Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Aperçu d’iOS 7 : musique et iTunes Radio

Nicolas Furno

Saturday 15 June 2013 à 11:00 • 40

iPhone

Comme la majorité des applications Apple dans iOS 7, Musique a beaucoup évolué. Nous poursuivons notre série d’articles sur iOS 7 avec un aperçu des changements intervenus dans l’application, mais aussi du nouveau service de streaming d’Apple. Précédents aperçus iOS 7

Nouveautés esthétiques

L’application Musique a reçu le même traitement graphique que le reste du système. Fini les textures, terminé les boutons bien mis en avant : tout passe par de la transparence, des filets de séparation et quelques pointes de couleur. Pourtant, au-delà de l’aspect des éléments, l’application n’a pas vraiment bougé dans ses principes de base. On accède toujours à l’ensemble de la musique présente sur l’appareil par un choix de points d’entrée. Musique propose toujours une vue par artistes, une autre par albums, encore une par morceaux et quelques-autres encore. Du point de vue de l’interface, Apple a gardé l’idée d’une barre d’icônes en bas de l’écran, tandis que les icônes restent explicites et assez proches de celles que l’on connaissait dans iOS 6, et avant. La vue de lecture a, elle aussi, évolué, mais les changements sont plus esthétiques que fonctionnels. Le rouge qui tend au rose est la couleur de Musique et on la retrouve un petit peu partout, notamment sur plusieurs contrôles de la vue de lecture. Autre différence formelle, la couleur de fond est un blanc cassé et non plus le noir, comme avant. La pochette prend toujours l’essentiel de l’écran, mais Apple a organisé différemment cette vue. Les contrôles de lecture (lecture/pause, piste suivante et piste précédente) ont été agrandis, mais c’est surtout le nom de la chanson qui a droit à une belle augmentation de taille. La pochette est désormais calée en haut, tous les contrôles sont répartis en bas et des icônes ont été remplacées par du texte. C’est le cas, notamment, des boutons pour gérer la répétition, la lecture aléatoire et le mode Genius, qui sont maintenant de tout petits libellés en bas de l’écran.
iOS 7 (gauche) vs iOS 6 (droite)
Au-delà de ces changements cosmétiques, l’application Musique évolue de manière plus significative dans iOS 7, sur deux points en particulier. Le premier concerne le mode paysage : depuis le premier iPhone, Apple affichait les pochettes en mode Cover Flow, une présentation originale, mais pas toujours efficace, surtout sur les grosses bibliothèques. Avec ce nouveau système, le constructeur simplifie cette vue, mais prend toujours en compte ce mode paysage. Musique affiche une mosaïque avec les pochettes de tous les albums présents sur l’iPhone : on défile de gauche à droite pour naviguer dans la musique organisée par ordre alphabétique. Le geste habituel de pincement permet de choisir l’un des trois niveaux de zoom proposé : on affichera ainsi de quatre à deux pochettes en hauteur. Un tap sur une pochette affiche la vue de lecture paysage. Celle-ci est très simple : la pochette et les trois contrôles de lecture à gauche, la liste des titres à droite. C’est un mode qui serait parfaitement adapté à une utilisation en voiture : il faudra attendre 2014 pour en savoir plus sur ce point, mais d’ici là, on en apprécie l’aspect pratique. L’application a été modifiée sur de nombreuses autres facettes : la suppression de morceaux, possible depuis iOS 6, reprend l’aspect déjà vu dans Mail par exemple. La vue Artistes présente tous les albums selon une longue liste et on revient à la liste d’artistes d’un glissement latéral, en plus du bouton en haut à gauche de l’écran. Autre changement à signaler : Musique affiche par défaut tous les morceaux, y compris ceux que vous avez achetés sur l’iTunes Store, mais qui ne sont pas sur l’appareil mobile. Jusque-là, il fallait activer cette option… que l’on peut toujours désactiver dans iOS 7 naturellement. Plus intéressant sans doute, on peut désormais accéder aux vidéos achetées, mais pas sur l’appareil, cela se passe depuis l’application Vidéos. Pratique pour ne pas stocker inutilement tous ses films et séries, à condition toutefois de disposer d’une connexion capable de télécharger les fichiers. [ pagebreak ]

iTunes Radio : un service original

La nouveauté, la plus importante toutefois, concerne un tout nouveau service pour écouter de la musique sans l’acheter. Attendu de longue date, iTunes Radio porte bien son nom : il s’agit bien de radio puisque l’on vous propose de la musique à écouter, mais il s’agit de radio moderne où l’on peut orienter vers ce qui nous sera proposé. Réservé aux États-Unis dans un premier temps, iTunes Radio est toutefois facilement accessible dans la première bêta d’iOS 7. À condition de disposer d’un compte iTunes Store américain, un onglet "Radio" fait son apparition dans l’application Musique. À l’intérieur, vous trouverez quelques stations recommandées par Apple et la liste de vos stations personnelles. Un tap sur l’une des stations et la lecture commence. Puisqu’il s’agit de radio, vous ne choisissez pas dans une liste ce que vous écouterez : l’idée est de vous laisser porter par iTunes Radio, sachant quand même que chaque station est thématique. Pendant la lecture, vous pouvez mettre en pause le morceau en cours ou éventuellement passer au suivant, mais c’est tout. Impossible de revenir en arrière, impossible de sauter un morceau ou un artiste avant de l’avoir dans les oreilles. Apple vous laisse malgré tout la main sur ce que vous écoutez, en tout cas pour partie. À gauche du bouton de pause, un nouveau bouton remplace celui qui permet habituellement de revenir au morceau précédent. Un tap active un menu (capture ci-dessous, sur la gauche) qui permet de bloquer l’artiste en cours si vous n’aimez pas ce qu’iTunes Radio vous a proposé, ou au contraire écouter plus de musique similaire s’il a été pertinent. En fonction de ce choix, vous pourrez modifier légèrement la station et entendre davantage ce que vous aimez : le service apprend peu à peu de vos goûts et améliore ainsi ce qui est proposé. La possibilité de passer à la chanson suivante est pratique pour ne pas écouter les titres insupportables, mais elle est limitée. Au bout de cinq ou six titres passés, le bouton se grise et vous n’avez d’autres choix que d’écouter le morceau en question (c’est le cas à droite, capture ci-dessus). Apple réinitialise ce blocage assez rapidement (quelques heures avec la bêta) et le constructeur ne vous empêche pas de lancer une autre station et de lever ainsi immédiatement cette limite. Parmi les stations suggérées par iTunes Radio, on en a pour tous les goûts. On trouve des stations à thème, comme celle de la WWDC où toute la musique diffusée pendant la semaine par Apple peut être écoutée, d’autres basées sur un genre ("Alternative") ou un artiste ("If You Like Justin Timberlake"). On a aussi quelques compilations, comme cette station nommée "80's Dance Party", pour les amateurs de ce genre musical que l'on peut qualifier de fondateur. Si cette sélection ne vous convient pas, iTunes Radio vous propose de créer votre propre station : c’est l’avantage d’une radio modernisée… Pour cela, le plus simple est de partir d’un artiste (Daft Punk à gauche), ou d’un genre, mais vous pouvez également composer une station sur mesure avec plusieurs artistes (à droite). Encore en bêta, iTunes Radio fonctionne déjà très bien, surtout pour dénicher les morceaux qui vous plairont. Apple exploite sans nul doute l’énorme base de données constituée depuis plusieurs années avec les goûts de tous ses clients — la fonction Genius servait précisément à cela — et ça se voit. Les radios sont cohérentes, mais on découvre constamment de nouveaux artistes. Mieux, iTunes Radio devrait encore progresser dans les mois et années à venir, et pour cause : il suffit de l’utiliser pour que son jugement s’affine. La sortie d’iOS 7 devrait booster le service qui sera utilisé par des millions d’utilisateurs et on espère qu’Apple le développera rapidement hors des frontières américaines. Son succès est d’autant plus assuré que le service est parfaitement intégré à Musique et quasiment gratuit : les publicités audio qui le financent disparaîtront pour les abonnés iTunes Match (25€ par an).
Deux exemples de publicités que l’on peut avoir sur iTunes Radio.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner