Mozilla remet la pression sur Apple en matière de confidentialité

Sabrina Fekih |

La campagne marketing d’Apple qui met en avant son engagement pour le respect de la vie privée n’est pas du goût de Mozilla.

Dans la ligne de mire de la fondation, l’IDFA (« identifier for advertisers »), un identifiant associé à chaque appareil (iOS comme Android) qui permet aux développeurs et aux publicitaires de suivre certaines activités de l'utilisateur à des fins de ciblage publicitaire.

Mozilla, qui avait déjà partagé une pétition en avril pour qu'Apple remette automatiquement à zéro cet identifiant chaque mois, revient à la charge avec un sondage, en espérant faire un peu plus « pression sur Apple ». Sur les 1 007 Américains interrogés en octobre dernier (des utilisateurs d'iPhone et de smartphones Android) :

  • 61 % de détenteurs d’iPhone qui connaissent l’existence de l’IDFA ne savent pas comment le réinitialiser.
  • S'ils avaient le choix, 54 % des possesseurs iPhone souhaiteraient que l’IDFA se réinitialise automatiquement et de manière régulière (au moins plusieurs fois par an).
  • Plus de la moitié des Américains (57 %), qu’ils aient un iPhone ou un smartphone Android, se disent inquiets à l’idée que les applications qu’ils téléchargent et les sites qu’ils visitent soient épiés par des tiers.

Cet identifiant unique peut être réinitialisé à la demande en se rendant dans Réglages > Confidentialité > Publicité (tout en bas de la fenêtre). On peut également limiter le suivi publicitaire en cochant l'option correspondante.

Apple détaille dans une note technique les informations utilisées, tout en insistant sur le fait qu'elle « ne vend ni ne transmet les données pouvant vous identifier personnellement à des parties tierces.»

avatar Lu Canneberges | 

En tout cas déjà avec l’option « suivi publicitaire limité » plusieurs apps freemiums me harcèlent pour la désactiver et leur donner plus d’autorisations, donc ça doit quand même être efficace dans la limitation de leurs petites affaires... réinitialiser une fois par mois l’identifiant est aussi une bonne idée, mais je ne sais pas ce qu’il reste quand on est en suivi limité, peu vu que les pubs que je reçois n’ont aucune pertinence...

Mais plus Mozilla et Apple iront loin mieux ce sera pour nous ! (Moins pour mon compagnon qui va peut-être se faire embaucher chez Criteo >< ^^’)

avatar armandgz123 | 

@Lu Canneberges

J’ai activé le suivi publicitaire limité et mes pubs sont encore bien ciblées...

avatar tigre2010 | 

@armandgz123

J’ai remarqué qu’en 4g, je suis beaucoup moins suivi sauf certaines app tel que AliExpress ou Amazon
En wifi, dès que je fais une recherche sur un des 2 sites/appli, j’ai de la pub sur safari en fonction de mes recherches alors qu’en 4g juste sur leurs app

avatar armandgz123 | 

@tigre2010

Ah ! Personnellement je n’ai pas vu de différence, mais effectivement, certaines applications me font avoir bien plus de publicités personnalisées que d’autres : Airbnb, Amazon ou IKEA

avatar Taje | 

Je ne sais pas comment vous faites pour avoir des pubs 😊
Désolé MacG.

avatar kitetrip | 

Ben déjà quand on propose Siri qui écoute en permanence, la vie privée chez Apple c'est une grosse blague...

avatar Depret Lucas | 

@kitetrip

On voit que tu n’as pas suivi l’affaire

avatar macfredx | 

@Depret Lucas

Pour paraphraser un titre de film : "C'est pas parce qu'on ne sait rien (ou qu'on ne comprend rien) qu'il faut fermer sa gu... "

avatar Depret Lucas | 

@macfredx

Il faut donner à César ce qui appartient à César point

avatar Trillot | 

@kitetrip

T'as rien compris ou tu le fais exprès?

T'es con ou tu trolles?

avatar Derrick92 | 

Avec un VPN fini les pubs

avatar victoireviclaux | 

@Derrick92

NordVPN ? 😆

avatar Shralldam | 

@victoireviclaux

ProtonVPN. Et on peut payer son abonnement en Bitcoins.

avatar marc_os | 

@Shralldam

Ah les bitcoins et l’huile de palme ces belles technos destructrices de notre planète, que c’est moderne !

avatar Shralldam | 

@marc_os

La question portait sur la confidentialité et l’anonymat. Même si la question de l’impact écologique des bitcoins est légitime, quel était le but de votre intervention totalement hors sujet, à part pour troller ?

avatar empereur_kuzco | 

Ou alors, nous avons des publicités partout parce qu’on accepte tous les cookies possibles sur les sites que nous visitons...
Ultra compliqué de valider certains et pas d’autres...
Quasi impossible de naviguer correctement en les refusant tous...

avatar rua negundo | 

@empereur_kuzco

Certains sites imposent un parcours en plusieurs étapes avec des questions du genre « êtes-vous sûr de refuser les cookies ? » après avoir effectué ses choix. Sans compter la mauvaise foi dans le design et les couleurs des boutons de validation ou refus, volontairement déstabilisant par rapport aux standards de iOS et Android

avatar jackhal | 

Moi j'aime bien les sites comme Creapills qui t'accueillent avec un gros "Le respect de votre vie privée est notre priorité".

Si tu cliques sur "Consulter les fournisseurs", une liste de près de 500 sociétés s'affichent, avec un texte d'en-tête qui indique : "Dans certains cas, les sociétés peuvent exploiter vos données sans demander votre consentement, sur la base de leurs intérêts légitimes."

Donc ta vie privée est leur priorité, mais après les intérêts "légitimes" de leurs annonceurs. Dans le genre bullshit...

avatar SyMich | 

Ça me fait doucement rigoler la "confidentialité" à la mode Apple...
On ne vend pas vos données personnelles!
Non, ils se contentent de pister nos iPhones avec un identifiant unique et vendent du ciblage publicitaire non pas de ce que fait Monsieur ou Madame Untel, mais de ce que "quelqu'un" fait avec CET iPhone bien précis, iPhone sur lequel les publicitaires achetant ce ciblage à Apple vont pouvoir envoyer de la pub personnalisée. Ça revient strictement au même en terme de matraquage publicitaire.

Quand au suivi "limité" franchement je ne vois pas la différence... et Apple n'est pas très explicite sur ce qu'ils entendent par suivi limité. Pourquoi ne peut-on pas choisir de ne pas être suivi DU TOUT?
Si Apple était cohérent avec son discours sur la confidentialité et le "tout ce qui est sur votre iPhone reste sur votre iPhone", ils bloqueraient tout suivi, ou à minima donnerait ce choix aux utilisateurs.

avatar UraniumB | 

@SyMich

Mais bien sûr !

avatar Mathieu_rc | 

@SyMich

C’est vrai que dans « suivi limité » je me demande bien où est la limite

avatar Depret Lucas | 

@SyMich

Ils donnent certaines données qui ne nous identifie pas personnellement. Et tu n’as pas comprit le phrase « tout ce qui est sur votre iPhone, reste sur votre iPhone ».

avatar bibi81 | 

Et tu n’as pas comprit le phrase « tout ce qui est sur votre iPhone, reste sur votre iPhone ».

Je crois bien qu'Apple non plus n'a pas compris ;)

avatar Depret Lucas | 

Ils ont dit ça dans le sens où ils ne vendent pas nos données et que des infirmations ne sortent jamais de notre iPhone

avatar SyMich | 

Ils se contentent de vendre à des publicitaires le pistage de ce qu'on fait avec nos iPhones...
Pourquoi ne proposent-ils pas une option permettant de refuser ce suivi permanent?

avatar Depret Lucas | 

Où vois-tu qu’il fait écrit qu’ils vendent à des publicitaires??? Car je n’ai vu ça nul part

avatar SyMich | 

Vous pensez vraiment qu'Apple fournit gracieusement à tous les publicitaires la liste exhaustive de tous les identifiants uniques de tous les iPhones en circulation?
Je doute que ce soit une base openData en accès libre et gratuit...

avatar Depret Lucas | 

@SyMich

Je vous demande où il fait inscrit qu’Apple vend les identifiants publicitaires

avatar SyMich | 

Lisez la note publiée par Apple et mise en lien de l'article. Vous y apprendrez que les publicités ciblées que l'on reçoit à la suite de ce pistage, sont fournies par la "plateforme publicitaire Apple".
Vous en connaissez beaucoup des plateformes publicitaires qui travaillent gratuitement???

Apple fonctionne comme Google. Leur plateforme publicitaire établit des profils de clients en fonction de l'usage qu'il font de leur iPhone puis vend à des annonceurs la publication de leurs annonces de manière ciblée aux utilisateurs les plus susceptibles d'y être sensibles.

avatar Depret Lucas | 

Mais non il fait écrit que Apple recueille certaines données ainsi que celle d’annonceurs d’App pour nous proposer une publicité pertinente.

avatar SyMich | 

Mais vous êtes naïf? Ces publicités "pertinentes" vous croyez qu'Apple dans sa grande bonté les diffuse gratuitement ? Vous ne croyez pas qu'ils facturent, comme tout le monde, la diffusion de ces publicités aux annonceurs concernés ?
Apple a sa propre régie publicitaire et comme celle de Google, elle fonctionne et se rémunère grâce à sa capacité à suivre finement ce que font les groupes de personnes dont elle établit les profils!
C'est strictement le même fonctionnement que celui de la régie publicitaire Google.

avatar Depret Lucas | 

Les annonceurs vendent ce qu’ils savent de nous à Apple, il faut juste savoir lire.

avatar byte_order | 

@Depret Lucas

Excellent.
Maintenant ce sont les annonceurs, qui payent déjà pour placer des pubs ciblés, qui vendent ce qu'ils savent de nous aux entreprises qui collectent les données personnelles !
Et, bien sûr, ces entreprises acceptent de repayer ce qu'elles savent déjà vu qu'elles les collectent.

Logique (!?).

Vous semblez vous contorsionnez dans tous les sens pour éviter de voir l'évidence :
- une société est en position idéale pour collecter des données sur vous.
- elle obtient votre accord pour cette collecte et l'exploitation de cette collecte, en général contre un service rendu à titre gratuit en échange
- elle exploite cette collecte pour établir un profil personnalisé
- elle *vend* des placements publicitaires, placement qui inclu des informations non pas personnel mais du type "suit le foot, l'univers Apple, mâle, age 32 ans, français, classe sociale probable CSP" ou ce genre.
- les annonceurs achètent ce placement choisissent une publicité a afficher en fonction de ces indications.

La régie publicitaire de Google et d'Apple fonctionne pareil.
La nuance, c'est que celle de Google ratisse nettement plus large et du coup elle dispose de beaucoup de placements publicitaires, sur les sites Web en particulier, là où celle d'Apple ne ratisse que chez ses clients et se limite principalement qu'aux espaces publicitaires dans les apps et l'AppStore.

Vendre les données collectées reviendrait à laisser à autrui de faire du profit sur l'exploitation des données collectées alors que vous pourriez directement le faire et ainsi faire du profit sur la revente du *profil* et non sur les données brutes. Bref, revendre les données brutes, cela serait totalement idiot, comme se tirer une balle dans le pied.

avatar Depret Lucas | 

@byte_order

Les publicités ciblées ne sont que pour l’app store mais elle ne vont dans les app car j’ai reçu une pub de AVEVE alors que ça n’a rien avoir

avatar SyMich | 

Quant aux "données qui ne nous identifient pas personnellement"... je vous conseille là aussi de lire cette note détaillée fournie par Apple expliquant comment ils établissent notre profil.
"nous pouvons utiliser les informations suivantes pour vous placer dans un segment :
Données de votre compte : votre nom, votre adresse, votre âge et vos appareils font partie des données de votre compte. Les données telles que votre prénom sur la page de création d’un identifiant Apple ou la formule de salutation dans votre compte iTunes peuvent être utilisées pour déterminer votre sexe."

avatar Depret Lucas | 

@SyMich

Ils utilisent cela pour nous offrir des publicités pertinentes mais qu’au bout de 5000 personnes. Et est-ce qu’Apple les fournit aux tiers ? Non et on peut activer l’option suivi publicitaire limité.

avatar Depret Lucas | 

@SyMich

Et il fait écrit qu’ils ne communiquent pas de données personnelles c’est écrit tout en bas :)

avatar SyMich | 

Google non plus ne vend pas de données personnelles... ces données sont bien trop précieuses pour les vendre. Ce que vend la régie publicitaire d'Apple, exactement comme celle de Google ou d'Amazon, c'est la capacité à diffuser des annonces ciblées à des groupes de personnes dont ils ont pu établir un profil extrêmement précis et qu'ils enrichissent et affinent au fil du temps.
Certes ces groupes doivent comporter au moins 5000 personnes mais ca change quoi?
Apple veut faire croire qu'ils sont les gentils et que Google ou Amazon sont les méchants... alors qu'ils fonctionnent exactement de la même façon et utilisent exactement de la même façon nos données personnelles et ce qu'on fait à chaque instant sur nos smart phones.

avatar Depret Lucas | 

Google ne vend pas les données 🤣 la bonne blague 😂😂🤣🤣 comment j’en rigole 🤣 Apple nous propose une publicité si on est dans un groupe de 5000 personnes pour pouvoir nous proposer une publicité. Alors que Google c’est personne par personne

avatar SyMich | 

Mais que ce soit personne par personne ou par groupes de 5000 de profil identique... ça change quoi?
Apple, tout comme Google, fait du fric en pistant nos habitudes, ce qu'on fait sur nos iPhones et en vendant à des annonceurs la capacité qu'ils ont de diffuser des publicités à des clients potentiellement intéressés.
Et Apple en sait beaucoup plus sur chacun de ses clients que Google! Sur mes comptes Google, nul part ne figure mon véritable nom, ni mon adresse, ni même mon véritable numéro de téléphone, alors qu'Apple en dispose et écrit noir sur blanc qu'il utilise ces informations.
Apple contrairement à ce qu'ils veulent faire croire à une régie publicitaire qui fonctionne strictement comme celle de Google et en disposant de beaucoup d'informations extrêmement précises sur chacun et chacune d'entre nous.

Mais je vais arrêter là, car vous ne voulez de toutes façons pas l'entendre.

avatar Depret Lucas | 

Ah bon maintenant vend les données ? WoW on me l’avait pas encore faite celle-là. La chose que vous ne comprenez pas c’est leur système économique, Apple vend du matériel et Google nos données comportementales pour ce faire de l’argent

avatar SyMich | 

Mais vous êtes vraiment stupide!
Apple dispose d'une régie publicitaire dont le fonctionnement est détaillé par Apple elle-même. Une régie publicitaire gagne de l'argent en vendant des espace publicitaire et du ciblage de profils d'acheteurs potentiels à des annonceurs.
Et la régie publicitaire d'Aplle fonctionne strictement à l'identique de celle de Google ou Amazon en utilisant NOS données (c'est expliqué noir sur blanc! Les données de notre compte iCloud sont utilisées par Apple), NOS habitudes, NOTRE usage de l'iPhone, pour établir des groupes homogènes de profils consommateurs.

Je n'ai jamais dit qu'ils vendent nos données! Ils les utilisent EUX-MEME à LEUR profit! Exactement comme le fait Google ou Amazon. Aucune de ces sociétés ne vend nos données! Au contraire! Ils les amassent, les protègent, les enrichissent en permanence car c'est ce qui leur permet d'établir des profils intéressant les publicitaires. Les données qu'ils amassent sur nous, c'est LEUR trésor!

avatar Depret Lucas | 

@SyMich

On est d’accord, Apple vend des espaces publicitaires point. Et utilise certaines données pour nous proposer de la publicité qu’on peut limiter. Google eux, collecte les données, pistent tout ce qu’on fait et revend certaines données, c’est écrit en plus.

avatar Ensearque | 

@Depret Lucas

Non, Google ne vend aucune données. Ils vendent simplement des espaces publicitaires.

avatar Depret Lucas | 

Oui c’est pour ça les nombreuses amendes et Facebook disait aussi la même chose.

avatar Ensearque | 

@Depret Lucas

Non, les amendes concernant Google ne concernent que le fait que la CNIL trouve la position de Google abusé. Jusqu’à l’amende et la mise en place du RGPD, il était très difficile pour l’utilisateur de savoir quelles données était récoltés.
Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/01/21/donnees-personnelles-la...

A aucun moment Google n’a vendu les données qu’elle possède concernant ses utilisateurs. C’est d’ailleurs logique car si il y a vente de données, alors le client ne viendra plus vers lui.

avatar Depret Lucas | 

@Ensearque

Le client est déjà pisté de partout par Google et donnes des informations à des tiers donc voilà

avatar Ensearque | 

@Depret Lucas

« Donc voilà » Vous n’y êtes toujours pas. Ce que Google partage a ses tiers ce sont des API ou des outils de développement mais en aucun cas des données. Si ils partageaient des données, ils perdraient leur argent. Donc non, Google ne vend pas de données et ne les partage pas.

avatar Depret Lucas | 

D’accord

avatar Godverdomme | 

Lucas, le modèle économique est l'un des plus connu au monde.
Vous devriez vous renseigner sur les bases avant d'inventer votre propre version de la réalité.

Si ils ont autant d'argent des publicités, c'est justement qu'ils ne vendent pas ces données et ne les partagent pas. C'est justement ce qui fait leur force.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR