Achat de Beats : Apple n'aurait pas vu la menace Spotify ?

Stéphane Moussie |

N'ayant pas vu venir la montée en puissance des services de streaming musicaux, Apple a acheté Beats Music pour ne pas prendre trop de retard. C'est le tableau que dépeint BuzzFeed qui dit avoir eu des témoignages d'anciens et actuels employés d'Apple.

Non seulement les dirigeants d'Apple n'avaient pas eu conscience de la popularité grandissante du streaming, mais en plus certains d'entre eux ignoraient tout de Spotify, d'après ces sources. « Ils ne comprenaient pas comment Spotify fonctionnait, c'est pourquoi ils ont cru qu'iTunes Radio pouvait tuer ce service », déclare un employé, qui ajoute que certains cadres pensaient que Spotify était similaire à Pandora. Ne voyant pas la menace, Apple a sorti son propre Pandora, iTunes Radio, destiné à soutenir les ventes de l'iTunes Store en recul — un échec, avec seulement 1 à 2 % des utilisateurs d'iTunes Radio qui cliqueraient sur le bouton « acheter » des morceaux diffusés.

Les informations de BuzzFeed sont assez surprenantes dans la mesure où Eddy Cue a su par le passé repérer les nouvelles tendances. C'était lui qui avait présenté à Steve Jobs les tablettes au format 7" et qui l'avait encouragé à sortir l'iPad mini. Difficile d'imaginer que celui qui est responsable de la stratégie musicale soit totalement passé à côté de Spotify, d'autant qu'Apple lui aurait mis des bâtons dans les roues pour retarder sa sortie aux États-Unis. Si ce n'est pas un acte pour freiner une éventuelle menace... En outre, Jimmy Iovine, grand moghul de l'industrie musicale, n'a pas attendu l'achat de Beats pour conseiller Apple.

S'il y a sans aucun doute du vrai dans les informations de BuzzFeed, comme l'arrogance d'Apple et ses essais de faire perdurer l'iTunes Store, sa méconnaissance totale de Spotify et son absence de prise de conscience sur cette nouvelle concurrence sont assez difficiles à croire.


avatar yoyo3d | 

C est une blague? Pour connaitre la nature de Spotify il suffit d aller sur leur page web. Vous nous décrivez des cadres coupés de la réalité ce qui est relativement inquiétant,

avatar delalendre | 

@yoyo3d :
Vraiment comme si Google music et autres... Aussi étaient invisible pour Apple mdr

avatar Barbababar | 

Oui, c'est juste n'importe quoi. Sur tous les employés ayant travaillé sur le projet sans compter les dirigeants pas un n'aurait eu l'idée d'essayer Spotify ? Je n'y crois pas une seconde.

avatar ZANTAR2054 | 

Oui les cadres sont coupés de notre réalité et ils sont agés.
Ils ont mis 6 ans à comprendre Spotify & Deezer => Beats
Ils ont mis 6 ans à comprendre DropBox => ICloud Drive

Ce WWDC 2014 avec le nouveau langage SWIFT est une renaissance.

avatar WebOliver | 

Pas faux sur la notion d’âge ou de génération. Encore que j’estime qu’une boîte de cet acabit doit savoir anticiper ces tendances… même si les dirigeants sont d’une autre époque.

Enfin, en ce qui me concerne, je suis probablement de la même génération que ces dirigeants: je n’ai jamais pu adhérer à ces offres d’abonnements de musique. Lorsque j’aime un artiste, ou quelques morceaux de cet artiste, j’achète sur un magasin de musique en ligne, ou je commande le CD (c'est quoi un CD?…), pour l'écouter, cinq, dix, trente, ou quarante fois. Je ne me vois pas louer des morceaux d’un artiste que j’apprécie. Mon rapport à la musique - et plus particulièrement aux artistes - va au-delà d’un plaisir temporaire et locatif.

C’était là-derrière que se réfugiait Steve Jobs d’ailleurs: il affirmait qu’un morceau ou un album, on aimait à le posséder (virtuellement ou non), pour pouvoir l’écouter des dizaines de fois. Au contraire d’un film… qu'on regardait, une, voire deux fois.

Une autre génération, en effet. On comprend pourquoi Apple a loupé ce virage. On est des vieux cons.

avatar Silverscreen | 

BuzzFeed quoi...

Ce qu'ils insinuent est du même niveau que de dire qu'Eddy Cue et les responsables d'iCloud n'avaient jamais entendu parler de Dropbox...

Je pense que le côté à moitié fini d'iTunes Radio est plus à chercher du côté des accords entre Apple et les majors, très méfiants du poids qu'Apple représente déjà.
Un nouvel entrant comme Spotify a profité d'une place bienvenue de challenger, avec suffisamment de latitude tarifaire pour évoluer en alternative robuste (bien qu'encore peu rentable) à iTunes. Netflix a profité du même phénomène en son temps...

De fait, pour Apple, avoir botté en touche en gardant Beats comme entoté séparée est très très malin. Pas besoin de revoir les accords de licence dont profite Beats mais avec la possibilité de mettre toute la puissance d'Apple derrière...

Pour le coup, je prédis une TRÈS grosse croissance à Beats et un business de plus en plus difficile pour Spotify.

avatar Performat | 

@Silverscreen

"De fait, pour Apple, avoir botté en touche en gardant Beats comme entoté séparée est très très malin. Pas besoin de revoir les accords de licence dont profite Beats mais avec la possibilité de mettre toute la puissance d'Apple derrière..."

Pour affirmer avec autant d'aplomb de telles informations, j'en déduis avec autant d'aplomb que tu bosse au service juridique d'Apple.

Parce qu'en fait, rien n'est moins sûr dans ce deal. Mais merci Irma! ;-)

avatar arekusandoro | 

@Silverscreen :
Pour le moment leur service ne marche pas du tout ! Donc bon, il faut attendre avant de prédire la mort des autres services non ? Ou alors tu as une connaissance du milieux que je n'ai pas...mais il faut arrêter de croire que Apple = succès...rien qu'à voir iTunes Radio pour t'en convaincre....on laisse passer le temps et si Apple apporte quelque chose de mieux que spotify tant mieux :) si c'est pour avoir la même chose mais "Apple" je resterais sur spotify

avatar Anthanagor | 

Spotify ? Une menace ?
Huh :)

avatar Hugualliaz | 

La première grosse erreur d'Apple à mon sens, c'est leurs produits avec une mémoire dérisoire : 16go pour 12go effectif pour 639€ pour un iPhone : ils ne s'attendaient pas à ce que l'on aille gentiment acheter leurs titres sur l'iTunes Store avec cette capacité là j'espère ? Spotify/Deezer nous permettent de ne pas nous soucier de cela et d'installer des applications à la place. Pour enfoncer le clou, avec la 4G et la H aucun délai d'attente !

Deuxième grosse erreur : la qualité : du 256kb/s même en VBR c'est minable en 2014 surtout pour des morceaux physiques ! Apple a pourtant des codecs ultra performants comme le loseless qui prend de la place mais qui est d'une qualité optimale quasi sans perte (au passage ils n'auraient augmenter la mémoire de leurs iPhone que de manière artificielle et c'était tout bénef pour eux.).

Spotify (et non Deezer) propose de l'ogg vorbis à 320 kb/s en comparaison donc une qualité similaire, moins cher et en plus grande quantité. Le choix est vite fait !

Mais maintenant, il est trop tard pour rattraper la mort annoncée d'iTunes, Apple doit se mettre au streaming au plus vite !

avatar eastsider | 

@Hugualliaz :
T as raison moi depuis l iphone je le dit que le 16go n as plus lieu d etre .
Il faudrait un 32go un 64 et un 128!

avatar Lestat1886 | 

@Hugualliaz :
Oui pour le streaming mais qu'on garde une possibilite d'acheter des morceaux histoire de ne pas dependre d'un service ou du reseau. Tout cloud et le tout abonnement c'est un peu la mort de l'informatique pour moi

avatar Wolf | 

@Hugualliaz : J'adore le terme de "Mort annoncé" pour un service qui représente 70% minimum des ventes MP3.
Quand on est une boîte de l'envergure d'Apple on peut laisser aux autres le soins de défricher le terrain et venir plus tard, voir beaucoup plus tard ...

avatar Ast2001 | 

Dire que des dirigeants d'Apple puissent ne pas savoir du tout ce que Spotify proposait, je n'y crois pas un instant. Peut-être ont-ils sous-estimé le modèle économique des Spotify / Deezer / GPlay Music Unlimited etc... mais de là à dire qu'ils ne savaient pas comment ça marche ...

avatar béber1 | 

je pense comme toi.
Et cela se double de leur approche progressive, d'une prudence qui est d'essayer de faire les meilleurs choix et le moins d'erreurs possible.

Pour cela, et vu que iTMS est leader sur la vente de morceaux de musique en ligne, ils ont fait ce qu'ils font souvent : de l'attentisme
à la fois en essayant de lancer/tester un iTunes Radio
et pour se donner le temps voir ce qui est de l'ordre d'un épiphénomène ponctuel (peu viable sur le moyen-long terme)
ou ce qui se dégage plus lourdement, pouvant être amélioré par une solution plus solide et complète, en accord avec leurs produits et leur stratégie globale de développements futurs (contenus)

avatar Silverscreen | 

@ hugualliaz

Il est pas très compliqué de proposer un modèle 32 Go sur une gamme vendue à 40 000 exemplaires, noyé parmi 50 autres modèles.

Mais, actuellement, mettre 32 Go de série sur 100 millions de machines est juste impossible à un prix raisonnable pour des questions de production qui ne suit pas... Apple est coincée avec cette capacité tant qu'on ne produit pas plus de mémoire NAND.

Ses concurrents aux plus petites ventes, par contre, peuvent se le permettre pour quelques modèles.

C'est comme pour le Moto X fabriqué aux USA et mis en avant par Google : ce n'est plus tenable dès que la production est conséquente... (La version européenne est assemblée en Chine).

avatar mmmm | 

Très satisfait de Spotify, ce n'est pas Beats qui me fera changer de streaming
Je n'aime pas mettre toutes mes pommes dans le même saladier
Mais bon difficile à croire qu'ils n'ont pas senti la menace ( pour eux car pour nous c'est plutôt l'inverse ) de Spotify & co
Une fessée de tant à autre ne fait pas de mal
De toute façon jamais acheté un album sur itunes (cd ou vinyl) qui revient à une loc car soit disant impossible de les donner à ses héritiers, la grosse blague

avatar Lestat1886 | 

Les mp3 de itunes n'ayant plus de drm, je ne vois pas en quoi c'est de la location. Rien ne t'empeche d'en faire une copie à tes enfants. Par contre, payer un abonnement pour écouter ta musique favorite c'est différent aussi mais ça s'en rapproche plus :)

avatar Lestat1886 | 

(modifié) double post...

avatar Applesoft | 

Mouais ! Je pense que si Apple a tardé pour le streaming, c'est surtout parce que le business model est encore à trouver ! Spotify perd de l'argent encore et toujours ... Et puis n'oublions pas qu'en son temps, Spotify a été très critiqué par les labels et les artistes. Ce dont personne ne doute, c'est que les consommateurs plébiscitent le streaming.

Apple a fait preuve de prudence face à cela en attendant de voir si le streaming était économiquement viable. Les ventes d'iTunes continuaient de progresser, maintenant ça a changé. Donc ils bougent car cela n'est plus si intéressant de mettre le paquet sur ITunes. C'est un peu la même histoire pour l'iPod : on garde des parts de marché monstrueuses sur un marché en perte de valeur. Il est temps maintenant de penser à l'avenir et aux nouveaux modes de consommation.

avatar Silverscreen | 

@ Performat

C'est de la logique : quand le plus gros disquaire en ligne au monde te tient par les couilles, tu négocies très à l'avantage de ceux qui peuvent s'ériger en concurrents et qui sont prêts à baisser leurs marges pour créer un nouveau marché.

avatar Performat | 

Avant de donner des cours de logique à la Panglos, je t'invite à aller prendre des cours de droits, en particulier de propriété intellectuelle.

Le problème repose sur des questions un poil plus épineuses que la logique que tu tentes d'établir. Et pour l'instant, rien ne permet d'affirmer qu'Apple a dans donc escarcelle tous les contrats de Beats.

En revanche, affirmer que Iovine est un atout indiscutable pour faciliter la transisition et renégocier à la volée les contrats, me paraît plus proche de la réalité.

avatar Yohmi | 

Spotify gagne tant que ça ? Il me semblait que justement, ils n'avaient toujours pas trouvé de moyen d'être rentable…

avatar Silverscreen | 

@ Performat

Tu peux te passer de ton condescendant. La totalité des accords passés par Beats reste valable puisque ça reste une entité séparée d'Apple.

C'est le principal intérêt : jouer sur les 2 tableaux ( streaming et achat) sans diluer aucune des marques iTunes ou Beats music...

avatar Steve9 | 

Lol je suis d'accord avec les premiers commentaires

avatar Applesoft | 

Spotify fait des pertes. Juste un rappel pour certains. Ils font plus d'un milliard de chiffre d'affaires .... Mais ils perdent encore de l'argent.

Le modèle de rentabilité est très complexe (le problème est qu'il n'y a pas de vrai effet de levier) et n'a rien à voir avec ITunes.

avatar showbiz787 | 

Et la Pebble ils connaissent ?

avatar mmmm | 

@Lestat1886
Tout a fait je n'ai pas attendu pour le faire avec mes CD.
De plus en plus sélectif je préfère le physique, le top reste un vinyl avec code pour downloader de préférence en meilleure qualité qu'un MP3
D'ou l'utilité de Spotify pour les "non indispensables" et l'écoute hors connexion > le gros point fort

avatar Lestat1886 | 

@mmmm :
Exactement spotify pour la découverte de chansons et le "physique" pour le reste ;)

avatar Johnny B. Good | 

@mmmm :
Ce qu'il dit c'est que la musique achetée sur iTunes est parfaitement transmissible à tes enfants si tu veux.

C'est sans DRM.

avatar iRobot 5S | 

Moi j'utilise Deezer par patriotisme, pas spotify mais je n'ai qu'une petite utilisation de ce service, histoire de découvrir de nouveaux horizons, l'app est mal foutue en plus. En fait je préfère ma bibliothèque sur iTunes ou il y a tout ce que j'aime vraiment.

avatar trollol0l | 

C'est ce qui arrive quand on passe ses journées avec des oeillères. :)

CONNEXION UTILISATEUR