Où en est la téléphonie par satellite en 2021 ?

Félix Cattafesta |

La saison des rumeurs autour de l'iPhone 13 n'a pas été très riche en bruits de couloir extravagants, mais fort heureusement Ming-Chi Kuo est venu égayer ces quelques semaines avant le keynote avec une étonnante prédiction : le futur smartphone pourrait en effet envoyer et recevoir des appels ou messages par satellite.

iPhone 13 : des appels et des messages via satellite ?

iPhone 13 : des appels et des messages via satellite ?

Ce mode de communication propose de nombreux avantages car il ne dépend pas d'une antenne terrestre : il est donc opérationnel en mer, dans les régions montagneuses, au beau milieu des forêts ou dans les déserts. Revers de la médaille, ce n'est pas donné !

Notons qu'il existe deux types de constellations pour ce réseau : les satellites géostationnaires, très haut au-dessus de la terre (environ 36 000 km) et ceux à défilement qui sont en orbite basse (moins de 1 000 kilomètres). C'est cette seconde option qu'Apple aurait choisie. Actuellement, cette technologie est encore limitée à des téléphones spécialisés tout terrain très résistants, mais assez pauvres techniquement.

Inmarsat IsatPhone 2 (700 € avec une carte prépayée). Image : Amazon.

Pour pouvoir communiquer par satellite, il faudra investir dans un abonnement supplémentaire dont les tarifs sont très chers. Un abonnement mensuel avec internet / SMS illimité et 150 minutes d'appel revient à... 176 € par mois chez Iridium. Il existe aussi des cartes prépayées comme celles de Thuraya, qui fonctionnent avec des crédits et dont les prix commencent à 72 € les 50 unités (valables un an). Garmin propose son propre système à des tarifs légèrement plus abordables visant les aventuriers occasionnels.

La marque commercialise également une gamme de téléphones par satellite dont les prix vont de 350 € à 600 €, tandis que les opérateurs satellites vendent des modèles pouvant dépasser les 1 000 €. Ces téléphones sont plus lourds que les smartphones habituels et nécessitent une antenne externe afin d'assurer la connexion. Enfin, sachez que vous pouvez d'ores et déjà transformer certains iPhone ou smartphones Android en téléphone satellite grâce à un adaptateur. Celui-ci pèse 250 grammes et est commercialisé pour plus de 500 € sur Amazon.

Adaptateur pour iPhone (510 €). Image : Amazon.

Depuis plusieurs années des rumeurs évoquent l'intérêt d'Apple pour le domaine. Pour se passer d'antenne dans son futur iPhone 13, Apple aurait modifié le modem Qualcomm X60 pour activer un « mode satellite ». Si Apple a réussi son coup, cela pourrait chambouler le marché du téléphone par satellite. Reste à voir si ce mode sera proposé nativement ou en option (un peu comme la fonction SIM sur iPad), et surtout à quel prix.

Communication ou confusion

La rumeur d'un accès au réseau satellitaire est peut-être née d'une confusion. Selon Sascha Segan de PCMag, l'iPhone 13 pourrait être capable d'accrocher les bandes b53/n53 du réseau terrestre 2,4 GHz de Globalstar. Certes, cet opérateur exploite une flottille de satellites basse orbite, mais aussi des fréquences plus classiques aux États-Unis.

La puce modem x60 de Qualcomm ne prend pas en charge les bandes b53/n53 (au contraire du x65), mais le modèle custom qui serait utilisé par Apple dans l'iPhone 13 pourrait les intégrer. Cela n'implique pas pour autant que le smartphone sera en mesure de communiquer avec des satellites, mais puisque Globalstar est surtout connu pour ses satellites de communication…


avatar Malouin | 

Ah les rumeurs…

avatar Link1993 | 

@Malouin

Oui... 😒

avatar Pse | 

Il y a erreur dans l’article. Le géostationnaire c’est 36000 km d’altitude.

avatar Félix Cattafesta | 
Oups oui je viens de voir, j'ai inversé les deux. C'est corrigé, merci du retour !
avatar Chrismen78 | 

@Pse

Il n’y a aucune erreur dans l’article. Veuillez lire correctement celui-ci. Il est bien précisé «  36 000 Kms pour les satellites géostationnaires », et «  1000 Kms pour les satellites à défilement ».

Extrait de l’article :

Notons qu'il existe deux types de constellations pour ce réseau : les satellites géostationnaires, très haut au-dessus de la terre (environ 36 000 km) et ceux à défilement qui sont en orbite basse (moins de 1 000 kilomètres).

Je ne comprends pas les personnes qui ne lisent pas correctement les articles avant de publier et/ou de critiquer ! De plus, il n’y a pas qu’une seule personne à faire cette même remarque. Après vérification, il n’y a aucune erreur dans l’article !

avatar xfrown13 | 

@Chrismen78

Tu te dit pas que l’article a été corrigé peut être ? Faut vraiment penser à utiliser son cerveaux des fois

avatar Pse | 

@Chrismen78

Merci de lire le post qui se trouve juste après le mien et avant le votre merci ;-)

avatar Sindanárië | 

@Chrismen78

"Je ne comprends pas les personnes qui ne lisent pas correctement les articles avant de publier et/ou de critiquer ! "

Tu fais ton autocritique ?

🤣

avatar jmichel64200 | 

A noter que seul Inmarsat assure une couverture globale terrestre opposé à Thuraya qui ne couvre seulement quelques zones

avatar frankynov | 

Tiens il me revient une technologie qui était assez en vogue à la fin des années 2000, ça s’appelait le “WiMAX”. Ça a fait totalement un flop ? Je me souviens que à Bruxelles on en parlait souvent mais depuis silence (radio lol).
En tout cas je sens que cet article sortira encore lors de votre test de l’iPhone 13 😃

avatar Mrleblanc101 | 

@frankynov

WiMAX a été utilisé très longtemps par Sprint au États-Unis...

avatar Lightman | 

@frankynov

Pour le WiMAX en France, Free est le seul à en posséder une licence d'exploitation. Free a fait des expérimentations pendant des années et rien n'en est sortit commercialement. Probablement pas assez bien.

Il me semble que la licence était limitée dans le temps, que Free devait l'utiliser ou la perdre.

Pas plus d'infos. Pas cherché non plus. À toi de le faire.

avatar frankynov | 

@Lightman

Merci pour les infos :)

avatar jeannotsarge | 

Boulette dans le texte, l’orbite géostationnaire, c’est 36000 km. Et non 1000 km comme indiqué dans l’article…

avatar Chrismen78 | 

@jeannotsarge

Il n’y a aucune erreur dans l’article. Veuillez lire correctement celui-ci. Il est bien précisé «  36 000 Kms pour les satellites géostationnaires », et «  1000 Kms pour les satellites à défilement ».

Extrait de l’article :

Notons qu'il existe deux types de constellations pour ce réseau : les satellites géostationnaires, très haut au-dessus de la terre (environ 36 000 km) et ceux à défilement qui sont en orbite basse (moins de 1 000 kilomètres).

Je ne comprends pas les personnes qui ne lisent pas correctement les articles avant de publier et/ou de critiquer ! De plus, il n’y a pas qu’une seule personne à faire cette même remarque. Après vérification, il n’y a aucune erreur dans l’article !

avatar psavoyaud | 

@Chrismen78

Il y avait une boulette dans la 1ère version. L’auteur a remercié l’aimable lecteur.

avatar DG33 | 

@psavoyaud

Meuh non il y a erreur dans les commentaires🤣🤣🤣

avatar Sindanárië | 

@Chrismen78

Veille à soigner ton jet-lag avant de venir poster x fois les mêmes conneries !

avatar Adk3rn | 

En attendant l’action Globalstar a pris 60/70% aujourdhui 😅

avatar Link1993 | 

@Adk3rn

C'est un peu la seule constellation qui est dans l'orbite suggérée par la rumeur... Les autres sont bien plus hautes, ou alors ne sont pas compatibles avec le type d'antenne nécessaire...
On pense à Starlink ou Oneweb pour ces constellations...

avatar nemrix | 

Et si l’idée c’était surtout de permettre les appels d’urgence où qu’on soit (montagne, mer, etc…).
Ça éviterait les abonnements très très cher…

… d’un autre côté s’ils arrivaient à proposer cet abonnement sans que les clients ne doivent se saigner (encore plus) ça pourrait être un SERVICE de plus pour la pomme (la nouvelle marotte de Tim)

avatar MarcMame | 

@nemrix

"Et si l’idée c’était surtout de permettre les appels d’urgence où qu’on soit (montagne, mer, etc…). "

Pas besoin d’un appel dans ce cas. Il suffit d’intégrer une balise Argos dans l’Apple Watch et de faire payer le con-sommateur.

avatar cybercooll | 

Y a plus qu’à mettre la sonnerie de Jurassic park 3 🤣

avatar IceWizard | 

News AFP : Sir Yve a fait une crise cardiaque en voyant la photo du .. heu .. téléphone satellite.. illustrant l’article de MacG.

avatar gel_hydroalcoolique | 

Pour la réception - émission SMS pas besoin d’un monstre, j’ai un Garmin iNReach mini et ça pèse 100g … franchement virer ce device en micro-USB pour le remplacer par un iPhone avec abo service d’urgence je signe direct.

avatar YetOneOtherGit | 

La rumeur questionne tant elle peut sembler étrange par rapport à l’état de technologies et du marché.

Peut-être “simplement” un service gracieux de signalement d’urgence minimaliste mais global qui serait un élément différentiant de l’offre face à la concurrence?

Les autres hypothèses me laissent assez dubitatif pour de nombreuses raisons techniques et économiques.

Wait&See

avatar julien74 | 

@YetOneOtherGit

Oui c’est le plus probable que cela ne soit qu’un accès au « 112 » ou équivalent.
Ça serait un élément marketing, sachant que dans 99% des cas personne ne l’utilise (et tant mieux pour eux).

avatar YetOneOtherGit | 

@julien74

"Ça serait un élément marketing, sachant que dans 99% des cas personne ne l’utilise (et tant mieux pour eux)."

Apple aime assez communiqué sur les personne sauvées par leur watch par exemple.

Les fonctions “d’assurance” séduisent pas mal, plus encore aux US qui reste le marché principal d’Apple où les zone blanches sont vastes et où l’on dépense beaucoup quand on le peut pour sa santé et sa sécurité.

L’hypothèse ne me semble pas idiote

avatar karl59 | 

J’ai un sérieux doute sur la réalité des faits , surtout sur un iPhone avec leurs épaisseurs et les batteries faméliques.
Alors adjoindre une puce supplémentaire j’y crois moyen .

Maintenant c’est apple ils ont une force de frappe mais ils peuvent rien contre les lois de la physique sauf chez les fans

avatar MarcMame | 

@karl59

"J’ai un sérieux doute sur la réalité des faits , surtout sur un iPhone avec leurs épaisseurs et les batteries faméliques.
Alors adjoindre une puce supplémentaire j’y crois moyen ."

Le problème avec les satellites, c’est pas les puces de communication, c’est l’antenne en émission (en réception pas de pb).

avatar karl59 | 

@MarcMame

Franchement j’y crois moyen sans oublier le monopole de certains opérateurs est je parle pas de le Consomation énergétique d’une telle fonction pour au final peu d’utilisateurs du moins dans un pays comme chez nous.
Mais je serai ravi de me tromper

avatar MarcMame | 

@karl59

"je parle pas de le Consomation énergétique d’une telle fonction"

Mais tu penses à quoi au juste ?
Il ne s’agit pas d’utiliser la connexion satellitaire au quotidien pour raconter sa journée à maman !
Il s’agit probablement d’une fonction d’urgence qui ne nécessitera qu’une consommation énergétique extrêmement courte.

avatar fte | 

@MarcMame

"qui ne nécessitera qu’une consommation énergétique extrêmement courte."

Sauf que les iPhone s’éteignent inopinément lorsqu’il y a des pics de consommation.

avatar MarcMame | 

@fte

"Sauf que les iPhone s’éteignent inopinément lorsqu’il y a des pics de consommation."

D’accord donc ça ne fonctionnera jamais. C’est bien ça ?

avatar karl59 | 

@MarcMame

Ah bon heureusement tu est là pour écrire des évidences.
Sauf que c’est pas mon propos

avatar MarcMame | 

@karl59

"Sauf que c’est pas mon propos"

C’est mon interprétation de tes propos

avatar karl59 | 

@MarcMame

Je préfère voir des batteries correctes plutôt qu’en telle fonction surtout pour des téléphones ou l’argument était là 5G .

avatar MarcMame | 

@karl59

"Je préfère voir des batteries correctes plutôt qu’en telle fonction"

Parce que tu penses qu’ils ne sont pas capable de traiter les 2 problèmes en même temps ?

avatar mandrak134 | 

La norme 5G est sur le point de changer.
Elle devrait acquérir les standards satellitaires tout d’abord côte à côte, puis les réseaux ne formeront plus qu’un. Permettant une continuité de service en mobilité et en multi-connexions.
Imaginez que même en zone blanche vous pourrez passer un appel ou envoyer votre position GPS pour avertir les secours.

avatar Chrismen78 | 

Désolé pour ma remarque pour les deux lecteurs concernés. Je constate que l’article a été modifié. Il y avait donc réellement une erreur. Pardon à genoux ! 🤪

avatar MarcMame | 

@Chrismen78

"Pardon à genoux ! 🤪"

Plus bas ! le mécréant qui réagit avant de réfléchir et qui accuse ses détracteurs de la même chose. 😁

avatar MarcMame | 

« Ce mode de communication propose de nombreux avantages car il ne dépend pas d'une antenne terrestre : il est donc opérationnel en mer, dans les régions montagneuses, au beau milieu des forêts ou dans les déserts. Revers de la médaille, ce n'est pas donné ! »
——————
Franchement, j’y connaîtrais rien (et j’y connais rien), à vous lire, il n’existe que des avantages au téléphone satellitaire et un seul inconvénient : le prix.
C’est un peu court jeune homme, comme dirait l’autre...
Le satellitaire déborde d’inconvénients autres que son prix à l’usage qu’il serait sage d’aborder en préambule.

CONNEXION UTILISATEUR