points projeté par l'encoche de l'iPhone X. Image Oliver Thomas.

Si je n'ai quasiment jamais de problème de reconnaissance, j'aimerais que Face ID soit un poil plus rapide. Je me suis également assez rapidement lassé de l'animation de Face ID qui apparaît à chaque fois que Safari veut par exemple vous identifier pour remplir automatiquement un formulaire d'identification. Heureusement, il est possible de désactiver cette fonctionnalité.

L'autre chose que j'apprécie moins avec Face ID, c'est le paiement par Apple Pay. Cela marche très bien, il n'y a rien à redire, mais c'est le fait de devoir lors d'une conversation baisser le regard pendant un instant pour déverrouiller l'iPhone. Mais c'est plus par convention sociale qu'autre chose.

Que vaut le design de l'iPhone X ?

Mickaël

Après plusieurs générations d'iPhone aux formes de savonnette, l'iPhone X a fait souffler un vent de fraîcheur et de renouveau qui était plus que bienvenu. Apple réussit le tour de force de proposer un design original qui rend un hommage appuyé aux deux plus beaux iPhone de l'histoire : le modèle d'origine et surtout l'iPhone 4 et sa conception « sandwich », deux plaques de verre encadrant un châssis métallique.

L'iPhone X s'accorde parfaitement avec l'Apple Watch en acier inoxydable, je dois dire que l'ensemble pète la classe dans les soirées en ville. Mais ce qui frappe surtout, c'est bien sûr l'écran : finalement débarrassé du bouton d'accueil, Apple peut se permettre d'en mettre plein la vue avec un splendide écran OLED très lumineux et coloré (on évitera de le regarder trop de biais pour éviter les couleurs délavées…).

Les bordures ne sont pas aussi fines que le constructeur veut bien les présenter, mais je les trouve presque rassurantes : elles servent à délimiter parfaitement le contour de l'écran et on sait ainsi où on doit poser les doigts. Ce n'est pas le cas du Galaxy S8+ de la rédaction : je le tiens toujours avec des pincettes de peur de mettre les doigts là où il ne faut pas.

Quant à l'encoche… Quelle encoche ? Elle se fait oublier dans les trois minutes après le premier lancement de l’appareil. En revanche, l'iPhone X n'est pas spécialement bien adapté à un usage au format paysage : il y a de l'espace perdu sur les bords. Et la lecture vidéo a le séant entre deux sièges : soit des bandes noires de tous les côtés, soit un recadrage qui n'est pas spécialement harmonieux. Le ratio inédit (19,5:9) choisi par Apple facilite l'usage à une main en mode vertical, mais il est guère usité dans les vidéos.

La chose que j'apprécie le plus finalement dans ce nouveau design, c'est la rondeur des angles. Cela confère à l'iPhone X une chaleur que les iPhone aux écrans à angles droits sont incapables d'offrir. Ce côté « organique » est aussi la raison pour laquelle j'aurais bien du mal à retourner à un modèle classique.

Nicolas

Après trois ans passés avec un iPhone « Plus », c’est le plus gros argument en faveur de l’iPhone X : c’est un grand modèle dans le corps d’un standard. En matière de prise en main, c’est un sans faute pour moi, j’ai à peu près le même affichage qu’avant dans un appareil qui tient mieux en main et surtout, qui est nettement plus simple à manipuler à une main.

Sur le plan ergonomique, il y aurait matière à critiquer, mais davantage du côté logiciel que matériel. L’encoche, maintes fois critiquées à sa sortie, ne m’a jamais gêné. Je n’utilise quasiment jamais l’iPhone X en mode paysage, ce qui aide à l’oublier, certes.

Un mot sur l’écran OLED, pour reconnaître que la différence est moins spectaculaire qu’escompté. Contrairement à Samsung, Apple a opté pour un profil réaliste, mais c’est aussi moins bluffant à l’usage. J’aime beaucoup True Tone, mais c’est un autre facteur qui réduit les différences entre l’iPhone X et les autres modèles. En revanche, toutes les apps qui proposent un mode sombre optimisé OLED, comme iGeneration d’ailleurs, sont bluffantes la nuit tombée.

Christophe

J'ai toujours eu un faible pour les petits modèles. Alors forcément, cet iPhone X est le meilleur des deux mondes pour moi : un écran de phablette dans un corps de smartphone. Parfait de ce point de vue. En plus, l'écran est formidable.

L'objet en lui-même est magnifique. Mais les compromis sont hélas nombreux. Quitte à poursuivre la comparaison entre les smartphones et les phablettes, j'aurais préféré qu'il ait le poids des premiers cités. Avec 174 grammes au compteur, on est beaucoup plus proche des seconds. C'est dommage, mais on ne tiendra pas rigueur à Apple de ce point, ne serait-ce parce que l'autonomie est au rendez-vous.

Le mot « précieux » revient souvent pour qualifier un iPhone. Cela n'a jamais été aussi vrai que pour ce modèle. Certes, il est joli, mais apparemment tellement fragile. Résultat, la plupart des modèles que j'ai vu en circulation sont équipés à la fois d'une coque et d'un écran de protection. Ce qui au passage fait augmenter le poids de l'ensemble. Bref, il est tellement emmitouflé que d'une certaine manière, son design se remarque assez peu.

L'interface de l'iPhone X ?

Mickaël

Apple est un habitué des choix gonflés. Un pari payant souvent, ou qui rate complètement sa cible parfois. Carton plein ici avec la suppression du bouton d'accueil, qui était pourtant la signature de design de l'iPhone depuis ses débuts, il y a dix ans. À la place, Apple a mis au point Face ID ainsi qu'une batterie de nouveaux gestes dont la plupart s'assimilent très rapidement.

J'adore en particulier le geste simple de glisser la petite barre du bas vers le haut : ce geste sert à tout et de manière très logique. Bien sûr, il « soulève » l'écran verrouillé, mais on peut revenir à la première page d'accueil, fermer une application ou un dossier d'apps…

On en parle peu, mais le fait que la couche tactile de l'écran analyse les mouvements de doigts à 120 images/seconde, au lieu des 60 Hz des précédents modèles, contribue nettement à la réactivité. Bien sûr, on aimerait maintenant qu'Apple intègre la même interface à 120 Hz des iPad Pro, mais la technologie ProMotion reste cantonnée pour le moment aux tablettes.

Maintenant que la mémoire musculaire est au point, j'ai bien du mal à revenir à mon vaillant iPhone 6s Plus dont l’interface me parait bien poussive en comparaison. J'attends maintenant de voir ce qu'Apple va proposer avec l'iPhone X Plus et son écran de 6,5 pouces.

Nicolas

Avec l’iPhone X, Apple a retiré le bouton d’accueil et repensé certains éléments fondamentaux d’iOS avec toute une série de nouveaux gestes. Il a fallu un petit temps d’adaptation, mais nettement moins long que ce que j’imaginais et ils sont vite devenus naturels pour moi. Je dirais même que c’est le deuxième plus gros argument en faveur du téléphone à mes yeux et j’ai hâte de voir ces gestes sur tous les appareils iOS.

Seule ombre au tableau, le geste pour accéder au centre de contrôle. Il n’était pas évident au début, il ne l’est toujours pas aujourd'hui. Je me suis habitué à utiliser ma deuxième main pour l’activer, ce qui n’est franchement pas top et j’espère qu’Apple reviendra sur cette décision avec iOS 12.

Dans le lot, il y a un geste que je n’appréciais pas nécessairement à sa juste valeur au départ : toucher l’écran pour sortir l’iPhone X de veille. Cela n’a l’air de rien, mais ce geste devient vite indispensable et je me surprends à le faire constamment sur mon iPad et les autres iPhone.

Christophe

Malgré quelques réserves, l'iPhone X est une petite merveille d'un point de vue matériel. Mais le logiciel — à l'image d'iOS 11 — donne l'impression d'avoir été bâclé.

On espère que cela changera avec iOS 12, mais en attendant, Apple s'est concentré surtout sur Face ID et les nouveaux gestes, qui dans l'ensemble sont très fluides. J'apprécie beaucoup ce système de cartes qui est un hommage permanent au regretté webOS de feu Palm.

Cela ne m'empêche pas de me poser des questions à ce sujet. Un utilisateur expérimenté n'aura pas de mal à s'adapter à cette nouvelle gymnastique des doigts, mais quid des utilisateurs moins aguerris ? J'ai à plusieurs reprises prêté pendant quelques minutes mon iPhone à des proches. Et souvent, l'expérience a été déroutante voire repoussante. Bref, pour certains, le passage à ce modèle pourrait être assez inconfortable, au moins dans un premier temps.

Dans mon utilisation de tous les jours, il y a un point qui m'agace énormément, c'est l'accès au Centre de contrôle auquel on accède à partir du haut de l'écran. Je m'y suis fait rapidement. Par contre, lorsque je me retrouve sur mon iPad, je me surprends souvent à faire le même geste… avec l'air bête pendant quelques secondes. Avoir une telle différence de comportements entre l'iPhone et l'iPad est assez déroutant.

Une des conséquences du retrait du bouton d'accueil a été d’enrichir (ou d’alourdir) les possibilités du bouton marche/arrêt/veille/éveil, qui pour l’occasion a été renommé bouton latéral comme sur l’Apple Watch. Maintenant, pour éteindre son téléphone, il faut se rendre dans les méandres de réglages, ne me demandez pas pourquoi, mais cela me fait penser à Windows quand on passait par le bouton Démarrer pour éteindre l’ordinateur (MàJ : pour être exact, on peut toujours utiliser le bouton mais il faut procéder ainsi : « maintenez le bouton latéral et l’un des boutons de volume enfoncés simultanément jusqu’à l’apparition d’un curseur, puis faites glisser ce dernier », comme l'explique Apple).

Ce bouton sert à tout : passer l'iPhone en veille, convoquer ce fainéant de Siri, payer avec Apple Pay ou bien même valider l'achat d'une app sur l'App Store. Je trouve cela très peu pratique. Pour certains utilisateurs, le message d'Apple n'est d'ailleurs pas très clair. Ils appuient sur l'écran où se situe la flèche et non sur le bouton en lui-même. [Sur l'App Store, ce comportement a été explicité avec iOS 11.3, voir ci-dessous].

Bref, tant de petites choses qui laissent à penser qu’iOS et l'iPhone X sont loin d'être en symbiose. Mais c'est aussi normal après tout, le système d'exploitation d'Apple a été pensé pendant des années pour fonctionner avec un bouton d’accueil. Parmi les autres griefs, on regrettera également l'absence d'un mode sombre dans iOS qui irait à ravir à cet iPhone.

Autonomie de l'iPhone X ?

Mickaël

Ma dernière expérience avec un iPhone de 4,7 pouces n'a pas été très heureuse. Moi qui suis un habitué des modèles Plus, devoir recharger le smartphone en fin de journée pour pouvoir tenir la soirée m'est rapidement devenu insupportable. Je craignais donc que l'iPhone X, avec un encombrement proche de celui de l'iPhone 8, soit à la traîne dans ce domaine.

Mais Apple a fait des miracles, en casant dans ce petit boîtier une batterie de capacité similaire à celle de l'iPhone 8 Plus. Si on ajoute un écran OLED qui par nature consomme moins qu'une dalle LCD, on obtient une autonomie de premier plan : l'iPhone X tient largement la journée, la nuit, et une bonne partie de la matinée qui suit. On peut rêver à ce que sera l'autonomie du futur iPhone X Plus… le seuil des 48 heures d'utilisation soutenue sera-t-il franchi ? On peut l'espérer.

Phil Schiller a eu l'occasion de moquer la recharge par induction dans le passé : il avait tort. Il est extrêmement pratique de poser l'iPhone X sur une base de recharge posée dans un coin du bureau alors qu'auparavant, il fallait penser à brancher le câble Lightning. Il m'est arrivé un certain nombre de fois de me dire le matin « branche ton iPhone » et me rendre compte au milieu de l'après-midi que je ne l'avais toujours pas fait. Résultat : un smartphone qui crie famine.

Certes, cette recharge par induction est lente, mais quitte à poser l'iPhone quelque part, ça ne coûte pas plus cher de le poser sur une base par induction. De plus, les petites recharges sont bonnes pour la santé de la batterie.

Nicolas

L’autonomie n’a jamais été un problème pour moi. Elle est aussi bonne que les Plus que j’utilisais avant l’iPhone X et surtout, l’induction me permet de le laisser toujours chargé. C’est devenu machinal, je pose le téléphone sur son socle de recharge quand je suis à mon bureau et je n’ai jamais de batterie vide.

Ce serait la même chose avec un iPhone 8 ou 8 Plus, certes, mais c’est un point important pour juger les iPhone de 2017. Pour tous ceux qui travaillent assis à un bureau, un chargeur à induction permet de ne plus tellement se soucier du niveau de batterie. C’est un confort agréable.

Christophe

Je partage entièrement l'avis de Mickaël. Rien d'autre à ajouter.

Et les performances générales ?

Mickaël

Estimant que les iPhone 7 et 8 n'apportaient finalement pas grand-chose, j'ai conservé un iPhone 6s Plus, que j'ai troqué contre un iPhone X. Je dois dire qu'en termes de performance, je n'ai pas été spécialement soufflé par la différence ! C'est un satisfecit adressé à Apple : cette impression est la preuve du très bon travail effectué par les équipes en charge des SoC Ax et des puces graphiques.

Évidemment, tout est plus rapide et plus fluide sur l'iPhone X, mais finalement pas tant que cela. Les applications se lancent rapidement, mais c'était déjà le cas sur mon précédent smartphone. L'argument revient chaque année : chaque nouvel iPhone est « paré pour le futur ». C'est le cas bien sûr de l'iPhone X avec sa puce A11, qui en a suffisamment sous la pédale pour les applications les plus gourmandes des prochaines années.

En ce qui concerne les photos, j'apprécie l'effort sur les selfies qui s'offrent un effet de profondeur appréciable, bien que perfectible. En revanche, qu'Apple arrête de faire la publicité des modes d'éclairage de portrait : cette fonction est clairement en bêta, les résultats qu'elle produit sont au mieux tout juste passables pour les meilleurs clichés…

Je voudrais aussi que les capacités de la caméra TrueDepth soient plus et mieux exploitées par les éditeurs tiers. Les Animojis sont bien sympathiques, mais on attend maintenant de voir au-delà du gadget. À cet égard, les scènes 360° de l'app Clips donnent une petite idée de ce qu'il est possible d'accomplir avec cette technologie.

Nicolas

Cela fait plusieurs années que les iPhone n’ont plus de problème de performances à leur sortie. L’iPhone X est très rapide, bien plus que nécessaire à l’heure actuelle dans l’écrasante majorité des cas. Bref, ce n’est pas un problème pour le moment.

Le double appareil photo au dos de l’iPhone X est très bon, mais je dois reconnaître que j’espérais mieux de la double stabilisation optique. C’est l’avantage sur ce modèle par rapport à l’iPhone 8 Plus, son téléobjectif est également stabilisé et pas seulement le grand angle. Je m’en étais plaint dans mon test et c’est l’un des facteurs qui m’avaient poussé à renvoyer le 8 Plus en faveur d’un X.

À l’arrivée, la différence n’est pas si exceptionnelle que je l’espérais. C’est indéniablement mieux en vidéo, mais en photo, je m’attendais à des progrès plus importants. En particulier, le mode portrait est toujours aussi dépendant d’un excellent éclairage et toujours aussi perdu quand la lumière vient à manquer. C’est mieux dans quelques cas, mais à l’heure des bilans, l’iPhone X n’a pas changé mes habitudes, je n’utilise pas plus le mode portrait. J’apprécie malgré tout les améliorations proposées par la gamme 2017 en matière de photographie.

Le mode portrait ajoute toujours une touche sympathique aux photos, même s’il est toujours perfectible… surtout détourné comme ici. Cliquer pour agrandir

Je n’utilise jamais l’appareil photo à l’avant, donc les progrès de ce capteur ne me touchent pas plus que ça. Quant aux Animojis, je les ai utilisés une fois ou deux avec les collègues et plus jamais. Ce n’est clairement pas un argument pour ma part…

Christophe

Sur le plan des performances, il n'y a rien à redire : tout est extrêmement fluide. De ce point de vue, on peut penser que cet iPhone a tout ce qu'il faut pour durer de nombreuses années.

L'appareil photo est pour moi l'un des gros points forts de cet appareil quand on est habitué aux iPhone 4,7 pouces. Le mode Portrait, pour ne citer que lui, permet de réaliser de très jolies photos.

Parmi les choses agréables au quotidien, on notera la qualité des haut-parleurs. Pratique sous la douche par exemple. Je n'ai pas de commentaires particuliers à faire sur les autres composants (réseau cellulaire, Wi-Fi, GPS)… Tout fonctionne parfaitement, sans que l'on constate de différences fondamentales avec les modèles de génération précédente.

Verdict de l'iPhone X : le futur alors c'est bien ? Un retour en arrière est-il impossible ? Est-ce que cela vaut le prix ?

Mickaël

Je suis fan de l'iPhone X. Trois mois plus tard, je le trouve toujours aussi agréable à utiliser, toujours aussi beau, toujours aussi pratique et rapide. Il m'arrive de pester quand Face ID ne reconnait pas ma tête, mais pour le reste l'iPhone X a trouvé presque instantanément sa place dans ma routine quotidienne.

L'iPhone X a beaucoup de qualités, quelques défauts aussi évidemment car nul n'est parfait (les options d'éclairage de portrait, le mode paysage mal pensé, et puis il n'est pas à la portée de toutes les bourses). C'est la démonstration des capacités d'innovation d'Apple et de cette intégration entre le matériel et le logiciel dont le constructeur se prévaut sans cesse — avec raison pour l'iPhone X, même si les choses sont toujours perfectibles bien sûr.

J'attends maintenant avec une grande impatience de voir toutes ces nouvelles fonctions se déployer sur d'autres appareils Apple, à commencer par l'iPad Pro. Comme les autres iPhone, ma fidèle tablette a pris un coup de vieux avec l'iPhone X et j'ai hâte de pouvoir m'identifier avec Face ID sur ce grand format (et sur Mac aussi, quitte à zapper complètement Touch ID).

Nicolas

C’est le futur de l’iPhone, dans le sens où c’est le format qui va définir ce que sera un iPhone à partir de maintenant. Mais c’est une plongée vers le futur assez courte, d’un an seulement. Dès la fin de l’année, tous les modèles bénéficieront du même design et probablement pour beaucoup moins cher… car il faut bien parler du prix, à un moment ou à un autre.

Je suis très satisfait de l’iPhone X et je n’aimerais pas revenir en arrière, à mon ancien iPhone 7 Plus ou même à un iPhone 8 Plus. Mais en même temps, je ne peux pas ignorer que le smartphone que j’utilise au quotidien est affiché à 1 329 €, une somme que j’aurais bien du mal à justifier si ce n’était pas un téléphone professionnel payé par mon employeur.

Oui, l’iPhone X est très cher. Est-ce qu’il est trop cher ou est-ce que le tarif demandé est justifié ? C’est une question difficile et la réponse dépendra de chacun, mais je peux dire ceci : trois mois après, je ne me lasse pas de cet iPhone sans bouton d’accueil et je ne regrette pas mon choix d’avoir abandonné l’iPhone 8 Plus en sa faveur.

Je n’ai peut-être gagné qu’un an par rapport à la généralisation de ce nouveau format épuré, mais j’apprécie d’avoir ce téléphone plus petit dans la poche et dans mes mains au quotidien, sans sacrifier en quantité de données affichées. Aurais-je fait le même choix si j’avais payé le téléphone de ma poche ? L’honnêteté m’oblige à répondre que probablement non, mais je n’aurais probablement rien acheté cette année et attendu les modèles de 2018 pour obtenir la même expérience à un tarif plus abordable.

L’iPhone X est cher et il a quelques défauts, mais je ne veux pas revenir à l’ancienne expérience. Si ce n’est pas la preuve que ce modèle me plait particulièrement…

Christophe

Je ne sais pas si cela vaut la peine d'ergoter sur le prix. Apple vend un produit premium à un prix très premium… Certains diront que l'appareil coûte plus d'un SMIC, d'autres rétorqueront que c'est leur ordinateur principal et que si on l'amortit sur trois ans, le prix n'est pas si salé que cela. C'est un débat sans fin et ce n'est sans doute pas le plus important. Et puis comme d'habitude, le marché tranchera.

D'un point de vue matériel, cet iPhone X est au final une belle réussite. Il utilise quasiment toutes les dernières technologies du moment. Certains rappelleront que l'OLED ou la recharge par induction étaient déjà utilisés de longue date par la concurrence. Mais c'est sans doute oublier qu'Apple n'a pas fait qu'adopter ces technologies. Le Californien les a profondément retravaillées pour en gommer les principaux défauts, et en tirer la substantifique moelle.

La future base de recharge AirPower abolira certaines limites des chargeurs Qi. En ce qui concerne l'écran, le verdict de DisplayMate — spécialiste reconnu des écrans — est limpide : « Apple a produit un écran de smartphone impressionnant avec d'excellentes performances et une grande précision ». Le site affirme sans détour que c'est le meilleur écran qu'ils aient eu l'occasion de tester, écran qui vieillira beaucoup mieux que l'immense majorité des écrans OLED.

Reste la promesse d'Apple de nous vendre l'iPhone du « futur ». J'ai beau retourner l'équation dans tous les sens, pour moi, le compte n'y est pas. Si l'objet est magnifique, pratique avec son système de reconnaissance faciale, et est un formidable concentré de technologies intégrant dans un smartphone tout ce qui faisait le charme d'une phablette, la valeur ajoutée de ce téléphone (si on prend en compte la promesse initiale d'Apple) est assez faible.

Aussi formidable soit-il, l'iPhone X n'en fait pas beaucoup plus que mon iPhone 7. Certes, il les fait mieux, mais cela s’arrête là. Face ID est formidable, mais hormis cela, la caméra TrueDepth ne sert pas à grand-chose si ce n'est à jouer avec les Animojis (là encore une démonstration technique géniale).

Alors, ce petit truc en plus par rapport aux autres téléphones de la gamme, cela aurait pu être la réalité augmentée à laquelle Tim Cook croit dur comme fer. Pour l'heure, on en est encore au statut de démonstration technique encore une fois. Et c'est peut-être le souci de cet appareil : la forme a pris définitivement le pas sur le fond.

Finalement, la fenêtre sur le futur tant promis par Apple sur ce modèle apparaît comme très floue. Le bilan que l'on est tenté de faire avec cet iPhone X, c'est qu'en l'espace de dix ans, le smartphone est devenu un objet terriblement mûr qui est devenu bien difficile à révolutionner. De ce point de vue, l'iPhone donne surtout l'impression de se rapprocher du Mac, où les innovations sont distillées par petites touches.


Tags
avatar rolmeyer | 

Ayant un S8, merci la braderie Samsung, en plus de mon iPhone, j’ai le même problème que vous, je le manipule du bout des doigts par peur de faux contacts et ça m’arrivait souvent avec la paume, je suis ravi de voir que je ne suis pas le seul, et ravi de voir que ce problème n’existe pas sur le X.

avatar Average Joe | 

Peut-être qu'une coque (indispensable pour tout smartphone quoi qu'il arrive) aide à éviter ce genre de faux mouvement ? De préférence une qui recouvre aussi l'écran.

avatar Karamazow | 

Super article !

Néanmoins je reste sur mon 6S+ 128Go qui rempli largement mes attentes.

avatar Madalvée | 

On rigole mais c'est comme ça que je suis devenu riche : avant j'achetais un produit Apple tous les six mois tellement c'était enthousiasmant, maintenant je suis dans une position d'attente…

avatar l3aronsansgland | 

Je vois que vous l’utilisez sans fourre. Avez-vous constaté des rayures sur le dos ? J’ai peur de franchir le pas et d’enlever ma protection.

avatar TrollMan06 | 

@l3aronsansgland

Tu regardes souvent le dos de ton smartphone ? ?

avatar Niarlatop | 

Moi en tout cas, quand je veux rester concentré je pose mon iPhone écran face au bureau.
Mais du coup je vois le dos de ma coque en cuir havane qui a joliment vieilli, et je n'enlèverai pas la coque pour cette raison, elle surélève l'écran et le protège d'éventuelles poussières/miettes.

avatar Florian Innocente | 
On enlève les étuis pour les photos ?
avatar Seize | 

@l3aronsansgland

Sans protection c’est plus de sensations

avatar macinoe | 

Le contenu de l’article c’est un peu :

Est-ce que les nouveautés de l’iPhone X présentent des inconvénients ?
Réponse : Euh non pas trop, c’est presque comme avant.

Perso ça ne me donne franchement pas envie de dépenser encore plus.

S’ils se calment sur les prix et que la technologie se rode un peu, on verra.

avatar Bigdidou | 

Avec un écran de la taille de celui du s8+, je veux bien me laisser tenter.
Dans 6 mois ?

avatar Grahamcoxon | 

Assez d accord avec vos ressentis. Je suis très content de la compacité du téléphone ( je viens d un 6s) même s il est légèrement plus grand et que c est un maximum pour moi. Ravi de l autonomie je tiens enfin une vraie journée complète.

Par contre point noir Face ID qui a des ratés. C est surtout l angle de vision du capteur qui pose problème. Il faut vraiment être en face. Cela sera sûrement amélioré dans deux générations mais en attendant je trouvais Touch ID plus fiable

Bref content mais je pense que cela ne vaut pas le pris demande. Je me suis permis de le prendre car j ai pu le passer en frais professionnel sinon je ne l aurais certainement pas fait

avatar Average Joe | 

À mon avis, il faudrait pouvoir poser selon différents angles et entraîner Face ID à les reconnaître : il en aurait mettons un dizaine en mémoire et ouvrira le téléphone en comparant ce qu'il "voit" à la liste.

avatar iridius | 

J’aime mon X mais je trouve le chrome Noël trop fragile j’ai plusieurs micros rayures alors que mon iPhone est toujours protégé par une coque depuis le début, c’est vraiment ragent ... iPhone X blanc

avatar Raph0658 | 

@iridius

Pareil pour moi. Mais il semble qu’avec un peu d’huile de coude et un bon efface rayures, l’acier retrouve son aspect original (va voir des articles sur le polissage de la watch)

avatar Lestat1886 | 

Une fois qu’on dit que la promesse de révolution n’y est pas, il faut dure ce qui manque pour que ce soit le cas! Il y a quand même beaucoup de nouveautés.

Apple donne ici une base de ce que sera les prochains iPhone. Et comme le dit l’article, les smartphones sont mûrs et ont déjà fait leur révolution (dans l’état actuel de la technologie)

« Face ID qui apparaît à chaque fois que Safari veut par exemple vous identifier pour remplir automatiquement un formulaire d'identification. Heureusement, il est possible de désactiver cette fonctionnalité. »

Pourtant c’est très pratique au niveau sécurité. Avant c’était automatique...

« Contrairement à Samsung, Apple a opté pour un profil réaliste, mais c’est aussi moins bluffant à l’usage »

Heureusement... c’est au contraire plus bluffant. On a les qualités de l’écran Oled Samsung (contraste...) avec la fidélité des couleurs qu’affectionne Apple, le meilleur des deux mondes

avatar Ios_What a joke | 

Le mode d’affichage basique chez Samsung est la colorimétrie la plus fidèle et cela remonte depuis le S6. L’iphone fait légèrement mieux mais les valeurs sont similaires et en dessous du seuil de la perception. Les gens sur ce site sont vraiment bloqués 10 ans en arrière? Des gens utilisent vraiment le mode photo (couleur à gerber) sur leur Samsung? Je préfère le LCD de toute manière car avec l’oled, samsung ou Apple (Samsung en réalité), les angles de vison affichent des couleurs violettes, bleues si tu regardes pas l’écran directement en face. La fidélité des couleurs en peint pour son grade dans ce cas. Seule avantage : la consommation et le contraste infini. Je reste avec mon 7 plus et SE.

avatar Lestat1886 | 

@Ios_What a joke

Les gens ne changent pas le mode de couleur sur leur téléphone je pense. 10 ans en arrière on en était qu’au premier iphone donc non les gens ne sont pas bloqués 10 ans en arrière. Apple a d’ailleurs toujours fait mieux en termes de fidélité des couleurs, et c’était plus ou moins perceptible. Et les couleurs ne sont pas délavées meme en regardant de biais ou à peine.

avatar Ios_What a joke | 

Dix ans en arrière, c’est pour marquer. 5-6 ans si tu préfères à l’époque des S premiers du nom. Ce que tu dis est faux pour la fidélité des couleurs des iPhone toujours supérieure. C’est faux depuis le s6 en mode basique. Avec l’iphone X c’est à peine mieux, les tests de display mate parlent d’eux même, la différence est infime par rapport aux derniers Samsung, je ne saurai pas étonné que ce soit le même profil de couleur que Samsung avec une différence minime qui s’explique par le fait que chaque oled est différent (matièr organique). Je n’ai pas le X mais tout ceux que j’ai vu en Apple store ont ce problème d’apparition de couleur selon l’angle de vision donc tu as probablement un écran parfait ??. Il y a des privilégiés on dirait.

avatar Lestat1886 | 

@Ios_What a joke

Le test de display mate place le X en premiere place justement. Et pour avoir eu le s5 en son temps son écran etait degueulasse. Ils n’ont fait d’excellents écrans qu’à partir du s6.

Pour mon exemplaire c’est normal c’est Tim Cook qui me l’a envoyé ?. Les couleurs sui changent franchement c’est à peine remarquable et encore en le tenant à des angles pas naturels et c’est moins prononcé que les samsungs (qui s’en sortent bien je dis pas le contraire mais ne sont pas aidés avec leur écrans incurvés)

avatar XiliX | 

@Ios_What a joke

"Avec l’iphone X c’est à peine mieux, les tests de display mate parlent d’eux même, la différence est infime par rapport aux derniers Samsung, je ne saurai pas étonné que ce soit le même profil de couleur que Samsung avec une différence minime qui s’explique par le fait que chaque oled est différent (matièr organique)."

Je pense qu’il faudra que tu relise DisplayMate, et pas en diagonale. Parce que leur conclusion est différente de ce que tu décrits ici. Ne serait-ce que pour les profils. Ceux du X n’ont rien à voir avec celui du Samsung

Sans parler la question du Burn-in

avatar cdp86 | 

@Ios_What a joke

Ahah pratique ton pseudo, on peut bloquer sans lire le texte :D

avatar bonnepoire | 

Samsung n’a jamais eu de colorimétrie fidèle. C’est pareil pour leurs tv de merde. Image fluos qui doivent flatter dans une grande surface. Dans un salon c’est juste ignoble si on aime une image cinéma étalonnée.

avatar Nesus | 

Heu... pour éteindre le X il suffit de cliquer sur le volume et le bouton latéral. Ce qui au passage désactivé Face ID (si on clique sur annuler). Bref, aucune nécessité de menu. D’autant que je pense que nous sommes très nombreux à ne jamais l’éteindre.

avatar Jandb84 | 

Heureux utilisateur depuis le 3 novembre, je ne cesse d’être agréablement surpris au quotidien de l’avance technologique qui se traduit par un confort et un agrément d’utilisation jamais ressenti.
La qualité matériel est bien là à tel point que j’ai abandonné les protections pour profiter pleinement du matos et franchement aucune dégradation remarquée à ce jour. Quand aux micro rayures évoquées plus haut, pas plus que sur les précédents iPhone avec protections pourtant.
Je na sais plus utiliser les autres téléphones iPhone génération précédente compris.

avatar webHAL1 | 

Merci à l'équipe de MacG pour ce "retest" intéressant et surtout très complet. On sent que tous les rédacteurs ont un rapport différent avec la Pomme. Pour ma part, c'est dans l'analyse de Christophe que je me retrouve le plus.
Mais, dans tous les cas, ça permet de confirmer que l'iPhone X est un (très) bon appareil, si on fait abstraction du prix.

Par contre, ça m'a fait beaucoup sourire de lire :
« Mais Apple a fait des miracles, en casant dans ce petit boîtier une batterie de capacité similaire à celle de l'iPhone 8 Plus. »

À ce moment, ça fait plusieurs années que bien d'autres fabricants de smartphone font des "miracles", hein... ^_^

Cordialement,

HAL1

avatar Ios_What a joke | 

C’est Apple qui le fait, c’est forcément un miracle. Les autres trichent sûrement sur la capacité réelle....

Sarcasm off

avatar Wolf | 

J'ai longuement hésité mais je suis passé à l'iPhone 8 Plus au lieu du X, après avoir sauté la génération du 7
Je préfère attendre l'année prochaine pour voir la (les ?) prochaine version un poil plus grande.
En plus je suis attaché au bouton, même si il n'est plus réellement physique.

avatar vlsf1 | 

@Wolf

Mais pourquoi être attaché au bouton ?

avatar Wolf | 

@vlsf1 A mon avis c'est lié à une longue expérience et au fait que c'est plus simple, voir logique de placer son doigt sur un bouton plutôt que de se faire tirer le portrait. Sans oublier la force de l'habitude du double rap sur le bouton etc.
J'suis pas fan d'un truc que je ne maîtrise pas

avatar frankm | 

Relativement OK avec cet article :
- Face ID pas de gag pour moi, transparence
- Technologie invisible bien que omniprésente, True Tone, non verrouillage sur l'attention, puissance de l'appareil, écran très brillant
- Autonome incroyable, je charge sans crainte jusqu'à environ 75% le soir, je rentre le lendemain au dessus de 50%. C'est du jamais vu. C'était ma grosse déception de l'iPhone 7
- Toucher pour réveiller au point de désactiver lever pour réveiller
- Déception côté appareil photo, depuis les iPhone 6 je prends le 5s en basse luminosité, les iPhone 6 à X n'arrivent pas à faire le point
- si ça bouge, ne serait-ce qu'un peu, le sujet ou l'iPhone X, la photo sera floue, le tout en pleine lumière ! Très déçu
Je suis très satisfait de cet appareil en général qui ne recevra pas iOS 12. Aucun risque.
La nullité d'Apple à faire un Plans correct et un clavier futé comme sous iOS 9 m'a fait adopter Google maps et Gboard de Google. Au détriment de la confidentialité chère à apple

avatar glaglasven | 

@frankm

On ne doit pas avoir le même usage, ou alors le mien à un problème, mais je le charge la nuit, et le soir il est à 10%, faible autonomie à mon sens

avatar frankm | 

@glaglasven

J'ai toujours tenu 2 jours avec mes iPhone sauf le 7. Usage raisonné en effet, au boulot je l'utilise gentiment, je suis au boulot quoi

avatar Anakin | 

Un retest très complet merci à vous.

avatar Oasis78 | 

Totalement d’accord avec cet article. J’ai gardé pendant un moment mon 6plus avec mon iPhone X, mais j’ai vendu on 6plus car c’était difficile de revenir en arrière pour faceID et le reste (davantage que ce que j’aurai imaginé...). Étant habitué à l’écran du 6plus, j’achèterais peut-être le X plus, mais je ne suis pas sûr. Tout n’est pas parfait pour l’instant, mais j’ai un bon compromis entre taille d’écran et taille extérieure du téléphone. « Wait and see »!!

avatar misterbrown | 

Article intéressant. Rien de neuf au final, juste des confirmations.

J'aime beaucoup votre conclusion:

"Le bilan que l'on est tenté de faire avec cet iPhone X, c'est qu'en l'espace de dix ans, le smartphone est devenu un objet terriblement mûr qui est devenu bien difficile à révolutionner"

C'est pour ça que j'ai opté pour un SE 128 cet automne, et qu'on en fait les mêmes usages.

avatar pagaupa | 

@misterbrown

C'est effectivement un comportement qui risque pour Apple de se généraliser.

avatar pat3 | 

« Avoir une telle différence de comportement entre l'iPhone et l'iPad est assez déroutant. »

Il y a tout de même d’autres différences de navigation entre l’iPad et l’iPhone, et on s’y fait aussi (accéder au multitâche sélecteur d’apps, par exemple). Mais c’est vrai que la majeure partie des interactions se font du bas de l’écran et que celle-là se roule isolée du reste du paradigme. Un glissé du bas vers le haut puis à gauche pourrait résoudre le problème (j’ai cru comprendre dans votre vidéo que ce geste était inexploité).

avatar chelmi | 

En effet l’iPhone X est bien mais cher ... Par contre Dis Siri est vraiment nul par rapport à ok Google ... et pour cause il comprends tout à l’envers surtout en parlant le français avec un accent du sud ?

avatar vlsf1 | 

@chelmi

Le pire c'est probablement que parfois, quand tu hurles "Dis Siri" 15 fois, il ne te reconnaît pas. J'ai du mal à croire que le HomePod sera utilisable vu le niveau de Siri...

avatar Navareus | 

@vlsf1

J’ai eu cette expérience aussi. Et dans mon cas, c’était parce que j’avais une prise casque branchée sur l’iPhone (grâce à l’adaptateur lightning) et sur l’autoradio standard de la voiture. Ça désactive la fonction Siri

avatar Gladjessca | 

Perso je n’ai pas aimé le X, à cause de la largeur étriquée de l’écran mais surtout à cause d’iOS.

Cette barre blanche pénible et souvent permanente en bas (elle s’éteint depuis sur iBook... par exemple), Safari qui gère très mal ce format en paysage, l’écran qui n’apporte pas grand chose en comparaison des lcd parfaitement gérés par Apple (l’Oled géré par Apple est optimisé pour être respectueux des couleurs, nous ne sommes pas dans les excès de Samsung, donc la différence n’est pas bluffante à par les noirs plus profonds). Et surtout Face ID pénible pour mon utilisation.

Essayez le 8+ pour le plaisir d’avoir en main le top du smartphone abouti et très bien finit.

avatar vlsf1 | 

@Gladjessca

Je pense que la barre a plusieurs buts. Ca dit aux gens "Hey, y'a un truc à faire là" pour qu'ils apprennent spontanément les gestes. Sortir des applications mais aussi passer d'une application à l'autre avec juste un mouvement, ce qui est très pratique.

Ca dit aussi aux développeurs "NE FOUS RIEN A CET ENDROIT" ^^ Les quelques éditeurs qui ont mal adapté leurs applications et qui ont un texte clicable tout en bas (MyCanal en mode chromecast, par exemple), c'est vraiment pas pratique.

Peut-être que quand tous ces gestes seront devenus la norme, cette barre disparaîtra (ou s'effacera après quelques secondes, ce qui est déjà le cas sur les photos et les vidéos par exemple)

avatar lecureuil | 

Ce serait drôle que ça marche et qu’ensuite Siri te fasse un compliment sur tes lunettes noires ou ton écharpe ???

Mais ça ce sera pas avant... en fait non même en attendant 10 ans Siri sera toujours pas foutu de faire ça ?

avatar jrmy21 | 

Petite astuce : toujours enregistrer l’auriculaire (5e doigt) quand on aime cuisiner > car c’est tjs le + propre ! Et ça marche, tous mes amis le font maintenant :)

avatar Macmania | 

@jrmy21

Super astuce l’auriculaire ! Je l’ai immédiatement rajouté sur mon iPhone‼️ ??

avatar daxr1der | 

Enfin de mettre face id en avant vis à vis de touch id est un peu ridicule, puisque avec face id il faut mettre son visage devant vachement pratique quand il est posé sur une table.

Le mieux ce sera d’avoir les deux technologies.
Mais avec un touch id au niveau de l’écran.

avatar Shralldam | 

L’avis ne sera pas le même en fonction du smartphone qu’on possédait avant le X. J’ai troqué un iPhone 6 pour le X il y a quelques jours. C’est un achat en occasion, le modèle Space Grey à 256 Go (le plus gros, donc). J’étais d’ailleurs étonné de trouver ce modèle, dans un état impeccable qui plus est, dans un magasin de seconde main. Au final je l’ai payé 400€ moins cher que son prix de vente neuf. Apparemment l’ancien propriétaire n’avait pas aimé l’expérience iOS (il venait d’Android).

Pour ma part, c’est une énorme évolution par rapport au i6. J’adore l’écran, et je suis d’accord avec Mickaël : les coins arrondis donnent une douceur et un sentiment de fluidité des contours. FaceID marche pratiquement toujours sans souci, il m’arrivait aussi d’avoir des erreurs avec TouchID de toute façon. La finition en verre est très agréable, j’ai presque envie de ne pas lui mettre de coque (mais par sécurité il faudra que je me raisonne). L’appareil photo me satisfait pleinement. Et mes filles ADORENT les animojis, mais c’est secondaire.

Je reconnais que certains gestes compliquent l’utilisation de plusieurs appareils Apple par leur inconsistance. Et iOS reste le même, juste qu’il est plus fluide. Je n’aurai probablement pas acheté ce téléphone à son prix plein, et c’est au hasard d’une bonne affaire que je m’en retrouve propriétaire. Je pense que c’est un excellent téléphone, mais qui ne vaut sans doute pas le prix auquel Apple le vend. Le juste prix est plus proche, finalement, de ce que j’ai payé en occasion (un peu moins de 1000€).

avatar Pyrrhus | 

Super téléphone, bien trop cher. Gros problème quand on a son casque de moto sur la tête. Ex : on s'arrête pour regarder plan et ...il faut quitter les gants pour réveiller son X. Il faudrait pouvoir enregistrer plusieurs options de visage.

avatar Malvik2 | 

Excellent article iGen, comme toujours avec vous ??

Alors pour ma part, mon iPhone X noir que j’utilise depuis noël:

Déjà niveau design c’est clairement le plus bel iPhone avec le 4 en effet, il est fragile mais dieu qu’il est beau !

L’écran bord à bord, la disparition du bouton home qui sonne suit et les nouveaux gestes: Apple a fait un excellent travail, la réactivité devient diabolique avec le passage d’une app à une autre avé son pouce en bas de l’écran, le multi tache très pratique...les nouveaux gestes apportent tellement de confort et de réactivité qu’il m’est tout à fait inconcevable de revenir en arrière...

Niveau photo rien de très extraordinaire en revanche, en extérieur et belle lumière on peut faire du très bon travail c’est un fait, en intérieur ça reste très médiocre, malgré des progrès évidents. On attend tout de même mieux en septembre sur ce point.

Et l’autonomie, perso je me retrouve assez mal dans vos témoignages, mon X ne tient pas du tout aussi bien que mon 7 Plus, j’ai du tomber sur une mauvaise série, pas de chance.

Face ID est bluffant quand à lui, mais il est vrai parfois un peu moins pratique que Touch ID. Dans l’ensemble ça marche bien.

Au final un grand IPhone ^^

Pages

CONNEXION UTILISATEUR