« L'iPhone est un vrai couteau suisse pour les personnes aveugles »

Mickaël Bazoge |

L'iPhone a changé la vie de Matt, aveugle de naissance. Pour le travail, les loisirs, la vie de tous les jours, le smartphone est devenu un compagnon indispensable qui lui a permis de gagner une autonomie appréciable au quotidien.

Matt est né en 1982 à Bordeaux. « J'ai mis les mains sur mon premier ordinateur sous MS-DOS en 1993, celui-ci était relié à un appareil braille (bloc-notes) avec un câble série », se rappelle-t-il. Puis viennent les téléphones portables, et notamment ce modèle de chez Philips sur lequel il a dû apprendre par cœur l'arborescence des menus et le nombre de pression sur les flèches pour changer la sonnerie ou pour baisser le volume !

Le premier smartphone de notre lecteur a été le N70, un appareil Nokia sous Symbian qui pouvait parler grâce à Talks, un lecteur d'écran qu'il fallait installer… avec l'aide d'une personne voyante. Davantage d'autonomie donc, mais il fallait encore un coup de main. Malgré tout, les progrès sont notables : « J'avais enfin accès à un carnet d'adresses, une alarme que je pouvais régler tout seul et surtout à l'envoi de SMS : trop cool, j'étais le roi du pétrole avec ça ! ».

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen