Apple prépare bel et bien un service de messages et d'appels par satellite, selon Bloomberg

Mickaël Bazoge |

Les fonctions satellitaires de l'iPhone 13 ne seraient pas du flan. Ce dimanche, Ming-Chi Kuo avait secoué le cocotier en affirmant que le futur smartphone allait pouvoir passer des appels et envoyer des messages en accrochant les réseaux satellitaires… Et cette nuit, c'est Mark Gurman qui en ajoute une louche avec davantage de détails, mais il prévient tout de suite : un lancement dès cette année parait compromis.

iPhone 13 : des appels et des messages via satellite ?

iPhone 13 : des appels et des messages via satellite ?

Il ne s'agirait pas de contourner les opérateurs pour tous les appels et les messages du quotidien, mais dans un premier temps d'un service permettant de contacter les secours dans une situation critique. Un premier composant, baptisé « Emergency Message via Satellite », permettrait à l'utilisateur d'envoyer des messages aux premiers secours via un réseau satellite au cas où aucune connexion cellulaire classique n'est disponible.

Cette fonctionnalité (baptisée « Stewie » en interne) serait intégrée au sein de l'app Messages, comme troisième protocole aux côtés des iMessage et des SMS. Au lieu des bulles bleues ou vertes, les bulles des messages par satellites seraient grises. Apple limiterait la longueur de ces messages ; l'utilisateur dans le pétrin pourrait simplement texter « Emergency SOS » à la place habituelle du nom du correspondant.

Le système InReach de Garmin qui ressemble à ce qu'Apple aurait en tête.

En plus des messages, la fonction pourrait aussi prendre en charge des appels. Le deuxième composant serait un outil pour signaler des urgences majeures comme un crash d'avion ou un bateau qui coule, là aussi en utilisant un réseau satellite. L'iPhone pourrait demander des détails comme la météo ou le type de véhicule, ainsi que des informations plus spécifiques (une personne est-elle en danger ? Des armes à feu sont-elles impliquées ?).

Cette deuxième fonction serait ensuite en mesure de contacter les secours avec la localisation de l'utilisateur, sa carte médicale virtuelle (à renseigner dans l'app Santé), et aussi contacter un proche ou le médecin de famille. La messagerie et le signalement seraient bien sûr dépendants de la disponibilité des satellites : le système demanderait à l'utilisateur de se déplacer à l'extérieur pour que l'iPhone accroche le signal, ce qui peut demander une minute ou plus. Et il y a aussi la question des régulations locales, dans certains pays ce type de communication par satellite n'est pas autorisée.

L'iPhone 13 devrait intégrer le matériel nécessaire pour utiliser les satellites, mais la fonction ne devrait pas être lancée avant l'année prochaine (si bien sûr Apple ne la jette pas à la poubelle entretemps). Quant au partenaire, il semble bien que Globalstar soit dans la boucle : l'opérateur a fait savoir qu'il avait signé un contrat avec une « tierce partie non identifiée » pour développer un nouveau service. Iridium, rival de Globalstar, n'a pas été approché selon Gurman.

Même si Apple a tourné autour de l'idée de lancer ses propres satellites — après tout, le constructeur réfléchit au sujet depuis plusieurs années —, les fonctions d'urgence exploiteraient des réseaux existants.


avatar Terence993 | 

Après l’article en cours d’écoutage, l’article en cours de sauvetage ! Vous êtes en forme 😁

avatar YetOneOtherGit | 

“Il ne s'agirait pas de contourner les opérateurs pour tous les appels et les messages du quotidien, mais dans un premier temps d'un service permettant de contacter les secours dans une situation critique. Un premier composant, baptisé « Emergency Message via Satellite », permettrait à l'utilisateur d'envoyer des messages aux premiers secours via un réseau satellite au cas où aucune connexion cellulaire classique n'est disponible.”

Si cela se confirme, nous étions quelques un à avoir vu juste sur le périmètre d’usage 🕺

avatar Mickaël Bazoge | 
Après on peut toujours imaginer une flotte de satellites Apple à la SpaceX, Apple aurait les moyens et ça me paraitrait plus malin que de se lancer dans de la bagnole (ou des séries TV). À lire Gurman c'est une idée qui les tenterait.
avatar YetOneOtherGit | 

@MickaelBazoge

"Après on peut toujours imaginer une flotte de satellites Apple à la SpaceX, "

Ne parle pas de malheur 😉

Les constellations de satellites sont une pollution visuelle pour l’astronomie, pour un bénéfice d’usage assez douteux.

Wait & See

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Les constellations de satellites sont une pollution visuelle pour l’astronomie"
——-
Les constellations d’éoliennes sont une pollution visuelle, sonore, écologique et économique bien plus importante encore.
Je sais, aucun rapport, mais quand bien même.

avatar Link1993 | 

@MarcMame

Une pollution visuelle, peut-être, mais je trouve ça fascinant ! (Passionné d'aero, ça aide). Pollution sonore ? À proximité, mais pas en habitation, qui par réglementation, sont pas soumis à ce problème (peut-être le bétail au pied des éoliennes en revanche ? Mais bon, comme on parle d'écologie, ça ne devrait pas être un problème :) ). Pollution écologique ? Bouarf, pas pire que du du charbon, du gaz voire du bio gaz. Une pollution économique ? Bouarf, ça dépend du contexte d'installation, de la géographie du terrain, et des disponibilités en capacités pilotables.

Voilà, c'était pour mettre un peu de blanc dans tout ce noir un peu trop simple :)

avatar Sindanárië | 

Certainement la fièvre

avatar John McClane | 

@Link1993

"mais pas en habitation, qui par réglementation, sont pas soumis à ce problème"

Apparemment leur bruit gêne certaines personnes : https://www.equiterre.org/fiche/les-eoliennes-la-sante-et-le-bruit

avatar Link1993 | 

@John McClane

Ouaip, mais c'était pour contrer un peu le message comme je le disais.
Après, ces gens qui se plaignent peuvent être soumis par un effet nocébo (un peu comme les gens qui souffres sans réel raison physique d'antennes téléphoniques) et à ce moment là, y'a pas grand chose à faire à part expliquer et tromper le cerveau, soit (et je pense que c'est plutôt ça, parce que les études pour l'instant ne tendent à prouver l'innocuité des effets sonores des éoliennes), c'est des gens qui n'en veulent pas pour diverses raisons et qui du coup en cherchent une "bateau" quand finalement les éoliennes ont de véritables faiblesses, mais plus compliquées a expliqué que la pollution sonore (va comparer la problématique de la stabilité et d'inertie du réseau électrique quand parler juste d'un son horrible est plus simple).

Aussi, il semble que dans certaines conditions météos (vents très particuliers), on peut les entendre à 500m, mais ça doit être rare, le vent aidant à propager un son, mais par vent fort, c'est tout l'inverse.

avatar Bigdidou | 

@Link1993

« À proximité, mais pas en habitation »
A la campagne, oh que si.
Ce sont des sons basse fréquence qui portent loin voire très loin, et j’ai ressenti chez nos voisins qui sont dans l’axe d’un éolienne située à,1 km une sorte de zozonnement excrément désagréable, par moment.
Le problème, c’est qu’ils ont zéro prise là dessus : ils peuvent juste subir.

avatar Link1993 | 

@Bigdidou

Justement, ça fait partie des effets nocébo que je mentionnais. Des effets qui sont scientifiquement pas prouvés comme nocif, mais qui en revanche une fois là, font véritablement souffrir les personnes (les effets contextuels sont assez bluffant...).

Maintenant, j'ai 1 à 2 ans de retard sur la littérature scientifique. Ça a peut-être changé depuis. Mais comme les éoliennes ne sont pas les seuls éléments à produire des sont dans les fréquences basses, on l'aurait déjà repéré avant. Et je n'affirme surtout pas que vous mentez, c'est important de le préciser de ma part :)

avatar Bigdidou | 

@Link1993

« Justement, ça fait partie des effets nocébo que je mentionnais. »

Je vois pas trop le rapport.
C’est juste ultra chiant, ce bruit.

avatar DG33 | 

@Bigdidou

Je suis persuadé qu’avec quelques séances d’hypnose une bonne partie des sons ou ondes ressentis disparaissent.

avatar agrippa | 

@MarcMame

Commentaire étonnant.
Pollution économique ? C’est à dire ? Faut-il comparer avec l EPR de flamanville, ses 10 ans de retard et son coût de 19 milliards au lieu des 3,5 annoncés ?
Pollution écologique ? Qu avons nous de mieux à proposer ?
Visuel ? Question de goût, personnellement je trouve ça bien plus agréable qu’un réacteur nucléaire.
Sonore ? Il faut vraiment s approcher des éoliennes pour entendre le bruit et celles-ci sont en général placées suffisamment loin des habitations pour qu’il n’y ait pas de nuisances.

avatar kinon | 

@agrippa

Un réacteur nucléaire ne gêne la vue que de quelques voisins car un seul réacteur peut alimenter une région entière. En revanche si on veut réellement que les éoliennes puissent alimenter un pays c'est tout le monde qui va être gêné.
Quant au bruit (basse fréquence) il est gênant pour tous ceux qui sont sous le vent dominant et cela à longue distance.

avatar Link1993 | 

@agrippa

Ça serait bien d'éviter d'être dans le même registre d'attaque bidon avec des arguments bidons que ce pauvre monsieur.

En effet, les retards et prix de construction peuvent tout aussi bien s'appliquer aux éoliennes. Je pense à la Picardie par exemple, qui comme pour l'EPR, est une tête de série.

Les éoliennes ont de véritables faiblesses, et ont pour argument positif leur faible émission de gaz à effet de serre, qui peut être pertinent d'être installer dans certaines régions du monde. Elle sont construite assez rapidement (si la politique est là), mais mal placée ou mal exploitée, peuvent coûter tellement chère par leur manque de fonctionnement. C'est devenu un enjeu de spéculation grâce aux subventions, et aides faisant que les éoliennes rapportent plus quand elles ne tournent pas où faiblement.
Les éoliennes en France ont coûté (150 milliard) autant pour l'instant que la moitié du parc nucléaire installé en France (un peu moins quand même, plutôt les ⅓ ou 2/5).

Bref, les éoliennes, je peux encore taper dessus sans problèmes s'il le faut, et pour de véritables raisons, et non des raisons esthétiques bidons, voire de prix.

Alors cette histoire de guerre debile dans les commentaires serait bien de finir. On va avoir un véritable problème de production dans la décennie à venir a cause de cette histoire de procrastination politique parce que l'on ne veut pas de nucléaire, et contrer les CNPE aux éoliennes n'a fait qu'empirer la chose. Ce qui va arriver avec cette histoire, c'est que finalement on va arrêter certaines centrales dans 10 à 20 ans, les éoliennes et barrages (qu'on veut aussi supprimer...) ne suffiront pas pour tout un tas de raison (stabilité, inertie, voire surplus de production), et on va se retrouver à faire comme les belges à construire des centrales à gaz (ce qu'on commence déjà à faire en Bretagne à Landivisau parce que ces idiots n'ont pas voulu de Plogof).
Vive l'urgence climatique, et vive la dépendance au gaz russe...

J'espère avoir été assez clair sur ce sujet qui n'est pas pertinent de "je veux des éoliennes", ou de "sale anti-nucleaire".

avatar agrippa | 

@Link1993

C est argumenté, ca semble pertinent donc je dis oui et même merci pour ta réponse.
Oui il y a de la provocation et de l’argument bidon dans ma réponse.

Quand on voit le coût de l’ EPR en France ou en Finlande l argument du coût n’est pas solide, néanmoins la capacité de production de ces réacteurs sera énorme.
Loin de moi l’idée que des éoliennes et des panneaux solaires pourraient remplacer nos réacteurs. Alors oui, la question énergétique va être épineuse.
Merci pour ta contribution

avatar Link1993 | 

@agrippa

On va dire que je suis très nucléaire, donc je suis biaisé. Mais aussi pragmatique, le nucléaire a des défauts dont un : qu'il est long à construire, même si une fois que c'est parti, seul 5 à 8 ans sont nécessaires pour la construction (c'est ce qu'il s'est passé chez nous déjà il y a 40 ans). On a aussi déjà la chance d'avoir un état un minimum engagé dans ce domaine, ce qui fait que toute la structure opérationnelle de base est déjà présente et pas à faire (ou refaire), ce qui la prendrait aussi énormément de temps. Donc même si l'état dit "on remplace le parc à 100%", il faudra construire des alternatives entre temps (éolien, solaire, hydraulique de stockage si mes rêves le permettent, et puis.... gaz...), et on va pendant ce temps là, galéré, comme en Californie cet été qui ont fait exactement ce que l'on est en train de faire : procrastiner.

Pour être honnête, je suis même assez partant pour construire du nucléaire équivalent au pic de la consommation française, de les faire tourner a 100% (on maximise le prix de construction et des frais fixes d'une centrale), et on gère la variation de la consommation électrique avec des barrages et stockages hydro (nécessaire pour la stabilité du réseau), et surtout par de la production d'hydrogène, qui est pertinent pour de l'industrie en chimie et agricole, et pour du ferroviaire. Mais je n'ai pas franchement étudié le sujet non plus, donc il existe forcément des limites quelques parts, mais c'est à partir de mes connaissances que je considère être d'amateur avancé sur le sujet, et des besoins qui sont forcément nécessaires (il faut la production électrique de l'UE actuelle pour produire l'hydrogène utilisé mondialement actuellement pour l'industrie, à partir de là, ça fait réfléchir sur le besoin en hydrogène nécessaires en dehors des trucs que les politiques de base rêve).

Voilà, c'était ma réponse honnête pour afficher tout conflit d'intérêt ! 😁

avatar ohmydog | 

@YetOneOtherGit

C’est vrai que l’usage des satellites est douteux oui… on s’en sert juste partout et tout le temps… quelle idée !

avatar YetOneOtherGit | 

@ohmydog

"C’est vrai que l’usage des satellites est douteux oui"

🙄🙄Je ne parle nullement des satellites en général 😳😳

Mais des constellations de satellites massives 😎

https://fr.wikipedia.org/wiki/Starlink

Nous sommes sur un objectif de 12000 satellites ici, soit une multiplication par un facteur 20 du nombre de satellites en orbite basse.

Bref : essayes de comprendre ce que tu commente avant de réagir bêtement 😎

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

ce que propose starlink est quand meme tres impressionnant. (et utile !)
Mais la pollution spatiale est deja une réalité, en effet...

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"ce que propose starlink est quand meme tres impressionnant. (et utile !)"

C’est assez discutable 😉

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

croyez moi ou non, là ou j'habite on suit cela avec grand intérêt
vivre loin des grands axes dans des endroits sans fibre possible ou sans 4g ca arrive aussi

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"croyez moi ou non, là ou j'habite on suit cela avec grand intérêt "

Ton intérêt personnel vaut-il ces conséquences?

Et il y a deja des offres satelitaire sur le marché.

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

mais bien entendu !! il s'agit de moi c'est quand même la personne la plus importante non?
il me dites pas qu'il y a plus important que moi dans ce monde ça me paraît totalement impensable 😁

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"il s'agit de moi c'est quand même la personne la plus importante non?"

😁

Le déploiement massif de constellations d’une dizaine de milliers de satellites n’est pas quelque chose de neutre quant à ces conséquences.

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

c'est un peu le paradoxe de notre ère : ce qui est bien pour l'humanité doit aussi être évalué vis à vis de notre environnement ( au sens large)
( d'ou l'idée contre productive de stocker nos dechets sur la lune. ya un documentaire "cosmos 1999" qui explique combien ca peut etre dangereux )

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"c'est un peu le paradoxe de notre ère : ce qui est bien pour l'humanité doit aussi être évalué vis à vis de notre environnement ( au sens large)"

Disons que dans le champ des possibles un questionnement de l’ensemble du rapport coût/bénéfice au delà des objectifs de base devient essentiel.

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Mais la pollution spatiale est deja une réalité, en effet..."

Pas au niveau qu’implique ces constellations massives de satellites.

avatar Link1993 | 

@MickaelBazoge

Y'a déjà plus vraiment de fréquences de disponible pour faire ça. Les plus gros sont déjà passés avant... :/

avatar 0MiguelAnge0 | 

@MickaelBazoge

Il ne faut pas ouboier que chaque pays vend son spectre pour les telecoms à des boîtes quo dont le nombre est aussi réglementé par chaque état via une license d’exploitation. Je ne vois pas Apple ou un autre venir court-ciruiter tout cela en etablissant un canal parallèle hors contrôle des états.

Le côté ‘alerte’ semble plus envisageable.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Mickaël Bazoge "plus malin que de se lancer dans de la bagnole"
La "bagnole" n'est pas une voiture autonome, mais un robot autonome sur roues. Ce robot autonome sera décliné pour des usages différents.
Peu d'intérêt pour Apple de se lancer dans les satellites, contrairement aux "bagnoles" (intelligence artificielle/Robots autonomes)

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Si cela se confirme, nous étions quelques un à avoir vu juste sur le périmètre d’usage 🕺"
———-
Si on met de côté le geek Apple fan de base, ce n’était pas difficile à imaginer...

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"ce n’était pas difficile à imagine"

Yep 😎

avatar UraniumB | 

Faut dormir !

avatar YetOneOtherGit | 

@UraniumB

"Faut dormir !"

Mickaël Bazoge est à Montréal sauf erreur 😎

avatar UraniumB | 

@YetOneOtherGit

Ah ?

avatar YetOneOtherGit | 

@UraniumB

"Ah ?"

Si son profil est à jour il y est toujours

https://www.linkedin.com/in/mbazoge

avatar Sindanárië | 

« Ah… »


C’est maintenant que tu t’en rend compte ?

avatar UraniumB | 

@Sindanárië

Ah ?

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Mickaël Bazoge est à Montréal sauf erreur 😎"

On ne dort pas au Québec ?

avatar John McClane | 

@fte

Si, mais les horaires sont décalés par rapport à chez nous.

avatar fte | 

@John McClane

"Si, mais les horaires sont décalés par rapport à chez nous."

Ils sont bizarres ces canadiens.

avatar John McClane | 

@fte

Bah ouais, y sont pas comme nous. 😁

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

“On ne dort pas au Québec ?”

On hiberne 😜

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"On hiberne 😜"

Ah oui. Ce ne sont pas les mêmes horaires en effet.

avatar Paquito06 | 

Ca sera donc tres pratique pour les immenses zones en mer ou en montagne non couvertes par les operateurs qui ne veulent pas y mettre un sou, forcement 🤠

avatar MarcMame | 

@Paquito06

"Ca sera donc tres pratique pour les immenses zones en mer ou en montagne non couvertes par les operateurs qui ne veulent pas y mettre un sou, forcement"
———
Non, c’est pratique tout court. Même en zone couverte.

avatar Paquito06 | 

@MarcMame

""Ca sera donc tres pratique pour les immenses zones en mer ou en montagne non couvertes par les operateurs qui ne veulent pas y mettre un sou, forcement"
———
Non, c’est pratique tout court. Même en zone couverte."

Pleonasme.

avatar Biking Dutch Man | 

Je pense que la deuxième information à envoyer après le SOS, sera le no de carte de crédit… afin de déterminer le coût de l’opération et la solvabilité de l’appelant!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR