Au Brésil, on se dispute toujours l'exclusivité de la marque « iPhone »

Mickaël Bazoge |

Gradiente a la rancune tenace. Cette entreprise brésilienne, devenue IGB Electronica, va retenter de récupérer l'exclusivité des droits de la marque « iPhone » auprès de la Cour suprême fédérale du pays, des droits que ce constructeur de smartphones Android partage avec Apple depuis 2013. Pour être plus précis, les smartphones d'IGB Electronica peuvent être commercialisés sous la marque « iphone », et ceux d'Apple sous la marque « iPhone » (lire : Les "iphone" et les "iPhone" pourront cohabiter au Brésil). Vent mauvais pour le « p »1

Un des « iphone » de Gradiente.

En 2000, le plaignant déposait la marque « G Gradiente iphone » auprès de l'institut brésilien de la propriété intellectuelle, qui l'a accordée à l'entreprise en 2008, un an après le lancement de l'iPhone (d'Apple). La procédure de justice qui a suivi a abouti, en 2013, à cette décision partagée. Mais manifestement, ce n'était pas la fin de cette histoire : en 2018, un nouveau jugement confirmait un précédent appel qui retirait à IGB Electronica l'exclusivité sur la marque.

Le constructeur va donc se pourvoir jusqu'à la Cour suprême, l'ultime instance judiciaire au Brésil, pour essayer de renverser cette décision. Il faudra maintenant s'armer de patience, puisque le processus de décision peut demander plusieurs années.


  1. Pardon.  ↩

Tags
avatar noooty | 

@Mickaël

Si Pégase s’emmêle, Mickaël s’en mêle
😀

avatar zoubi2 | 

@Mickaël

Vous êtes pardonné

avatar pocketjpaul | 

On n’a pas les détails du fameux appel reconfirmé en 2018 mais si les faits sont bien ceux énoncés dans l’article, je ne vois pas trop en quoi le jugement est compliqué :
Gradianto a déposé la marque en 2000 et l’utilise depuis, Apple arrive bien après avec une lettre en majuscule, un accord est en plus trouvé entre les deux parties. Effectivement on se demande pourquoi ça n’en reste pas là.

On sait qui est à l’origine du jugement de 2018 qui vient mettre le Bronx ?

avatar touraco | 

@pocketjpaul

Ben oui, la société brésilienne. Et c’est dommage.

avatar pacou | 

On peut en penser ce qu’on veut mais regardons un peu l’historique d’Apple et on se demande comment on pourrait retirer la marque iPhone à Apple puis qu’il y a une logique de marque qui date du début des années 90 : iPhone n’est que la suite logique après iMac, iPod, iTunes, iMessage, et j’en oublie certainement, suivi par iPad (je ne me souviens plus de l’ordre des produits), mais bizarrement pas par iTV.
La marque du iphone c’est comme le design des téléphones Android : ça fait opportuniste. On imagine que Apple va le faire donc on se précipite pour couper l’herbe sous le pied. Mais c’est de bonne guerre.

Maintenant, un bon accord vaut mieux qu’une mauvaise guerre.

avatar iPeter | 

@pacou

iTV ce n’était pas possible car il existait déjà une chaîne (britannique je crois) qui portait ce nom depuis très longtemps (avant les 90’s).
On pourrait se dire que le terme “iphone” est opportuniste comme vous le dîtes mais la stratégie du “i” date de la toute fin des années 90 et a pris de l’ampleur avec l’arrivée de l’iPod en 2001. Or la marque brésilienne “iphone” date de 2000.

avatar Nesus | 

@iPeter

Et c’est pour ce genre de problème qui ont quand même été légion, un paquet de gens se sont mis à déposer des noms iquelquechose espérant trouver un moyen facile d’enrichissement. Du coup maintenant c’est Apple chose. Comme la marque Apple est déjà protégée, c’est plus simple.

avatar frankm | 

La vache, t’achète un iPhone au Brésil et t’as ça 😱

avatar GilbertoA | 

@frankm

Ça me fait le même effet quand je vois un iPhone SE 2020...

CONNEXION UTILISATEUR