Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Comparatif : les offres mobiles les plus rapides

Stéphane Moussie

Wednesday 25 April 2012 à 17:10 • 31

iPhone

Pour choisir son forfait mobile, le prix et la qualité du réseau sont le plus souvent les éléments scrutés par les consommateurs. Avec l'arrivée du haut débit mobile — 3G, 3G+, 3,5G... —, la vitesse de la connexion peut être un nouveau paramètre à prendre en compte pour faire son choix. Alors que les opérateurs, qui n'utilisent pas toujours le même vocable, proposent un maelström de forfaits, essayons d'y voir plus clair en épluchant les brochures tarifaires et sites web des concernés. Une précision importante : les chiffres donnés sont des débits maximums et théoriques, à l'usage de multiples paramètres viennent « freiner » ces débits (nombre de personnes connectées, emplacement géographique...).

Un point sur l'iPhone

Pour pouvoir profiter du haut débit sur mobile, il faut déjà posséder un téléphone compatible. L'iPhone 4S est doté d'une puce UMTS/HSDPA/HSUPA qui permet de recevoir des débits pouvant aller jusqu'à 14,4 Mbit/s. L'iPhone 3GS et l'iPhone 4 sont moins bien lotis, ils se limitent eux à 7,2 Mbit/s. En revanche l'iPhone 4 est compatible HSUPA, norme qui promet des débits ascendants (upload) plus importants que sur le 3GS. À titre informatif, le nouvel iPad, qui rappelons-le ne sera pas compatible avec la future 4G française, peut lui recevoir des débits de l'ordre de 42,2 Mbit/s et même 84,4 Mbit/s avec les réseaux DC-HSDPA (lire : Test du nouvel iPad Wi-Fi + 4G et guide des offres 3G pour iPad).

Les forfaits mobiles SFR, Bouygues et Orange

SFR Les forfaits Carré de SFR (pdf) ne sont pas tous égaux en terme de vitesse. Les différentes offres Carré Connect se limitent à 7,2 Mbit/s. Le reste de la gamme permet, lui, de se connecter jusqu'à 14 Mbit/s, voire 21,6 Mbit/s à Paris, Lyon et Marseille. - Carré Connect (à partir de 24 € par mois), Carré Connect Spotify (à partir de 29 € par mois), Carré Pro Connect (à partir de 34 € par mois) : débit jusqu'à 7,2 Mbit/s - Carré Web (à partir de 37 € par mois) : débit jusqu'à 14 Mbit/s en France; 21,6 Mbit/s à Paris, Lyon et Marseille - Carré Absolu (à partir de 85 € par mois): débit jusqu'à 14 Mbit/s en France; 21,6 Mbit/s à Paris, Lyon et Marseille - Carré Pro Absolu (à partir de 95 € par mois) : débit jusqu'à 14 Mbit/s en France; 21,6 Mbit/s à Paris, Lyon et Marseille À noter qu'une page Pro sur le site de SFR mentionne un débit de 42 Mbit/s pour Paris, Lyon et Marseille, contrairement aux 21,6 Mbit/s indiqués dans la brochure. La différence, si elle existe bien, ne devrait de toute façon pas se faire sentir sur un iPhone 4S qui est limité à 14,4 Mbit/s — et in extenso sur iPhone 4 et iPhone 3GS. Bouygues Telecom Du côté de Bouygues Telecom (pdf), voici les débits qui sont proposés suivant les offres : - Eden Relax (à partir de 24,90 €) : débit jusqu'à 3,6 Mbit/s - Eden Smartphone (à partir de 39,90 €) : débit jusqu'à 3,6 Mbit/s et jusqu'à 42 Mbit/s dans 11 grandes villes (Paris, Lyon, Grenoble, Marseille, Nice, Toulon, Lille, Strasbourg, Nantes, Bordeaux et Toulouse) - Eden iPhone (à partir de 39,90 €) : jusqu’à 3,6 Mbit/s et jusqu'à 14,4 Mbit/s dans les mêmes 11 grandes villes Sur le forfait le plus abordable, la vitesse de la connexion est un cran en dessous de celle de SFR (3,6 contre 7,2 Mbit/s). En dehors de ce cas, il faudra habiter une des 11 villes mentionnées pour dépasser les 3,6 Mbit/s. Bouygues Telecom prend la peine d'ajuster son discours pour le forfait iPhone : puisque le dernier smartphone d'Apple n'est pas compatible avec des débits supérieurs à 14,4 Mbit/s, l'opérateur communique sur ce chiffre alors qu'en réalité son réseau peut atteindre les 42 Mbit/s dans 11 villes. Orange L'opérateur historique ne chiffre pas les débits dans ses brochures tarifaires. Contacté par nos soins, Orange n'a pas encore donné de réponse. L'opérateur communique sur un réseau HSPA+ 42 Mb/s qui couvre plus de 50 % de la population (Ile de France, Grenoble, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nantes...), 75% du taux de population couvert en HSDPA 14,4 Mb/s et 90% du taux de population en HSDPA 7,2 Mb/s fin décembre 2011. À moins d'un bridage de la part d'Orange, la quasi totalité des abonnés peuvent donc avoir accès à des débits allant jusqu'à 7,2 Mbit/s.

Les offres low-costs des opérateurs

Les trois opérateurs historiques limitent le débit maximum à 7,2 Mbit/s pour leurs offres les plus abordables. Pendant un moment RED proposait un débit maximum deux fois plus important, mais SFR est revenu sur cette décision. RED - Forfait RED 24h/24 - 1Go (24,90 € par mois) : jusqu'à 7,2 Mbit/s (pdf) B&You - Forfait 24/24 & Internet 3 Go (19,99 € par mois) : jusqu'à 7,2 Mbit/s (via Twitter B&You) Sosh Là encore Orange ne donne pas de détails sur le débit de son forfait low-cost dans sa brochure. En revanche on trouve sur les forums de Sosh la confirmation que ce forfait exploite sans bridage les réseaux 3G et 3G+ de l'opérateur.

Et Free Mobile ?

Concernant Free, Orange a indiqué à CNET que Free Mobile dispose de la « qualité de service et du réseau d’Orange, sans limite de débit de [son] côté. » Le débit en itinérance serait donc a priori de 7,2 Mbit/s voire 14,4 Mbit/s ou plus en fonction de la couverture. À propos du propre réseau de Free, nous avons contacté l'opérateur et nous attendons toujours sa réponse. Xavier Niel avait indiqué mener des tests de débits jusqu'à 42 Mbit/s. Or, selon un ingénieur mobile avisé, la licence 3G 5 MHz qu'a décroché Free ne permettrait pas de dépasser les 21 Mbit/s. Aucune offre low-cost ne se démarque donc en terme de débit maximum proposé. Dans l'attente d'une réponse de la part d'Orange, l'opérateur entretient le flou sur les débits offerts par ses différents forfaits. Quant à Free, l'itinérance permet de profiter pour le moment du réseau d'Orange à moindres frais. Rappelons qu'avant de se jeter sur une offre qui promet plusieurs Mbit/s, il peut être utile de contacter les opérateurs pour s'assurer de la couverture réseau, surtout en dehors des grandes agglomérations. On regrette que les opérateurs — hormis Bouygues qui affiche distinctement les débits maximums pour les forfaits Eden — ne communiquent pas plus clairement sur une donnée maintenant importante dans l'usage qu'on fait d'un smartphone. Et plus généralement, on peut aussi trouver à redire du bridage des débits sur certaines offres qui n'est le résultat que d'une logique commerciale. Business is business... Sur le même sujet : - iPhone : Free Mobile est le moins cher

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner