Microsoft ironise sur Facebook Home : déjà vu !

Florian Innocente |

Microsoft a réagi par l'ironie à l'annonce de Facebook Home. Lors de sa présentation, Mark Zuckerberg avait insisté sur la volonté de mettre les gens au premier plan à l'écran et non pas les applications. « J'ai suivi la couverture de l'annonce de Facebook Home hier » écrivait juste après Frank X. Shaw, responsable de la communication chez Microsoft « et j'ai vraiment été obligé de regarder plusieurs fois mon calendrier. Pas pour voir si l'on était encore le 1er avril, mais si d'aventure on était encore en 2011. Car le contenu de la présentation était étonnamment similaire au lancement que nous avons fait il y a deux ans ».

Objet évident de son sarcasme, l'approche de Facebook Home qui met sur l'écran d'accueil les informations de vos contacts et permet de les suivre sans ouvrir d'application. Exactement ce qui a servi de fondation à Windows Phone. Les deux environnements diffèrent sur quelques points, par exemple la fonction Chat Head de Facebook, mais l'esprit général est commun.

Dans son billet « Bienvenue à la fête », Frank Shaw égrène les ressemblances et rappelle comment est né Windows Phone : « Lorsque nous sommes repartis d'une feuille blanche pour concevoir Windows Phone, nous avons mis trois mots au mur qui devaient servir de fil conducteur à l'équipe : "Put People First" (Placez les gens au centre). Les gens sont plus importants que les applications, les téléphones devaient donc être conçus autour de vous et de ceux que vous aimez, pas des applications nécessaires pour les contacter  ».

Autre petite pique, le fait que Facebook Home ajoute encore une couche à Android « Comme le savent les utilisateurs d'Android, cette plateforme est déjà suffisamment compliquée comme ça, sans qu'il soit nécessaire d'ajouter encore un thème autour d'une nouvelle métaphore, au-dessus de ce qui est déjà une variation customisée de l'OS ».

Puis d'inviter « humblement » les utilisateurs d'Android à venir goûter à ce que font déjà les Windows Phone « Lorsque vous l'aurez, connectez-vous à votre compte Facebook (en plus de Twitter, Skype, Linkedin et Gmail) puis épinglez vos meilleurs amis et votre famille sur votre écran d'accueil, et on vous promet que vous vous sentirez encore plus "à la maison" ».

Microsoft est entré au capital de Facebook en juillet 2010 à hauteur de 240 millions de dollars, ce qui comptait à l'époque pour 1,6% des actions.

avatar denisbook | 
comme le signal Gruber sur Daring Fireball ( http://daringfireball.net/linked/2013/04/08/shaw-first ) C:\ONGRTLNS.W95 - Quand à Microsoft, Windows Phone continue de ne pas décoller mondialement.
avatar Miniwilly | 
La grande différence c'est que Facebook a plein de contenu à afficher qui intéressent les gens : statut, mur, lien populaires, ... MS n'a presque rien. Le fameux effet réseau qui fait le succès ou pas d'une appli. Après je dis ça mais j'ai même pas de compte Facebook ....
avatar ThoTokio | 
Ils sont vraiment partis d'une feuille blanche ? Moi je dirai plutôt qu'ils sont parti avec Windows en tête !
avatar Alkolic | 
Il n'a pas tort: l'idée de base est similaire, et Microsoft en a fait un fondement pour son OS avant que Facebook arrive. Après, Facebook Home va sans doute susciter l'intérêt, mais ça ne change rien à ses propos. Facebook Home ne se base finalement "que" sur ses services, on n'a pas tous envie d'avoir une page d'accueil limitée à ça. Windows apporte plus à ce niveau, et le paradigme est intéressant, mais je ne suis pas sûr qu'il corresponde au comportement de l'utilisateur. Certes la personne est au centre, mais on pense souvent "action" puis "objet"; appeler Tim, autrement dit app téléphone puis sélectionner Tim. Plutôt que "la vie de Tim" puis "ah tiens je vais l'appeler".

CONNEXION UTILISATEUR