Sony resterait le fournisseur des capteurs photo d’iPhone en 2023

Nicolas Furno |

Selon Nikkei Asia, Sony resterait bien le fournisseur d’Apple pour les capteurs photo utilisés notamment dans les iPhone prévus pour 2023. La firme japonaise était apparemment menacée par d’autres acteurs sur le marché, dont Samsung qui serait une menace de plus en plus grande pour le numéro un mondial des capteurs photo CMOS. Même si Sony conserve sa place sur la première marche du podium, sa part de marché décline ces dernières années et la perte d’Apple comme client pourrait accélérer la tendance.

Les iPhone nécessitent tous au minimum trois capteurs photo, voire quatre pour les modèles Pro (image iGeneration).

Sony a sans doute en partie compté sur une innovation qui devrait améliorer la qualité des photos produites avec ses capteurs. Sa nouvelle génération double la capacité de chaque pixel à capter la lumière, ce qui devrait permettre au capteur photo de capter encore plus de lumière et surtout de limiter les zones sous et sur-exposées, notamment pour les scènes avec des contrastes élevés. Le constructeur a utilisé une nouvelle architecture, avec une couche séparée pour les photodiodes qui captent la lumière et la convertissent en électricité.

On imagine qu’Apple utilisera ces capteurs, que ce soit dans les iPhone de 2023 ou une génération ultérieure. Quoi qu’il en soit, Sony devrait garder cet immense marché pour le moment, mais un responsable de l’industrie cité par Nikkei Asia considère que cela pourrait changer d’ici un an ou deux. De son côté, Sony espère atteindre 60 % de parts de marché d’ici 2025, sachant que c’était 44 % en 2021.


CONNEXION UTILISATEUR