Ice Cream Sandwich frôle les 16% de parts de marché sur Android

Florian Innocente |

La part d'usage d'Android 4 Ice Cream Sandwich continue de progresser, s'établissant désormais à 15,9% des appareils en circulation. C'est mieux, mais toujours modeste si on le rapporte à sa présence sur le marché. ICS a été lancé en octobre 2011.

En juillet, cette version avait enfin, mais seulement, franchi la barre symbolique des 10%. Avec ce nouveau score, ICS dépasse maintenant d'une courte tête l'ancien Froyo (15,5%) apparu en mai 2010.

Les dernières statistiques de Google, basées sur les accès à sa boutique Play, montrent un Gingerbread dont le poids baisse logiquement en contrepartie de la progression d'ICS. Mais cette version 2.3 apparue en décembre 2010 occupe toujours une place prédominante sur les terminaux : 60%, contre 64% il y a un mois. Quant à Jelly Bean (Android 4.1) annoncé en juin dernier et installé sur la Nexus 7 de Google arrivée peu après, il passe une tête avec 0,8%.

Cette part d'usage d'Android 4 avait été mise en perspective face à celle d'iOS 5 sorti en même temps, lors de la dernière WWDC. Apple avait eu beau jeu de pointer les 7% d'alors pour ICS avec les 80% d'iOS 5. Un message évident envoyé aux développeurs amusés par ces chiffres : vous pouvez travailler sur vos logiciels en les destinant et les optimisant en toute confiance pour le système le plus récent.

[via Google]

Sur le même sujet :
- Ice Cream Sandwich atteint enfin 10 % de parts de marché


avatar iguan | 
"omet coté apple de préciser les régressions et lenteur apportés aux anciens devices, phénomène absent coté android," Ah bon? Tu dois vivre dans le monde des bisounours alors, car HTC, Samsung, Sony et d'autres fournissent également des mises à jour avec des fonctionnalités tronquées pour certains de leurs terminaux. Par exemple Sony n'a pas inclus la fonctionnalité de WiFi-Direct d'Ice Cream Sandwich sur leurs terminaux, pour ne citer que cela. C'est bien de critiquer les articles, mais encore faudrait il que tu sois toi même irréprochable sur le sujet. Or tu semble avoir une vision très personnelle de la réalité. Notamment tu utilises le mot "prévu" pour parler du délai que mettent les constructeurs à faire les mises à jour, alors que cela délai est tout sauf prévu, car totalement inconnu ou très vague au départ. Pire parfois la mise à jour est annoncée puis quelques semaines/mois après elle est annulée!!
avatar kalynoh | 
Personnellement je pense effectivement qu'à moyen terme, android tel qu'on le connait risque de disparaitre. Google est entrain de totalement perdre le contrôle de son système, et va devoir réagir s'il veut continuer à pouvoir en tirer intérêt. Chaque constructeur est entrain de plus ou moins évincer google de leurs terminaux, et si ça continu comme ça google travaillera pour des prunes, et je doute qu'ils continuent longtemps sur cette lancé.
avatar PachaColbert | 
On voit qu'Apple a encore une fois fait le bon choix stratégique en décidant d'interdire les surcouches opérateurs et en ayant la maitrise de sa plate forme matérielle.
avatar sebalex | 
Nous aurons IiOS 6 dans quelques mois et on va rigoler lorsque l'on va voir son taux de propagions. Il risque de le doubler la première semaine. Surtout avec la mise à jour OTA, même si ce n'est pas Apple qui l'a inventé ce sont les premiers à s'en servir efficacement
avatar T!b | 
@mdtdamien : 'Nous aurons IiOS 6 dans quelques mois et on va rigoler lorsque l'on va voir son taux de propagions. ' Le taux de quoi ? Grâce à toi, pas besoins d'attendre plusieurs moi.
avatar Darkpoze | 
Le titre de la news est trompeur... heureusement d'ailleurs 8)
avatar Lou117 | 
Si on associe ICS et JB cela représente presque 17%, ce qui est une belle augmentation comparé au mois dernier. Le Galaxy Nexus, Nexus S et Xoom ont aussi JB pour information. ICS a été présenté en octobre mais n'a été disponible qu'à la sortie du Galaxy Nexus, en décembre au mieux. Cela n'excuse pas la lenteur mais bon... ;) Les mises à jour Android et iOS ne sont pas comparables, on l'a déjà dit et expliqué. Le modèle Apple est bien plus efficace mais parfaitement logique. Apple maîtrisant tous les modèles existant, quand Google fourni le code aux différents exploitants du système qui doivent ré-adapter la chose à leurs appareils. Ce qu'ils font avec plus ou moins de bonne volonté par ailleurs... @GaelW@mac.com : une part de marché se calcule sur un marché. Ici on parle du marché Android, le titre est parfaitement exact donc.
avatar gueurki | 
Pas comparable non plus car les applications de base Google (music , gmail, maps... sont sur leur play store et se mettent à jour sans maj système.
avatar JackOne | 
"Les mises à jour Android et iOS ne sont pas comparables, on l'a déjà dit et expliqué. Le modèle Apple est bien plus efficace mais parfaitement logique. Apple maîtrisant tous les modèles existant, quand Google fourni le code aux différents exploitants du système qui doivent ré-adapter la chose à leurs appareils. Ce qu'ils font avec plus ou moins de bonne volonté par ailleurs..." Quel scoop ! On sait ça. Mais la conséquence est que les nouvelles versions d'Android sont déployées très lentement et au final ce sont les utilisateurs qui trinquent. Non mais il faut juste regarder les chiffres. Google propose un nouvel OS (Mr Bean) alors que la précédente version n'est adopté qu'à 16 %. Et bon, je parlais de complaisance hier, ce n'est pas juste un problème de réadaptation. Il ne faut pas 10 mois pour réadapter l'OS aux différentes couches graphiques. Non la réalité est que les différents constructeurs fournissent souvent le nouvel OS avec un nouveau portable et de même les opérateurs préfèrent proposer le nouvel OS avec un nouveau téléphone+nouveau contrat. Dans cette marmelade, Google s'en fou ou plutôt on a l'impression qu'ils font parti de l'arnaque. C'est vrai pourquoi proposer une nouvelle mise aussi rapidement si ce n'est accepter les magouilles des constructeurs et opérateurs et finalement les aider à vendre du matériel ou des contrats en proposant un nouvel OS comme argument.
avatar Lou117 | 
@daito : "et au final ce sont les utilisateurs qui trinquent" Oui et non. Si les évolutions sont importantes et améliorent grandement l'usage de l'appareil, rester sur Gingerbread n'est en soit pas handicapant. L'OS était déjà parfaitement utilisable et n'est pas rendu caduque par la sortie du nouvel OS. De même qu'iOS 6 ne viendra pas rendre parfaitement inusable iOS 5. L'usager final, tant que les applications ne réclament pas le nouvel OS pour fonctionner, ne sera donc pas franchement lésé globalement. Ce n'est pas une excuse à la non évolution, mais cela reste une réalité. Maintenant c'est évident que les fabricants traînent des pieds et ne font pas tous les efforts nécessaires pour accélérer les choses. Il faut espérer que le PDK lancé il y a peu fera bouger un peu les choses à l'avenir.
avatar an3k | 
Ma Galaxy Tab est sous ICS (officiel 4.0.4) depuis hier.
avatar Lou117 | 
@Mister_sam32 : la MAJ commence à être déployée à priori.
avatar Lou117 | 
@Jerem06 : troll de bas niveau, pathétique.
avatar JackOne | 
@jerem00 Quand les Android Lovers ne savent pas quoi dire à une situation embarrassante, ils nous sortent toujours la blague du "iOS dépassé" ou que "iOS 4 était en retard" alors que la réalité est qu'Android vient à peine de se mettre à niveau de iOS avec Mr Bean....et encore. On discute d'Android et de ses problèmes de mises à jour, pas d'iOS. Donc sur ce point, c'est quoi ton avis ? Selon ton avis d'amoureux Android est en avance mais j'ai l'impression que peu d'utilisateurs en profitent.
avatar Lou117 | 
@florian1003 : oui et ? Ceux qui utilisent un Android comme un "feature phone" n'ont pas de compte Google, ne vont pas sur Google Play et ne téléchargent pas d'appli. Effectivement ils ne seront pas mis à jour (généralement) et pas comptabilisé mais ce n'est pas un problème en soit. Ces statistiques s'adressent à ceux qui font des applications, pour savoir quels OS ils peuvent cibler et quelles versions ils peuvent oublier. La cible est donc bien ceux qui vont sur le Google Play.
avatar m_enfin | 
@fake fanboy: Non pas du tout besoin d'avoir Google pour utiliser Android, tu fais "skip" et c'est réglé. D'ailleurs j'en connais qui le font, et je t'assure que si tout le monde activait son Android sur Google, il y aurait bien + qu'un million d'android activé par jour... :-)
avatar alucardex | 
@florian1003 Donc si on suit ta logique la situation est probablement pire... Vieux troll
avatar m_enfin | 
C'est pas l'objectif de la stat.
avatar Lou117 | 
@florian1003 : elle reflète la proportion des gens qui utilisent des applications. Cela répond donc parfaitement au besoin des dev. Ces statistiques ne représentent pas TOUT android, par exemple on ne voit pas ici les milliers (millions ?) d'appareils totalement en dehors du contrôle de Google, fournis sans les applications de l'entreprise ou avec des dérivés de l'OS. Comme en chine par exemple, ou plus simplement, les anciens Archos ou les Kindle Fire/Nook.
avatar m_enfin | 
C'est donc parfaitement logique. D'ailleurs c'est le site android pour les développeurs qui dévoilent cette stat. C'est la plus ciblée possible pour eux.
avatar gilzecat | 
Le taux de progression, si certains s'en émerveillent, m'inquiète beaucoup. Il ressemble juste à un taux de progression grâce à la vente de nouveaux terminaux. Et uniquement grâce à ça. C'est donc un fonctionnement similaire aux téléphones du siècle dernier, où, pour changer de système on changeait de téléphone. C'est honteux, peu importe les raisons et les fautifs. La non évolution d'un système de sur-consommation et d'enchainement de l'évolution des produits est bien là. Nous allons voir, mais je prédis un ralentissement de l'adoption de ICS qui est encore le logiciel le plus utilisé pour les nouveaux produits sortis et annoncés. Simplement parce que les terminaux qui se vendent bien (galaxy SIII) va connaître un ralentissement de vente et que rien ne va venir soutenir l'adoption du système. C'est bien triste tout ça.
avatar an3k | 
Totalement faux car les téléphones phare sous android 2.3.6 passent tous actuellement sous ICS (Galaxy SII et Note entre autres). Cela va venir pour les HTC et les Xperia.
avatar boccob | 
Et si vous essayez de comparer ce qui est comparable pour une fois ? Combien de Nexus sous ics ? non, mieux , combien de nexus sous jelly bean ? A oui, 100% .... Vous comparez des téléphones dont l'OS est fournis par un construteur tier (samsung, htc and co), avec un téléphone qui est full featured par le même fournisseur (Apple avec iphone iOS). Maintenant quand on regarde les nexus qui sont l'équivalent , au niveau gestion, de l'iphone. La donne change completement.
avatar BeePotato | 
elemapi > bah c'est bien. à la prochaine news sur les parts de marché des OS mobiles, on comparera iOS/iPhone avec Android/Nexus en oubliant le reste des Androphones "pour comparer ce qui est comparable". mais je suis certain que là, tu ne verras plus en quoi une focalisation sur les Nexus est pertinent, alors que tu as l'air de trouver très intéressant de regarder les mises à jour de l'OS sur une toute petite partie du marché. les développeurs n'en ont rien à faire, ce qui compte c'est quelle part du marché global ils touchent en se concentrant sur une version de l'OS. et c'est pourquoi on a ces stats d'ailleurs, regarde la provenance : le site pour les développeurs Android. si ce que tu veux dire c'est que les mises à jour arrivent plus vite sur les Nexus, oui c'est clair et on le sait tous ici. mais c'est pas le sujet de la news.
avatar an3k | 
Le système des mises à jour sous Android est très très compliqué. Prenons le cas d'un téléphone comme le Samsung Galaxy II. Le déploiement DES mises à jour sous Android 4.0.x est en cours. Je parle DES mises à jour car Samsung doit sortir des dizaines de mies à jour. Chaque maj se décline par pays et / ou opérateur. Rien qu'en France, cela peut donner lieu à six à sept mises à jour différentes (déployés dsans le temps). Chaque mise à jour correspond en effet à un (ou plusieursd fihciers CSC (Country Sale Code), chaque CSC intégrant les langues, personnalisations, ajouts, suppressions pour un pays ou un opérateur donné). Sachant en plus que le Galaxy SII se décline en plusieurs sous-versions (N, T etc...) avec à chaque fois son propre paquet de maj, c'est un joyeux b*rdel. Pour mieux apprécier la chose, allez sur le site http://www.sammobile.com/firmware/ qui recense les mises à jour de firmwares Samsung et tapez '9100' (nom de code du galaxy SII) dans la zone de recherche et regardez le nombre de firmwares en 4.0.3 et 4.0.4. Limite, Samsung a du mérite de pouvoir sortir tout ceci. Il fait maintenant figure de bon élève dans le monde Android avec les mises à jours en 4.0.4 des Samsung Galaxy SII, Galaxy Note et depuis deux jours des Galaxy Tab 10.1.
avatar an3k | 
Et cela serait encore mieux si comme chez Apple, il y avait UNE seule version point barre (quoiqu'il me semble avoir vu passer des iOS dédiés pour la Chine). Comme Apple, il faudrait qu'Android puisse imposer aux opérateurs de ne pas avoir de version dédiée avec leurs applis dédiées entre autres.
avatar iguan | 
Et on se demande alors pourquoi les constructeurs s'amusent à faire des firmwares voir du hardware différent pour certains pays/opérateur. Ils y gagneraient à faire, comme Apple et d'autres, une seule variante pour tous les pays, ou du moins des variantes suffisamment minimes pour qu'un seul et même firmware soit nécessaire pour toutes les variantes. Donc cela n'est pas une excuse de devoir faire plusieurs versions de firmware pour chaque variante, bien au contraire, c'est un défaut que les constructeurs devraient s'attacher à corriger, car effectivement ça complexifie les mises à jour. Pire, comme cela a été le cas du Galaxy Note, cela peut amener à des mises à jour de piètre qualité (mise à jour 4.0.3 du Galaxy Note, fort heureusement depuis corrigée par une mise à jour suivante). Si les constructeurs n'avaient qu'un seul et unique firmware à maintenir avec pas ou peu de variantes au niveau matériel (et ne me dites pas que c'est pas possible, les World phones (un même terminal pouvant être utilisé partout dans le monde) cela existe, l'iPhone 4S en est un), cela serait pas du luxe. Car la c'est la cacophonie, les déploiement pour un même modèle de smartphone prennent plus d'1 mois voir 2 mois. Par exemple le Sony Xperia S a vu le déploiement de la mise à jour ICS débuter fin Juin 2012, et aujourd'hui le déploiement n'est toujours pas terminé!!! Plus d'un mois après! Ne me dites pas quand même que vous trouvez ça normal? Pire ne me dites pas qu'on peut pas faire autrement!? Bien sûr qu'on peut faire autrement!
avatar guiz913 | 
parce que ics et J.b sont tout les deux des android 4.x faut faire la comparaison avec les ios 5.x. E
avatar iguan | 
Non, sur Android, les mises à jours sont à 3 chiffres, contrairement à iOS, et donc les mises à jour mineures sont les 4.0.x ou 4.1.x par exemple pour respectivement ICS et Jelly Bean. Donc Android 4.1, Jelly Bean, est une version majeure sortie en 2012 et donc à comparer à la version majeure d'iOS pour 2012, j'ai nommé iOS 6. ICS étant la version majeure d'Android de 2011, il est à comparer à la version majeure d'iOS de 2011, soit iOS 5.
avatar iguan | 
C'est vrai, entre les version 4.0.0 et 4.0.4 il n'y a que des résolutions de bugs que les Beta testeurs de client réalisent à la place de Google. A croire que les développeurs ne testent pas leurs Android… Plus sérieusement, évidement que les version 5.x et 5.x.x d'iOS, tous comme les versions 4.0.x d'Android, sont des versions correctives de respectivement iOS 5 et Android 4.0 (Ice Cream Sandwich). Je ne sais pas dans quel monde tu vie, mais il y a toujours eu des versions correctives en informatique, et le logiciel parfait dès la première itération d'une version majeure (ex: iOS 5.0 ou Android 4.0) cela n'a jamais existé et n'existera probablement jamais. C'est d'autant plus vrai aujourd'hui où la rentabilité doit être maximale et donc où la politique, dont Google a été l'un des premiers à mettre en place à grande échelle, du "ship first, fix later" est largement pratiquée.
avatar Lou117 | 
@Frodon : sur iOS aussi c'est sur 3 chiffres... Mémoire courte ou bien ?
avatar iguan | 
Je parlais de la différence entre version majeur et mineur sur Android. Sous Android les mises à jour mineures correctives sont à 3 chiffres, et les mises à jours majeures apportant donc, par définition, des nouveautés fonctionnelles, à 2 chiffres. Effectivement sous iOS il y a des versions mineures à 3 chiffres sur iOS. Mais les versions majeures sont reflétées par une augmentation du premier chiffre (iOS 5.0 -> iOS 6.0), et les versions correctives sont à 2 ou 3 chiffres (iOS 5.1 et 5.1.1 par exemple). Sur Android les versions correctives sont systématiquement sur 3 chiffres (ex: 4.0.1, 4.0.2, 4.0.3, 4.0.4) et les version majeures, c'est à dire apportant des changements fonctionnels visibles et significatifs, est le changement de nom de code (Ice Cream Sandwich, Jelly Bean) et peuvent aussi bien avoir un incrément seulement du deuxième chiffre (ex: 4.0 (ICS) -> 4.1 (JB)) tout comme du premier chiffre (ex: 3.0 ou 2.3 -> 4.0), tout dépend de si les département marketing et technique, conjointement, jugent que les évolutions fonctionnelles sont importants au point de justifier un bond de version ou non. Donc la version 4.1 (nom de code Jelly Bean) est une version majeure, présenté d'ailleurs comme tel par Google. Donc pas la peine de jouer avec les mots, tu m'avais parfaitement compris (enfin j'espère…), et le but de mon propos était de dire que Android 4.1 était une version majeure (puisqu'il y a des changements fonctionnels significatifs (Google Now, Siri like, Project Butter…etc) et que du coup son nom de code a changé) et d'ailleurs présenté comme telle par Google. Contrairement à iOS 5.1 ou 5.1.1 qui ne sont que des versions correctives de bugs d'iOS 5.0. Android 4.1 (Jelly Bean) étant une version majeure (i.e: présentant des évolutions fonctionnelles significatives) et étant sortie en 2012, elle est à comparer à la version majeure d'iOS (i.e: présentant des évolutions fonctionnelles significatives) de 2012, soit iOS 6.
avatar Lou117 | 
C'est malheureusement faux. (pas besoin de faire un pâté de 50 lignes). Ainsi, Eclair était à la fois Android 2 et Android 2.1. HoneyComb représentait 3.0, 3.1 et 3.2. Le nommage d'une version ne la rends pas non plus "majeure" pour autant, preuve en est, Jelly Bean (4.1) n'est finalement qu'une évolution mineure de Ice Cream Sandwich (4.0). A titre très personnel d'ailleurs j'aurai préféré que Google conserve le nom ICS pour cette version, réservant JB à la version "majeure" qui sortira en fin d'année. Android est maintenant sur un rythme similaire à iOS avec une version majeure par an. Et pas plus !
avatar iguan | 
Ce que j'ai dit c'est que les versions majeures dépendent des noms de codes (Eclair, Froyo, Gingerbread…etc), et que leur numéro de version peut aussi bien subir un changement du premier chiffre, ou seulement du deuxième chiffre, mais que c'est le changement de nom de code qui reflète une version majeure. La version 2.1 n'étant pas une version majeure, son nom de code n'a pas bougé. Ensuite, je suis désolé, mais Jelly Bean est bel et bien une version majeure, et pas des moindre!! Vouloir absolument minimiser Jelly Bean à l'état d'évolution mineure d'Android, alors qu'elle apporte quasiment autant qu'un Ice Cream Sandwich (refonte de l'interface mise à part), avec Google Now, l'assistant vocale à la Siri, transfert de fichiers (et non plus juste de texte) via Android Beam, Project Butter, et j'en passe…, c'est de la pure mauvaise foi. Sinon, je serais toi, je n'espèrerais pas trop de nouvelle version d'Android pour 2012. Les seuls informations qui circulaient en début d'année 2012 sur une éventuelle sortie d'une version d'Android pour fin 2012 concernait Jelly Bean, que Google a finalement décidé de sortir en Juin 2012. Et Google a déclaré, l'année dernière, qu'ils souhaitaient passer à un cycle de mise à jour d'une version d'Android par an. Android étant déjà très mature, et aussi pour permettre aux constructeurs d'avoir plus de temps pour déployer les mises à jour, cela est plus que judicieux.
avatar Lou117 | 
@florian1003 : j'ai parfaitement compris et tu as raison, mais comme je le disais ce n'est pas un élément important pour les développeurs.
avatar Lou117 | 
@hadrien.eu : car JB est une légère évolution d'ICS et qu'il est sur la même branche de version. Un peu comme on compte d'un bloc les versions 4, 4.1, 4.1.1...
avatar an3k | 
Je ne suis pas du tout d'accord sur le fait qu'ICS n'apporte rien aux téléphones en 2.3. Au delà de la qualité visuelle du thème holo, de sa police et de sa déclinaison sur les applis standard (maps et gmail par exemple), il y a aussi certaines applications essentielles comme Chrome qui ne tourne qu'à partir d'Android 4.0
avatar iguan | 
Evidement que c'est faux, il y a une version d'iOS par modèle. Une version pour iPhone 3GS, une pour iPhone 4, une pour iPhone 4S, une pour iPad 2, une pour iPad Retina, une pour iPod Touch, une pour AppleTV. Et oui certaines versions sont tronquées et limitées, comme certaines mises à jour d'Android sur certains modèles sont tronquées. Un exemple concret sur un modèle que je possède: Sur le Sony Xperia S, j'ai beau chercher, pas la moindre trace de WiFi Direct dans la mise à jour d'ICS, alors même que c'est un modèle 2012, parfaitement compatible avec cette fonctionnalité (qui est avant tout logicielle) et que cette fonctionnalité est pourtant incluse en standard, normalement, dans Ice Cream Sandwich. Et je ne parle pas non plus de l'absence du support de la création et de l'utilisation de connexions VPN par les applications tierce, empêchant par exemple l'application Onavo Extend de fonctionner, alors que ce support est lui aussi inclut dans ICS standard). Bref, iOS ou Android, sur la question des fonctionnalités tronquées, même combat, suivant les constructeurs et/ou modèles de téléphones, certaines fonctionnalités de certaines mises à jour sont parfois tronquées. Prétendre que sur Android cela n'est pas le cas, serait de la pure mauvaise foi, puisque j'ai démontré avec l'exemple du Sony Xperia S que sur Android c'était également le cas (et le comble concernant le Xperia S est que c'est le modèle haut de gamme actuel (de 2012!) et que malgré cela il y a des fonctionnalité d'ICS qui ont été tronquées!).
avatar Thymotep | 
En attendant, même le 3GS supporte iOS 6... Apple fermé etc? Ba merci la fermeture si c pour autant maîtriser ses téléphones
avatar iguan | 
Il ne faut pas exagérer, même le PDG de Google il y a quelques années, j'ai nommé Eric Schmidt, déclarait: "Apple is pretty open" en parlant de l'iPhone et d'iOS. Faire passer Apple et iOS pour de l'ultra fermé est du marketing, en coulisse même Google reconnait qu'Apple est finalement assez ouvert. Si Apple était très fermé, elle n'utiliserait pas des technologies standards et open source (WebKit, OpenGL…etc), et n'ouvrirait pas les sources d'un certains nombre de composants de ses systèmes d'exploitations (noyau, grand central dispatch…etc). Dire qu'Apple est très fermé dans l'état actuel des choses, c'est comme dire que la France n'est pas une démocratie, mais une dictature, puisqu'il y a des lois qui interdisent des choses. Mais évidement que la France est une démocratie et heureusement qu'il y a des limites définies par la loi, sinon ça serait l'anarchie. iOS est plus fermé qu'Android, mais n'est pas très fermé, et au contraire est plutôt assez ouvert. Certes c'est loin de l'ouverture d'Android, mais cette dernière n'apporte pas que des avantages avec par exemple les surcouches constructeurs et opérateurs qui ralentissent les mises à jour et qui parfois dénature l'interface graphique d'Android (ex: TouchWizz) et ne facilite pas le travail des développeurs (une checkbox custom d'une surcouche peut foutre en l'air parfois l'interface d'une application)), ou encore le simple fait que du coup l'expérience utilisateur est variable suivant les constructeurs/opérateurs, on aura pas la même expérience utilisateur si on utilise un Samsung ou un HTC, pire on aura pas la même expérience utilisateur si on achète son Samsung ou HTC chez Orange que si on l'achète nu…etc. Donc on peut dire ce qu'on veut, mais l'ouverture extrême d'Android n'apporte pas que du bon, et Google gagnerait à fermer un peu son système par exemple en interdisant purement et simplement les surcouches graphiques et n'autorisant que l'ajout de services et applications. Car je peux te dire que nous, les développeurs Android, ça nous casse un peu les ***** de non seulement devoir gérer les résolutions variées (ce qui est relativement aisé à gérer), mais aussi de devoir gérer les différentes surcouches graphiques qui peuvent parfois poser problème avec les applications. Trop d'ouverture tue l'ouverture, et Google devrait y réfléchir pour fermer un peu sa plateforme qui a mon sens est beaucoup trop ouverte à toutes les pratiques nuisant à l'image d'Android auprès du grand public. Et Google semble d'ailleurs en avoir pris conscience en proposant un PDK (Platform Development Kit) pour encadrer le développement de surcouches constructeurs avec des APIs claires et définies (plutôt que des motifs directes du système tel que c'est fait aujourd'hui), nous verrons si cela améliorera les choses.
avatar iguan | 
Oui c'est sûr qu'il doit avoir du mal le correcteur de l'iPad à corriger tes fautes, vu comme tu écris…. Tu nous prends vraiment pour des imbéciles, tu crois qu'on va gober que c'est le correcteur de l'iPad qui t'a fait écrire: "peut" au lieu de "peux", "metre" au lieu de "mettre", "envie" au lieu de "envies", "passion" au lieu de "passions"? Et puis quoi encore?!
avatar iguan | 
Exact, mais malheureusement le mode "usb storage" a disparu depuis Android 4.0, sur Sony Xperia S et Samsung Galaxy Nexus tout du moins, au profit du protocole MTP. Sous Windows tout va bien, MTP étant un protocole made in Microsoft, cela marche direct. Sous Mac OS X, et bien non, il faut passer par une application pour transférer des données depuis Android 4.0, soit Android File Transfer de Google, soit une autre. Sous Linux, même chose que sous Mac OS X, il faut une application pour transférer les données, tel que gMTP. Donc malheureusement, depuis Android 4.0 (ICS), Android a perdu cette avantage de "clé USB" sur certains smartphones tel que le Sony Xperia S ou le Samsung Galaxy Nexus, sauf sous Windows (MTP étant un protocole inventé par Microsoft, cela n'est pas surprenant).
avatar iguan | 
Oui bah moi la customisation de l'interface sur mon Sony Xperia S, cela m'a amusé quelques jours, et quand j'ai vu l'impact sur la réactivité, l'autonomie et la stabilité de l'ensemble (faut dire que je m'étais amuser à changer de home, changer de clavier…etc, et oui l'effet découverte), j'ai vite fait machine arrière. La personnalisation c'est sympa, mais ce que je demande avant tout à un système c'est d'être stable puis de faire ce que je lui demande correctement sans planter. Et après plus de 3 mois d'utilisation de mon Sony Xperia S, je dois avouer et reconnaitre que sur ces points il est bien moins bon que même mon iPhone 4. En effet, il reboot tout seul sans prévenir plusieurs fois par semaine (et même en l'ayant remis à zéro, et que cela fut sous Android 2.3 comme sous Android 4.0, et sur deux exemplaires différents (le premier ayant été remplacé en SAV suite à un problème d'écran). Et ne me dis pas que je suis un cas isolé, tous les gens que je connais qui ont un smartphone Android quelque soit la marque (HTC, Samsung, Sony…etc) ont des problèmes de reboot intempestifs plusieurs fois par semaine), transférer mes 15Go de musique a été une horreur sans nom (ça a planté à plusieurs reprises au milieu du transfert, merci le MTP…). Il va sans dire que j'ai reporté tous ces problèmes à Sony et Google. Pour moi, en tant qu'utilisateur intensif, iOS a le gros avantage d'être performants et très stables, bien plus qu'Android, et iTunes on peut le critiquer, mais je n'ai jamais eu de problème a transférer 15Go de musique d'un coup avec iTunes, le plus simplement du monde, mieux, il ne pose aucun problème a transférer la totalité de mes contenus (photos, musique, …etc) d'un coup. Contrairement au merveilleux protocole MTP (©Microsoft) adopté par Google dans Android 4.0 et suivants en lieu et place de l'USB Mass Storage (grave erreur si tu veux mon avis, le mass storage était un bien meilleur choix, tant au niveau de la stabilité que de la compatibilité avec les différents OS d'ordinateurs).
avatar iguan | 
C'est si difficile à comprendre que sur Android, bien qu'il y ai plusieurs marques et modèles, cela est très largement améliorable et donc que la situation actuelle est loin d'être optimale même dans ce cas de figure? Par exemple si les constructeurs arrêtaient de faire des variantes par pays/opérateur des modèles de téléphone (cf les nombreuses variantes du Galaxy S II (9100G, 9100T…etc)) et faire des modèles directement en World Phone (i.e: utilisable partout dans le monde) ou ne faire des variantes que quand c'est techniquement inévitable (i.e: une technologie réseau réellement exotique pour laquelle il n'existe pas de puce réseau multi-techno compatible, et même dans ce dernier cas, cela limiterai le nombre de variante à quelques une plutôt que des dizaines. Ou encore si les constructeurs arrêtaient de faire des surcouches graphiques (ce qui nuit à la cohérence de l'expérience utilisateur sur Android (puisque variable suivant les constructeurs), n'aide pas les développeurs (qui doivent parfois adapter leurs applications à certaines surcouches graphiques), et retarde encore plus les délais de mise à jour), et se contentaient d'ajouter seulement des services et applications à l'OS. Bref, évidement que le fait d'avoir plusieurs constructeurs et modèles explique en partie les délais de mise à jour. Mais malgré cela, c'est largement améliorable, par exemple sur les points que j'ai mentionné ci-dessus, et donc la situation actuelle est très largement perfectible, y compris dans le contexte multi-constructeurs d'Android.
avatar dagenais17 | 
tu changes Android par Apple et tu te décris admirablement... le seul truc qui doit te gêner c'est que tout le monde n'a pas le même saint graal que toi. Mais il y a pire, certaines personnes n'ont pas de saint graal du tout et change d'univers en fonction de leurs besoins.... si si certains ne choisissent qu'avec leurs raisons.
avatar boccob | 
Vous faites tous l'amalgame entre constructeurs, firmware custom, téléphone et OS. Si on devait faire une VRAI comparaison, ça serait. Serie NEXUS / Android vs Serie Iphone / iOS. Et la, etrangement, vous vous apercevriez que 1- Même les vieux nexus bénéficie des dernière version de l'OS 2- Les Majs sont proposé le plus simplement du monde (OTA) trés rapîdement (quelques jours aprés l'annonces de la sortie). 3- Le taux de mises à jours est proche de 100%. Au lieu de ça vous faites une comparaison foireuse. Un peut comme si on comparait le taux de mises à jours de chrome sur mac et sur chromebook .... Aprés, que les "constructeurs" soient incapable (ou ne veuillent pas) fournir les MaJ rapidement pour leur device, ce n'est pas un soucis intrinsèque à android ou à google. Alors bien sur, on pourrait avoir UN constructeur d'androphone dans le monde, avec UN modele, avec UN prix unique. Mais bonjour la concurrence. Remarquez c'est ce qui semble vous convenir. Pas de choix, tarif unique et cher.
avatar m_enfin | 
Difficilement, c'est d'ailleurs bien le seul. Ca n'excuse pas pour autant mais le Nexus One et le HTC Desire avaient quelques défauts de conception.
avatar iguan | 
C'est effectivement "pas sorcier" pour un geek, mais par contre cela peut faire sauter la garantie parfois même definitivement. Par exemple chez Sony, et la plupart des autres constructeurs verrouillant leurs boot loader, il faut déverrouiller le boot loader avant de rooter. Or pour ce faire, chez Sony du moins, il fait passer par une procédure faisant intervenir un service de Sony. De ce fait Sony répertorie tous les téléphones qui ont déjà été deverouillé au niveau de leur boot loader et des personne se sont déjà vu refuser la prise en charge sous garantie de leur téléphone et cela même en reverouillant le boot loader avant de le faire réparer... Donc c'est une solution, mais elle peut être risqué suivant le constructeur si on a le malheur de faire appel au SAV par la suite.
avatar adrianweatherly | 
Apple n'est pas le meilleur élève. La gamme Nexus est bien plus maintenue que la gamme iPhone. A chaque mise à jour, Apple incrémente le numéro de version mais ne reporte pas les nouvelles fonctionnalités (Siri, Facetime 3G, fond d'écran, dossier, ...). Deux Nexus Android 4.1 auront exactement les mêmes fonctionnalités, ce qui est faut pour deux iPhone iOS 5.
avatar polo2438 | 
Cette news m'inspire trois commentaires : Tout d'abord, il n'y a aucun doute quant à l'ineptie des terminaux avec surcouche opérateur. Il se pourrait d'ailleurs bien que cette mode disparaisse peu à peu. En Suisse par exemple, un opérateur a déclaré dernièrement qu'il ne voulait plus subventionner les terminaux. Si cette déclaration devient réalité, j'imagine que la surcouche va disparaître en même temps, laissant uniquement place à quelques fonctions sur la carte sim. Ensuite, Gingerbread est à mon sens un gros grain de sable dans la mécanique Androïd. En effet, la version 2.3.6 est très stable et maîtrisée par les constructeurs. Ainsi, la plupart du temps, si on se dirige vers un terminal bas ou milieu de gamme, on trouve cet version de l'OS. Enfin, je commence à découvrir ICS, ayant pris le temps de la mise à jour sur mon terminal. Cette version d'Androïd est vraiment intéressante pour l'utilisateur. Elle propose de nombreuses fonctions absentes de Gingerbread, des accès simplifiés, une présentation haute résolution, etc. Bref, vraiment dommage que les constructeurs traînent la patte pour les terminaux ayant les fonctions matérielles requises pour faire tourner ICS.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR