Les 4 smartphones les plus vendus début 2018 ont été un iPhone, un iPhone, un iPhone et un iPhone

Florian Innocente |

Le classement de Strategy Analytics des ventes mondiales de smartphones au précédent trimestre a des allures de catalogue Apple, où chaque modèle serait soigneusement classé par ancienneté. D'après le cabinet d'études de Boston, Apple a logé ses iPhone aux quatre premières places, suivis par Xiaomi puis Samsung.

Source : Strategy Analytics

Premier de la classe : l'iPhone X avec 16 millions d'unités vendues. Puis viennent l'iPhone 8 avec 12,5 millions, l'iPhone 8 Plus avec 8,3 millions et l'iPhone (encore) 7 avec 5,6 millions. Cette série est interrompue par Xiaomi avec 5,4 millions d'exemplaire de son Redmi 5A et Samsung avec 5,3 millions de S9 Plus. Reste un océan de 358,8 millions de smartphones dans la grosse catégorie des "autres" fabricants.

Xiaomi Redmi 5A

À la décharge de Samsung, sa gamme S9 n'a été lancée qu'à la mi-mars. Quant à Xiaomi il est bien placé mais il pâti d'une distribution bien plus limitée au niveau mondial. C'est aussi une force d'Apple, cette capacité qu'a la marque de pouvoir envoyer ses iPhone sur les rayons du monde entier.

Strategy Analytics estime qu'Apple a vendu environ 50 millions d'iPhone X depuis sa commercialisation le 3 novembre. Avec 4,6 % de parts de marché mondiale sur ces trois premiers mois de l'année, ce modèle, le plus cher du moment, aura donc été le plus populaire aussi.


avatar C1rc3@0rc | 

@reborn

«Le reste c’est que ton avis, tu estime qu’Apple devrait abandonner le mac car d’un point de vue financier ça ne rapporte pas assez par rapport à ses autres activités ? »

Ben regardes les chiffres. Je n'invente rien, ce sont soit les chiffres publiés par Apple soit ceux reportés par les articles.

Dans une logique de croissance, l’optimisation c'est d’éliminer ce qui fait moins de marge et coûte le plus a produire.

80% des Mac vendus ont un tarif situé entre $999 et $2800
Ces 80% représentent 15 millions de machines sur une annee.
Leur cycle de vie est de 5 ans (apres Apple les declare obsoletes)

4eme trimestre 2017 Apple a livré 34 millions d'iPhone X dont le tarif se situe entre 1160€ et 1300€
1er trimestre 2018 Apple a livré 16 millions d'iPhone X dont le tarif se situe entre 1160€ et 1300€
En 2 trimestres (en fait 4 mois et demi) Apple a livré 3 x plus d'iPhone X que ce qu'Apple vend comme Mac en 1 an.

Apparemment les ventes d'iPhone X se font surtout sur le modele a 1300€, auquel il faut rajouter adaptateurs + AppleCare + quelques services.. La valeur arrive a proximite des 1500€ usuellement.

Alors pour l'instant la valeur moyenne par iPhone est encore un peu inférieure a celle du Mac mais elle se reduit et les ventes d'iPhone X montrent que la barriere psychologique tarifaire est inexistante pour l'iPhone.

La marge sur le l'iPhone est bien meilleure que celle du Mac.

Qu'est ce qui justifie pour Apple de continuer a vendre des Mac hormis que c'est le seul moyen de produire les si rentables applications iOS qui font la fortune de la categorie services?

avatar alfatech | 

@C1rc3@0rc

"Dans une logique de croissance, l’optimisation c'est d’éliminer ce qui fait moins de marge et coûte le plus a produire. "

Stratégie beaucoup trop dangereuse....... Ne jamais tout miser sur le même cheval car s'il se casse la figure tu es ruiné, et sachant que la branche Mac rapporte de l'argent ta logique tombe à l'eau

avatar C1rc3@0rc | 

@alfatech

«Stratégie beaucoup trop dangereuse....... Ne jamais tout miser sur le même cheval car s'il se casse la figure tu es ruiné, et sachant que la branche Mac rapporte de l'argent ta logique tombe à l'eau»

Le risque de l'effondrement n'est relatif qu'a la valeur perçue.
Si Apple tapait sur des marge de 3%, meme en generant d'enormes benefices son activité serait precaire et ne pourrait fonctionner que sur endettement. En cas de grain de sable, effectivement les 3% accumulés ne pourrait pas assurer bien longtemps la survie.

Mais Apple fait une marge extraordinaire qui lui permet d'augmenter une tresorerie si importante aujourd'hui qu'elle suffit a elle meme pour assurer une activité hyper rentable. Apple pourrait arreter ses activités industrielle et se convertir en acteurs de l'industrie financiere. C'est meme plus du too big too fail, c'est de la satelisation a ce niveau.

Ensuite Apple investi dans la diversification:
- divertissement
- cloud
- transports (?)
- potentielement marketing avec ses masses de donnees utilisateurs (Cook la bien mentionné)
- santé (comme beaucoup d'autre)
- energie

L'investissement sur le PC lui c'est durant les 12 derniers mois l'iMac Pro et la mise en place de la Workflow team... On va esperer que la WWDC montre des investissements et engagements un peu plus tangibles, mais pour l'instant le PC est un secteur tres, tres, mais vraiment tres accessoire.
La seule chose qui rassure un peu c'est qu'Apple fasse tout pour interdire le développement d'app iOS hors du Mac.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« L'investissement sur le PC lui c'est durant les 12 derniers mois l'iMac Pro et la mise en place de la Workflow team... On va esperer que la WWDC montre des investissements et engagements un peu plus tangibles, mais pour l'instant le PC est un secteur tres, tres, mais vraiment tres accessoire. »

Comme toujours une chaîne de causalité capilotractee.

Tu confonds niveau d’investissement et rentabilité économique.

Le PC n’est en rien accessoire pour Apple il suffit de savoir lire un compte d’exploitation.

Et si les investissements sont aussi faibles que tu l’imagines c’est encore mieux.

La captation de la plus grande part de la rentabilité du marché du PC avec un faible investissement c’est l’érection garantie pour n’importe quel DAF.

Tu ne comprends décidément rien à ce que tu commentes ?

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Pour poser quelques principes de base.

Une entreprise ayant une trésorerie pléthoriques n’a strictement aucun intérêt à se débarrasser d’une activité très rentable qui ne présente aucun signe de faiblesse et demande peu d’investissement.

Et nous sommes très loin d’avoir pour cette activité un niveau marginal en terme de CA et de résultat.

Ce qui est marginal c’est le Mac Mini, pas le Mac.

Un stagiaire médiocre comprendrait ces évidences.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Je n'invente rien »

Si tu inventes tout.

L’interprétation et le sens que tu donnes aux chiffres ne relève d’aucune approche connue et documentée.

C’est de la pure fantasmagorie qui ne tient pas une seconde.

avatar reborn | 

@Yacc

Tout simplement ?

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

Mais pourquoi tu persiste à comparer le mac et l’iPhone ? Ce sont 2 catégories différentes il n’y a pas lieu a quelconque comparaison dans ce contexte.

Ta soupe de chiffres est sans doute vrai je ne dis pas le contraire (inutile d’insister sur les chiffres) mais l’information qui en ressort n’a aucune importance et/ou n’est pas pertinente.

Le mac c’est 70% des benefices du marché du PC, personne avec un esprit saint ne quitterais ce marché parce qu’il fait plus d’argent avec une autre activité..

On parle de milliards hein, le mac est extrêmement profitable pour Apple. Je répète, c’est le business de PC le plus rentable de l’industrie.

Que l’iPhone engendre 20 fois plus de n’y change rien.

Le mac se vend de manière stable dans un marché en déclin. Performance salué par toute la presse spécialisé.

T’es un peu comme l’amie qui dirait:
"franchement tu devrais pas être avec ce mec, il te traite carrément bien mais tu devrais le quitter car même si il te traite bien ça ne vaut pas le coup de rester avec lui. Essaye les filles c’est mieux.

Ça n’a tout simplement aucun sens.

La raison même de ton argumentation n’a aucun sens et n’a pas lieu d’être pour expliquer un problème qui n’existe pas, ou qui n’existe que dans ta tête.

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Pour une boite dont la logique financiere est d'augmenter ses marges le plus possible, Apple a tout interet a arreter le Mac. »

Tu enfonces des portes ouvertes.
Augmenter les marges le plus possible est la logique financière de toute entreprise à but lucratif. Or les mac ne sont pas vendus à perte. Donc pourquoi l’arrêter?

Le Mac est l’essence même du business Apple. macOS est la base de tous les systèmes d’exploitations développés par la suite pour l’iPhone, l’iPad, l’AW, l’Apple TV

C’est aussi un formidable cheval de Troie pour amener des clients vers les services quand on voit la manne financière que ça constitue

L’arrêter serait suicidaire

avatar Yacc | 

@jazz678

Oui c’est une évidence à la portée d’un bachelier mais pour Circé, Apple devrait se débarrasser d’une activité remarquablement rentable suite à un raisonnement qui ferait hurler n’importe qu’elle DAF.

Mais comme toujours Circé par de son ressenti et construit en suite un raisonnement capilotracté pour donner les atours de la rationalité à ses détestation.

Là c’est simplement : L’offre d’Apple ne correspond ni à mais attentes ni a mes visions, donc elle est condamnée à l’échec et je vais faire feu des bois les plus improbables pour le démontrer.

Le roi du sophisme et du paralogisme en termes d’usage de ces subterfuges.

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

«Tu enfonces des portes ouvertes.
Augmenter les marges le plus possible est la logique financière de toute entreprise à but lucratif. Or les mac ne sont pas vendus à perte. Donc pourquoi l’arrêter? »

Ben comme tu dis, c'est défoncer une porte ouverte, mais simplement pour augmenter la rentabilité de l'entreprise. Beaucoup d'entreprises licencient une part de leur personnel juste pour gagner quelques point de rentabilité alors qu'elles gagnent beaucoup d'argent.

«Le Mac est l’essence même du business Apple.»
Heu non, c'est l'essence historique oui, mais depuis des années l'essence du business d'Apple ça a ete l'iPod, puis l'iPhone.
Cook le repetait assez souvent, pour Apple l'avenir du PC c'est l'iPad. Ces 6 dernieres annees demontrent clairement que cette idee a ete la base de la politique d'Apple. Peut etre en sont ils revenu, Cook disait recement utiliser un Mac au travail et l'iPad comme loisir, ce qui est un revirement a 90º de son precedent discours.

«macOS est la base de tous les systèmes d’exploitations développés par la suite pour l’iPhone, l’iPad, l’AW, l’Apple TV»
Il le fut. Depuis plusieurs annees ce sont les developpements iOS qui sont eventuelement portés sur MacOS et de maniere tres approximative comme on le voit avec APFS.

«C’est aussi un formidable cheval de Troie pour amener des clients vers les services quand on voit la manne financière que ça constitue »
Au contraire un Mac est un frein a l'usage des services. Un netbook est le moteur d'adoption du cloud generalisé. Or un iPhone et plus encore un iPad sont les meilleurs netbook du monde. Un Mac puissant et autonome est un frein au cloud...

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

"Depuis plusieurs annees ce sont les developpements iOS qui sont eventuelement portés sur MacOS et de maniere tres approximative comme on le voit avec APFS"

Mauvaise foi, APFS c’est d’abord sous macOS

session wwdc 2016

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Ben comme tu dis, c'est défoncer une porte ouverte, mais simplement pour augmenter la rentabilité de l'entreprise. Beaucoup d'entreprises licencient une part de leur personnel juste pour gagner quelques point de rentabilité alors qu'elles gagnent beaucoup d'argent. »

Et donc en quoi Apple serait différente d’autres entreprises ?
???

«Le Mac est l’essence même du business Apple.»
Heu non, c'est l'essence historique oui, mais depuis des années l'essence du business d'Apple ça a ete l'iPod, puis l'iPhone. »

Essence dans le sens « principe ou élément fondateur », pas dans le sens générateur de revenus.

« Cook le repetait assez souvent, pour Apple l'avenir du PC c'est l'iPad....Cook disait recement utiliser un Mac au travail et l'iPad comme loisir, ce qui est un revirement a 90º de son precedent discours. »

TC l’a dit effectivement mais c’était un discours marketing de promotion et de positionnement pour l’iPad Pro. L’iPad est loin d’avoir dévoilé tout son potentiel. On peut reconnaitre les progrès faits sur l’iPad dans le but de le rendre plus consistant sur le plan logiciel et matériel.
TC a partagé son utilisation...qui n’est pas non plus représentative de l’utilisation générale hein...

« . Depuis plusieurs annees ce sont les developpements iOS qui sont eventuelement portés sur MacOS et de maniere tres approximative comme on le voit avec APFS. »

De mémoire APFS a été porté d’abord sur macOS pour palier les manques de HFS+..

«C’est aussi un formidable cheval de Troie pour amener des clients vers les services quand on voit la manne financière que ça constitue »
Au contraire un Mac est un frein a l'usage des services. Un netbook est le moteur d'adoption du cloud generalisé. Or un iPhone et plus encore un iPad sont les meilleurs netbook du monde. Un Mac puissant et autonome est un frein au cloud... »

Là j’avoue ne pas saisir...
Sans les services et le cloud, le Mac n’est rien d’autre qu’un terminal pour faire du traitement de texte et lancer des impressions...ou pas loin. Ces mêmes services sont construits de telle manière que le Mac, l’iPad, l’iPhone et même l’AW soient complémentaires vus qu’ils sont interconnectés via le cloud. Preuve en est la majorité des possesseurs de Mac (l’appareil principal) ont un autre appareil Apple, voire un 3ème et un 4ème. C’est ce qui fait la force de son écosystème.
Je ne pense pas qu’arrêter le Mac augmenterait l’usage des services. Ça serait plutôt un maillon qui manque à la chaîne.

avatar adixya | 

“ Beaucoup d'entreprises licencient une part de leur personnel juste pour gagner quelques point de rentabilité alors qu'elles gagnent beaucoup d'argent.”
Ben oui, parce que les employés coutent de l’argent.
Le Mac rapporte de l’argent et ça n’a aucun sens de supprimer une activité qui rapporte.

Mais merci d’avoir participé !

avatar byte_order | 

Les employés ne font pas que couter de l'argent.
Ils s'en rapportent, aussi, hein.

Et y'a des entreprises qui licencient des employés même quand ils coutent moins chers que ce qu'ils rapportent. Simplement parce qu'ils ne rapportent pas *assez*.

Croire que les licenciements c'est uniquement quand l'employé coute plus cher qu'il ne rapporte c'est assez naif.
Certains sont même licencier justement pour faire un exemple : voyez, lui, il était rentable mais PAS assez. Le message : bossez 2 fois plus, sinon c'est votre tour.

avatar Bigdidou | 

@C1rc3@0rc

"Au contraire un Mac est un frein a l'usage des services."

N'importe quoi. Pas un mac sous High Sierra avec iCloud intimement intégré au Finder, bien au contraire.

avatar Dwigt | 

L'intérêt est évident si on a suivi deux ou trois heures d'économie dans sa vie.

Le Mac rend Apple moins dépendant d'une culture mono produit dominée par le cycle de vente de l'iPhone, très saisonnier. C'est un business rentable, qu'il y a en revanche peu de raisons de relancer pour le moment, vu que le marché du PC est vraiment figé voire régresse depuis des années, que l'offre de la concurrence (Windows 10) ne présente plus les mêmes problèmes rédhibitoires qu'il y a quelques années (Vista, Windows 8), et qu'Intel ne propose pas de révolution franchement excitante pour les années à venir.

Le Mac ne pourra plus être un gros porteur au niveau du CA, mais ça reste un pilier pour la boîte.

avatar Yacc | 

@Dwigt

Sans te manquer de respect des évidences mais visiblement certains ont beaucoup de mal à les accepter ?

avatar alfatech | 

@C1rc3@0rc

"Surtout que le Mac represente 6% sur le marché PC et qu'il se vend de moins en moins."

Encore une fois tu compares une marque à un système d'exploitation.....Regardes les chiffres par marques  est tout le temps dans les 4 premiers, plus que pas mal pour une marque Premium

avatar byte_order | 

@alfatech

Le Mac pouvant faire tourner autre chose que macOS, et dans une certaine mesure un PC non Apple pouvant faire tourner macOS, je vois pas au nom de quoi la part de marché des ordinateurs Apple compatible macOS, Windows, Linux, etc, ne peut pas être comparé aux ordinateurs d'autres marques eux aussi compatibles macOS, Windows, Linux, etc.

Après, si tout ce que vous voulez c'est juste de "saluer l'exploit d'Apple" comme cela semble devenir un rituel chez certains ici, alors dites vous ceci :

Les Macs ont 100% de PdM du segment ordinateur livré avec macOS.
Hourra. Ils sont leaders sur leur marché rien qu'à eux. Trop bien.

Oui, c'est inutile, mais si cela vous fait plaisir...
On est bien dans la masturbation sur les chiffres d'Apple dans ce fil, non ?
Ah.
Au temps pour moi, j'avais cru.

avatar SebKyz | 

@Yacc

Vous lui donnez bien trop d’importance. J’ai rien contre lui mais là c’est de l’obsession !

avatar reborn | 

@SebKyz

C’est un mal nécessaire. Car après l’on a des morpheus63 et cie qui deviennent ses fidèles et prêche les mêmes conneries.

avatar Yacc | 

@reborn

Sans parler de tant de contributeurs intéressant qui ont fini par déserter ?

avatar Yacc | 

@SebKyz

Circé prends tant de place ?

avatar byte_order | 

Avec un peu d'argent (abonnez-vous à iGen !), vous pouvez filtrer.
Le prix d'une expérience supérieure où la réalité est conforme à vos attentes, pas à la réalité (celle où des avis différents s'expriment eux aussi librement, quelle tristesse !)

avatar pagaupa | 

@byte_order

Merci pour vos commentaires, mais je crains que cela ne percute pas dans leur petit cerveau de consommateur asservi.

avatar C1rc3@0rc | 

@SebKyz

«Vous lui donnez bien trop d’importance.»
Je suis bien d'accord avec toi.

«J’ai rien contre lui mais là c’est de l’obsession !»
Pas tres clair, l'obsession de quoi?

avatar SebKyz | 

@C1rc3@0rc

De toujours parler de toi ! Les mecs dès qu’il y a un article ils te demandent. Tu es un gourou ?

avatar C1rc3@0rc | 

@SebKyz

Ah OK tu parles de l'obsession de Yacc/Reborn,...

Qu'ils soient obsédés par Apple, certainement, mais leurs comportement envers moi - ou d'autres qu'ils denigrent en les traitant de cliques ou adeptes (ce qui est une tentative d'assimiler leurs opinions a la mienne, ce qui est fallacieux vu la richesses des opinions exprimées)- ne me semble pas être de l'obsession.

L'obsession n'a pas de base rationnelle, c'est une atteinte impossible d'un objet de substitution omniprésent du fait que l'objet nécessaire est lui occulté.

Ici il y a bien semble-t-il une rationalité, au moins pour certains, qui releve d'une forme de conjuration circonstanciée, qui peut se faire sous la forme d'une tentative d'intimidation aussi.
Ils vont m’évoquer sur des sujets ou ils savent que, comme d'autres, je vais potentiellement intervenir en pondération, ce qui revient pour eux a du négatif extrême et insupportable.

Le probleme c'est qu'il faut communément définir ses propos et idées par rapport a une référence, l'autodetermination est somme toute assez rare.

Plus une position/determination/identité est dichotomique plus la reference doit l’être également. Il se trouve que ces personnes se déterminent par rapport a une marque qu'ils tentent de "purifier", de caricaturer.

Et mes propos, qui sont ceux d'un simple utilisateur confronté aux fonctionnalités des outils utilisés au quotidien, comme ceux d'autres utilisateurs qui ont un usage fonctionnel et non une dimension identitaire, vont dans le sens d'une nuance et relativisation de cette marque et plus finement encore au niveau de ses produits.

Inévitablement ça créé un espace de conflit qui les conduit a "declencher" avant meme toute sonnerie.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Belle effort de lucidité sur ton absolu irrationalité que tu cherches désespérément à travestir maladroitement des atours de la rationalité.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Et mes propos, qui sont ceux d'un simple utilisateur confronté aux fonctionnalités des outils utilisés au quotidien, comme ceux d'autres utilisateurs qui ont un usage fonctionnel et non une dimension identitaire, vont dans le sens d'une nuance et relativisation de cette marque et plus finement encore au niveau de ses produits. »

Si tes propos étaient cela ce serait parfaitement respectable et légitime.

Le pb c’est que tes propos ne sont absolument pas cela.

Tu essais systématiquement de donner une portée universelle à tes ressentis d’utilisateurs en prenant les chemins les plus improbables.

Tu as le droit à tes goûts et tes dégoûts.

Par contre essayer d’en faire des éléments d’analyse générale est d’une vacuité absolue.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Qu'ils soient obsédés par Apple, certainement »

Nope, tu enfilerais de pareils bêtises sur Samsung, Microsoft, Intel... que tu aurais droit au même commentaire.

Le pb n’est pas que tu dises des bêtises sur Apple c’est bien plus large.

Tu dis des bêtises dès que tu évoques le business.

Tu en dis aussi assez souvent quand tu parles de technologie mais c’est moins franc, les bases dans ce cas se tiennent à minima.

avatar Dwigt | 

Tu es sûr que ça n'est pas un "c" pour "sonnerie" ?

avatar pagaupa | 

@SebKyz

Je constate effectivement comme toi que lorsque Circé ne réagit pas, on l'évoque comme pour le provoquer ?
Cela s'appelle se rendre indispensable...syndrôme du nid vide? ??

avatar zoubi2 | 

@C1retc

"Bon c'est pas tres loin des previsions de Ming-Chi Kuo qui tablait sur 18 millions d'iPhone X au minimum mais loin des estimations des autres qui attendaient un peu moins de 30 millions"

Donc c'est franchement mauvais, c'est ça ? Vous avez un art consommé pour vous rattraper aux branches...

avatar Yacc | 

@zoubi2

Circé est le roi des la pirouettes les plus improbables.

Un artiste rare ??‍♂️

avatar C1rc3@0rc | 

@zoubi2

«Donc c'est franchement mauvais, c'est ça ? Vous avez un art consommé pour vous rattraper aux branches...»

Si on sais lire des chiffres et calculer (j'ai mis les reference) les choses sont assez tres claires.

Le premier element c'est que ça confirme une fois de plus la justesse des information de Ming-Chi Kuo.

Le second c'est que la division par 2 des livraison pour le q1 2018 par rapport au q4 2017 va dans le sens des analystes qui annonçaient des annulations et revision a la baisse des commandes pour le semestre a venir.

Ce qui est franchement mauvais c'est que meme si les ventes d'iPhone X s’arrêtaient maintenant, Apple a la preuve qu'il dispose d'un reservoir de clients capables d'absorber une vente ponctuelle surtarifée.
En 1 trimestre une petite fraction des clients d'Apple auraient ete capables d'assurer le CA qu'aucun constructeurs concurrents ne peut meme rever d'approcher sur une annee avec un seul produit.

Ça prouve 3 choses:
- Apple peut sortir n'importe quel iPhone a prix stratospherique c'est garanti d'achat par une fraction indéfectible de son reservoir de client
- Apple a un marché de plus en plus "emotionnel" avec une vente concentrée sur le lancement (c'est consternant, mais Federighi qui fait le poney c'est la base des revenus d'Apple)
- Apple depend a 100% de son marché iPhone.

Ça implique qu'Apple a tout interet a reduire ses cycles (modele a courte duree de vie) et se focaliser sur le novatisme :une nouveaute tres visible meme tres superficielle plutot que de la securité et du fonctionnel.

Autrement dit demain Apple pourra vendre un iPhone a duree de vie de 6 mois avec un truc comme animoji comme seule fonction nouvelle, en prenant soin d'enlever les précédentes , pour un tarif toujours superieur. Le seul obstacle est d'avoir une capacite de production ponctuelle capable de livrer au plus sur 5 semaines de precommande. Car le seul danger pour Apple c'est la frustration de l'indisponibilité.

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

Merci j’ai bien ris

Je repense à toi si le 5S est bien confirmé sur iOS 12

avatar C1rc3@0rc | 

@reborn

«Merci j’ai bien ris»
Tu m'en vois ravi, je suis heureux de contribuer a ta santé.

«Je repense à toi si le 5S est bien confirmé sur iOS 12»

Ben sachant qu'iOS 11 est une alpha approximative et un probleme de securité massif, ce serait quand tragique que l'iPhone 5s, un des meilleurs produits d'Apple, finisse dans une telle incurie qu'iOS 11 tout de meme.

Pour ma part je m'attend a ce que toutes les machines compatibles iOS 11 soient compatibles avec iOS 12 voire meme une prise en charge des machines exclues par iOS 11... on est a mon sens avec iOS 11 sur une tragedie de l'ampleur de celle de Windows Vista.

Je m'attends et espere qu'il en sera de meme avec MacOS 10.14.

avatar reborn | 

Jamais dans l’excès avec toi ?

avatar Dwigt | 

Mettons que tu prévoies que l'iPhone X devait se vendre à 40 millions d'exemplaires.

Et il ne s'en vend pas 40 millions.

Tu peux ensuite proclamer que l'iPhone X a eu des ventes très nettement inférieures aux prévisions. Victoire ! Les ventes d'iPhone ont été moins bonnes que ce que des analystes sérieux et réputés avaient prévu !

Et, de toute façon, les ventes d'iPhone X ont été conformes au cours du trimestre échu aux prévisions d'Apple, vu la façon dont les résultats ont concordé avec les prévisions. Il peut y avoir un écart de ±2 ou 5 %, mais pas non plus 15 ou 20, vu la façon dont le nombre d'exemplaires vendus et le prix moyen ont également collé à ces mêmes prévisions, sans écart significatif.

Or les prévisions sur le T3 fiscal 2018 tablent sur un CA entre 51,5 et 53,5 milliards de dollars, à comparer avec les 45,4 à la même époque l'an dernier. Sauf variation majeure du taux de change d'ici-là (ce qui ne se dessine pas) ou lancement d'un produit nouveau avec un fort potentiel de vente d'ici à juin (zéro rumeur là-dessus), cette progression du CA de 13 à 18 % est censée provenir en bonne partie de l'iPhone X, qui contribue à la progression du prix de vente moyen de l'iPhone. C'est tout sauf compliqué à comprendre.

avatar CorbeilleNews | 

@C1rc3@0rc

100% d'accord

avatar headoverheel | 

@C1rc3@0rc

Si Apple équipe la prochaine génération d’Iphones LCD avec FakeID, les revenus à venir sont assurés avec des prix modérés. Dors sur tes 2 oreilles ( FakeID est rentabilisé depuis longtemps).

avatar C1rc3@0rc | 

@headoverheel

Ben justement ce que disent les chiffres c'est qu'Apple a tout interet a augmenter ses tarifs et distribuer ses "nouveautés" sur une succession de modeles a duree de commercialisation de moins de 12 mois.
Plutot que mettre 3 nouveautés sur un modele, Apple a plus interet a faire 3 modeles sur 6 mois chacun avec une nouveauté exclusive qui sera retirée du suivant, et d'augmenter les tarifs.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Tu devrais vraiment postuler pour des postes de stratégie, tes visions disruptives devraient pouvoir faire exploser la rentabilité de tant d’entreprises manquant d’une vista de ce niveau ?

avatar headoverheel | 

@C1rc3@0rc

Pourquoi augmenter les tarifs lorsque tu as un avantage concurrentiel avec FakeID ?

avatar C1rc3@0rc | 

@headoverheel
«Pourquoi augmenter les tarifs lorsque tu as un avantage concurrentiel avec FakeID ?»

Logiquement, parce que l'avantage concurrentiel d'Apple, c'est pas la technologie, c'est de pouvoir pratiquer ses augmentations de tarifs sans limites.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Vision étriquée et caricaturale ?

avatar CorbeilleNews | 

@C1rc3@0rc

Pourquoi retirer sur le suivant ? Quel intérêt ?

avatar reborn | 

"Les 4 smartphones les plus vendus début 2018 ont été un iPhone, un iPhone, un iPhone et un iPhone"

MAIS QUEL FLOP ?????

Apple cours à sa perte avec FakeID ?

Blablablabla... ?

??‍♂️

Pages

CONNEXION UTILISATEUR