La grogne de France Telecom monte

Arnaud de la Grandière |
France-Telecom-CEO-Stephane-Richard1

C'est un refrain déjà entendu, France Telecom se plaint de ne pas bénéficier de l'apport de valeur qu'elle offre à certains acteurs, comme Google ou Apple. En tant que gestionnaire de tuyaux, que ce soit dans le domaine fixe ou mobile, et selon son point de vue, France Telecom participe ainsi aux revenus de ces autres acteurs, sans recevoir la moindre commission en retour, et fait des investissement qui bénéficient à tous.

C'est en somme la teneur du « coup de gueule » du patron de France Telecom, Stéphane Richard, lors de son intervention au Digiworld Summit, que rapporte La Tribune. Il se dit notamment prêt à assumer son statut d'opérateur historique pour équiper les zones à faible densité, mais dénonce le fait que d'autres profitent d'une telle responsabilité. « Google a un retour sur capitaux investis de 33 %, Apple de 18 %, tandis que pour les opérateurs télécoms, c'est autour de 10 % ». L'opérateur souhaite donc un « système de tarification au sein de l'Internet selon lequel les grands émetteurs de trafic doivent supporter les coûts variables des réseaux en fonction des volumes qu'ils envoient ».

D'autre part, Stéphane Richard dit s'inquiéter des chasses gardées entre magasins d'applications et entre réseaux sociaux, obligeant deux personnes à disposer d'un compte sur un même service pour pouvoir échanger, ce qui selon lui est « contraire aux principes d'interopérabilité qu'avaient érigés les pères fondateurs du GSM ». L'opérateur plaide pour sa paroisse, suite à l'initiative WAC avec Telefonica, Deutsche Telekom, Vodafone et Telecom Italia, une plateforme commune de distribution de web apps (lire Orange prête à déclarer la guerre à Apple et Google ?). D'autre part, Orange travaille à la mise en place d'un identifiant unique pour l'accès à différents services (Skype, MSN, Facebook, etc).

Le patron de France Telecom a également indiqué que les forfaits mobiles "illimités" allaient disparaître. « Aujourd’hui, 10% de nos clients consomment 70% de la bande passante, on ne peut plus s’en tenir aux structures tarifaires actuelles. Nous nous dirigeons vers des offres segmentées pour accéder aux services en fonction des besoins du client. Certains, comme les professionnels, paieront des forfaits Premium pour un débit garanti, d’autres auront accès des forfaits qui prendront en compte tel ou tel usage ».

Une multiplication des offres qui ne risque guère de les rendre plus lisibles pour les consommateurs, et qui permettra aux opérateurs de mieux valoriser leurs réseaux. Dans ce contexte tendu, les rumeurs qui prêtent à Apple la volonté d'intégrer une carte SIM programmable à ses smartphones semblent cohérente (lire Carte SIM spéciale : Apple travaille à l'élimination des opérateurs).

avatar guillaumeg | 
10/70 ce sont vraiment de mauvais capitalistes...
avatar davmacgeneration | 
envie de vomir... je n'ai pas réussi à lire la fin.
avatar Bryan | 
Je t'étais opposé à ce qu'Apple devienne en quelque sorte un opérateur...mais au final...vas y Apple supprime la carte Sim!!!
avatar Workke | 
C'est partit pour les atteintes à la neutralité des réseaux ! Cette boite me sort par les trous de nez. Quand je pense qu'ils ont osé se servir de leurs salariés comme de marionnettes dans une pub pour passer pour une société moderne et ouverte alors que la réalité des nombreux suicides de salariés démontre que c'est une boite arriérée et fermée sur elle même...
avatar SimR69 | 
C'est étonnant que le fait que l'ADSL soit illimité quel que soit son usage ait été accepté par les FAI alors que les opérateurs de mobile n'en veulent pas. Maintenant que les opérateurs de mobile sont tous FAI devinez dans quel sens vont les choses...
avatar jmquidet | 
Il est mignon lui... Si il n'y avait pas des Apple, Nokia, Sony..etc... Pour fabriquer des telephones il n'y aurait pas d'abonnés aux fournisseurs comme FT. Donc le retour sur investissement est indirect mais bien réel. Quand l'iPhone a totalement democratisé le smartphone c'est bien FT et orange qui en ont "croqué" en premier non ? C'est quoi ce "coup de gueule" moisi ?
avatar marcplemay | 
Lol ! Avant la sortie de l'iPhone, les licences 3G qu'ils avaient acheté plusieurs centaines de millions d'euros au gouvernement ne leur servaient à rien ! Z'ont été bien content de l'explosion des smartphones ! Mais bon, ils faut bien manger à tous les râteliers ...
avatar solea | 
Tu sais, Stéphane Richard, avant l’iPhone, mon forfait était à 15 €, et j’étais chez Bouygues. Pauvre con -_-
avatar Hikkyu | 
@ Yohmi : Tu ne devais pas avoir les SMS illimités ou autre joyeusetés TV!!
avatar iDanny | 
Si je comprends bien c'est comme si Peugeot demandait à Total de leur verser une commission parce que leur voiture permet d'aller dans les stations services ? Et ce mec dirige France Télécom ?!!
avatar terreaterre | 
Je dirais plutôt que les stations Total sont tellement bien que beaucoup de propriétaire de peugeot y vont, mais peugeot serait obligé de financer des autoroutes beaucoup plus large mais les revenues des péages (pub) serait verser à Total.
avatar winstonsmith | 
"les pères du GSM...", merci, le mec...
avatar snark | 
Toutes les solutions envisagées par ce "pauvre" monsieur sont perdues d'avance... Ça me sidère ce manque flagrant de vision chez des types qui doivent sortir de grandes écoles et toucher un énorme salaire ?!? Qu'ils créent une grosse boite de dev genre SSII du mobile et qu'ils aillent chercher la croissance avec les dents... Dans le dev mobile la croissance s'exprime avec 3 chiffres
avatar Babacinio | 
A Éric L c'est exactement ce que je voulais dire mais dans le contraire total demande a Peugeot des royalties car sans eux les voitures ne roulerait pas et que je pense il veulent manger du fric sur le dos de tout le monde lamentable
avatar iCaramba | 
Il est énarque ce mec?! Content d'avoir arrêté au CM2 :-)
avatar mistermicro.fr | 
Ce monsieur rate une magnifique occasion de fermer sa... allez, disons bouche pour rester poli. Le boulot des FAI, et depuis peu, des opérateurs en téléphonie mobile, c'est de vendre de la bande passante au client final, chose qu'ils font déjà à prix d'or. Que des fournisseurs de contenu fassent de la marge ne regarde en aucun cas Orange, et chialer sur l'équipement des zones à faible densité est juste pathétique. Que dire dans ce cas des zones urbaines ou le réseau est ultra rentabilisé depuis des lustres? Les forfaits mobiles illimités (merci à la rédaction pour les guillemets) vont disparaitre? C'est le dahu et le monstre du loch ness qui vont être contents. D'ailleurs, on ne dit pas illimité mais illimité*. *Sauf bidule, en dehors de truc, à l'exception de machin, hormis tout le reste, entre le début et la fin.
avatar guillaume_c | 
"Orange travaille à la mise en place d'un identifiant unique pour l'accès à différents services (Skype, MSN, Facebook, etc)" Ca veut dire qu'avec un seul identifiant et son mot de passe associé on peut utiliser skype, msn, fb etc... !!! Donc si un mec se fait pirater son compte le "hacker" peut aller librement sur son skype, msn, fb ?!?!? Car si ca se passe comme ca c'est les "hacker" qui vont être content !
avatar etudiant69 | 
Quelle vision stratégique pittoyable ! Un étudiant d'école de commerce ferait mieux. J'espère que c'est juste de la mauvaise foi car sinon c'est effarant.
avatar benouwa | 
Oui, ce gars est un pur énarque de bonne fabrication française. Au fait, s'ils sont si forts que ça, pourquoi les grandes multinationales ne se bousculent pas pour les embaucher à la sortie de l'ENA ??? :-) Les énarques c'est comme les Rafale, on nous rabat les oreilles que c'est le top du top, mais visiblement, hors de la France personne n'en veut. Et si Jobs (qui est un vrai entrepreneur avec des idées, qui a monté sa boite et qui s'investit dedans) énerve M. Richard (qui ne doit son poste qu'à ses réseaux et non à ses compétences) et bien... je trouve que ce n'est pas encore assez. Pan dans la tête d'orange, qui arnaque ses clients, les traite sans considération, et a la toupet de faire des campagnes de pub pronant la "qualité de service auprès des clients" ...
avatar Hikkyu | 
Je trouve son raisonnement cohérent! Étonnant!
avatar arnopier | 
Il doit bien justifier son revenu de la fonction publico-privée... De plus, les retraites de ceux qui sont encore fonctionnaires sont élevées, et les mauvais investissements financiers toujours à compenser... Euh, c'est tout?
avatar benouwa | 
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20071027.OBS1750/redressement-fiscal-pour-le-directeur-de-cabinet-de-lagarde.html Pour rappel, voici un petit extrait du CV de M. Richard...
avatar AppleFlo | 
Plus d' illimité chez orange pour mon iPhone ? Ben j irai ailleurs et merci pour l info Ca m évitera de prendre un ipad2 ou une galaxie tab chez orange.
avatar davmacgeneration | 
Après avoir lu toutes les réactions, j'ai déjà moins envie de gerber : Merci :-) N'empêche, sans Free on en serait au même stade avec l'Adsl : Une absence de concurrence
avatar hellonearth | 
"D'autre part, Orange travaille à la mise en place d'un identifiant unique pour l'accès à différents services (Skype, MSN, Facebook, etc)." C'est sûr, quand on voit des innovations pareilles… Continuez à rester des fournisseurs de tuyaux!
avatar Joemenet | 
What a Terrible Failure !! quant-est-ce que les opérateurs et orange en particulier vont comprendre que le client demande de la BANDE PASSANTE de qualité et veut payer avant tout pour cela. C'est vrai quoi les opérateurs parasitent nos terminaux avec leur surcouche logicielle moisie. Orange ferait mieux de se concentrer sur se offres de bande passante avant d'essayer de nous refourguer leur service à la noix.
avatar denisbook | 
Exactement.
avatar Bryan | 
Si france telecom supprime les forfaits illimités (qui ne sont illimités que par le nom...c'est comme si on disait sur la route vitesse illimitée jusqu'à 130 km/h...mdr aucun sens), free va gagner trèssssssss vite des parts de marché!!!
avatar denisbook | 
En gros : orange veut tuer le principe de "neutralité du réseau". Comme at&t et tous les opérateurs telecom qui sont devenus fournisseur internet Vous devez vous opposer à cela. C'est la neutralité, c'est à dire un prix d'entrée égale en bande passante, peu importe l'origine et la nature du trafic qui a permis l'explosion de services innovants, expérimentaux et par de jeunes entreprises. Comprenez bien que internet est riche de services branchés à sa périphérie (des ordinateurs raccordés au net, comme vous ) Le modèle classique des telecoms est un réseau complexe, sophistiqué incorporant les "services" et contrôlant qui peut se connecter à sa périphérie pour offrir de nouveaux services L'exemple actuel de ce monde telecom c'est SMS sur le réseau GSM. SMS est un service du réseau par et pour l'opérateur. On est pas censé pouvoir offrir un tel service ou autre en liant des serveurs à ce réseau. Internet a sabordé cette vision et les telecoms ont été obligés de s'y faire (FT fit du lobbying en vain en france pour brider l'arrivée d'internet au grand public) maintenant ils voient avec fureur Google et apple, étape par étape torpiller cela sur leur propre terrain : GSM/3G. (FaceTime, les services basés internet de Google, etc) La neutralité d'Internet est un enjeu à la fois politique, de société ET économique. Ça VOUS touche directement dans votre porte monnaie ET la libre concurrence du futur Si amazon, Google, opéra, napster, les jeux en ligne etc ont pu se lancer si vite et par des entreprises jeunes c'est grâce à la neutralité du réseau : - protocole simple - zéro centralisme - libéral - prix plat (que le visiteur vienne du Japon ou France, amazon.com se mange la meme facture. Ça a considérablement fait exploser le commerce international)
avatar agerber | 
Dans le même temps, il faut reconnaitre que la bande passante pour voir une video sur youtube ou de la TV, et la bande passante pour seulement de la voix est totalement différente.. Pourtant je déteste FT.. et attend free avec impatience C'est vrai que les plus gros diffuseurs ne payent strictement rien envers les opérateurs.. Or que deviendraient ces mêmes gros diffuseurs avec une bande passante réduite, ils seraient morts.. Aujourd'hui ils utilisent une diffusion sans en payer le cout.. Cela risque de changer, car avec l'arrivée de la HD, des tablettes et de l'énorme bande passante nécessaire, ce n'est plus tenable.. 1 minute de voix et 1 minute de HD c'est combien le rapport en BP ? Enorme multiplicateur..Allons nous accepter d'en payer le cout..Ou est ce aux diffuseurs de payer ce cout ?.
avatar i-han | 
Il n'a pas tort, c'est comme si de très grosses flottes de camions saturaient les autoroutes sans être soumis à aucune contributions financières. Le péage étant réservé aux petits automobilistes qui doivent payer de plus en plus pour ajouter des voies supplémentaires aussitôt saturées par de nouvelles flottes de camions. Et la neutralité du Net n'a rien a voir la dedans.
avatar tifilou68 | 
Alors que les offres de téléphonie mobile risque de devenir plus simples et lisibles a cause de la grogne des utilisateurs des associations et de l'Europe, les FAI veulent nous la faire a l'envers avec les abonnements internet… ça sent la merde.
avatar abohbot | 
Il commence à me les briser chez FT/ORANGE comme dit plus haut si il veut du fric il n'a qu'à faire des applis ou créer de nouveaux services INNOVANTS, feignasse va. M se plaint de ceux qui lui font bouffer c'est vrai qu'à créer des Tablee ils risquent pas de faire du bénef Pauv' type
avatar davmacgeneration | 
+1 oomu -1 Brewenn Mais si cela à avoir avec la neutralité du net... FranceTelecom doit nous vendre de la bande passante à son juste prix et nous laisser décider de l'utilisation que l'on en fait.
avatar i-han | 
Entièrement d'accord. Que chacun paye ce qu'il consomme. Cela rejoindra les commentaires de ceux qui estiment payer trop de taxes pour des services qu'ils n'utilisent pas.
avatar legendbs | 
VOLEEEEEEUUUUUUUUUUR. Il me fait gerbé celui là. "un identifiant unique (Skype, MSN, Facebook etc)", qu'il commence par faire son métier correctement : un accés internet de qualité, et après il pourra faire autre chose...
avatar RaZieL54 | 
Décidement, Orange/France Telecom fait preuve d'un esprit d'à propos extraordinaire. Je voulais réagir à https://www.igen.fr/rumeurs/la-carte-sim-integree-l-iphone-serait-reportee-2012-22882 et voila cet article qui ne fait que développer un bel argumentaire... En ce qui concerne FT/Orange il est déjà intéressant de noter que Stéphane Richard ne fait pas la distinction entre retour sur capitaux investis et types de financements: les capitaux investis par un Etat le sont à partir du PIB, le jeu des transferts inter-filiales a travers des holding ayant la capacité d'opacifier aussi les vrais chiffre... Alors que Google et surtout Apple investissent leurs propres capitaux... FT/Orange etant en plus un parangon d'exemplarité financiére et managériale, enfin bon passons. Ce monsieur, a travers ses plaintes, semble aussi oublier fortuitement quelles sont les activités du groupe qui le salarie et surtout celles de son secteur... des petits rappels s'imposent donc. Et qu'est ce qui provoque un tel courroux, juste a ce moment? Google aurait pour projet de devenir operateur internet et diffuseur de contenu et producteur d'OS à destination de smartphone et netbook... Et selon les informations à dispositions, l'infâme et sournoise Apple travaillerait a l'eradication de la carte SIM opérateurs? Déjà certains hurlaient qu'Apple allait devenir un peu plus Big Brother, la voyant devenir opérateur virtuel, reléguant les opérateurs telecom à un rôle de gestionnaires d'infrastructures. Regardons donc les choses de manière factuelle, en prenant l'exemple de la France - l'occasion s'y prête et c'est vraiment un exemple représentatif: 1) Orange/France Telecom, SFR, Bouygues, sociétés privées (ou du moins réputées ainsi) et multinationales, possèdent et administrent des infrastructures de télécommunications sur le territoire national. On note qu'au moins les 2 premières sont des ex-sociétés publiques et leurs infrastructures ont été, au moins en partie, payées par le contribuable (donc ni le client, ni l'investisseur)... 2) Ces sociétés exploitent ces infrastructures dans le cadre d'une activité commerciale: elles vendent des services, les abonnements téléphoniques. 3) Ces sociétés vendent l'exploitation de leurs infrastructures à des sociétés commerciales, les opérateurs virtuels, sous la formes de minutes de communication. On note que le point 3 représente un cas flagrant ou un fournisseur est directement concurrents de ses clients... 4) Orange/France Telecom, SFR, Bouygues, on également une activité commerciale de (re)vente de produits manufacturés: les téléphones portable, et les cartes SIM. On note que ces sociétés assujettissent les appareils à leurs réseaux grâce a la carte SIM et au bridage des téléphones vendus On note également que les téléphones font l'objet d'une vente liée (téléphone+carte SIM+abonnement) On note également que le coût des téléphones, choisis par les opérateurs, sont subventionnés lors de l'achat de la carte SIM et de l'abonnement 5) Ces sociétés vendent des kit d'abonnement que peuvent acheter consommateurs et les boutiques vendant des téléphones (réseau hors opérateurs evidemment) On note que Orange/France Telecom, SFR, Bouygues sont donc fournisseurs et concurrents de leurs clients (entreprises), encore une fois. 6) Pour certaines, ces sociétés vendent aussi du contenu dont, elles-mêmes ou les filiales du groupes dont elles sont constituants, sont éditrices ou distributrices: - SFR fait partie avec Universal Music Group, Groupe Canal+ et Activision Blizzard du groupe VIVENDI/Universal - Bouygues télécom fait partie avec TF1 du groupe Bouygues (précédemment Bouygue était actionnaire de CanalSat suite a la fusion Canal+TPS appartenant a Vivendi) - Orange est avec GlobeCast,Orange Advertising Network et Viaccess l'une des filiales du groupe France Telecom On note enfin que des trois sociétés sont habituées des tribunaux et ont été condamnées à maintes reprises, notamment pour entente illicite entre concurrents... Cette situation n'est pas que française, elle est lié au secteur! Les mêmes faits et les mêmes pratiques existants dans divers pays... Alors que veut faire Apple. Pour rappel, Apple est une entreprise privée qui vit uniquement des ventes de ce qu'elle produit: matériels, logiciels et services. Avec l'iPod et iTunes, Apple est arrivé sur le marché dominé par les industries du divertissement. Pour se développer sur ce secteur, la stratégie d'Apple a été d'accepter les contraintes et une collaboration imposées par les industriels du divertissement: DRM, nombre de formats fichiers numérique limités, assurance du contrôle de la diffusion des flux de contenus et limitation du nombre et du type d'exploitations. Ce qui présentait ainsi une plateforme de consommation sécurisée aux yeux des industriels du divertissement. En retour, Apple a négocié un contrôle de la diffusion et des tarifs uniques à travers l'iTunes Store. Les qualités de l'iPod et cette stratégie ont permis a Apple de devenir l'un des 1er diffuseur de contenus numériques sur le secteur de la musique. Ayant acquis une position de force, Apple a commencé a changer les règles du jeu en cassant le monopole des industriels du divertissement, ce qu'elle continue de faire pour la video. Et qu'elle est en train de refaire pour le livre avec l'iPad... En décidant de produire un smartphone: l'iPhone, Apple s'est retrouvé dans la même situation que lors du développent de l'iPod! A la différence que les opérateurs télécom sont bien plus virulents et asservissants que les industriels du divertissement (encore qu'ils s'agissent souvent des mêmes cf 6) ). Apple a donc repris la stratégie lui ayant permis de devenir leader sur le secteur de la musique numérique. Et cela a fonctionné, l'iPhone est devenu une référence et après avoir accepté les contraintes imposées, Apple est maintenant en position de définir les règles... Sauf qu'il reste 2 verrous asservissant constructeurs, vendeurs et clients aux pratiques des opérateurs: la carte SIM et le bridage "opérateur" du téléphone. En supprimant la carte SIM opérateurs, Apple surprime du même coup la raison d'être du bridage du téléphone... Faisant ainsi exploser la belle machine asservissante des opérateurs telecom! Effectivement, entre sa position de leader avec l'iPhone et la suppression de la carte SIM opérateur, Apple a les moyens d'initier un mouvement qui verra les opérateurs télécom relégués a la seule activité de gérants d'infrastructures. Cela permettra au marché de se réguler grâce a la concurrence entre opérateurs virtuels - qui ne seront plus en concurrence de leurS fournisseurS -, libéralisant le secteur de la vente de téléphones (régulation des systèmes de subventions, contrecarrant la concurrence) et libérant les constructeurs des contraintes imposées par les opérateurs... J'entend déja les hurlements des gens voyant Apple en Big Brother des télécom et du divertissement prétextant qu'Apple va se servir de son écosystéme "tyranique" pour "asservir" ses clients... Arguments contre cela: - Relisez les points 1 à 6. Vous préférez Apple ou des sociétés du type Vivendi/Universal, Orange... dirigées par des J6M ou des managers style FT? - Apple est une entreprise privée, vivant et se développant uniquement a partir de la vente de ses produits (va t-on finir par le savoir?) - Apple a une puissance financière colossale depuis plusieurs années, des finances saines, pas de dette. Pourtant, elle n'a jamais diversifié ses activités en dehors de son coeur de métier: l'informatique grand publique (elle s'y recentre d'ailleurs encore plus) - Vous préférez avoir le choix entre un smartphone iOS, Android, HP WebOS ou ne pouvoir qu'acheter un smartphone Orange ou SFR?
avatar snark | 
@ rom54 : Élégante analyse :-)
avatar uecic | 
Mais je souhaite du fond du coeur que cette saleté boite crêve un de ces jours, orange inclus bien sur.
avatar maudet/demarthe | 
@Cekter @ lukasmars +1 Les utilisateurs iPhone avaient démontré il y a quelques temps déjà que le 3G+ d'Orange était en fait bridé pour les iPhone ! Même SFR avait dit dans une pub qu'il ne bridait pas leurs utilisateurs, et qu'ils bénéficiaient du vrai 3G+ (non iPhone, à l'époque). Ils ont fait marche arrière sous la pression, mais rien ne change visiblement dans les mentalités chez FT :( J'ai la fibre FT, mais aucun support technique n'est possible (rappeler à un moment ultérieur...). Je vais donc en partir et revenir à l'aDSL, faute de support technique valable :(
avatar agerber | 
FT s'est toujours plaint , et a toujours essayé de copier ..Il a par exemple copié free (tv sur adsl, voix sur adsl, disk dans box), mais aussi youtube (echec), puis deezer (echec), puis un soft de depot de photo (echec), librairie en ligne (echec).. Bref aucune innovation , malgré 30 000 ingenieurs.., les LABS cherement décriés par Mr Lombard.. Que faisaient tous ses ingé ? on n'a pas vu une innovation grand public depuis le debut de l'adsl.. Par contre facturer , une antiquité technique comme la présentation du nom lors d'un appel, cela , france telecom sait bien le facturer..encore aujourd'hui ..C'est minable de facturer cela en 2010... A croire qu'un gars lors d'un appel va regarder dans un annuaire le nom correspondant.. :\ Heureusement que free nous a sauvé des eaux, et je trouve dommage que beaucoup aillent chez FT ou vivendi, sachant que sans free, nous n'aurions jamais connu un adsl comme étant un des plus compétitifs d'europe.. Donc soutenons free, face a ces majors assez piteuses, pour qui le client est une vache captive , doit rester captive, à laquelle il faut extraire au maximum le lait !
avatar maudet/demarthe | 
@rikki finefleur +1 J'avais basculé de Free vers Orange, car je ne bénéficiais pas de la télé du fait de mon éloignement du serveur (+ de 4 km). En effet, la fibre s'est installée il y a quelques temps dans mon immeuble, et c'était Orange, alors j'ai cédé... Tant pis, je repasserai en aDSL sans télé, à 30 euros, chez Free, au lieu des 48 actuels...
avatar kitetrip | 
Un vrai tronche de vainqueur !!! Il ferait mieux de se pencher sur la cause des suicides dans son entreprise. Et en plus il a le culot de faire une com pour faire croire que tout va bien dans son petit monde !!! C'est juste pathétique et immonde dans cette boite.
avatar AppleFlo | 
Je rajouterais aussi que la derniere option prise sur mon ct orange (il le faut bien j"ai besoin d'un bureau mobile) soit internet everywhere (nowhere?) me coute 29 euros de plus par mois pour de l'illimité* bref de l'illimité qu'il faut surveiller... Et tout ça pour de la 3G "préhistorique" pour des mails et de l'internet qui prennent 3 heures à charger. Disons le je ne vois pas qui peut bouffer de la bande passante avec "ça" quand on voit que le download d'une suite bureautique comme symphony prend 300 heures avec ce truc. Impossible Meme pour des mails il ne faut pas être pressé, c'est peu de le dire... Telecharger via Itunes un pauvre podcast AUDIO nécessiterait des H de chargement en 3G donc.. impossible aussi. (en wifi il faut moins de 2 mn à titre de comparaison) Bref ca passe a peine pour charger une page web... alors ne racontons pas n'importe quoi. FT orange est bien gagnante sur ce produit et largement. 29 euros en plus de mon abo de base (3G) en 3G préhistorique autant dire que je ne download rien avec. car c'est impossible tellement c'est BRIDE. L'usage d'une suite bureautique online est quasi impossible ... alors je ne vois pas QUI peut saturer la bande passante vu qu'il n'y en a PAS. (on devrait l'appeler bande trépassante) ^^ La vérité est qu'on veut nous pressurer encore plus, surtout quand les opérateurs voient à l'horizon 2011 le marché juteux des tablettes 3G qui arrive... Ils veulent le beurre, l'argent du beurre et la crémière...
avatar Raph77 | 
"Aujourd'hui, 10% de nos clients consomment 70% de la bande passante". Est-ce vraiment un argument pour la suite de son discours? Car ce que j'entends dans cette phrase, c'est "90% des téléphones en circulation ne sont pas des smartphones et ne sont pas étudiés pour aller sur le net et les utilisateurs sont encore obligés de se taper ce truc minable qu'est le Wap. D'où le faible taux d'usage".
avatar valentin. | 
Parlant du retour sur investissement, je peux savoir quel est ce taux des fournisseurs de solutions et d'équipements chez Orange? Je crois savoir que c'est pas très loin de 3-5%.
avatar Nekro | 
Espérons que Free relance la concurrence et permette d'éviter les forfaits illimités que le sont de moins en moins.
avatar winstonsmith | 
@ flapy : Vous comptez beaucoup sur Free... Enfin, bon, pourquoi pas. Ne pas oublier que chez Free aussi, il veulent gagner de l'argent....
avatar SRC | 
C'est vrai que Free a balancé des coups de pieds dans la fourmilière et qu'ils ont largement fait avancer le schmilblick... Mais je les trouve bien silencieux depuis qque temps. Et puis promenez-vous un peu sur les sites des opérateurs, franchement z'ont pas l'air meilleur que les autres. Ce qui m'ennuie: Y en a pas un pour rattraper l'autre?
avatar Quentin92 | 
Je crois que vous vous trompez sur free. Cette idée d'une tarification différenciée a été déjà avancée par le patron de Free : http://www.numerama.com/magazine/15547-free-se-sert-de-youtube-pour-justifier-son-augmentation-de-tarif-a-venir.html

CONNEXION UTILISATEUR