Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

iPhone : chiffre d'affaires record en France et aux États-Unis

Stéphane Moussie

Wednesday 29 January 2020 à 13:00 • 38

iPhone

Quand l'iPhone va, tout va. Au premier trimestre fiscal 2020 (correspondant au dernier trimestre 2019 calendaire), l'iPhone a repris du poil de la bête et permis à Apple de générer un chiffre d'affaires et un bénéfice records. Apple a vendu pour près de 56 milliards de dollars d'iPhone fin 2019 (elle ne communique plus le nombre d'unités vendues), un chiffre en hausse de 7,6 % par rapport à fin 2018, où les iPhone XS et XR avaient pris un gadin.

Image Mike Mozart CC BY

Tim Cook a indiqué que l'iPhone 11 a été le modèle le plus vendu chaque semaine sur l'ensemble du trimestre. De plus, les nouveaux iPhone introduits en septembre (11, 11 Pro et 11 Pro Max) ont été les trois modèles les plus populaires. L'iPhone XS, qui a vu son prix s'effondrer dernièrement, va-t-il changer la donne dans les mois à venir ?

Le CEO a précisé que la croissance de l'iPhone avait été à deux chiffres sur plusieurs marchés développés, dont la France, les États-Unis, le Royaume-Uni et Singapour, ainsi que sur des marchés émergents, notamment au Brésil, en Chine, en Inde, en Thaïlande et en Turquie.

L'iPhone a battu des records historiques de vente (toujours en matière de chiffre d'affaires) en France, ainsi que dans huit autres pays, dont l'Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Il y a tout de même une ombre au tableau, le Japon, où le chiffre d'affaires global a chuté de 10 %, principalement à cause de l'iPhone. Le directeur financier Luca Maestri a expliqué cette dégringolade par une nouvelle législation qui impose aux opérateurs de découpler le prix du smartphone de celui de l'abonnement et qui plafonne le montant maximal des remises. Autrement dit, l'iPhone est devenu plus cher au Japon, et il s'est moins vendu à cause de cela.

Luca Maestri est resté néanmoins optimiste sur le marché japonais, soulignant que six des sept smartphones les plus vendus sur l'archipel étaient des iPhone, et qu'Apple était très bien implantée là-bas.

Interrogé sur la 5G, qui devrait être de la partie dans la prochaine génération d'iPhone, Tim Cook a, sans surprise, donné une réponse floue, déclarant que le déploiement de la 5G n'en était qu'à ses débuts et qu'il ne pouvait pas être plus fier des futurs produits dans les tuyaux. Le contraire aurait été étonnant.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner