L'iPhone, tête de Turc des conflits économiques internationaux

Stéphane Moussie |

Alors que Tim Cook se démène pour que l’iPhone échappe à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, un nouveau front vient de s’ouvrir à l’est. Accusant les États-Unis d’être responsable de la chute brutale de sa monnaie, le président turc a annoncé que son pays allait boycotter les produits américains, dont l’iPhone.

En juillet 2016, Erdoğan à la télévision turque via FaceTime.

« S’ils ont des iPhone, il y a des Samsung de l’autre côté, et nous avons aussi notre Vestel [un fabricant local, ndr] », a déclaré Recep Tayyip Erdoğan lors d’un discours à Ankara aujourd’hui. Le président turc est pourtant un utilisateur d’iPhone : il y a deux ans, en plein coup d’État, il avait pris la parole à la télévision via un appel FaceTime.

Pour Apple, la Turquie est bien moins importante économiquement que la Chine, qui est son deuxième ou troisième marché le plus rémunérateur selon les trimestres.

avatar Fanoo | 

Ah ah ah... le Vestel... !

On verra si les Turcs sont plus attachés à Erdogan ou à l’iPhone...

avatar Soner | 

@Fanoo

Y’a pas que ça. Y’a aussi une histoire de prix. En réplique aux USA si la Turquie taxe lourdement l’iPhone seul une élite pourra se le payer.

avatar r e m y | 

@Soner

Compte-rendu du taux de change de la monnaie turque face au dollar , l'iPhone a déjà plus que doublé de prix en quelques jours...

avatar simK | 

Ah bon pour quelle raison? Les turcs ne paient pas en $ que je sache. Sauf si Apple modifie semaine après semaine les prix des ibidules en livres turques.

Edit: les iPhone X sont vendus àpd 7500 TL, soit 1009€ ou 1150$ au taux de change actuel.

Je ne sais pas à quel prix il était vendu il y a 1 mois par exemple... ?

===> 6099 TL pour le X 64Go avant l'augmentation

Edit: apparemment Apple a déjà bien augmenté les prix

https://www.donanimhaber.com/cep-telefonlari/haberleri/Appledan-buyuk-za...

avatar marenostrum | 

les commerçants réagissent direct pour tous les produits d'imports. ça ne vas pénaliser que la couche la plus riche du pays qui achète des produits de luxe importés, pas le peuple. mais ça va favoriser leurs exports par contre. et la Turquie est un grand producteur. ils ont un bilan commercial positif. de niker leur monnaie est fait exprès, pour justement détruire ce bilan positif. leur poser des soucis. ils ont fait pareil avec les russes.

avatar occam | 

@marenostrum

Vous serez peut-être heureux d’apprendre que Paul Krugman fait une analyse semblable à la vôtre (cf. plus bas).

avatar YAZombie | 

@occam: "l'analyse" économique de marenostrum est franchement basique, n'importe qui avec deux heures de cours aurait pu dit la même chose. Bon, il a juste oublié de mentionner que la crise actuelle était due à une dette massive de la Turquie en dollars due à la folie immobilière des divers gouvernements Erdoğan, mais après tout c'est juste le problème, on ne va tout de même pas s'arrêter à des points de détail hein.
En revanche merci de ne pas faire croire à marenostrum que ses théories complotistes, directement identiques à celle du président turc, sont validées par Krugman. Ce dernier met directement la responsabilité de la crise actuelle sur "l'hétérodoxie" économique - pour rester poli, et sachant que de nombreux pays ont été confrontés de la même manière à une crise due à une dette massive en monnaie étrangère - d'Erdoğan, ainsi que de l'irresponsabilité qui consiste à mettre à la tête du ministère de l'économie un incompétent parce qu'il est aussi son gendre (donc à sa botte)…

avatar marenostrum | 

ça veut dire selon toi que Erdogan ment quand il accuse les américains pour cet attaque ?

il avait battu pourtant un avion russe lui en Syrie, et je croyais à ce moment qu'il travaillait pour les américains et contre les russes.

avatar YAZombie | 

"ça veut dire selon toi que Erdoğan ment quand il accuse les Américains pour cette attaque ?"
Quelle attaque? Tu veux dire, notamment, le renchérissement mécanique d'une dette massive - et bien évidemment de son loyer - détenue en dollars lorsque le cours de cette monnaie s'envole relativement à la monnaie locale, en raison d'une hausse des taux d'intérêt rendue nécessaire par l'échauffement de l'économie US, pendant que la chasse aux sorcières d'Erdoğan pose d'énormes problèmes à l'économie turque qui devient ainsi moins attractive car plus volatile?
Je ne sais pas si notre ami Erdoğan ment dans le sens de "intention de tromper" ou s'il croit lui-même à ses bobards, mais c'est tout de même son habitude de faire porter le chapeau du résultat de ses incompétences à des complots extérieurs ou à des boucs émissaires.
Le jour où tu viendras non avec tes petites théories fondées sur du vent, mais avec des éléments de démonstration voire de preuve, ce jour-là tes opinions seront respectables. Jusqu'à ce jour ô combien improbable, que ce soit par populisme ou naïveté ou pure sottise tu ne feras jamais que raconter des conneries plus grosses que toi.

"il avait battu pourtant un avion russe lui en Syrie, et je croyais à ce moment qu'il travaillait pour les Américains et contre les Russes"
Et moi j'ai fait un café juste là, maintenant. Ben oui, ça a autant de rapport.

avatar serginio | 

Même sans taxe supplementaire, c'est déjà le cas seul une élite peut se payer l'iPhone X. C'est même déjà le cas à l'échelle de la planète.

avatar frankm | 

@Fanoo

iPhone président !

avatar misterbrown | 

Avant c'était Mc Do et Coca les symboles

avatar reborn | 

Et en cas de prochaine galère ils vont faire comment les Turcs pour suivre Erdogan sur facetime 🤷‍♂️

avatar ys320 | 

Maintenant si tu as un iPhone tu deviens un dissidents et tu as fomenté le coup d’état.

avatar letofzurichois | 

@ys320

La bêtise n’a décidément aucune limite

avatar bonnepoire | 

Le mec est très con en plus d'être dangereux. Ou alors il prend ses illuminés pour des cons.
La barre de rire si tous les turcs à l'étranger échangeaient leurs devises...

avatar marenostrum | 

les turcs qui vivent à l'étranger ils vont devenir maintenant plus riches par rapport à leur compatriotes qui vivent dans le pays, et qui touchent la monnaie locale.
pour les touristes étrangers la Turquie va devenir un paradis pour pas cher. ou pour ceux qui ont besoin de leurs produits.
les footballeurs et tous les riches vont perdre beaucoup. ils vont plus accepter de jouer la bas. etc.
pour Erdogan rien du tout. lui il est aimé par les pauvres, le peuple. ils aura toujours leur vote.
c'est pas contre lui mais contre la puissance de la Turquie, qui fait peur aux voisins. ils deviennent trop puissant.

avatar Powerdom | 

La tête de Turc illustrée par Erdogan 😂

avatar occam | 

Historique et analyse aussi décapante que désolante, par Paul Krugman :
https://www.nytimes.com/2018/08/11/opinion/partying-like-its-1998.html

« How does such a crisis end? If there is no effective policy response, what happens is that the currency drops and debt measured in domestic currency balloons until everyone who can go bankrupt, does. At that point the weak currency fuels an export boom, and the economy starts a recovery built around huge trade surpluses. (This may come as a surprise to Donald Trump, who appears to be levying punitive tariffs on Turkey as punishment for its weak currency.)

Is there any way to short-circuit this doom loop? Yes, but it’s tricky. What you need to reduce the costs of crisis is a combination of short-run heterodoxy and credible assurances of a longer-run return to orthodoxy.

How it works: stop the explosion of the debt ratio with some combination of temporary capital controls, to place a curfew on panicked capital flight, and possibly the repudiation of some foreign-currency debt. Meanwhile, get things in place for a fiscally sustainable regime once the crisis is over. If all goes well, confidence will gradually return, and you’ll eventually be able to remove the capital controls. »

En d’autres termes, on pourrait arrêter la dégringolade et empêcher une mondialisation de la crise, s’il y avait des gens responsables aux commandes.

avatar iPop | 

@occam
En d’autres termes, on pourrait arrêter la dégringolade et empêcher une mondialisation de la crise, s’il y avait des gens responsables aux commandes.

Pourquoi s’arrêter quand elle favorise une élite ?

avatar YAZombie | 

Aussi pourquoi s'arrêter quand on se contente du fil à couper l'eau tiède épistémologique?

avatar iPepito | 

Et nous en cas de pépin on aura wiko 😅

avatar serginio | 

J'avais complétement oublié que M. Erdogan avait fait gratuitement de la publicité pour apple lors de son allocution télévisée via Facetime en juillet 2016.

CONNEXION UTILISATEUR