Aperçu d’iOS 7 : Plans et le GPS

Nicolas Furno |

Nouveauté majeure d’iOS 6, Plans avait alors abandonné Google au profit des cartes d’Apple. Un changement qui avait été alors très critiqué, et qui l’est d’ailleurs toujours, en raison de la faiblesse des données proposées par le constructeur. Avec iOS 7, l’application a moins évolué, mais elle propose malgré tout quelques nouveautés intéressantes…

Précédents aperçus iOS 7

Nouvelle interface

Comme toutes les applications d’Apple, Plans fait évoluer son interface avec iOS 7. Plus plate, celle-ci fait la part belle aux couleurs claires et aux traits fins, tant pour les textes que pour les icônes. On retrouve ainsi, en bas de l’écran, les icônes présentes dans tout le système, notamment ce carré transpercé d'une flèche pour partager un contenu. L’effet de page retournée dans le coin inférieur droit n’est plus à la mode, il a été remplacé par un panneau beaucoup plus classique et affiché à l’aide d’une icône.

Si l’interface est simplifiée dans l’ensemble, Plans iOS 7 marque le retour d’un élément. Apple a restauré la barre en bas de l’écran, alors qu’elle avait été retirée avec iOS 6. En contrepartie, on peut activer un mode plein écran qui laisse alors tout l’espace à la carte ou aux images satellites. Un tap n’importe où — sauf sur un point d’intérêt — active ce mode qui enlève vraiment toute l’interface. Il s’avère très utile, surtout avec des photos satellites.

En comparant les deux versions de Plans, la plus grosse nouveauté est à chercher sur les cartes. Apple a revu sa cartographie, non pas pour l’aplatir, mais au contraire cette fois pour renforcer les hiérarchies. C’est très visible sur cet exemple : avec iOS 6, la hiérarchie des rues est peu visible (traits blancs plus ou moins épais), et le fond un peu jaune alourdit la vue, sans ajouter d’information utile.

iOS 7 à gauche, iOS 6 à droite

Côté iOS 7, Apple représente les plus grosses routes avec des traits plus épais et jaune pour mieux les mettre en valeur. À cette échelle aussi, on voit bien mieux les sens uniques (ils sont présents sur iOS 6, mais il faut de bons yeux pour les repérer). Plans gagne en lisibilité, y compris lorsque la représentation en trois dimensions est disponible (exemple).

iOS 7 à gauche, iOS 6 à droite

Sur le plan de l’interface, l’autre changement notable concerne le mode satellite. On peut toujours obtenir une vue du globe en réduisant l’échelle, et celle-ci gagne une information supplémentaire avec la représentation, en temps réel, de la nuit.

iOS 7 indique par ce biais où il fait nuit et où il fait jour. C’est éventuellement utile, c’est aussi une représentation plutôt réussie de la surface terrestre. En zoomant un peu, Plans permet de distinguer les zones urbaines des zones moins denses : c’est très visible sur cet exemple entre la Chine et le Japon.

[ pagebreak ]

Contenu : rien de nouveau (pour le moment)

On n’attendait pas vraiment Apple sur une nouvelle interface pour Plans, celle d’iOS 6 fonctionnait déjà bien. Le plus gros problème des cartes d’Apple, c’est la recherche de points d’intérêt et, de manière générale, la base de données de lieux qui est souvent imprécise, voire fautive.

Malheureusement, rien n’a été corrigé dans la première bêta d’iOS 7. Plans continue de placer ses résultats de recherche n’importe où (quitte à positionner Brest en Biélorussie, à plus de 2300 km de la ville recherchée…) et à ne pas trouver des points d’intérêt que Google localise très bien. Il faut toujours taper précisément le nom d’une rue ou d’une ville pour obtenir ce que l’on cherche… bref, Apple ne s’est pas améliorée sur ce point.

Toutefois, inutile de s’inquiéter dès maintenant. Certes, Plans ne progresse guère côté recherches, mais il ne s’agit que d’une première bêta et Apple peut très bien s’être concentrée sur l’interface. Attendons plutôt la sortie de la version finale pour juger des qualités et défauts de l’application.

Partage simplifié et signets

Sous iOS 6, il faut au moins quatre étapes pour partager l’adresse actuelle : il faut d’abord ouvrir le pop-up associé au lieu, d’un tap sur la bulle bleue ; il faut ensuite afficher la fiche du lieu en question en tapotant la flèche du pop-up ; il faut alors sélectionner le bouton de partage et il faut enfin choisir son service pour finaliser l’opération. Tout ceci à condition que vous ayez d’abord centré la carte sur la position actuelle, à l’aide du bouton en bas à gauche.

Apple a considérablement simplifié ce processus sous iOS 7, puisque deux étapes suffisent pour partager votre position. Il suffit en fait d’un tap sur l’icône de partage en bas de l’écran et, quelle que soit la carte affichée à ce moment-là, Plans propose de partager du lieu actuel. Il ne reste plus qu’à choisir le service pour envoyer un lien à ses contacts.

Si vous sélectionnez une adresse ou un point d’intérêt, il y aura toutefois une étape de plus pour choisir ce que vous voulez partager. Autre ajout d’iOS 7, le partage d’itinéraire qui doit se faire uniquement via AirDrop : le destinataire affiche l’itinéraire sur son écran et peut commencer immédiatement le guidage vocal. Lors de nos essais toutefois, ce partage AirDrop était défaillant.

GPS : la nuit et à pied

La fonction de guidage est améliorée sur deux points dans iOS 7. Si vous roulez souvent de nuit, l’ajout du mode nocturne devrait vous réjouir. Il s’active automatiquement à partir d’une certaine heure puis il passe la carte, comme les instructions, dans des tons assez foncés et gris, tout en maintenant une assez bonne visibilité. On n’a aucun contrôle sur ce mode, on ne peut pas, par exemple, le forcer de jour ou au contraire le désactiver de nuit.

Autre ajout, un mode piéton plus complet, avec guidage vocal. Jusque-là, Plans savait calculer des itinéraires en marchant, mais il ne savait pas guider l’utilisateur. Il fallait non seulement regarder l’écran, mais aussi avancer étape par étape pour s’y retrouver. Un ajout bienvenu qui se montre par ailleurs plutôt efficace.

Lors de la recherche d’itinéraire, Plans propose systématiquement une alternative à pied pour les distances les plus courtes. Sur cet exemple, on a le choix entre un itinéraire de quinze minutes en voiture, ou un autre d’une heure à pied. Par la suite, l’application adapte l’affichage conçu pour la voiture, en retirant quelques informations, même si la base est la même. Au passage, on note que le respect des sens uniques n’est plus nécessaire en marchant : on le voit bien ici avec un rond-point.

Dans les réglages de Plans, on peut choisir un mode préféré pour le calcul d’itinéraire : entre la voiture et la marche à pied. En fonction du réglage, l’icône associée à chaque lieu change : on peut ainsi très rapidement calculer un itinéraire piéton avec iOS 7.

Le calcul d’itinéraire en transports en commun reste, quant à lui, toujours l’affaire d’autres applications de l’App Store et Plans se contente de faire le lien. Il n’est pas non plus question d’itinéraire à vélo par exemple ; sur ce point Google a toujours une belle avance.

avatar master_bate | 
J'espère vraiment qu'apple va s'améliorer sur les centres d'intérêts, c'était là que je l'attendais, mais je jugerais lors de la version finale. Par contre bonne surprise pour le mode piéton, cependant je reste sur Google qui reste beaucoup plus avancé.
avatar Tyrael | 
A priori, les recherches sont liées à l'infrastructure serveurs et aux données récoltées, traitées par Apple et la manière dont elles le sont. C'est pas lié à la version de Plan. Mais faudrait quand même qu'Apple se bouge le train. Avec 700 millions d'iPhones vendus, c'est quand même le comble qu'Apple ne soit pas fichu de constater qu'une route empruntée par ses utilisateurs passe en pleine mer...
avatar Abudah237 | 
@Silverscreen : Il y a des routes qui sont en mer à marée haute...
avatar calotype | 
Et le traité de Brest-Litovsk ça vous dit rien ?
avatar CF_melo | 
Il n'y a pas de quoi s'étonner que Plans situe Brest en Biélorussie. Cette ville existe bien en Biélorussie, et comme le pays n'a pas été précisé… Je suppose que Plan se base sur la taille de la ville lorsqu'il y a plusieurs possibilités (300 000 habitants en Biélorussie, contre 140 000 en France). Et ce nom de ville apparaît encore dans d'autres pays : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brest_(homonymie) Bref, mauvais procès, et quand on veut noyer son chien… Donc, pour trouver notre Brest bien bretonne : « Brest, France ».
avatar napuconcture | 
Lorsque l'on est en France ou Europe de l'ouest la probabilité de chercher Brest (France) par rapport à Brest (Biélorussie) est quand même notablement plus élevée, si l'utilisateur doit apporter des précision dans les critères de recherche, la bonne solution est probablement de proposer le résultat inverse.
avatar CF_melo | 
La méthode choisie par Apple permet de découvrir de nouvelles villes :) Fais pas ton chauvin ;) Selon ton opinion, Apple devrait se baser sur quoi ? Le lieu de l'iPhone au moment de la recherche ? Donc si t'es en vacances en Grèce, c'est la localité de Brest (en Grèce) qui devrait t'être proposé ? Ça peut être pertinent. Ou pas. Le plus sûr est de ne pas s'imaginer être le nombril du monde :) Le mieux est donc de préciser dès le départ le pays, lors de la recherche. Et pour l'instant, estime-toi heureux de ne pas avoir à préciser la planète (pour finir sur un trait d'humour, quoique :) ).
avatar denisbook | 
dans le doute, la plus proche. c'est une évidence.
avatar melaure | 
@quark67 : Pas logique. Si on est dans un pays et qu'on tape le nom d'une ville, il serait logique qu'il propose la ville dans ce pays, pas un autre. Idem pour les rues, qu'il indique en premier la rue dans la ville où l'on est avant d'aller chercher ailleurs. Et ça contrairement à ce que dit mixo001, Google ne sait pas le faire non plus...
avatar indycroft | 
@quark67 : Il serait plus naturel d'indiquer la ville la plus proche. C'est la même chose pour les rues. Si tu cherches la rue Gabriel péri dans Google, il t'indique celle la plus proche, pas celle avec le plus d'immeubles ...
avatar CF_melo | 
Comme j'ai répondu ci-dessus, la ville la plus proche n'est pas forcément le résultat souhaité : voir mon exemple avec la ville de Grèce du même nom (638 habitants en 2001 selon Wikipédia ; voir : http://bg.wikipedia.org/wiki/Брест_(Кукушко) — désolé, c'est la seule langue de wikipedia donnant le nombre d'habitants de ce village — en se basant sur une traduction de Google).
avatar napuconcture | 
La ville la plus proche n'est pas forcément le résultat souhaité mais c'est le plus probable, autant faciliter la vie du plus grand nombre d'utilisateurs.
avatar Abudah237 | 
Google Maps ne sait pas donner les itinéraires avec transports en commun sur Paris non plus...
avatar eipem | 
Choisir un type de transport par défaut déjà c'est la base. Il était temps.
avatar dtb06 | 
Rien à voir, mon Apple Tv se met à jour ce soir, c'est quoi comme mise à jour? Merci Lol
avatar john | 
Non, on est 3. ;)
avatar cookie | 
On est 4. Plans est parfait pour mon usage. J'ai dégage Maps.
avatar Tibimac | 
"On est 4. Plans est parfait pour mon usage. J'ai dégage Maps." Et ben, je savais pas qu'il y avait autant de biélorusses sur MacG !
avatar funsystem74 | 
"Google Maps ne sait pas donner les itinéraires avec transports en commun sur Paris non plus..." Bien sûr que si. Et il te donne même le tarif. http://img15.hostingpics.net/pics/973761image.png http://img15.hostingpics.net/pics/857345image.png
avatar Abudah237 | 
@Macmmouth : Ben j'ai essayé entre Saint Cloud et le centre de Paris, il a bien trouvé l'itinéraire à pied, mais a été incapable de la calculer en sélectionnant les transports en commun. Je viens de réessayer avec plusieurs exemples, c'est bien systématique. Et je ne vois pas ce que l'image prouve...
avatar napuconcture | 
"Google Maps ne sait pas donner les itinéraires avec transports en commun sur Paris non plus..." Saint-Cloud Paris ce n'est pas Paris. Google Maps sait donner les itinéraires dans Paris, mais pas forcément en liaison avec la périphérie.
avatar Abudah237 | 
@lmouillart : Sauf que de Saint Cloud vers Paris il n'a rien trouvé, mais effectivement en arrivant à destination à Paris je cherche vers Saint Cloud et là il trouve (sic), sauf que l'itinéraire est fantaisiste et rallonge le chemin de près d'une heure à vue de nez. Tout comme d'ailleurs pas mal d'itinéraires dans Paris intra muros, qui sont parfois plus longs à mon avis que de tout faire à pied. Pourquoi ne pas reconnaître que leur service est encore pas mal buggué ? Je sais qu'en ce qui me concerne je me garderai bien de l'utiliser, entre les recherches ou il ne trouve rien et les réponses qui multiplient par deux le temps de trajet en étant gentil...
avatar napuconcture | 
Je n'ai pas dit que ce n'était pas buggé (aucune idée je ne l'utilise pas), j'ai pris l'habitue du bidule de la ratp je le garde. Je te dis que ce n'est pas complet en dehors de paris notamment sur tous les types de transports. De mémoire c'est basé sur l'initiative opendata coté RATP. Cela contient donc les transports gérés par la RATP, quand il y a des interconnexion RATP/SNCF je ne pense pas que ce soit géré. Il n'y a pas les horaires (la RATP ne les fournis pas), pas les incidents, pas les stations dans l'ordre etc ... http://www.data.gouv.fr/content/search?SortBy=Pertinence&SortOrder=0&SearchText=ratp De mon point de vu après la consultation des informations proposées, la merdouille est pas mal coté RATP (qui veille sur ses données)
avatar funsystem74 | 
@mithrandir Je viens de saisir ton itinéraire, il me propose 4 trajets en métro différents. Et puisque selon toi, la capture ne prouve rien, je ne vais certainement pas me faire chier à en faire une pour te montrer ce que tu rates. J'utilise le google maps de l'app store pour iPhone mis à la résolution iPad grâce à Fullforce.
avatar BestMBP | 
Mais les adresses sont toujours a 100 mètres a cotes ...a paris .... Super relou. !!!!!'
avatar BestMBP | 
J utilisé Google map
avatar valentin. | 
La zone pas très dense entre la Chine et le Japon s'appelle la Corée du Nord.
avatar DELOS | 
Bon, ben moi je fais partie des 7% qui sont restés sur iOS 5 car je supporte pas Plans iOS 6. Je suis parti pour rester jusqu'à iOS 8...
avatar Nathansatva | 
Les nouvelles cartes sont certes plus lisibles mais qu'est ce qu'elles sont moches...
avatar Apical-informatique | 
Ce qui manque beaucoup c'est la possibilité de sauvegarder en mémoire toutes les tuiles d'une ville (au hasard celle ou j'habite) ce qui permet: - d'avoir une carte plus réactive lors des changements de zoom (eh oui je suis chez Free) - de consulter des cartes quand je suis dans le métro car je ne capte pas (eh oui je suis chez Free) Un système similaire a celui de l'excellente appli de rando iphigenie
avatar franches | 
J'espère en tout cas que l'on aura droit à un guide numérique sur les nouveautés d'iOS 7, comme ce fut le cas à la sortie d'iOS 6 !

CONNEXION UTILISATEUR